La langue française

Culier

Définitions du mot « culier »

Trésor de la Langue Française informatisé

CULIER, IÈRE, adj.

Vx. Relatif au cul. Elle s'appuyait des deux mains sur le rebord de la fenêtre, et il se creusait près des aisselles des plis profonds, importants comme des raies culières (Aymé, Jument,1933, p. 183).
Boyau culier (ancien terme d'anat. utilisé plais., souvent p. réf. à Rabelais). Rectum. Cf. cuiller ex. 5 :
Elle en [des excuses] espérait de moi, ayant quatre sous acquis honorablement, j'aime à le croire, et possédant un immeuble ridicule où gémissent quelques écorchés. Dans la cervelle en boyau culier de cette bourgeoise qui gardait les vaches dans sa jeunesse (...) cela suffit pour donner droit à la considération la plus accroupie, la plus vautrée. Bloy, Journal,1901, p. 65.
Rem. Ds tous les dict. gén. depuis Ac. 1798. On trouve aussi sangle culière ou p. ell. culière, subst. fém. Sangle de cuir fixée au derrière du cheval pour tenir le harnais.
Prononc. et Orth. Adj. culier, ière : [kylje], fém. [-jε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932; uniquement en tant qu'adj. masc. ds Ac. 1694-1798. Subst. culière : [kyljε:ʀ]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1. xiiies. Boiaus culiens (Du ventre et des membres, ms. Chart., 620, fo139dds Gdf. Compl.); 2. 1260 subst. culière (E. Boileau, Le livre des métiers, 211 ds T.-L.). Dér. de cul*; suff. -ier*, -ière*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

culier \ky.lje\ masculin

  1. Qui se termine à l’anus.
    • Boyau culier. On dit plus ordinairement rectum.
    • Il apercevait le bas de l'épine dorsale un peu saillante et en dessous, la raie culière commençait.— (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges)
    • Sangle culière ou absolument culière, sangle fixée au derrière du cheval pour immobiliser la selle.
    • A d'autres, à travers les couilles il perçait le boyau culier. — (Rabelais, Gargantua - Chapitre XXV-)
    • De la relaxation du boyau culier — (Ambroise Paré, t. 1, p. 148.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CULIER, IÈRE. adj.
Qui se termine à l'anus. Boyau culier. On dit plus ordinairement RECTUM. Sangle culière ou absolument Culière, Sangle fixée au derrière du cheval pour immobiliser la selle.

Littré (1872-1877)

CULIER (ku-lié) adj. m.
  • Usité seulement dans cette locution : boyau culier, le rectum.

HISTORIQUE

XVe s. On en a de vache et brebis, De buefs, de pourceaulx, de moutons, Boyaulx culliers, pance et le pis, Teste de veau…, Deschamps, Poésies mss. f° 346, dans LACURNE.

XVIe s. Un d'entre eux print un morceau de gros boyau cullier [dans un plat de tripes], Paré, Introd. 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « culier »

 Dérivé de cul avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « culier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
culier kylie

Évolution historique de l’usage du mot « culier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « culier »

  • Serait-ce que les jeunes, en parti-culier, seraient moins idéalistes et plus individualistes ? Le Journal de Montréal, Voyage au pays des dinosaures | Le Journal de Montréal

Traductions du mot « culier »

Langue Traduction
Anglais culier
Espagnol culier
Italien culier
Allemand kulier
Chinois 库里尔
Arabe culier
Portugais culier
Russe culier
Japonais キュリエ
Basque culier
Corse culier
Source : Google Translate API

Synonymes de « culier »

Source : synonymes de culier sur lebonsynonyme.fr

Culier

Retour au sommaire ➦

Partager