La langue française

Dérivant

Sommaire

  • Définitions du mot dérivant
  • Étymologie de « dérivant »
  • Phonétique de « dérivant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dérivant »
  • Citations contenant le mot « dérivant »
  • Images d'illustration du mot « dérivant »
  • Traductions du mot « dérivant »
  • Antonymes de « dérivant »

Définitions du mot « dérivant »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉRIVER1, verbe.

A.− Emploi trans.
1. [En parlant d'un cours d'eau] Détourner de son cours naturel :
1. ... ils [les savants] ont fait des études fort remarquables (...) concluant que rien ne serait plus facile que de dériver et d'amener dans la plaine les eaux du fleuve voisin, si cette diablesse de montagne ne se trouvait justement sur le passage. Zola, Contes à Ninon,1864, p. 199.
P. ext. [En partic. en parlant du bois de flottage] Écarter de la rive.
P. métaph. Détourner de la voie choisie ou considérée comme allant de soi. Ainsi les philosophes du XVIIIesiècle veulent dériver l'altruisme de l'égoïsme en imaginant un « traité social » passé entre les individus (J. Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 113).
Rem. La plupart des dict. enregistrent le sens, en électr. « établir une communication au moyen d'un fil dérivé » (Lar. 20e).
2. GRAMM. Former un mot à partir d'un autre au moyen de la dérivation :
2. ... il est intéressant de noter que le slovène a, pour désigner le ski, un terme particulier, d'étymologie locale : smuci, dont il dérive verbe et substantifs. Comment parlent les sportifsds Vie Lang.,1952-54, p. 86.
3. MATH. Dériver une fonction. ,,En calculer la dérivée`` (Davau-Cohen 1972).
B.− Emploi intrans.
1. Avoir son origine dans.
a) GRAMM. Provenir par dérivation. Toutes les langues des Philippines dérivent du malais (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 230).
b) Au fig. Tirer son origine de, provenir. Ce jeune garçon, là-bas, près du môle, est en train de nager le crawl, et le crawl dérive de la nage pratiquée par les Polynésiens (H. Bazin, Vipère,1948, p. 161).
2. [Le suj. désigne un navire, un avion...] S'écarter de sa direction en déviant soit dans un sens perpendiculaire, soit dans un sens oblique par rapport à la quille. Les hydravions [stoppés] se mettent vent debout, et dérivent rapidement en embardant de part et d'autre (Duval, Hébrard, Nav. aér.,1928, p. 183):
3. Il ne se souciait point de se présenter beaucoup au vent, car il n'avait brassé le petit hunier que perpendiculairement à la quille. De cette façon, tombant en travers, il ne dérivait au plus que d'une demi-lieue à l'heure. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 175.
P. anal. Des robes dérivaient parmi le grand charnier marin comme des oiseaux morts (Druon, Lis et lion,1960, p. 337):
4. Dans la nuit, la mer s'est levée, elle a roulé le canot, j'ai coulé. Quand je suis remonté, j'ai heurté le canot de la tête. J'ai dérivé. La nuit était noire, les eaux sont grandes et puis je nage mal, j'avais peur. Camus, L'Exil et le Royaume,1957, p. 203.
P. métaph.
a) S'abandonner, aller à la dérive. Il [Byron] se laissait dériver, sans gouverner, au cours paresseux et caressant des fantaisies de MmeGuiccicli (Maurois, Byron,t. 2, 1930, p. 179).L'Europe dérivait sans pilote vers une mortelle collision (Maurois, Édouard VII,1933, p. 347).
b) Dévier :
5. Je parle ensuite à Béguin d'un écrivain qui m'a toujours inspiré un très grand respect et dont j'ai quelques raisons de croire qu'il dérive vers le protestantisme. Green, Journal,1948, p. 171.
Rem. 1. La plupart des dict. gén. enregistrent le sens (en parlant d'un projectile) « s'écarter du plan de tir en cédant aux causes produisant la dérivation ». 2. On rencontre ds la docum. le part. prés. adj. dérivant, ante, pêche. Filet dérivant. Filet utilisé pour la pêche à la dérive. Aujourd'hui seules deux techniques sont utilisées, les filets dérivants et le chalutage (Boyer, Pêches mar., 1967, p. 60).
Prononc. et Orth. : [deʀive], (je) dérive [deʀi:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. 1. Ca 1200 trans. « détourner de son lit [un cours d'eau] » (Dialogue Grégoire, 57, 8 ds T.-L.); 1559 au fig. « détourner (la suspicion sur quelqu'un) » (Amyot, Agésilas, 38 ds Littré); 2. 1190 « prendre son origine, provenir » (Evrat, Genèse, BN 12456, fo2 rods Gdf. Compl.); ca 1223 étymol. (soi) deriver (G. de Coinci, éd. V. F. Kœnig, 1 Mir. 11, 1524). II. 1. Début xiiies. « quitter la rive [en parlant d'un bateau] » (Jourdain de Blaye, éd. P. F. Dembowski, 1120); 2. 1864 [flottage] (Littré). III. [1529 deriver intrans. (Journal de J. Parmentier ds Les Navig. normands, 276, Estarcelin d'apr. A. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 9, p. 486)]; 1601 driver leurs batteaux (Nouv. Cout. gén., I, 313); 1616-20 se laisser dériver [au courant] (A. d'Aubigné, Hist. univ., préf. 6 ds Littré); faire driver [quelques bateaux] (Id., ibid., III, 30). I empr. au lat. derivare, class. « détourner un cours d'eau, dériver » et gramm. « dériver » en lat. impérial, dér. de rivus « ruisseau ». II dér. de arriver* par substitution de préf. ([s]-*). III empr. avec attraction de dériver II à l'angl. to drive « pousser » et « faire dériver » (cf. dès 1406 l'empr. gascon driuar, Fest. Flasdieck, Heidelberg, 1960, 38 d'apr. FEW t. 18, p. 55 a). Fréq. abs. littér. Dériver : 701. Dérivé : 243. Dérivant : 48. Fréq. rel. littér. Dériver : xixes. : a) 1 051, b) 738; xxes. : a) 947, b) 1 123. Dérivé : xixes. : a) 294, b) 254; xxes. : a) 353, b) 433.

