La langue française

Crosse

Sommaire

  • Définitions du mot crosse
  • Étymologie de « crosse »
  • Phonétique de « crosse »
  • Citations contenant le mot « crosse »
  • Traductions du mot « crosse »
  • Synonymes de « crosse »

Définitions du mot « crosse »

Trésor de la Langue Française informatisé

CROSSE, subst. fém.

I.− Élément dont l'extrémité est recourbée.
A.− Long bâton, dont l'extrémité supérieure est recourbée en volute, qui est le signe de la dignité abbatiale et épiscopale. Crosse abbatiale, d'abbé, d'évêque; crosse d'argent. La dépravation des deux puissances ecclésiastiques et séculière est moins périlleuse (...) que leur confusion. La crosse et l'épée se sont unies dans des mains violentes (Ozanam, Philos. Dante,1838, p. 117).Quatre évêques disent des prières. Ils sont vêtus somptueusement; mitres et chapes richement brodées. Chacun d'eux a sa crosse (Green, Journal,1930, p. 29).Mitre en tête et crosse en main (Billy, Introïbo,1939, p. 155):
1. Le bon abbé de San-Lucar, paré des habits pontificaux, ayant sa mitre enrichie de pierres précieuses, son rochet, sa crosse d'or, siégeait, roi du chœur, sur un fauteuil d'un luxe impérial au milieu de tout son clergé, composé d'impassibles vieillards... Balzac, L'Élixir de longue vie,1830, p. 393.
HÉRALD. Bâton d'or ou d'argent, recourbé et fleuronné par le haut et dans la partie courbe, qui est un ornement ou, plus rarement, un meuble de l'écu d'un évêque, d'un abbé ou d'une abbesse. La grille au-dessus de laquelle les armes, la crosse, le chapeau et la devise étaient sculptés (Billy, Introïbo,1939p. 179).
P. compar. ou p. métaph., au fig. Nez, favoris en crosse. Des sursauts, bien sûr, elle [la vipère] en avait (...) d'abord en spirale, puis en crosse d'évêque, puis en point d'interrogation (H. Bazin, Vipère,1948, p. 9).
Spéc. [En parlant de certaines parties de plantes, en partic. lorsqu'il s'agit de fougères] Feuille en crosse. Les fougères sèches jonchaient le sol que perçaient les nouvelles crosses, d'un vert acide (Mauriac, Th. Desqueyroux,1927, p. 193).
B.− P. ext.
1. Bâton recourbé avec lequel on pousse une balle dans certains jeux. Crosse de cricket, de hockey. Synon. canne (cf. ce mot B 2 b).De beaux bagages fatigués, carton à chapeaux, crosses de golf, raquettes (Mauriac, Asmodée,1938, I, 6, p. 43).Les paysans (...) trouvent leur amusement favori à « chouler », c'est-à-dire à pousser une boule de bois, à coups de crosse ou de maillet, dans le camp d'un adversaire (Faral, Vie temps St Louis,1942, p. 205).
P. méton.
Vx (France, Canada). Jeu où les joueurs, divisés en deux équipes, cherchent à envoyer, à l'aide d'une crosse (supra I B 1), une balle dans les buts du camp adverse. Crosse canadienne; jeu de la crosse; jouer à la crosse. Synon. cricket.Au milieu de sa besogne, il [Zacharie] était resté sur le dos, les yeux vagues, rêvassant aux parties de crosse qu'il avait faites la veille (Zola, Germinal,1885, p. 1175).
