La langue française

Coutelas

Définitions du mot « coutelas »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUTELAS, subst. masc.

A.− Vx. Épée courte et large dont la lame, parfois courbe, ne possède qu'un tranchant. Les serviteurs du connétable étaient sans armes; lui-même n'avait qu'un petit coutelas de deux pieds de long (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 2, 1821-24, p. 48).
Rem. On rencontre chez J. de La Varende 2 dér. de coutelas : a) Coutelasserie, subst. fém. Combat au coutelas. Tâchant de maîtriser les montures et reprendre la coutelasserie (Man d'Arc, 1939, p. 168). b) Coutelasseur, subst. masc. Soldat armé de coutelas. Chaque compagnie [suisse] portait son guidon aux armoiries. Arquebusiers, piquiers et coutelasseurs (Heur. humbles, 1942, p. 62).
B.− P. ext.
1. Grand couteau de chasse ou de combat dont la lame forte et large ne tranche que d'un côté. De longs morceaux d'acier, baïonnettes ou coutelas, passent dans le brouillard sans briller, longs et aigus (Malraux, Espoir,1937, p. 714):
1. Mais, fouillant sous ses manches, Hamilcar tira deux larges coutelas; et à demi courbé, le pied gauche en avant, les yeux flamboyants, les dents serrées, il les défiait, immobile sous le candélabre d'or. Flaubert, Salammbô,t. 1, 1863, p. 131.
2. Grand couteau de cuisine. Il vint à notre table (...) découper la côtelette dans mon assiette avec son grand coutelas de cuisine comme il était accoutumé de le faire (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 280).
C.− P. anal. Couperet de la guillotine (cf. couteau A 2 c) :
2. « Fils de Saint Louis! vous montez aux cieux, » s'écrie le pieux ecclésiastique en se penchant à l'oreille du monarque. On entend le bruit du coutelas qui se précipite. Chateaubriand, Essai sur les Révolutions,t. 2, 1797, p. 198.
Prononc. et Orth. : [kutlɑ]. Ds Ac. depuis 1694. Cf. finale -as. Étymol. et Hist. 1560 « grand poignard » (J. Grévin, L'Olimpe, p. 247 ds IGLF). Issu par substitution de suff. du m. fr. coutelasse (subst. fém. attesté dep. 1410 ds Gdf. et déjà au xives. sous la forme coutellesse, ibid., aussi sous la forme coutelace au xvies. ds Hug.), dér. de l'a. fr. coutel, couteau* « grand couteau de combat », suff. -asse, −ace*, plutôt qu'empr. à l'ital. coltellaccio (REW3, no2381; Vidos, p. 341) qui n'a le sens « poignard » qu'au xviiies. (Manzoni ds Batt.). Fréq. abs. littér. : 96. Bbg. Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 387. − Vidos 1939, pp. 341-342.

coutelas < ital. coltellacio -

Wiktionnaire

Nom commun

coutelas \kut.lɑ\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Couteaux) Grand couteau de cuisine.
    • La première scène qui s'offre à nos yeux est une scène de carnage : des hommes roux, aux cheveux incultes, armés de coutelas, les bras nus et rouges de sang, éventrent des morues fraîches et les décapitent […] — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, E. Plon & Cie, Paris, 1883, p. 32)
  2. (Héraldique) Meuble représentant l’arme du même nom dans les armoiries. À rapprocher de badelaire, couteau, cimeterre, épée, kriss, rapière et sabre.
    • D’azur, à une palme d’or et un coutelas d’argent emmanché d’or passés en sautoir, accompagné en chef d’un "E" couronné d’or et de trois fleurs de lis du même aux autres cantons, qui est de Saint-Savin de la Vienne → voir illustration « armoiries avec un coutelas »

Forme de verbe

coutelas \ku.tə.la\

  1. Deuxième personne du singulier du passé simple de couteler.

Nom commun

coutelas \Prononciation ?\ masculin

  1. Grand poignard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUTELAS. n. m.
Grand couteau de cuisine.

Littré (1872-1877)