DÉRIVER2, verbe trans.

TECHNOL. Défaire ce qui est rivé, enlever les rivets. Il est aussi difficile de défaire le joint au mastic de fonte que de dériver le collet d'un cuissard [d'une chaudière à bouilleurs] (Ser.Phys. industr.,t. 1, 1888, p. 138).
En partic., HORLOG. Dériver une roue. ,,La chasser de son pivot`` (Chesn. 1857).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le synon. dériveter, verbe trans. On remplace les tôles défectueuses en les dérivetant ou, en les découpant au chalumeau (Stocker, Sel, 1949, p. 57). b) Le dér. dérivoir, subst. masc., technol. Instrument utilisé en horlogerie pour dériver les pignons et les séparer des roues sans les abîmer (d'apr. Littré).
Prononc. et Orth. : [deʀive], (je) dérive [deʀi:v]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. Ca 1223 les denz avoit si desriver (Gautier de Coinci, éd. F. Kœnig, II Mir. 24, 90); 1410 desriver (Inv. des princes d'Orléans Valois, 234, J. Roman ds A. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 9, p. 486). Dér. de river*; préf. dé-*. Bbg. Gohin 1903, p. 373. − Gross (M.). Probl. des relations entre synt. et lex. Fr. mod. 1969, t. 37, p. 368. − La Landelle (G. de). Le lang. des marins. Paris, 1859, p. 78, 224.

Wiktionnaire

Adjectif

dérivant \de.ʁi.vɑ̃\

  1. (Pêche) Qualifie un filet maillant maintenu en surface par des flotteurs, qui dérive au large avec le courant.
    • Pouf faire usage des manets flottants & dérivants, les Pêcheurs, après s’être rendus en bateau au lieu de la pêche, jettent leur filet à l’eau, & à mesure qu'ils l’abandonnënt, ils attachent, sur la corde qui en borde le haut, des lignes dont l’extrêmité supérieure est fixée à de gros morceaux de liège, ou à des espèces de barils. A l’aide de ces flottes, le filet reste suspendu verticalement dans l’eau. — (Collectif, Encyclopédie méthodique, tome 3 : Histoire naturelle, Panckoucke, 1787, page 30)
    • Plus de la moitié des prises mondiales se déroulent au large des côtes des pays du tiers-monde et sont effectuées par des flottes occidentales, européennes, russes, japonaises ou coréennes, à grands coups de filets dérivants à mailles serrées, pour être en partie transformées en farines pour le bétail du Nord — (Jean-Paul Besset, René Dumont : Une vie saisie par l’écologie, Les petits matins, 2013)
  2. (Par extension) Qui dérive.
    • Cette opération [« Royal Marine »], mise au point par les Britanniques et très vite parrainée par Churchill, consiste à porter la guerre sur le territoire du Reich au moyen de mines dérivantes lancées sur les fleuves et rivières. — (Élisabeth Du Réau, Édouard Daladier: (1884-1970), Fayard, 2014)
    • Pensée des grands systèmes atmosphériques, claire et lavée : portée par les flux maritimes, elle survole les bassins climatiques, les champs de glaces dérivantes, les pampas de sargasses et de plancton. — (Christian Lippinois, Sur la piste - Du territoire à la pensée : l’espace estuarien d’Aquitaine, 2010, page 50)

Nom commun

dérivant \de.ʁi.vɑ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Espèce de grand poisson osseux marin de l'Atlantique et de Méditerranée, allongé, à deux nageoires dorsales.