Rem. Dans le jeu de la crosse canadienne la concavité de la crosse est munie d'un filet, en cuir, qui permet de rattraper la balle à la volée. Attesté ds Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Bél. 1957.
[Avec une épithète] Le joueur lui-même. Quelques-unes des plus fameuses « crosses » du Canada joueront cet hiver à Paris (L'Auto,12 sept. 1933, p. 5 ds Grubb, Fr. sp. neol., 1937, p. 30).
2. Vx et région. (Suisse, Savoie, Midi). Bâton, dont l'extrémité supérieure est recourbée et sur lequel s'appuient, pour marcher, les infirmes. Marcher avec des crosses. Synon. béquilles.Les estropiés qui se balancent entre leurs crosses de frêne (Pourrat, Gaspard,1930, p. 58).
3. Bâton allongé et bifurqué qui sert à fixer les claies d'un parc à moutons. Dans le parc, au milieu des claies mobiles, que fixaient les bâtons des crosses, enfoncés en terre, les moutons, vautrés, respiraient d'une haleine courte et pénible (Zola, Terre,1887, p. 290).
II.− P. méton. Partie d'un élément présentant une certaine courbure.
A.− [En parlant d'obj. fabriqués]
1. Usuel. Crosse de canne. Mmede Cambremer tenait à la main, avec la crosse d'une ombrelle, plusieurs sacs brodés (Proust, Sodome,1922, p. 808).
2. MUS. [Dans un instrument à cordes] Partie recourbée du manche qui porte les chevilles. Crosse de luth, de viole, de violon, La tête ou crosse [du luth] était légèrement renversée et était munie de chevilles qu'on tournait pour tendre plus ou moins les cordes (Rougnon1935, p. 379).
3. TECHNOL. Crosse de piston. Extrémité de la tige du piston, guidée par deux glissières, qui s'articule avec la tête de la bielle-motrice. Lorsque le mécanisme de distribution est disposé pour la marche avant, la crosse du piston exerce sur la glissière supérieure (...) un effort dirigé de bas en haut (Herdner, Constr. et conduite locomot.,1887, p. 53).
4. Domaine des armes à feu
a) Partie postérieure recourbée du pistolet, qui sert à le tenir à la main. Crosse de pistolet. Il allait, la main dans la poche de son veston, serrant la crosse d'un revolver (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 187).J'ai crispé ma main sur le revolver. La gâchette a cédé, j'ai touché le ventre poli de la crosse (Camus, Étranger,1942, p. 1166).
b) P. ext. Partie postérieure d'une autre arme à feu portative, située à l'arrière du canon, et qui sert soit à l'appuyer à l'épaule (fusil, fusil-mitrailleur) soit à le tenir entre le bras et le côté (pistolet-mitrailleur) :
2. Des sentinelles marchaient le long des caisses (...) toutes les deux heures elles devaient (...) les obliger [les Algériens arrêtés] à faire dépasser leurs mains. La plupart des factionnaires, fâchés d'être obligés de couper leur sommeil pour garder ces « sales boukaks », en profitent pour frapper les doigts crispés d'un coup de la crosse métallique de leur Mas 36. Leuliette, Saint-Michel et le Dragon,Paris, éd. de Minuit, 1961, p. 311.
SYNT. Crosse de fusil-mitrailleur, de pistolet-mitrailleur; crosse à l'épaule, à la main, au poing; battant de crosse; recevoir un coup de crosse dans la figure, les reins; assommer, battre, défoncer, enfoncer, frapper, refouler à coups de crosse.
