La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « empiriste »

Empiriste

Définitions de « empiriste »

Trésor de la Langue Française informatisé

EMPIRISTE, adj.

A.− Le plus souvent dans le vocab. philos. Qui se rapporte à l'empirisme. Explication, idée, thèse empiriste. Le nominalisme empiriste sous toutes ses formes et le nominalisme idéaliste de Kant (Théol. cath.t. 4, 11920, p. 811).Interprétation sensualiste et empiriste de la vie (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 111).
B.− PHILOS. [En parlant d'une pers.] Qui développe et soutient les thèses de l'empirisme. Le philosophe empiriste considère un sujet X en train de percevoir et cherche à décrire ce qui se passe (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 240).
P. ell. Un empiriste. Beaucoup qui se croient « réalistes » sont à vrai dire des empiristes et des nominalistes qui pensent par lieux communs dialectiques (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 240).
C.− PSYCHOL. Conception empiriste (p. oppos. à la conception nativiste, qui prône l'innéisme). Celle qui considère que la perception de l'espace (forme, distance) passe par la vue :
1. À cette conception empiriste, s'oppose la doctrine nativiste de J. Müller qui pense que la représentation de l'espace est une idée innée et non une perception. Hist. de la sc.,1957, p. 1654.
Emploi subst. masc. Un empiriste. Celui qui défend cette thèse (cf. Bergson, Essai donn. imm., 1889, p. 79).
D.− P. ext., lang. cultivée (cf. empirisme B et empirique B 2).Il y a quelques empiristes pour un savant qui se sert d'eux (Gide, Corresp.[avec Valéry], 1899, p. 358):
2. Le père était, cette fois, non un technicien empiriste et bricoleur, mais un homme de science, esprit cartésien et chimiste distingué. P. Rousseau, Hist. des techn. et des inventions,1967, p. 331.
Rem. 1. Les dict. enregistrent l'emploi de empiriste, adj. et subst. masc., en méd. Médecin partisan de l'empirisme; p. ext., synon. de empirique (cf. ce mot, A). 2. On rencontre ds la docum. l'adj. empiristique, synon. de empiriste A. École empiriste. L'idéalité de l'espace, prouvée directement par l'analyse de la connaissance, l'est indirectement par les antinomies où la thèse opposée conduit. Telle est l'idée directrice de la critique kantienne. Elle a inspiré à Kant une réfutation péremptoire des théories dites « empiristiques » de la connaissance (Bergson, Évol. créatr., 1907, p. 206).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃piʀist]. Cf. empirique. Étymol. et Hist. Av. 1842 (Jouffroy ds Lar. 19e). Dér. du rad. de empirisme*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 56. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 51 (s.v. empiristique).

Wiktionnaire

Nom commun - français

empiriste \ɑ̃.pi.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Adepte de l’empirisme.
    • Locke est un empiriste.
    • Pour l'empiriste, comprendre une réalité donnée, c’est avant tout savoir de quoi elle est faite, quels sont les faits qui la consitituent. — (Marcel Lebrun, Théories et méthodes pédagogiques pour enseigner et apprendre: Quelle place pour les TIC dans l’éducation ?, 2002)

Adjectif - français

empiriste \ɑ̃.pi.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’empirisme.
    • […], c'est la philosophie empiriste anglaise qui ruine définitivement l'ontologie d'Aristote à laquelle la dogmatique chrétienne est intimement inféodée. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « empiriste »

(Siècle à préciser) Du grec ancien έμπειρία, empeiria (« expérience ») avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « empiriste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
empiriste ɑ̃pirist

Évolution historique de l’usage du mot « empiriste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « empiriste »