COUTELAS (kou-te-lâ ; l's se lie : des kou-te-lâz-affilés) s. m.
  • 1Sorte d'épée courte, large et tranchante d'un seul côté. Derrière ce héros tirant son coutelas…, Corneille, Pomp. II, 2. Point de tambours, force bons coutelas, La Fontaine, Fianc. Le bourreau tenait un grand coutelas pour l'exécution, Fénelon, XIX, 16. Au mousquet réuni le sanglant coutelas [baïonnette] Déjà de tous côtés porte un double trépas, Voltaire, Henr. VIII. Le monstre [J. Clément] au même instant tire son coutelas, Voltaire, ib. V.

    Grand couteau de cuisine.

  • 2Outil de papetier, propre à rogner.
  • 3Un des noms vulgaires de l'espadon, poisson.
  • 4 Terme de marine. Nom de petites voiles qu'on emploie quelquefois à côté des grandes, et qui s'appellent autrement bonnettes à étui.

HISTORIQUE

XVe s. Le quel Benoit se mit à defense à tout une grant coutelesse qu'il portoit, Du Cange, coutelarius. Icellui Helie s'efforça de prendre une coutelasse que le suppliant avoit pendue à sa sainture, Du Cange, ib.

XVIe s. Ores rouant sa grand masse, Et ores sa coutelace, Ronsard, 342. Et de la main leurs coutelas trouverent Bien aiguisez qui de l'arçon pendoient, Ronsard, 619. En tous endroits s'estend la dure coutelace ; Le fer n'epargne aucun, et les temples sacrés Sont enivrez du sang des hommes massacrés, Am. Jamyn, Poésies, p. 248, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COUTELAS. - HIST. Ajoutez : XIIIe s. Balle moi çà ton coutelait, Et mon talon trencier me lait, Philippe Mouskes, Chronique, V. 20189.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUTELAS, s. m. (Art milit.) épée de fin acier fort tranchante, large, & courte.

Coutelas, (Marine.) V. Bonnette en étui.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « coutelas »

Couteau, par l'intermédiaire de coutel, avec la finale péjorative ou augmentative ace, accio, as ; génev. coutelar ; ital. coltellaccio.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De l’italien coltellaccio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1564) Du latin cultellus[1]. Selon la source, de l’italien coltellaccio[2], ou masculinisation de l’ancien substantif coutelasse[3].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coutelas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coutelas kutla

Évolution historique de l’usage du mot « coutelas »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coutelas »

  • Après leur interpellation, la police de Bonon a fait d'importantes saisies. « Il a été retrouvé sur eux non seulement un véritable arsenal, mais dans leur cachette en pleine brousse dans une concession de fortune, des butins ont également été saisis. La perquisition à leur domicile a permis de récupérer 02 Kalachnikovs, 01 pistolet artisanal, 01 fusil calibre 12, 03 chargeurs AK47 dont 01 garni de 30 munitions, 82 munitions AK47, 08 munitions calibre 12, 01 coutelas ainsi que des gris-gris », a énuméré la police. , Axe Bonon-Bouaflé-Zuenoula : 03 "redoutables" coupeurs de routes interpellés, des Kalachnikovs, chargeurs AK47, fusil calibre 12 et pistolet saisis - Linfodrome

Images d'illustration du mot « coutelas »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coutelas »

Langue Traduction
Anglais cutlass
Espagnol chafarote
Italien arma da taglio
Allemand entermesser
Chinois 弯刀
Arabe القاطع
Portugais cutelo
Russe заостренная мотыга
Japonais カトラス
Basque cutlass
Corse cutlass
Source : Google Translate API

Synonymes de « coutelas »

Source : synonymes de coutelas sur lebonsynonyme.fr

Coutelas

Retour au sommaire ➦

Partager