Loc. Lever, mettre la crosse en l'air. Signe de révolte de la troupe vis-à-vis des officiers, et du refus de combattre en temps de guerre. Paix entre nous (...) Appliquons la grève aux armées Crosse en l'air rompons les rangs (L'Internationale (E. Pottier), 1871).
c) Vx. Partie du canon contre laquelle s'appuie l'épaule du pointeur lorsqu'il donne la direction à la pièce. Bêche de crosse; crosse d'affût. Ce canon [canon Hotchkiss à tir rapide de 75 mm], est le plus lourd de ceux qui sont disposés pour être pointés et tirés à la crosse (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav.,1899, p. 203).Lunette de crosse. Évidement circulaire pratiqué dans le bout de crosse d'un affût pour permettre de l'accrocher à son avant-train. L'arrière-train [d'un caisson de 75] est réuni à l'avant-train, par une lunette de crosse s'engageant dans un crochet-cheville-arrière (Alvin, Artill., Matér., 1908, p. 237).
B.− P. anal., MÉD. Courbure des vaisseaux sanguins et des troncs lymphatiques.
Crosse aortique, de l'aorte. Premier segment de l'aorte dont la courbure, concave vers le bas, contourne le pédicule pulmonaire gauche et qui comprend l'aorte ascendante et l'arc de l'aorte. Dans son ensemble, sa forme est exactement comparable à une crosse d'évêque (...) Cette partie initiale supérieure est la seule qui soit comprise comme crosse de l'aorte (Gérard, Anat. hum.,1912, p. 253).
Crosse de l'azygos. Portion terminale de la grande veine azygos qui contourne le pédicule pulmonaire droit à hauteur de la quatrième vertèbre dorsale. Elle [l'azygos] s'infléchit d'arrière en avant, enjambe la bronche droite − crosse de l'azygos − et s'abouche dans la face postérieure de la veine cave supérieure (Gérard, Anat. hum.,1912p. 283).
SYNT. Crosse de l'artère coronaire-stomachique, épigastrique, utérine; crosse de la saphène externe, interne; crosse de la veine céphalique; crosse du canal thoracique; syndrome de la crosse aortique.
Prononc. et Orth. : [kʀ ɔs]. o se conserve [ɔ] ouvert et bref parce que -ss- correspond à un anc. c : croce (cf. Buben 1935, § 53). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1160 « bâton pastoral » (Roland, éd. J. Bédier, 1509); 2. 1160-85 « sorte de béquille recourbée » (Philomena, 350 ds T.-L.); 3. 1381 terme de jeux (ds Du Cange, s.v. crossare); 1616-20 « extrémité recourbée du bois d'un mousqueton » (D'aubigné, Hist., I, 288 ds Littré); 4. av. 1752 crosse de l'aorte ([Joseph-Guichard] Du Verney ds Trév. 1752). Issu, de même que ses corresp. ital. et esp. (REW3, no4785), du germ. *krukja « bâton à extrémité recourbée » que l'on peut déduire de l'a. h. all. krucka, a. saxon krukka, m. néerl. crucke (Kluge20, s.v. Krücke). Fréq. abs. littér. : 431. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 488, b) 762; xxes. : a) 763, b) 548. Bbg. Bruch 1913, p. 138. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 154. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 89, 226; Lang. par. 1920, p. 286.

