La langue française

Croup

Définitions du mot « croup »

Trésor de la Langue Française informatisé

CROUP, subst. masc.

Localisation laryngée de la diphtérie pouvant entraîner la mort par asphyxie. Croup féroce; grande épidémie de croup; être atteint du croup, avoir le croup, mourir du croup :
Les symptômes s'accusèrent (...) l'apparition des fausses membranes dans le larynx (...) la toux rauque et comme bestiale, ne purent laisser de doute (...). C'était le croup... O. Feuillet, La Morte,1886, p. 169.
P. compar. Le christianisme était à ce moment un enfant nouveau-né. Au sortir des langes (...) une sorte de croup des plus dangereux faillit l'étouffer (Renan, Église chrét.,1879, p. 140).
Spéc. Faux croup, croup spasmodique. Laryngite striduleuse, moins grave que le croup proprement dit, et caractérisée par l'absence de fausses membranes. Daudet m'apprend que la petite Mémé a un faux croup, une laryngite striduleuse (Goncourt, Journal,1888, p. 842).Attaques de faux croup (Janet, Obsess. et psychasth.,1903, p. 58).
Prononc. et Orth. : [kʀup], p final se prononce dans les mots angl. : handicap, hop, midship, sloop [slup], croup, stop, etc. (cf. Fouché Prononc. 1959, p. 391 et Nyrop Phonét. 1951, § 245). On rencontre anciennement la var. croups (Voyage de La Pérouse, t. 1, 1797, p. 189). Homon. croupe. Étymol. et Hist. [1765, F. Home, Traité du croup d'apr. Littré, mais ne semble pas avoir été traduit cette même année]; 1777 (Mahon, Mém. de la Soc. Royale de Médecine, II, 206 ds Mack. t. 1, p. 180). Angl. croup (déverbal de to croup « crier d'une voix rauque », prob. d'orig. onomat.), appellation pop. de cette maladie dans le sud-est de l'Écosse, introduite dans la lang. méd. par le professeur Francis Home d'Edinbourg en 1765, dans son étude intitulée An Inquiry into the nature, cause and cure of the Croup (NED). Fréq. abs. littér. : 26.
DÉR.
Croupal, ale, aux, adj.Qui a les caractères du croup, relatif au croup. Pneumonies croupales (Sacquépée, Garcin dsNouv. Traité Méd.,fasc. 3, 1927, p. 547).Fausses membranes croupales (Aviragnet, Weill-Hallé, Marie, dsNouv. Traité Méd.,,fasc. 2,1928, p. 668). Seule transcr. ds Land. 1834 et DG : kroupàl. 1reattest. 1814 (Nysten); de croup, suff. -al*.

Wiktionnaire

Nom commun

croup \kʁup\ masculin

  1. (Médecine) Sorte d’angine, commune chez les enfants, et se caractérisant par le développement de fausses membranes dans les voies respiratoires et par une toux singulière qu’on a comparé au cri d’un jeune coq.
    • Le croup, monstre hideux, épervier des ténèbres,
      Sur la blanche maison brusquement s’abattit,
      Horrible, et, se ruant sur le pauvre petit,
      Le saisit à la gorge ; ô noire maladie !
      De l’air par qui l’on vit sinistre perfidie !
      Qui n'a vu se débattre hélas ! ces doux enfants
      Qu’étreint le croup féroce en ses doigts étouffants ?
      Ils luttent ; l’ombre emplit lentement leurs yeux d’ange,
      Et de leur bouche froide il sort un râle étrange,
      Et si mystérieux qu’il semble qu’on entend,
      Dans leur poitrine où meurt le souffle haletant,
      L’affreux coq du tombeau chanter son aube obscure.
      — (Victor Hugo, Les contemplations, III, 23)
    • Deux enfants moururent. C’était d’une maladie de gorge. Les femmes commencèrent à murmurer qu’il allait y avoir une épidémie de croup. Elles se firent beaucoup de mauvais sang. Leurs visages s’embellirent de regards farouches et elles gardaient leurs enfants serrés contre la poitrine. Mais il n’y eut que quelques maux de gorge bénins. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 275)
    • La pauvre femme, atteinte du croup, eut à subir une laryngotomie. Une fausse couche suivit, à laquelle l’infortunée ne survécut pas — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 159)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROUP. (On prononce le P.) n. m.
T. de Médecine. Sorte d'angine à fausse membrane, presque toujours de nature diphtérique. Cet enfant est atteint du croup. Il est mort du croup.

