La langue française

Dialecticien, dialecticienne

Définitions du mot « dialecticien, dialecticienne »

Trésor de la Langue Française informatisé

DIALECTICIEN, IENNE, adj. et subst.

I.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une pers., de sa forme d'esprit, de ses idées] Qui use du raisonnement. Le cœur est rarement précis, il n'est point dialecticien (Senancour, Obermann, t. 1, 1840, p. 12).Esprit dialecticien (Jouve, Scène capit.,1935, p. 121):
1. Je t'ai toujours reconnu plus penseur et marchant avant moi dans les pensées et découvertes. Je t'ai de plus reconnu plus dialecticien. Lamartine,Correspondance,1832,p. 265.
B.− Avec une nuance péj. C'est une vérité reconnue que notre siècle a remis les mots à leur place; qu'en bannissant les subtilités scolastiques, dialecticiennes, métaphysiques, il est revenu au simple et au vrai, en physique, en morale et en politique (Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 27).
II.− Emploi subst.
A.− Celui, celle qui connaît, enseigne la dialectique. (Cf. Destutt de Tr., Idéol., 1803, p. 5). Raimond Lulle, rattaché à Saint François, mais dialecticien (Barrès, Cahiers,t. 12, 1919-20, p. 216).
B.− Celui, celle qui raisonne avec art et méthode. Un bon dialecticien; un dialecticien subtil, vigoureux. [Lessing] Dialecticien spirituel et serré dans ses arguments (Staël, Allemagne,t. 2, 1810, p. 62):
2. Après la Gaon Saadia (xesiècle), grand raisonneur, habile dialecticien en ses « croyances et opinions », apparaît, au xiele rabbin Bachia, qui prêche surtout les « devoirs des cœurs ». Weil, Le Judaïsme,1931, p. 172.
Péj. Si l'on n'y prend garde, ce gouvernement-ci périra par les dialecticiens et les bavards (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 300).
Prononc. et Orth. : [djalεktisjε ̃], fém. [-sjεn]. Ds Ac. 1694-1878 au masc. uniquement; ds Ac. 1932 aux 2 genres. Étymol. et Hist. Dernier quart xiies. dialeticien (Clémence de barking, Vie Ste Catherine, éd. Mac. Bain, 143); 1488 dyalecticien (La Mer des Histoires, éd. 1491, II, 28 a d'apr. H. Vaganay ds Rom. Forsch., t. 32, p. 47). Dér. de dialectique*; suff. -ien*. Fréq. abs. littér. : 50.

Wiktionnaire

Nom commun

dialecticien \dja.lɛk.ti.sjɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : dialecticienne)

  1. Celui, celle qui en pensant, parlant ou écrivant, applique les procédés de la dialectique.
    • Mettons dans la même classe les dialecticiens et les sophistes, gens qui font plus de bruit que tous les chaudrons de Dodone, et dont le moins babillard pourrait tenir tête aux vingt plus bavardes commères qu'on puisse trouver sous le ciel. — (Érasme, Éloge de la folie, 1509, traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
    • Le premier, Abélard avait eu l'idée de composer une somme théologique suivant la méthode des Dialecticiens, […] mais le traité qu'il écrivit tout d'abord […], comprend seulement l'étude de Dieu et de la Trinité. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd.1966)

Nom commun

dialecticienne \dja.lɛk.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : dialecticien)

  1. Celle qui en pensant, parlant ou écrivant, applique les procédés de la dialectique.

Nom commun

dialecticienne \dja.lɛk.ti.sjɛn\ féminin (pour un homme on dit : dialecticien)

  1. Celle qui en pensant, parlant ou écrivant, applique les procédés de la dialectique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIALECTICIEN, IENNE. n.
Celui, celle qui en pensant, parlant ou écrivant, applique les procédés de la dialectique. Un dialecticien rigoureux. C'est un bon, un grand dialecticien, un habile dialecticien.

Littré (1872-1877)

DIALECTICIEN (di-a-lè-kti-siin, siè-n') s. m.
  • Celui, celle qui cultive la dialectique, qui raisonne suivant les règles. Un habile dialecticien. La mort de Socrate laissa la douleur et la terreur parmi les philosophes ; ils se réfugièrent à Mégare chez le dialecticien Euclide, Diderot, Opin. des anc. phil. (platonisme). Si elle avait été un peu dialecticienne, n'aurait-elle point altéré le dépôt ? Bonnet, Palingén. XXI, 2.

HISTORIQUE

XIIIe s. D'escriture li fist aprendre, Opposer autre et li deffendre ; El mont [monde] n'i ot dialetien Qui vaincre le peüst de rien, Vie des saints, ms. dans LACURNE.