Wiktionnaire

Nom commun

crosse \kʁɔs\ féminin

  1. (Religion) Bâton pastoral d’évêque ou d’abbé, dont l’extrémité supérieure se recourbe en volute.
    • La mitre et la crosse sont les symboles du pouvoir épiscopal.
    • Je trouvai mon père sur la terrasse : il redressait l’équerre d’une porte gonflée par l’hiver, et des copeaux en crosse d’évêque montaient s’enrouler jusque sous son menton. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 7)
  2. (Armement, Chasse) Partie postérieure d'une arme à feu portative, servant à tenir ou appuyer l’arme, lors du tir.
    • Dafny, après avoir tiré son fusil, en avait brisé la crosse en se défendant contre les massues des sauvages. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Les deux malandrins alors ont essayé de l’achever avec leurs crosses d’armes et leurs poignards. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Spécialement) Manche d’une arme de poing.
    • Que l’on zyeute le canon d'une carabine ou la crosse du moindre bulldog, et vous êtes fait. Coupé cabèche ! — (Françoise d'Eaubonne, La couronne de sable, Flammarion, 1968, p. 26)
  4. (Linguistique) diacritique suscrite à une lettre.
  5. (Vieilli) Béquille, bâton recourbé sur lequel s’appuient pour marcher les infirmes, les blessés, etc.
    • Mais ceux-ci, tiraillant ses grègues noires et mordant ses bas rouges, le culbutèrent comme un goutteux sur ses crosses. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
  6. (Hockey sur glace, Sport) Bâton courbé à son extrémité, utilisé dans certains sports comme le golf, le hockey sur glace, pour pousser la balle ou le palet.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  7. (Par métonymie) (Canada) (Sport) Sport collectif opposant deux équipes de dix joueurs chacune, où les joueurs se servent d’une crosse pour mettre une balle dans le but adverse.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  8. (Par analogie) Bout recourbé d’un objet.
    • À droite du piano, le violoncelliste émergeait de la fosse, la tête appuyée contre la crosse de son instrument dont il pinçait les cordes en regardant fixement devant lui. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • (Anatomie) Crosse de l’aorte.
    • (Botanique) Inflorescence en crosse.
  9. (Québec) (Vulgaire) Masturbation.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  10. (Québec) (Péjoratif) Fraude, arnaque.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  11. (Argot) Querelle, dispute, chicane — (source)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  12. (Argot) Avocat du roi — (Vidocq, 1837)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  13. Armoiries avec une crosse (sens héraldique)
    (Héraldique) Meuble représentant dans les armoiries des crosses cléricales. Elle est généralement représentée en pal. À rapprocher de bâton de prieur, bâton prieural, bourdon et bourdon de pèlerin.
    • D’azur au dextrochère d’argent paré de sable tenant une crosse d’or, qui est de la commune de Savigny du Rhône → voir illustration « armoiries avec une crosse »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROSSE. n. f.
Bâton pastoral d'évêque ou d'abbé. Crosse d'or. Crosse d'argent. Crosse de bois. Il officia avec la crosse et la mitre. Il signifie aussi Partie du bois d'un fusil que l'on appuie contre l'épaule pour tirer. Ils l'assommèrent à coups de crosse. Lever la crosse en l'air se dit de Soldats qui, chargés de réprimer une émeute, fraternisent avec les émeutiers. Il se dit encore de la Partie recourbée d'un pistolet ou d'un revolver. Il désigne également un Bâton recourbé sur lequel s'appuient pour marcher les infirmes, les blessés, ou dont les enfants se servent quand ils jouent pour pousser une balle, une pierre, etc. En termes de Sports, au jeu de Hockey et de Golf, il désigne la Canne recourbée à son extrémité avec laquelle on lance la balle. On dit aussi CLUB. Par analogie, en termes de Botanique, Inflorescence en crosse.

Littré (1872-1877)

CROSSE (kro-s') s. f.
  • 1Le bâton pastoral des évêques. Les évêques n'avaient autrefois que des crosses de bois. Au temps passé du siècle d'or, Crosse de bois, évêque d'or ; Maintenant changent les lois, Crosse d'or, évêque de bois, Coquille, dans RICHELET. Où le vice orgueilleux s'érige en souverain Et va la mitre en tête et la crosse à la main, Boileau, Sat. I. Afin qu'un jour l'épée ou bien la crosse Trouvent un sot dans un Caton précoce, Rousseau J.-B. Épît. II, 6.
  • 2La partie recourbée d'une tête de canne ; et aussi, dans plusieurs provinces, le nom de la béquille qui se pose sous l'aisselle pour marcher sans toucher à terre ; on dit alors : marcher aux crosses.

    Bâton recourbé, avec lequel les enfants s'amusent à chasser une pierre ou une boule.

  • 3La partie, plus grosse que le reste, qui termine le bois d'un fusil. La crosse d'un fusil. Donner des coups de crosse. Deux soldats… Leurs crosses à l'épaule avançaient sur sa trace, Lamartine, Joc. III, 94.

    La crosse du mousquet était autrefois recourbée et faite en croc.

    Mettre la crosse en l'air, retourner le fusil, ce qui est, de la part d'une troupe, le signe qu'elle cesse de combattre ou qu'elle se rend.

  • 4Bâton allongé servant à fixer les claies d'un parc à moutons.

    Pièce du gouvernail d'un bateau.

  • 5Crosse d'aiguière, anse d'une aiguière faite en forme de crosse.

    Couteau à crosse, couteau dont le manche est arrondi par le bout.

  • 6 Terme de métallurgie. Barre de fer que le marteleur ou le fondeur, avant de retirer la loupe du creuset, soude à cette loupe, afin de la manœuvrer avec plus de facilité sous le marteau.
  • 7 Terme de botanique. Inflorescence en crosse, fleurs portées par un axe recourbé sur lui-même, comme dans les borraginées.