  • Comment une préférence esthétique peut-elle être plus juste qu’une autre? Les philosophes anglophones du XVIIIe siècle ont débattu de la « règle du goût », qui fait le titre d’un essai décisif de Hume. Deux traditions, empiriste et platonicienne, s’affrontent. En combinant vision d’ensemble et analyse des argumentations, ce livre retrace l’histoire de ce débat et le poursuit. , L. Jaffro, La couleur du goût. Psychologie et esthétique au siècle de Hume
  • Edouard Husson : Il y a bien entendu, deux conceptions de la médecine qui s’affrontent. L’empirisme du professeur Didier Raoult s’oppose au scientisme de ceux qui pensent que la médecine est d’abord (au sens chronologique) établissement de la bonne théorie scientifique avant d’être l’art du soin. En temps de pandémie, les empiristes auraient dû l’emporter. Mais les scientistes ont reçu un appui de la haute administration, qui a neutralisé l’envie qu’aurait pu avoir le gouvernement de laisser les médecins soigner pour afficher de bons résultats dans la lutte contre le COVID 19. Emmanuel Macron a été incapable, malgré ses velléités, de se dépêtrer du blocage du système de soins par l’alliance des technocrates et des médecins scientistes: il est lui-même essentiellement un haut fonctionnaire, un technocrate. Et ce qui finit toujours par l’emporter chez lui, c’est son appartenance à cette internationale des technocrates qui voudrait instaurer, avec la complicité du capitalisme financier et des réseaux idéologiques écologistes, eux aussi planétaires, un gouvernement mondial. Le président et le premier ministre français, dont le mauvais génie aura été Olivier Véran, ont donné raison à l’OMS contre les recommandations et la pratique d’un des meilleurs chercheurs au monde en virologie, Didier Raoult, qui, en temps d’épidémie, s’est rappelé qu’il était un médecin, engagé par le serment d’Hippocrate, avant d’être un chercheur.  Atlantico.fr, Pour un Raoult qui se rebelle combien de Français "déviants" cloués au pilori par la technocratie alors qu’ils peuvent être utiles au pays ? | Atlantico.fr
  • La théorie empiriste de la connaissance développée par Bacon contribua à convaincre les Européens que la mise en pratique de cette méthode aboutirait à des innovations et à l’amélioration de la condition humaine. De fait, les effets des technologies nouvelles associées à la Révolution industrielle ne se firent sentir que deux siècles après le décès de Bacon. Mais l’idée de progrès, qui implique la confiance dans la capacité de la science à faire évoluer les conditions de vie, fit son chemin en Grande-Bretagne. Le Point, Phébé - Ce que la prospérité de l'Occident doit à Francis Bacon - Phebe | Le Point
  • Si Mohamed Bellahouel est né en Algérie, sa trajectoire semble indissociable de l’histoire de ce pays, embrassant la complexité de celle-ci du temps de la colonisation comme de la décolonisation. Le livre de Marie Cosnay s’efforce de faire exister cette histoire, de la rappeler à la mémoire collective : violence, OAS, tortures… A l’intérieur de cette mémoire, le rôle, ou plutôt les rôles de Mohamed Bellahouel sont obscurs : policier ? tortionnaire ? exilé ? Comme sont obscurs, incertains, les autres éléments de son identité : français ? italien ? mère ? père ? religion ? nom ? Marie Cosnay ne cherche pas à s’extraire des nuages de poussière soulevés par le vent de l’histoire, au contraire, ce sont ces nuages et l’instabilité de leur poussière qui constituent son livre profondément empiriste. DIACRITIK, Marie Cosnay : les fictions du monde (If)
  • Trotsky a dit un jour que la théorie est la supériorité de la prévision sur la stupéfaction. Les manifestations soudaines et violentes du mécontentement populaire prennent toujours la bourgeoisie et ses « experts » par surprise. C’est parce que les « experts » bourgeois n’ont pas de théorie (sauf celle selon laquelle toute théorie est inutile) qu’ils sont constamment étonnés lorsque les événements leur explosent soudainement au visage. Les empiristes superficiels de la bourgeoisie ne regardent que la surface des événements (les « faits »). Ils ne se donnent pas la peine de regarder sous la surface pour découvrir les processus plus profonds qui sont à l’œuvre partout. Révolution : Tendance marxiste internationale, Perspectives mondiales 2020 - Révolution : Tendance marxiste internationale
  • L’ouvrage de Stéphane Madelrieux nous permet de prendre toute la mesure du travail que l’attitude empiriste de James fait sur l’empirisme classique. Face au matérialisme, au déterminisme, au scepticisme, James pense que l’homme est réellement esprit, qu’il est réellement libre, et qu’il peut atteindre une vérité réellement objective. , L’expérience souveraine - La Vie des idées
  • Notre imagination n'est pas sans limite. On se contente souvent de mélanger des choses existantes: une sirène, par exemple, est l'addition d'un buste de femme et d'une queue de poisson. John Locke et les empiristes y voient la preuve que nos connaissances et nos idées, y compris les plus fantasmagoriques, proviennent de l'expérience, c'est-à-dire d'un ensemble d'éléments vus, entendus ou ressentis. Le philosophe anglais distingue en outre deux sortes d'expériences: d'un côté, «les observations que nous faisons sur les objets extérieurs», et, de l'autre, celles ayant trait aux «opérations intérieures de notre âme», autrement dit l'introspection. Capital.fr, "L'expérience: c'est là le fondement de toutes nos connaissances" (John Locke) - Capital.fr
  • 12Après avoir fait de Reid un contre-point (rationaliste) à Condillac, cette partie de l’ouvrage se clôt sur une synthèse de ce qu’est une genèse empiriste : non pas une fable à la manière du Monde de Descartes, qui situe en Dieu l’origine de la phénoménalité, mais une histoire qui fait de l’homme lui-même le point de départ, et l’auteur du sensible. Le déplacement est décisif : en plus, ou avant d’être celui de la libération de la pensée, le siècle des Lumières est celui de l’émancipation de l’homme vis-à-vis des lois (divines) de l’union de l’âme et du corps. L’empirisme permet de fonder une théorie de la connaissance, mais aussi une anthropologie, émancipée de Dieu. , L’émancipation par la perception (Acta Fabula)

Traductions du mot « empiriste »

Langue Traduction
Anglais empiricist
Espagnol empírico
Italien empirista
Allemand empiriker
Chinois 经验主义者
Arabe التجريبي
Portugais empirista
Russe эмпирик
Japonais 経験者
Basque empiricist
Corse empiricu
Source : Google Translate API

Synonymes de « empiriste »

Source : synonymes de empiriste sur lebonsynonyme.fr

Empiriste

Retour au sommaire ➦

Partager