La langue française

Culée

Définitions du mot « culée »

Trésor de la Langue Française informatisé

CULÉE1, subst. fém.

A.− ARCHIT. Culée (d'arc-boutant). Pilier destiné à soutenir la voûte d'un édifice, la poussée d'un arc-boutant. Les voûtes des Romains exigeaient des culées aussi bien que les voûtes des maîtres du moyen âge (Viollet-Le-Duc, Archit.,1872, p. 78).
B.− TRAV. PUBL. Massif de maçonnerie établi contre les rives pour soutenir la poussée de la voûte d'un pont à ses deux extrémités. Synon. butée.Les culées [des ponts] en sont fondées sur le roc; et l'on a eu soin d'en mettre les piles à l'abri des masses assez fortes pour soutenir le poids des eaux (Dusaulx, Voy. Barège,t. 1, 1796, p. 122).Installé contre la première culée, au-dessous des énormes cintres de fonte, il prenait des croquis, peignait des études (Zola, Œuvre,1886, p. 253):
J'aime à y [au pont de Brooklyn] accéder à pied, à la tombée de la nuit, après en avoir suivi les butées, le long de Lower Madison Street, en bas de ces culées immenses, de ces maçonneries aveugles pareilles aux aqueducs de la campagne romaine. Morand, New York,1930, p. 65.
Culée perdue. Culée enfouie dans un remblai. Ouvrages sous remblai à culées perdues (Bricka, Cours ch. de fer, t. 1, 1894, p. 140).
Prononc. et Orth. : [kyle]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Cf. culée2.

CULÉE2, subst. fém.

TECHNOLOGIE
A.− PEAUSS. Partie inférieure d'une peau tannée provenant de la région entourant la queue de l'animal. La partie la plus épaisse et la plus ferme est le « croupon » (...), sa partie arrière est appelée culée (Bérard, Gobilliard, Cuirs et peaux,1947, p. 20).
B.− P. anal., SYLVIC. Souche d'arbre après l'abattage.
Culée blanche. Souche coupée au-dessus du col. Culée noire. Souche coupée au-dessous du sol. Abattre à « culée noire », c'est-à-dire arracher l'arbre plutôt que de le scier (Cochet, Bois,1963, p. 131).
Rem. 1. Le sens de « souche » est signalé comme région. par Diot, Pat. briard, 1930. 2. Les sens techn. ci-dessus, attestés ds la docum., ne figurent ni ds les dict. de l'Ac., ni ds les dict. gén. du xxes. les plus récents. 3. En parlant d'un bateau, certains dict. dont Ac. 1932, attestent encore comme vx le sens en mar. de « action de culer ».
Prononc. : [kyle]. Étymol. et Hist. 1. 1355 archit. (Reg. du chap. de St Jean de Jérusalem, A.N. M.M. 28, fo8 rods Gdf. Compl.); 1499 la cullee d'un pont (Reg. de l'Hôtel de ville, II, 1778, ibid.); 2. 1694 mar. donner des culées « donner des coups de sa quille contre le fond » (Corneille). Dér. de cul*; suff. -ée*. Fréq. abs. littér. : 15. Bbg. Archit. 1972, p. 94, 178. − Rommel 1954, p. 161.

Wiktionnaire

Nom commun

culée \ky.le\ féminin

  1. (Architecture) Massif de maçonnerie qui soutient, dans leur poussée, les voûtes des dernières arches d’un pont. Élément statique en béton ou en métal, destiné à recevoir l’extrémité du tablier d’un pont ou d’un viaduc.
    • Bert avait suivi les péripéties de la catastrophe, depuis la séparation des eaux jusqu’à la culée du pont. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 320 de l’éd. de 1921)
  2. (Architecture) Pilier qui soutient les retombées d’un arc-boutant d’une église gothique.
  3. (Ponts et chaussées) Rang de pieux pour soutenir les terres.
  4. (Biologie) Partie la plus proche de la queue de l’animal.
  5. (Marine) Action de culer, chemin fait par l’arrière; coup que la quille d’un vaisseau donne quelquefois contre le fond.
    • Schouten, en parlant d’un tremblement de terre qui se fit aux îles Moluques, dit que les montagnes furent ébranlées, et que les vaisseaux qui étaient à l’ancre sur trente ou quarante brasses, se tourmentèrent comme s’ils se fussent donné des culées sur le rivage. — (Georges Louis Leclerc, Théorie de la terre, art. XVI.)
  6. (Exploitation forestière) Gros bout de la grume, celui qui a été séparé de la souche.
    • Les cavités, correspondant à la décomposition de l’ancien ensouchement de ces tiges issues de taillis, ne dépassent guère 50 cm de hauteur, même si elles sont particulièrement importantes à la culée. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)

Forme de verbe

culée \ky.le\

  1. Participe passé féminin singulier du verbe culer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CULÉE. n. f.
T. d'Architecture. Grosse masse de pierre qui soutient la voûte des dernières arches d'un pont et toute leur poussée. En termes de Marine, il signifie Action de culer.

Littré (1872-1877)

CULÉE (ku-lée) s. f.
  • 1 Terme d'architecture. Massif de maçonnerie qui soutient, dans leur poussée, les voûtes des dernières arches d'un pont.

    Culée d'arc-boutant, pilier qui soutient les retombées d'un arc-boutant d'église.