    Terme d'anatomie. Crosse de l'arote, la partie recourbée de ce gros vaisseau.

HISTORIQUE

XIe s. En l'archevesque est bien la croce salve, Ch. de Rol. CXIII. [Il pensait] Que pur co [çe] deüst perdre e croce e dignité, Th. le mart. 43.

XIIIe s. Et puis li mist on le [la] croche en la main seniestre, Chr. de Rains, 104. Li chevaliers tint une croce Dont il va les boissons batant ; Et li veneres va cornant, Ren. 22372. Et lors il se leva, et s'apuia sur sa croce, Joinville, 198. L'evesques Pierre de Chaalons beney en abbé M. Jehan de Mymeri, et li donna la croce, Joinville, 291.

XIVe s. Comme plusieurs jeunes gens feussent assemblez pour chouler [sorte de jeu] à la crosse les uns contre les autres, Du Cange, crossare.

XVe s. Deux crosses [abbayes crossées], college ensement [dans la ville de Vertus], Deschamps, Poésies mss. f° 364, dans LACURNE. Tous biens mondains et toute crosse [gloire ou richesse] avoye [j'avois], ib. f° 188. Le long de la procession de l'Eglise il y avoit treize crosses [évêques], dont l'archevesque de Bordeaux faisoit le bout du costé dextre, Math. de Coucy, Hist. de Ch. VII, p. 734, dans LACURNE. Le duc de Bourgogne estoit retourné en son païs, et avoit le cœur très elevé pour cette duché qu'il avoit jointe à sa crosse, Commines, p. 247, dans LACURNE.

XVIe s. Le sergent de qui Goas avoit tiré promesse de ne tirer que le bourre n'entrast, et de rompre croce sur cap, passe plus de la moitié du champ. - Les uns leverent la croce en haut, D'Aubigné, Hist. I, 288. L'archevesque de Coulongne avec 1500 chevaux, et 900 que lui envoia l'electeur de Treves, quitta la croce et vint renforcer le siege, D'Aubigné, ib. II, 69. Ses Anglois, pour braver, jetoient leurs chapeaux en l'air, et quand ce fust à tirer, n'aprocherent point la crosse de demipied du menton, ne blesserent aucun de cette cavalerie, D'Aubigné, ib. III, 260. Les soldats du dedans aians joué de la crosse après avoir tiré…, D'Aubigné, ib. 405. Cet homme de crosse [ce prélat], D'Aubigné, ib. 438. Les malades cheminent quelque temps sur des crosses, Paré, XIII, 21. Alors il chemine sans baston, potence ou croce, Paré, XIV, 42.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CROSSE. Ajoutez :
8Synonyme de marcote. Le sieur G…, demeurant à Thonon, était occupé à planter une crosse dans un champ qu'il possède au clos des Tissotes, Journ. offic. 26 nov. 1875, p. 9690, 1re col.
9La partie de l'affût d'un canon qui repose à terre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CROSSE, s. f. (Hist. ecclés.) bâton pastoral que portent les archevêques, évêques, & les abbés réguliers, ou qu’on porte devant eux dans les cérémonies.

Il y a beaucoup d’apparence que la crosse dans son origine n’étoit qu’un bâton pour s’appuyer, dont on a fait depuis une marque de distinction. Il n’en est point parlé dans l’histoire des premiers siecles de l’Église ; nous lisons seulement dans le concile de Troyes de l’an 867, que les évêques de la province de Rheims qui avoient été consacrés pendant l’absence de l’archevêque Ebbon, reçurent de lui, après qu’il eut été rétabli, l’anneau & le bâton pastoral, suivant l’usage de l’Église de France : ce qui prouve que cette marque de la dignité épiscopale y étoit connue avant cette époque. En 885 dans le concile de Nîmes, on rompit la crosse d’un prétendu archevêque de Narbonne nommé Selva. Balsamon dit qu’il n’y avoit que les patriarches en Orient qui la portassent.

