La langue française

Dosse

Sommaire

  • Définitions du mot dosse
  • Étymologie de « dosse »
  • Phonétique de « dosse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dosse »
  • Images d'illustration du mot « dosse »
  • Traductions du mot « dosse »
  • Synonymes de « dosse »

Définitions du mot « dosse »

Trésor de la Langue Française informatisé

DOSSE, subst. fém.

A.− Planche que l'on détache d'une grume en début ou en fin de sciage et dont la face externe bombée reste recouverte d'écorce :
L'ouvrier haussa les épaules, et saisissant des planches couvertes en partie d'écorces, des dôsses, [sic] il entrecroisait, doublait les assemblages fendus... La Varende, Contes fervents,Un Meurtrier, 1948, p. 123.
P. ext. Planche épaisse, grossièrement équarrie, utilisée dans les soutènements, les échafaudages et les emballages. Aussi les fait-on [des caisses d'emballage] en dosse ou en volige de rebut, d'une épaisseur d'ailleurs relative à la grandeur (Nosban, Manuel menuisier,1857, p. 204).
B.− P. anal., JEUX. Côté bombé d'un osselet, opposé à son côté creux.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet xxes., sauf Ac.
Prononc. : [do:s] ou [dɔs]. Étymol. et Hist. 1400 une aisselle nommée dosse en la valeur de seize deniers ou environ (Lit. remiss. ann. 1400, ex. Reg. 155 Chartoph. Reg. ch. 136 ds Du Cange); 1864 « partie bombée d'un osselet » (Littré). Fém. de dos*. Bbg. Archit. 1972, p. 56. − Thomas (A.). Nouv. essais 1904, p. 245.

Wiktionnaire

Nom commun

dosse \dɔs\ féminin

  1. Planche de bois débitée au début et à la fin du sciage en long d’une grume, dont la face bombée est encore recouverte d’écorce si la grume n’a pas été préalablement écorcée.
    • Une grande porte, faite d’épaisses dosses, située tout près de la source, et qui se repliait sur elle-même, fermait le fort. — (Bayrd Still, Pionniers vers l'ouest, traduction de Eric Deschodt, Seghers, « Vent d’ouest » no5, 1965, p. 62)
    • Deux kilomètres de faux plat dans le fracas du torrent qu’il traversa et retraversa sur de solides petits ponts en dosses de sapin [...]. — (Bernard Minier, Glacé, XO éditions, 2011)
    • Désignant d’un geste large le terrain, à dix pas, clôturé de plusieurs rangées de dosses de sapin grises qu’épaulaient des broussailles de framboisiers et des fourrés d’orties plus hautes qu’un homme. — (Pierre Pelot, Bienvenu les canpeurs, in : Fluide glacial no 446, août 2013, p. 30b)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DOSSE (do-s') s. f.
  • Grosse planche qui, étant sciée d'un côté, conserve son écorce dans l'autre ; c'est la première planche qu'on enlève d'un arbre pour l'équarrir. On l'appelle aussi dosse-flache. Les dosses, chênes et entrevoux de toutes longueurs seront comptés trois toises pour deux, et les droits seront perçus comme de la planche, à proportion des longueurs, Déclaration, 22 oct. 1715, Tarif.

    Les planches prises après les dosses se nomment contredosses.

    Planche qui sert à soutenir la surface d'une tranchée, quand on craint l'éboulement des terres.

    Se dit de planches très épaisses qu'on place d'étage en étage sur un échafaud pour tenir lieu de plancher.

    Terme du jeu d'osselets. Le côté de l'osselet qui est bombé, par opposition à celui où il y a un creux.

HISTORIQUE

XIVe s. Le suppliant eust aussi une aisselle nommée dosse, qui fut portée en l'astelier du dit suppliant, qui est faiseur de nefs, Du Cange, dossa.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DOSSE, s. f. en Charpenterie, c’est la premiere & la derniere planches qui se levent, lorsqu’on fait débiter une piece de bois quarrée : les deux rives sont les deux dosses.

Dosses, s. f. pl. (Hydraul.) Voyez Pal-Planches.

Dosse, terme de riviere, grosse planche qui sert à échaffauder & voûter, qu’on pose sur les cintres des ponts.

Dosse de bordure, est celle qui sert à retenir le pavé d’un pont de bois.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dosse »

(XIVe siècle) Dérivé féminin de « dos ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le mot paraît venir de dos, à cause que le côté non équarri de ces planches, restant rond, forme comme un dos.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dosse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dosse dɔs

Évolution historique de l’usage du mot « dosse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « dosse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dosse »

Langue Traduction
Anglais dose
Espagnol dosis
Italien dose
Allemand dosis
Chinois 剂量
Arabe جرعة
Portugais dose
Russe доза
Japonais 用量
Basque dosia
Corse dosi
Source : Google Translate API

Synonymes de « dosse »

Source : synonymes de dosse sur lebonsynonyme.fr
Partager