    Terme de ponts et chaussées. Rang de pieux pour soutenir les terres.

  • 2La culée du cuir est la partie la plus proche de la queue de l'animal.
  • 3 Terme de marine. Action de culer, chemin fait par l'arrière ; coup que la quille d'un vaisseau donne quelquefois contre le fond. Schouten, en parlant d'un tremblement de terre qui se fit aux îles Moluques, dit que les montagnes furent ébranlées, et que les vaisseaux qui étaient à l'ancre sur trente ou quarante brasses, se tourmentèrent comme s'ils se fussent donné des culées sur le rivage, Buffon, Théorie de la terre, art. XVI.
  • 4 Terme d'eaux et forêts. Souche.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CULÉE. Ajoutez :
4Nom donné, dans les environs de Paris, à la partie de la souche d'arbres abattus qui est en dehors du sol, distincte de la partie qui est en terre et porte les racines.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « culée »

 Composé de culer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Culer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « culée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
culée kyle

Évolution historique de l’usage du mot « culée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « culée »

  • Mardi 2 et mercredi 3 juin, les travaux mécaniques dans la culée « Nord » ainsi que la réfection du trottoir « Est » impliqueront une circulation alternée. Jeudi 4 et vendredi 5 juin, les travaux mécaniques dans la culée « Nord » avec essais de manœuvre n’impacteront pas la circulation www.maritima.info, Martigues - Vie des communes - Pont levant : une nouvelle période de travaux jusqu'au vendredi 5 juin. - Maritima.Info
  • Car pour passer de 2 x 2 à 2 x 3 voies, l’A480 doit élargir son emprise latérale. Or, à cet endroit, la partie du pont où circule le tram C - partie la plus ancienne - se termine à la culée en bordure immédiate de la chaussée actuelle, empêchant l’élargissement : il faut donc réaliser un nouveau pont. En revanche, le pont où circulent les voitures a, lui, été construit en 2005, il est plus long que le pont historique et est donc compatible avec l’élargissement de la voirie. , Transport | Spectacle garanti aux ponts de Catane et du Vercors sur le chantier de l'A480 !
  • Au fil des pages, il suffit ensuite de se laisser guider dans chacun des départements. Dans le Doubs, les marais de Saône, les coteaux de Belvoir, la Grâce-Dieu, les sources du Lison et de la Loue, le tour du lac Saint-Point. En Haute-Saône, la petite Finlande, le ballon de Servance, Château-Lambert, les pelouses sèches de Champlitte. Dans le Territoire de Belfort, le ballon d’Alsace, la roselière, les forts de Giromagny, le circuit Frédéric Japy. Dans le Jura, le lac de Chalain, la culée de Vaux, les cascades du Hérisson ou encore les deux Fays. , Culture - Loisirs | Le plaisir de randonner en 94 itinéraires
  • Actuellement, des ouvriers finissent de sécuriser la falaise, et ont encore à réaliser la culée de la rive gauche qui permettra de supporter le pont. Il restera donc à monter les culées et poser le pont ; pose qui était programmée dès mars dernier et qui est donc reportée. Elle ne devrait s’achever qu’en novembre. Puis ce n’est qu’à partir de cet instant qu’on commencera à percer et creuser le tunnel ; travail qui devrait durer six à sept mois… « si tout se passe bien », remarque Auguste Picollet, qui pour ne pas être trop pessimiste pense que la route pourrait rouvrir « au printemps 2021 », sans s’avancer sur une date. , Ugine | Route des gorges de l’Arly : les travaux ont repris, mais on ne voit pas encore le bout… du tunnel des Cliets
  • Cette nouvelle phase de travaux concerne la culée nord du pont ainsi que la réfection du trottoir « Est ». Plusieurs périodes de circulation fermée et alternée sont à prévoir du 22 mai au 19 juin www.maritima.info, Martigues - Info route - Martigues. Les travaux du pont levant reprennent aujourd'hui - Maritima.Info
  • Cette nouvelle phase de travaux concerne la culée nord du pont levant ainsi que la réfection du trottoir « Est ». La circulation automobile sera alternée du lundi 25 matin au mercredi 27 mai au soir, la circulation pour les piétons est autorisée lors de ces trois jours www.maritima.info, Martigues - Vie des communes - Pont levant de Martigues: circulation alternée de lundi à mercredi - Maritima.Info
  • On est dimanche, c’est pénitence, c’est silence, matière fluide à savourer ou à redouter sur ce parking marbré comme un immense scarabée zébré. Instant de sérénité ou de doute à peine perturbé par le passage de très rares camions et ce bruit si caractéristique du passage sur la culée. Clac, clac, ce double claquement d’une fraction de seconde, bruit lancinant lorsqu’habituellement en des temps de transhumance et de libres errances, l’autoroute crache son flot soutenu de véhicules à la minute. millavois.com, Millau-Vid. Le chauffeur me klaxonne, je lève la main par instinct

Traductions du mot « culée »

Langue Traduction
Anglais abutment
Espagnol contrafuerte
Italien appoggio
Allemand widerlager
Chinois 邻接
Arabe دعامة
Portugais abutment
Russe устой
Japonais アバットメント
Basque abutment
Corse abutimentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « culée »

Source : synonymes de culée sur lebonsynonyme.fr

Culée

Retour au sommaire ➦

Partager