Forme de verbe

dérivant \de.ʁi.vɑ̃\

  1. Participe présent du verbe dériver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉRIVER. v. tr.
Faire sortir des eaux, une source, de leur lit pour leur donner une autre direction. On a dû plusieurs fois dériver la Bièvre. On a dérivé les eaux des sources voisines pour les amener dans ce canal. Il signifie aussi en termes de Médecine, Détourner une cause morbide, l'attirer d'une partie dans une autre. Il signifie encore, en termes de Grammaire, Faire sortir un mot d'un autre par dérivation propre ou impropre. Dans cette acception, le participe passé est employé comme nom masculin. Condamnable, buvable sont des dérivés. Il signifie en termes d'Algèbre, à propos des fonctions, Trouver le rapport de l'accroissement d'une fonction à celui de la variable, quand la variable s'accroît d'une quantité de plus en plus petite. Dans cette acception aussi, le participe passé s'emploie comme nom masculin. Les dérivés d'une fonction. En termes de Physique, Courants dérivés, Courants électriques qui se divisent entre deux points extrêmes. En termes de Chimie, Corps dérivés ou, comme nom masculin, Dérivés d'un corps, Corps de nature différente que l'on extrait de ce corps. Les dérivés de la houille. Il s'emploie aussi intransitivement et se dit, au propre, des Eaux qui sont forcées d'abandonner leur cours naturel. On a pratiqué des rigoles qui font dériver en partie les eaux du fleuve dans ce canal. Il signifie encore figurément Venir de, tirer son origine de. Les conséquences qui en dérivent. C'est de là que dérivent tous nos malheurs. De là sont dérivées tant d'erreurs. Il faut remonter à la source d'où dérivent tant de préjugés. Il se dit particulièrement, en termes de Grammaire, des Mots qui tirent leur origine de quelque autre. D'où faites-vous dériver ce mot? Ce mot dérive de l'arabe. Beaucoup de termes français dérivent de l'anglais. Un mot dérivé, ou, elliptiquement, Un dérivé.

Étymologie de « dérivant »

(Adjectif) (XVIIIe siècle) Adjectivation du participe présent de dériver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dérivant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dérivant derivɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dérivant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dérivant »

  • Sapeurs-pompiers et sauveteurs côtiers du centre de secours de Belz, ainsi que les sauveteurs de la SNSM ont été dépêchés par le Crossa vers la barre d’Etel (56), dimanche, à 18 h 20 : en cause, un pratiquant de stand-up paddle avait été repéré en difficulté, dérivant dangereusement vers la barre d’Etel. Présent sur zone, un plaisancier avait pu le récupérer à bord de son bateau. Débarqué, il a été pris en charge par les sapeurs-pompiers pour un bilan, à bord de leur ambulance. Le Telegramme, En paddle à la dérive vers la barre d’Etel, il est secouru par un plaisancier - Etel - Le Télégramme
  • Ce mardi 30 juin au matin vers 9 heures, le corps d’une femme a été découvert au pied du barrage hydroélectrique du Freney en Maurienne. Le corps avait été aperçu 20 minutes plus tôt, dérivant dans les eaux de l’Arc au niveau de la commune de Modane. , Faits-divers - Justice | Savoie : le corps d’une femme découvert au pied du barrage du Freney
  • Des chercheurs suisses ont mis au point un algorithme permettant de prédire la position de débris ou de personnes dérivant en mer. Les Echos, Retrouver des personnes disparues en mer grâce aux maths | Les Echos
  • Des Indonésiens ont ramené à terre une centaine de Rohingyas, dérivant sur une embarcation de fortune. Les garde-côtes refusaient de laisser les réfugiés débarquer par peur d'une contamination par le Covid-19. Mais des riverains en colère sont intervenus ce qui a permis de leur sauver la vie. TV5MONDE, Une centaine de Rohingyas secourus au large de l'Indonésie | TV5MONDE - Informations
  • Si la réflexion peut paraître abstraite, la mise en scène d’Alejandro Landes se veut au contraire très concrète. Filmant au plus près ses jeunes héros, dans des situations très dures, sous la pluie, la nuit, au milieu de combats, dérivant dans un fleuve…, le cinéaste livre un véritable Rambo - ce n’est évidemment pas un hasard si l’un des personnages porte ce nom -, sauf que les héros sont ici des adolescents à la dérive. , "Monos", le film choc de cette rentrée cinéma inattendue - La Libre
  • Le ministère des technologies de l’information du gouvernement indien a interdit 59 applications en Inde. Cela a été fait en dérivant des pouvoirs en vertu de l’article 69A de la loi sur les technologies de l’information, lu avec les dispositions pertinentes des règles de 2009 sur les technologies de l’information (procédure et garanties pour le blocage de l’accès des informations par le public) citant les préoccupations concernant la sécurité, l’intégrité et la défense des Inde. Les applications qui sont désormais interdites en Inde, dans l’écosystème Google Android et l’iPhone d’Apple ainsi que les plates-formes iPad incluent désormais TikTok, Shareit, WeChat, Helo, Likee, UC News, Bigo Live, UC Browser, ES File Explorer et Mi Communauté. News 24, Un coup dur pour les ambitions de la Route de la soie numérique en Chine? - News 24

Images d'illustration du mot « dérivant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dérivant »

Langue Traduction
Anglais drifting
Espagnol a la deriva
Italien drifting
Allemand treiben
Chinois 漂流
Arabe الانجراف
Portugais à deriva
Russe дрейфующий
Japonais 漂流
Basque drifting
Corse in deriva
Source : Google Translate API

Antonymes de « dérivant »

Partager