La langue française

Coutille, coustille

Définitions du mot « coutille, coustille »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUTILLE, COUSTILLE, subst. fém.

ART MILIT. ,,Terme désignant les armes des coutiliers : dague courte et large ou arme d'hast longue et à large lame dite « langue-de-bœuf »`` (Lar. encyclop.).
Rem. Attesté en outre par Littré, Guérin 1892, DG, Quillet 1965.
Prononc. et Orth. Dernière transcr. ds DG : kou-tīy'. Aucune transcr. de coustille. On rencontre cette var. ds Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. 20eet Lar. encyclop. On rencontre d'autres var. : coutil ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill.; coustil ds Littré et Guérin 1892; costille ds Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e. Étymol. et Hist. 1351 « sabre court à deux tranchants » (Lettre de rémission ds Du Cange, s.v. cultellus). Prob. adaptation sur le rad. de couteau*, de l'esp. cuchilla « grand poignard » (cf. coutille de Castille ds Froissart, éd. S. Luce, t. VII, p. 82), attesté dep. 1250 (Alexandre ds Al.), fém. de cuchillo (couteau*).
DÉR.
Coutil(l)ier, cou(s)tiller,(Coutilier, Coutillier, coutiller, coustiller) subst. masc.,au Moy. Âge. Homme de pied dont les armes d'hast et de main étaient une coutille. Qu'étaient-elles devenues ces bannières féodales (...) ramassées sous les haies et les buissons par les coustillers de Galles et de Cornouailles...? (A. France, J. d'Arc,t. 1, 1908, p. 266).Son escorte particulière [du Macabre] (...) se composait de deux carabins (...) et de deux coutilliers (Sand, Beaux MM. Bois-Doré, t. 2, 1858, p. 116). Dernière transcr. ds Littré : kou-ti-llié. Coutilier ds Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop. et Quillet 1965; coutillier ds Land. 1834, Gattel 1841, Besch. 1845, Lar. 19eet Guérin 1892; coutiller ds Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Guérin 1892 et Quillet 1965; coustiller ds Lar. 19e; coustilier ds Besch. 1845, Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop. Avec changement de suff. : coustilleux ds Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop.; coutilleur, coustilleur ds Guérin 1892. 1reattest. ca 1450-70 coustillier « soldat armé d'une coutille » (J. Chartier, Chron. de Charles VII, éd. Vallet de Viriville, t. 2, p. 215); de coutille (aussi coustille en m. fr.), suff. -(i)er*.

Wiktionnaire

Nom commun

coutille \ku.tij\ féminin

  1. Au Moyen Âge, sorte d’arme tranchante.
    • Garni et premuni d’une grant coutille ou misericorde. — (Du Cange, Glossarium mediae et infimae latinitatis)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COUTILLE (kou-ti-ll', ll mouillées) s. f.
  • Nom vulgaire de la fétuque dorée, plante.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUTILLE, s. f. (Hist. mod.) espece d’épée plus longue qu’à l’ordinaire, menue, à trois pans, & tranchante depuis la garde jusqu’à la pointe. Elle étoit en usage parmi nos soldats sous Charles VII. ceux qui s’en servoient étoient appellés des coutillers.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coutille »

Anç. français, coutille, qui signifiait petit couteau ; ainsi dit par quelque assimilation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l'ancien français coustille (« coutelas »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coutille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coutille kutj

Évolution historique de l’usage du mot « coutille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coutille »

  • Les hommes, quant à eux, se contentaient de pantalons de coutille gris à bouton, un éternel béret vissé sur la tête. Seule touche de fantaisie sur leur tenue pour le moins austère, un mouchoir de cou orange porté comme un foulard. « À l’époque, on prisait, on chiquait du tabac et on crachait dans son mouchoir, d’où la couleur orange foncé ». Pratique. SudOuest.fr, La minute mode avec les Déjhouqués
  • Depuis le début de semaine, et jusqu’au 28 février, on fait perdurer une tradition, celle de la coustille, qui consiste à ramasser sur la plage tout ce que la mer y apporte l’hiver SudOuest.fr, Vieux-Boucau (40) : quand la coustille se fait art et invite à réfléchir
  • Cette fête de la coustille se prolonge jusqu’au 1er mars et proposera de très nombreuses animations, comme le marché de la coustille les 23 et 24 février, où l’on trouve uniquement des objets recyclés et en bois flotté, des ateliers créatifs, une intervention de Hubert Rinaldo, de l’Observatoire de Dax, sur les causes des marées. Également un jeu de piste, des expositions, une balade commentée à l’Étang du Moïsan, etc. SudOuest.fr, Landes : la fête de la coustille et du bois flotté de retour

Images d'illustration du mot « coutille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coutille »

Langue Traduction
Anglais knife
Espagnol cuchillo
Italien coltello
Allemand messer
Chinois
Arabe سكين
Portugais faca
Russe нож
Japonais ナイフ
Basque labana
Corse cuciatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « coutille »

Source : synonymes de coutille sur lebonsynonyme.fr

Coutille

Retour au sommaire ➦

Partager