XVIe s. Ce trait dialecticien et cet usage de propositions divisées et conjoinctes…, Montaigne, II, 172.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dialecticien »

Dialectique 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de dialectique avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dialecticien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dialecticien djalɛktisjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dialecticien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dialecticien »

  • Federico Tarragoni, « Benjamin, dialecticien de la culture », Acta fabula, vol. 16, n° 3, Essais critiques, Mars 2015, URL : http://www.fabula.org/revue/document9210.php, page consultée le 06 juillet 2020. , Benjamin, dialecticien de la culture (Acta Fabula)
  • Le génial inventeur du Concombre masqué, maître de l’absurde et dialecticien infatigable, est célébré à Genève, sa ville d’adoption. Et expose à la Bibliothèque Le Temps, Bretzel liquide! Nikita Mandryka reçoit le Prix Töpffer 2019 - Le Temps
  • Mais, en bon dialecticien, Peter Handke fait surgir du bout de la route synonyme de coulisse, une bande éparse et assez nombreuse que le " Moi" appellera "Les Innocents" et qu'il cherchera durant tout le spectacle à repousser alors qu'interviendra, elle aussi contre eux tout en se démarquant du "Moi", "l'inconnue de la route départementale" (Dominique Valadié). , Les Innocents, Moi et l'Inconnue au bord de la route départementale - Théâtre de la Colline :: FROGGY'S DELIGHT :: Musique, Cinema, Theatre, Livres, Expos, sessions et bien plus.
  • Le rapport réel entre le frontisme et le macronisme n’est pas celui qu’on pense. Je montre dans le livre que ces deux forces ont beaucoup plus en commun qu’on ne l’imagine communément et que leur opposition est superficielle. Le frontisme est apparu le premier dans la deuxième moitié des années 1980, le macronisme beaucoup plus tard comme son double négatif, comme une conséquence du lepénisme. Cependant, le macronisme n’est pas une réaction à une menace qui pèserait sur la démocratie : la corrélation apparaît dès le premier tour, à un moment où la démocratie, en système majoritaire à deux tours, n’est nullement menacée. Or, pour le logicien, pour le dialecticien marxiste, pour Racine quand il parle de l’amour et de la haine, pour Sacha Guitry avec la vérité et le mensonge conjugal, une chose et son contraire sont forcément très proches. C’est pour moi un principe constant, quelque chose que j’apprenais à mes enfants pour leur apprendre à « lire » la conversation des adultes. Le Vent Se Lève, Emmanuel Todd : « Macron n’est plus républicain »
  • Bon gré mal gré, Jupiter est descendu de l'Olympe pour ferrailler dans l'arène politique. Plus que jamais, le président de la République est un « super-Premier ministre ». Il le fait avec d'autant plus d'efficacité que les Français sont encore subjugués par son intelligence et son brio. Qu'en sera-t-il dans un an lorsque l'usure du temps aura commencé à faire son oeuvre et que les Français se préoccuperont davantage des résultats de sa politique que de ses dons de dialecticien ? Investir, Le pari allemand de Macron, Analyses et opinions - Investir-Les Echos Bourse
  • « Elle a toujours un temps d’avance » Marine Le Pen est plus rusée et bien meilleure dialecticienne que certains Insoumis. C’est incroyable mais se vérifie. Elle sait qu’à la fin, la dialectique s’arrête pour permettre l’acte. Chaque fois qu’on essaye de lui demander des comptes, de s’expliquer sur son passé, les origines du FN, les phrases de son père, ses amitiés avec des nazillons antisémites, elle ajoute, avec un sourire inimitable, que cela c’était avant. Elle prétend désormais n’être plus la candidate du FN. Au fond, elle livre à un public médusé - celui qui fait les scores des partis de gauche et de l’extrême gauche - que la dialectique des combats et des victoires, soit la ruse de la raison (Logos), arrive à son terme et que seul le vote conclura ce qui précède. Elle sait que le ou bien elle ou bien l’ex-banquier de la banque juive (retour de l’antisémitisme) ne souffre d’aucune dialectique, d’aucune hésitation, d’aucun ni-ni. Elle sait que ce choix n’est plus dialectique et c’est pourquoi elle a toujours un temps d’avance. À l’heure où j’écris ces mots, MLP est à l’usine Whirlpool (Amiens) dans un hangar avec les grévistes alors que Macron discute dans une salle prêtée par la Chambre de commerce locale. Elle sait que si le ou n’est plus dialectique, alors la victoire nécessite non pas justement de dialectiser l’autre, mais de l’écraser, de le détruire, de « l’éparpiller façon puzzle », comme l’on dit chez les Tontons flingueurs. www.lamarseillaise.fr, [#Présidentielle2017] Hervé Castanet : « L’acte du vote n’est pas dialectique »

Traductions du mot « dialecticien »

Langue Traduction
Anglais dialectician
Espagnol dialéctico
Italien dialettico
Allemand dialektiker
Chinois 辩证法的
Arabe الجدلي العالم بالمنطق
Portugais dialético
Russe диалектик
Japonais 弁証人
Basque dialektiko
Corse dialettistu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dialecticien »

Source : synonymes de dialecticien sur lebonsynonyme.fr

Dialecticien

Retour au sommaire ➦

Partager