Littré (1872-1877)

CROUP (kroup') s. m.
  • Terme de médecine. Sorte d'angine, commune chez les enfants, et se caractérisant par le développement de fausses membranes dans les voies respiratoires et par une toux singulière qu'on a comparée au cri d'un jeune coq. Le croup, monstre hideux, épervier des ténèbres, Sur la blanche maison brusquement s'abattit, Horrible, et, se ruant sur le pauvre petit, Le saisit à la gorge ; ô noire maladie ! De l'air par qui l'on vit sinistre perfidie ! Qui n'a vu se débattre hélas ! ces doux enfants Qu'étreint le croup féroce en ses doigts étouffants ? Ils luttent ; l'ombre emplit lentement leurs yeux d'ange, Et de leur bouche froide il sort un râle étrange, Et si mystérieux qu'il semble qu'on entend, Dans leur poitrine où meurt le souffle haletant, L'affreux coq du tombeau chanter son aube obscure, Hugo, Contempl. III, 23.

    Faux croup, maladie qui présente les principaux symptômes du croup, la difficulté de respirer et la voix croupale, mais où il n'y a point de fausses membranes ; ce qui la rend infiniment moins dangereuse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « croup »

Mot usité à Édimbourg pour désigner cette maladie, ainsi que le dit Francis Home, dans son Traité du croup, 1765, et qui de là est passé dans la langue médicale ; génev. group.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot usité à Édimbourg pour désigner cette maladie, ainsi que le dit Francis Home, dans son Traité du croup, 1765, et qui de là est passé dans la langue médicale.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « croup »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
croup kru

Évolution historique de l’usage du mot « croup »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « croup »

  • Sans l'appui de l'égoïsme, l'animal humain ne se serait jamais développé. L'égoïsme est la liane après laquelle les hommes se sont hissés hors des marais croupissants pour sortir de la jungle. De Blaise Cendrars / Hors la loi !
  • Le sexe, à Paris, a la mine jolie, la croupe rebondie. De Jean-François Regnard
  • Il y a loin de la croupe aux lèvres. De Boris Vian
  • Fiançailles vont en selle et repentailles en croupe. De Proverbe français
  • C’est un faux croup. Il s’agit d’une infection virale habituellement causée par le virus parainfluenza. L’infection provoque un rétrécissement de l’espace sous les cordes vocales. Comme conséquence, la respiration de votre enfant va être plus difficile, rapide et bruyante. Ces difficultés respiratoires augmentent lors de pleurs ou lorsqu’il s’agite. Le faux croup dure habituellement 5 à 7 jours. Il est contagieux par les gouttelettes de salive que votre enfant tousse. Mon enfant a un faux croup - Planete sante, Mon enfant a un faux croup - Planete sante
  • En cas de crise de faux croup, l'air frais et humide peuvent aider à réduire les symptômes. , 20 minutes - «Mon fils s'étouffait, mais personne ne répondait»
  • Le faux croup spasmodique survient pendant la nuit ou au petit matin, sans raison apparente, mais il est alors souvent suivi d’une maladie liée à un refroidissement. Le faux croup infectieux, lui, est directement lié à un refroidissement et survient deux ou trois jours après le début de la maladie. ConsoGlobe, Maladies infantiles : les astuces naturelles pour être efficace sans paniquer
  • (A. M) Oui, Pasteur croyait en la possibilité de vaincre les maladies infectieuses. Ses armes étaient l’hygiène et la vaccination. Ses collaborateurs ont proposé le traitement de maladies infectieuses déclarées par l’utilisation de sérums de chevaux hyper immunisés par vaccinations répétées : de l’anatoxine diphtérique contre la diphtérie et sa forme infantile surtout, le croup qui tuait les enfants par étouffement, l’anatoxine tétanique contre le tétanos, et d’autres essais fructueux contre le choléra, la peste, etc… , Coronavirus. "La crainte des microbes et de leur transmission tenaillait Louis Pasteur en permanence". | Voix du Jura
  • Les parents ont témoigné qu’ils croyaient que leur fils était atteint du croup, qu’ils avaient soigné avec des remèdes naturels. Ils ne pensaient pas qu’il était nécessaire de le transporter à l’hôpital même s’il faisait de la fièvre et qu’il manquait d’énergie. La Presse, Enfant mort de la méningite: la mère témoigne à son procès

Traductions du mot « croup »

Langue Traduction
Anglais croup
Espagnol crup
Italien groppa
Allemand kruppe
Chinois 臀部
Arabe الخناق
Portugais garupa
Russe круп
Japonais クループ
Basque croup
Corse zuppa
Source : Google Translate API

Synonymes de « croup »

Source : synonymes de croup sur lebonsynonyme.fr

Croup

Retour au sommaire ➦

Partager