On donne cette crosse à l’évêque dans l’ordination, selon S. Isidore de Séville, pour marquer qu’il a droit de corriger & qu’il doit soûtenir les foibles. L’auteur de la vie de S. Césaire d’Arles, parle du clerc qui portoit sa crosse ; & celui qui a écrit la vie de S. Burchard évêque de Wurtsbourg, le loue de ce que sa crosse n’étoit que de bois. Les abbés réguliers portent aussi la crosse quand ils officient. Il n’en est pas de même des abbés commendataires, qui ne peuvent qu’en faire graver ou peindre la figure sur leurs armoiries. Thomass. Discipl. ecclés. part. IV. liv. I. ch. xxxjx. (G)

Crosse d’une ancre, (Marine.) voyez Croisée.

Crosse, (Epinglier.) n’est autre chose, chez les Epingliers, que la traverse de la chausse qui passe dans ses deux anneaux, & sous laquelle on place les tronçons pour les contenir & les couper plus facilement. Voyez q, fig. 19. & n. fig. 20. Pl. I. de l’Epinglier.

Crosse, terme de Riviere ; piece de bois servant au gouvernail d’un bateau foncet.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « crosse »

(XIIe siècle) Apparenté à croc, de l’ancien français croce, de l’ancien bas francique *krukkja (« bâton crochu »), que l’on peut déduire du latin médiéval crucia ; apparenté à l’allemand Krücke, à l’anglais crutch, au suédois krycka.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Génev. crosse, béquille ; provenç. crossa ; anc. espagn. croza ; ital. croccia, gruccia ; bas-lat. crucia, crocia, crossa, croceus, bas-latin qui lui-même est un dérivé du latin crux, croix. L'allemand Krücke, béquille, bon pour le sens, ne l'est pas pour la forme : il n'aurait pas donné le c doux ou les deux ss.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « crosse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crosse krɔs

Citations contenant le mot « crosse »

