Décours : définition de décours


Décours : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOURS, subst. masc.

A.− Période de temps comprise entre la pleine et la nouvelle lune. Les singes ne sont plus malades au décours de la lune (Flaub., Tentation,1849, p. 457):
1. ... il connaissait les temps propres à la coupe, ceux où le bois ne sera pas attaqué de la vermoulure : c'est ordinairement quand la lune entre en décours, ... Pourrat, Gaspard des Montagnes,Le Château des sept portes, 1922, p. 131.
B.− P. anal. Période de déclin d'une maladie. Période, phase de décours. La fièvre était en son décours (Ac.).
P. métaph. :
2. Pour vous, le temps, en son décours, Versera de ses mains funèbres Sur la banalité des jours, L'épouvantement des ténèbres. Puis, vieil enfant, vous sortirez Triste et nu de la vie amère; (...). Bouilhet, Dernières chansons,Berceuse philosophique, 1869, p. 250.
3. Athlète de la Convention en Thermidor, et l'un de ses énergiques libérateurs, mais plus propre à la période ascendante qu'au décours et au déclin d'une révolution, il [Merlin de Thionville] s'efface et disparaît à mesure que la Révolution elle-même se perd dans les intrigues... Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 1, 1863-69, p. 373.
Prononc. et Orth. : [deku:ʀ]. Ds Ac. 1694 et 1718 s.v. decours sans accent et Ac. 1718 souligne que ,,plusieurs prononcent l'e comme un e muet`` (cf. dé-). Ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1. 1remoitié du xiies. « cours, écoulement (des eaux) » (Psautier d'Oxford, 1, 3, éd. F. Michel, p. 1 [decursus]) − 1611, Cotgr.; 2. a) 1174 « déclin » fig. (Guernes de Pont-Sainte-Maxence, Vie de Saint Thomas le Martyr, éd. E. Walberg, 6121); b) ca 1180 astron. (Partonopeu de Blois, éd. J. Gildea, 856); c) 1694 d'une maladie (Ac.). Empr. au lat. class. decursus « action de descendre à la course, descente rapide, chute ». Fréq. abs. littér. : 13.

Décours : définition du Wiktionnaire

Nom commun

décours \de.kuʁ\ masculin

  1. (Vieilli) Décroissement de la lune.
    • La lune était dans son plein avant-hier, elle est maintenant en décours.
  2. (Par analogie) (Vieilli) Déclin des maladies.
    • La fièvre était en son décours.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Décours : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOURS. n. m.
Décroissement de la lune. La lune était dans son plein avant-hier, elle est maintenant en décours. Il se dit par analogie du Déclin des maladies. La fièvre était en son décours. Il est vieux.

Décours : définition du Littré (1872-1877)

DÉCOURS (dé-kour ; l's ne se lie pas) s. m.
  • 1Décroissement de la lune ; le temps qui s'écoule de la pleine lune à la nouvelle. C'est un préjugé dans les campagnes qu'il y a des plantes qu'il faut semer ou cueillir, les unes pendant le croissant, les autres pendant le décours de la lune. Alors aussi les parties de la lune qui ont la nuit, commencent à ne plus voir la moitié de la terre qui a le jour, et nous sommes en décours pour elles, Fontenelle, les Mondes, 2e soir. Il y a de petits dieux qui font descendre la lune dans le décours, Voltaire, Dial. XV, 4.
  • 2Se dit aussi quelquefois du déclin des maladies. Sa pneumonie est dans le décours.

HISTORIQUE

XIIe s. La processiun vait, li munz [le monde] est en decurs [cours] ; Li plus i vunt à pié : car poi béent aillurs ; Saint Thomas li martyrs nus face veir [vrai] sucurs, Th. le mart. 165. Certes ensi cesset li decors de la grace, lai [là] où li recors n'en est, Saint Bernard, 563.

XIIIe s. Bien fustes fondei en decours, Quant teil seigneur aveiz perdu, Bien en deveiz estre esperdu, Rutebeuf, 42. Ce est la nuit et c'est li jors, Qui nos vies met en decours, Unicorne et serpent. Il fit la lune en ses tens, en croissant et en decors, Psautier, f° 124.

XIVe s. L'en doit planter avant l'ardeur du soleil et en decours, Ménagier, II, 2.

XVIe s. Puys briefvement recapituloyt tout ce qu'il avoyt leu, veu, faict et entendu on decours de toute la journée, Rabelais, Garg. I, 23. Cette prerogatifve par laquelle peut l'humaine nature, en decours de vie transitoyre, perpetuer son nom et sa semence, Rabelais, Pant. II, 8. Et feut cette salutation de tous, des marchans observée en tout le decours du bal, Rabelais, ib. V, 25. Et nous sembloyent les arbres se mouvoir ; toutesfoys ils ne se mouvent, mais nous, par le decours du basteau, Rabelais, ib. V, 26. Le commencement de corruption a tellement esté en Adam, qu'elle est espandue comme par un perpetuel decours des peres aux enfans, Calvin, Instit. 175. Jusques au decours de sa vieillesse, Amyot, Arist. et Cat. comp. 4. Il faut choisir le temps propre, sçavoir le decours de la lune, Paré, XVIII, 63. Je la [la vie] treuve et prisable et commode, voire en son dernier decours, où je la tiens, Montaigne, IV, 301.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décours »

Étymologie de décours - Littré

Provenç. decors ; catal. decurs ; espagn. decurso ; ital. discorso ; du latin decursus, de de, et currere, courir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de décours - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin decursus (« course rapide en descente »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décours »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décours dekur play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « décours »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « décours »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « décours »

Langue Traduction
Corse corsi
Basque ikastaroak
Japonais コース
Russe курсы
Portugais cursos
Arabe الدورات
Chinois 培训班
Allemand kurse
Italien corsi
Espagnol cursos
Anglais courses
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires