La langue française

Dormitif

Sommaire

  • Définitions du mot dormitif
  • Étymologie de « dormitif »
  • Phonétique de « dormitif »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dormitif »
  • Citations contenant le mot « dormitif »
  • Traductions du mot « dormitif »
  • Synonymes de « dormitif »
  • Antonymes de « dormitif »

Définitions du mot dormitif

Trésor de la Langue Française informatisé

DORMITIF, IVE, adj.

MÉD., vieilli. [En parlant d'un remède ou de ses propriétés] Qui fait dormir. Synon. usuels somnifère, soporifique.Une potion dormitive (Ac.1798-1932).Les physiologistes à qui l'on parle de psychologie se mettent à rire, citent Molière, l'opium qui fait dormir parce qu'il a une vertu dormitive (Taine, Philos. XIXes.,1857, p. 252).
Emploi subst. L'opium est un (dangereux) dormitif (Ac.1798-1932).
Au fig., p. iron. Une éloquence dormitive (Ac.1932).
Prononc. et Orth. : [dɔ ʀmitif], fém. [-i:v]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1544 pavot dormitif (J. Martin, trad. de l'Arcadie de Sannazar, 74 vod'apr. Vaganay ds R. Et. rab., t. 9, p. 306); 1554 subst. (Thevet, Cosmogr., X, 8 ds Hug.). Dér. sav. formé sur le rad. du supin dormitum du lat. dormire; suff. -if, -ive*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

dormitif \dɔʁ.mi.tif\ masculin

  1. (Médecine) Qui provoque le sommeil.
    • Une potion dormitive.
    • L’enclave féline n’est nullement un piège dormitif qui met entre parenthèses tous les autres êtres auxquels elle tient. — (Guillaume Le Blanc, La femme aux chats, Seuil, 2014, page 55.)

Nom commun

dormitif \dɔʁ.mi.tif\ masculin

  1. (Médecine) (Par substantivation) Médicament dormitif.
    • L’opium est un dormitif.
    • Pour atteinte à l’honorabilité de la sœur de Judas Van Wolgen : Yolande Van Wolgen, qu’il reconnaissait avoir violée après lui avoir administrée à son insu un dormitif puissant. — (Jean Pierre Makouta-Mboukou, Les dents du destin, 1984)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DORMITIF, IVE. adj.
T. de Médecine. Qui provoque le sommeil. Une potion dormitive. Substantivement, L'opium est un dormitif. Fig. et ironiquement, Une éloquence dormitive.

Littré (1872-1877)

DORMITIF (dor-mi-tif, ti-v') adj.
  • Terme de médecine. Qui provoque le sommeil. Potion dormitive. Molière dans le Malade imaginaire fait demander pourquoi l'opium fait dormir ? On répond que c'est parce qu'il a une vertu dormitive, où vous voyez que c'est répondre en termes différents la même chose que ce qui est en question, Dumarsais, Logique, art. XIII, n° 3.

    S. m. Un dormitif.

HISTORIQUE

XVIe s. On doit user de clysteres dormitifs, Paré, XXIV, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dormitif »

 Dérivé de dormir avec le suffixe -if.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Latin fictif, dormitivus, de dormitum, supin de dormire, dormir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dormitif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dormitif dɔrmitif

Évolution historique de l’usage du mot « dormitif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dormitif »

  • De l'avis général, la majorité de la saison 5 de "Game of Thrones" n'a pas été la meilleure de la série. Sauf les 3 derniers épisodes qui ont enfin réveillé ce cru 2015 un peu dormitif. leplus.nouvelobs.com, "Game of Thrones" : Kit Harington (Jon Snow) a encore les cheveux longs ? Mes 6 hypothèses - le Plus
  • Vraiment ? Je me leurre… Passons le petit pont du port calme, presque dormitif, pour se rapprocher du centre commercial ouvert à tous les vents où se cumulent les mêmes enseignes qu’ailleurs. Temple des achats, comme au bon vieux temps du Vingtième. Rien de nouveau sous la bâtisse. AgoraVox, Des divergences sur La Confluence - AgoraVox le média citoyen
  • Passons le petit pont du port calme, presque dormitif, pour se rapprocher du centre commercial ouvert à tous les vents où se cumulent les mêmes enseignes qu’ailleurs. Temple des achats, comme au bon vieux temps du Vingtième. Rien de nouveau sous la bâtisse. Peut-être, mais la coque aérienne du complexe dégourdit le regard qui s’élance vers les lignes de fuite. Les allées préservées de la foultitude ne contraignent pas à l’acquisition compulsive de biens, elles s’offrent aussi pour le vagabondage serein. Ça rime, un signe d’harmonie, non ? Lyon Capitale, Centre commercial Lyon Confluence : "Main basse des investisseurs financiers sur la ville" |

Traductions du mot « dormitif »

Langue Traduction
Anglais dormitive
Espagnol dormitorio
Italien dormitiva
Allemand schlafsaal
Chinois 休眠的
Arabe نائم
Portugais dormitório
Russe снотворный
Japonais 寮生
Basque dormitive
Corse dormitivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dormitif »

Source : synonymes de dormitif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dormitif »

Partager