La langue française

Croassement

Sommaire

  • Définitions du mot croassement
  • Étymologie de « croassement »
  • Phonétique de « croassement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « croassement »
  • Citations contenant le mot « croassement »
  • Traductions du mot « croassement »
  • Synonymes de « croassement »

Définitions du mot croassement

Trésor de la Langue Française informatisé

CROASSEMENT, subst. masc.

A.− Cri du corbeau ou de la corneille. Croassements lugubres, rauques; sinistres, tristes, longs croassements; pousser, jeter des croassements. Synon. craillement.On entendait le croassement de deux corbeaux, qui tournoyaient d'un vol continu autour du clocher (Zola, Terre,1887, p. 13):
Le noir croassement des obliques corbeaux Fait, dans l'éther uni, une sèche cassure. Noailles, Les Forces éternelles,1920, p. 162.
P. ext.
1. [En parlant d'autres oiseaux] Cri rauque émis par des oiseaux. [Le] croassement de notre canard ordinaire (Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 4, 1805, p. 470).Aucun bruit! Pas même le croassement des aigles! (Flaub., Tentation,1874, p. 169).
Rem. La docum. atteste l'emploi du mot en parlant du cri de la grenouille, au lieu de coassement*. [Le] croassement des grenouilles australiennes (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 47).
2. [En parlant d'un obj.] Le croassement de la girouette (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 211).
B.− [En parlant d'une pers.]
1. P. anal. et p. métaph. de A. Critique, souvent malveillante, exprimée de manière désagréable et bruyante. La Sorbonne continue à retentir du croassement des disputes (Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 78).
2. P. ext. Cri, son rauque et discordant. Un cri inhumain, un croassement de supplicié par les démons (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 223).
Prononc. et Orth. : [kʀ ɔasmɑ ̃]. [o] fermé à l'initiale ds Passy 1914. Ds Ac. 1694-1932. Fér. Crit. t. 1 1787 admet également la graph. croacement. Étymol. et Hist. 1580 (Montaigne, II, XII, éd. A. Thibaudet, La Pléiade, p. 525); xviiies. fig. (Voltaire d'apr. Lar. 19e). Dér. de croasser*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 49. Bbg. Bruneau (C.). N. créés au moyen du suff. -ment. (In : [Mél. Orr (J.)]. Manchester, 1953, p. 30).

Wiktionnaire

Nom commun

croassement \kʁɔ.as.mɑ̃\ masculin

  1. Action de croasser.
    • Qui ose répéter mes paroles d’un ton semblable au croassement du corbeau nocturne ? — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […] et des croassements de choucas traversaient, en se répondant, l’air silencieux du parc. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Dans dix ans, parmi les vestiges de Beaumat, les souffles du vent, les croassements des corbeaux et la chute des pierres retentiront seuls ; nulle oreille humaine ne les entendra et la cloche du village elle-même se taira, fatiguée de tinter seulement pour les morts. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • […], et lorsque, par moments, près du clocher de Sainte-Gudule, les croassements des corneilles s'élevaient, vous eussiez juré que c'était juste au dessus de votre tête. Ces croassements formaient une plainte sans fin. — (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 97)
    • Les bruits de la brousse —craquements, caquètements, craquètements, cliquètements, coassements, croassements, criaillements, couinements, chuchotements— forment un langage secret. — (Pierre Cappelaere, Kenya : Safaris, ethnies et politique, L’Harmattan, Paris, 2004)
    • Le cajolement du geai se mêlait au croassement de la corneille ; dès les premiers signes de l’automne, leur chant couvrait le glapissement lugubre des grues qui descendaient vers le sud, se déployant en un vol fluide et ondulant. — (Roland Willay Adams, Rodaya : Ou le fleuve du sang, 2010)
    • (Figuré)Rien ne lui échappait : le susurrement sucré de la jeune vedette héroïne, le parler guttural du caïd sans scrupules, […], les craillements des hommes avides, les croassements des maîtres-chanteurs, les coqueriquements des hâbleurs, les jabotements de la fille de joie, […] — (Christine Longepierre, Alinéa, Orizons, Paris, 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CROASSEMENT. n. m.
Action de croasser.

Littré (1872-1877)

CROASSEMENT (kro-a-se-man) s. m.
  • Le cri des corbeaux. Là on n'entendait que le croassement des corbeaux, Fénelon, Tél. XVIII. Les cris des pédants annoncent ce grand changement comme les croassements des corbeaux annoncent le beau temps, Voltaire, Lett. Gallitzin, 14 août 1767.

    Fig. Les croassements de l'envie.

HISTORIQUE

XVIe s. Un souffle du vent contraire, le croassement d'un vol de corbeau, le faulx pas d'un cheval… suffisent à le renverser [l'homme] et porter par terre, Montaigne, II, 190.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « croassement »

Croasser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1549) Dérivé de croasser avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « croassement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
croassement krɔasmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « croassement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « croassement »

  • Venez vous relaxer et vous balader au milieu des plantes sur une propriété d'un hectare. Ici la nature est reine. les visiteurs sont bercés par le clapotis de l'eau, le chant des oiseaux, le croassement des grenouilles. Port du masque souhaité. , Jardin Le Quenti : Balade a Saint Remy la Calonne
  • Des milans noirs survolent le plan d’eau. Un couple de foulques sort des roseaux à la recherche de nourriture pour ses petits. Les cris venus du nid sont couverts par le croassement des grenouilles. Le grand public l’ignore souvent, mais l’Aéroparc de Yutz est petit écrin de biodiversité. En 2016, le site artificiel de 43 hectares s’était même engagé à devenir un refuge reconnu par la Ligue de protection des oiseaux (LPO). , Culture - Loisirs | Aéroparc : les oiseaux dans leur environnement
  • Fermez les yeux, oubliez le bruit des moteurs et des klaxons, mettez de côté le brouhaha de la ville et écoutez. Vous entendrez certainement le chant des moineaux, le pépiement des mésanges, le croassement des corneilles, le roucoulement des tourterelles… www.larep.fr, Orléans, l'une des villes les plus riches en espèces d’oiseaux de tout le Loiret - Orléans (45000)
  • Le croassement ou cri nuptial des grenouilles mâles peut être entendu de très loin par les femelles. centrepresseaveyron.fr, Des mares bien accueillantes - centrepresseaveyron.fr

Traductions du mot « croassement »

Langue Traduction
Anglais croaking
Espagnol croar
Italien gracidio
Allemand krächzen
Chinois 嘶哑
Arabe نعيب
Portugais coaxar
Russe кваканье
Japonais 鳴き声
Basque croaking
Corse crocendu
Source : Google Translate API

Synonymes de « croassement »

Source : synonymes de croassement sur lebonsynonyme.fr
Partager