  • Le dernier rapport sur le marché de l’équipement de crosse présente une série de facettes industrielles liées au marché mondial de l’équipement de crosse telles que les perspectives régionales, les tendances actuelles, la part de marché de l’équipement de crosse, l’application, la taille de l’industrie de l’équipement de crosse, la part de revenus, les profils des meilleures entreprises, l’avenir perspectives de croissance et prévisions potentielles. Le rapport sur le marché mondial de l’équipement de crosse est chargé d’évaluer la taille récente du marché ainsi que les stratégies de développement dans quelques années. Nous les Coiffeurs, Recherche sur le marché des équipements de crosse (impact du COVID-19) 2021-2027: Warrior Sports, DeBeer Lacrosse, STX, Maverik Lacrosse – Nous les Coiffeurs
  • Deux agresseurs n'auraient pas hésité à tirer un coup de feu et frapper un passant à coup de crosse pour lui dérober son téléphone, mercredi 16 décembre, vers 23 h, à Toulouse. , Toulouse. Coup de feu, coup de crosse : un homme violemment agressé pour son... téléphone portable | Actu Toulouse
  • Comme les gens qui jouent avec l’activité aiment exprimer la crosse sera votre sport le plus rapide sur deux ou trois pieds. De plus, il figure sur la liste des sports les plus populaires de la nation. BmyKey, Le casque devient obligatoire pour la crosse féminine
  • Dans l’état COVID-19, les impacts mondiaux de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) commencent déjà à échouer et affecteront considérablement le marché du Bâtons de crosse intermédiaire en 2020. L’épidémie de COVID-19 a eu des effets sur de nombreux aspects comme l’approvisionnement de l’industrie chaîne, en particulier pour les canaux de commercialisation, et les situations économiques mondiales. , Taille du marché mondial Bâtons de crosse intermédiaire – 2021, analyse du segment clé, caractéristiques commerciales, ventes de produits, principaux revenus, principaux pays en développement et opportunités jusqu’en 2026 – thetfordactu.com
  • Le rapport d’étude de marché mondial Protecteurs crosse poitrine 2020-2026 est une étude spécialisée et approfondie de l’industrie Protecteurs crosse poitrine avec un accent sur la tendance du marché mondial. En outre, le rapport fournit des informations sur la taille du marché Protecteurs crosse poitrine, l’évaluation de la part de marché, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2026. Ce rapport comprend également l’étude globale de la part de marché Protecteurs crosse poitrine avec tous ses aspects influençant la croissance du marché . Ce rapport est une analyse quantitative exhaustive de l’industrie du Protecteurs crosse poitrine et fournit des données pour élaborer des stratégies visant à augmenter la croissance et l’efficacité du marché de Protecteurs crosse poitrine. , Taille du marché Protecteurs crosse poitrine, part 2021 par développement, tendance, principaux fabricants, prix, demande d’approvisionnement, facteur de croissance et analyse de l’utilisateur final, perspectives jusqu’en 2026 – athleduweb.be
  • Le rapport d’étude de marché mondial Bâtons de crosse attaque 2020-2025 anticipe la brève analyse de la taille, de la part, des tendances, de la croissance, de la structure des coûts du marché de Bâtons de crosse attaque, du paysage concurrentiel du marché mondial, des moteurs du marché, des défis et des opportunités, de la capacité, des revenus et des prévisions 2025. Les études de marché collatérales composé d’un scénario de marché global avec des perspectives de croissance prévalentes et futures, entre autres stratégies de croissance utilisées par les principaux acteurs pour garder une longueur d’avance. , Taille du marché Bâtons de crosse attaque 2020 par évaluation des tendances, mises à jour des principaux acteurs, demande des consommateurs, consommation, développements récents, stratégies, impact sur le marché et prévisions jusqu’en 2025. – athleduweb.be
  • Les rapports sur le marché Balles de crosse analysent l’état actuel du marché en couvrant les principaux acteurs et en estimant la taille du marché en fonction des revenus de ces acteurs, du taux de croissance et du paysage concurrentiel. Le rapport couvre la dynamique du marché, y compris les principaux moteurs, contraintes, opportunités, tendances et analyse son impact sur le marché. Le rapport compare également les produits et les offres de services, couvre les développements récents et les stratégies adoptées dans la section Profil de l’entreprise. Le rapport plonge en profondeur dans l’analyse segmentaire couvrant la taille du marché du segment, le taux de croissance, dans les régions clés, notamment l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, la Russie, l’Italie et d’autres. , Marché Balles de crosse 2021 Europe Analyse de l’industrie, taille, part, croissance, tendances, méthodologie de recherche, technologies futures et prévisions, 2021-2024 – MillauJournal
  • Les rapports sur le marché Embouts crosse analysent l’état actuel du marché en couvrant les principaux acteurs et en estimant la taille du marché en fonction des revenus de ces acteurs, du taux de croissance et du paysage concurrentiel. Le rapport couvre la dynamique du marché, y compris les principaux moteurs, contraintes, opportunités, tendances et analyse son impact sur le marché. Le rapport compare également les produits et les offres de services, couvre les développements récents et les stratégies adoptées dans la section Profil de l’entreprise. Le rapport plonge en profondeur dans l’analyse segmentaire couvrant la taille du marché du segment, le taux de croissance, dans les régions clés, notamment l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, la Russie, l’Italie et d’autres. , Opportunités futures du marché Embouts crosse par les principaux acteurs 2021 | Dernières tendances de l’industrie, portée future, défis, acteurs clés, opportunités de développement commercial, état de la demande et prévisions 2024 – athleduweb.be

Traductions du mot « crosse »

Langue Traduction
Anglais butt
Espagnol extremo
Italien culo
Allemand hintern
Chinois 屁股
Arabe بعقب
Portugais bunda
Russe задница
Japonais お尻
Basque ipurdia
Corse culo
Source : Google Translate API

Synonymes de « crosse »

Source : synonymes de crosse sur lebonsynonyme.fr
Partager