La langue française

Corpuscule

Définitions du mot « corpuscule »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORPUSCULE, subst. masc.

A.− PHYS. Corps d'une extrême ténuité. Les corpuscules élémentaires, composés. Corpuscules constitutifs de l'atome (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 368).L'électron ou corpuscule, dont la masse est inférieure à 1/1000 de celle d'un atome d'hydrogène (MmeP. Curie, Traité radioact.,t. 1, 1910, p. 44).
Spéc. Corpuscules aériens. « La poussière n'étant formée que par le dépôt des corpuscules que charrie l'atmosphère, il en découle que son étude attentive n'est que l'analyse microscopique de l'air » (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 90).
B.− MÉD. BIOL. Élément anatomique de très petites dimensions. Corpuscule articulaire, basal, viral; corpuscule du parasite charbonneux, de la variole. Les corpuscules-germes du vibrion septique (Pasteur, Travaux,1878, p. 191).Les corpuscules du tact, sont sensibles à la pression, à la douleur, à la chaleur, et au froid (Carrel, L'Homme,1935, p. 76).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀpyskyl]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. 1495 [1reéd.] corpusculle « petit corps humain (généralement pauvre, chétif) » (J. de Vignay ds DG); 1526 (J. Bouchet, Opusc., p. 82 ds Gdf. Compl.) − 1673, J. Chapelain ds Hunter; 2. a) 1555 « petite parcelle de matière » (P. La Ramée, Dialectique, I, 5 ds Gdf. Compl.), qualifié de ,,vieux`` dep. Rob. 1953; b) 1905 phys. « particule élémentaire provenant de la désintégration d'un atome » (Le Journal du radium, p. 353 : la particule négative la plus petite (...) appelée corpuscule négatif, électron); 3. 1749 anat. (Buffon, Hist. naturelle, t. 2, p. 125). Empr. au lat. corpusculum « atome » à l'époque class. et, en lat. impérial, au sens 1. Fréq. abs. littér. : 78. Bbg. Hasselrot 20es. 1972, p. 84.

Wiktionnaire

Nom commun

corpuscule \kɔʁ.pys.kyl\ masculin

  1. (Physique) Très petit corps.
    • Je cherchai donc à me représenter la dualité onde-corpuscule par une image spatiale où le corpuscule serait le centre d’un phénomène ondulatoire étendu. — (Louis de Broglie, La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l’Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
    • Les atomes sont des corpuscules.
    • Le mélange, la rencontre de plusieurs corpuscules.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORPUSCULE. n. m.
T. de Physique. Très petit corps. Les atomes sont des corpuscules. Le mélange, la rencontre de plusieurs corpuscules. Corpuscules aériens.

Littré (1872-1877)

CORPUSCULE (kor-pu-sku-l') s. m.
  • Terme de physique. Corps d'une extrême ténuité. Pour revenir à notre chien, cet être infini ne peut-il pas avoir fait des ressorts si délicats, que les corpuscules qui sortent de ce lièvre, touchant ces ressorts, les fassent agir en sorte que cela les tire vers le lièvre ? Fénelon, XIX, 440. L'intérieur de mon corps ne peut être pénétré que par des corpuscules très déliés, Voltaire, Dial. VII, 2. On découvre, dans différentes sortes d'infusoires, des corpuscules vivants que leurs mouvements et leurs diverses apparences ne permettent guère de ne pas regarder comme de vrais animaux, Bonnet, Palingén. phil. 5e part. ch. 2. C'est surtout dans la mer qu'on observe un nombre infini de corpuscules phosphoriques, Bernardin de Saint-Pierre, Harm. liv. V, Harm. anim.

    Corpuscules aériens, poussière très fine tenue en suspension dans l'atmosphère et devenant visible quand un rayon de soleil pénètre, par une ouverture étroite, dans un lieu obscur.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CORPUSCULE. Ajoutez :

Corpuscules vibrants, voy. VIBRANT au Dictionnaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORPUSCULE, s. m. en Physique, diminutif de corps, terme dont on se sert pour exprimer les particules ou les petites parties des corps naturels. Voy. Particule & Corps.

Tout corps est composé d’une quantité prodigieuse de corpuscules. Ces corpuscules eux-mêmes sont des corps, & sont composés par la même raison d’autres corpuscules plus petits, ensorte que les élemens d’un corps ne paroissent être autre chose que des corps. Mais quels sont les élemens primitifs de la matiere ? c’est ce qu’il est difficile de savoir. Voyez les articles Corps & Configuration. Aussi l’idée que nous nous formons de la matiere & des corps, selon quelques philosophes, est purement de notre imagination, sans qu’il y ait rien hors de nous de semblable à cette idée. Ces difficultés ont fait naître le système des monades de M. Leibnitz. Voyez Monades & Leibnitianisme.

M. Newton a donné une méthode pour déterminer par la couleur des corps la grosseur des corpuscules qui constituent les particules qui les composent, ou plutôt le rapport de la grosseur des particules d’un corps d’une certaine couleur à celle des particules d’un corps d’une autre couleur. Il ne faut cependant regarder cette méthode que comme conjecturale. Voyez Couleur. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « corpuscule »

(Date à préciser) Du latin corpusculum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. corpusculum, diminutif de corpus (voy. CORPS).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « corpuscule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corpuscule kɔrpyskyl

Évolution historique de l’usage du mot « corpuscule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corpuscule »

  • Il y a 200 ans, l’Académie des Sciences tranchait un débat qui divisait depuis près d’un siècle et demi les physiciens européens sur la nature exacte de la lumière. Corpusculaire, depuis les travaux de Newton qui avaient éclipsés ceux de Huygens qui penchaient pour une nature ondulatoire, ce sont les expériences d’Augustin Fresnel qui finirent par convaincre les Académiciens, et donnèrent naissance à la première théorie ondulatoire de la lumière. Mais c’était avant la mécanique quantique, et la compréhension de la nature duale, à la fois onde et corpuscule non seulement de la lumière mais aussi de la matière. C’est l’histoire de la compréhension de cette dualité que nous allons vous conter aujourd’hui ! France Culture, Lumière, ondule ton corpuscule
  • Il reprend l’opinion émise par Ciccone en écrivant : « les corpuscules ne sont ni des animaux, ni des végétaux, mais des corps plus ou moins analogues aux granulations des cellules cancéreuses ou des tubercules pulmonaires. Au point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d’une classification méthodique, ils devraient être rangés plutôt à côté des globules de pus, ou des globules du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des...), ou mieux encore des granules d’amidon, qu’auprès des infusoires ou des moisissures ». Techno-Science.net, 🔎 Antoine Béchamp - Définition et Explications
  • L'expression « dualité onde-corpuscule » se rapporte, en physique, à un concept qui permet d'expliquer certaines observations liées à l'interaction matière-rayonnement. Selon ce concept, les objets peuvent présenter à la fois des propriétés d'ondes et de corpuscules. La dualité onde-corpuscule est à la base de la mécanique quantique. Futura, Définition | Dualité onde-corpuscule | Futura Sciences
  • C'est au Français Louis de Broglie que l'on doit l'idée que certaines des lois de l'optique ondulatoire et géométrique s'appliquent aussi aux corpuscules matériels en physique quantique. Une équipe de chercheurs du CNRS vient de montrer à nouveau la justesse de cette physique à l'aide d'atomes d'hélium dans une expérience de Hong-Ou-Mandel. Futura, La dualité onde-corpuscule vaut pour les atomes : une nouvelle preuve !
  • La démonstration expérimentale de la non-séparabilité quantique, cette mystérieuse connexion entre deux particules qui se séparent l'une de l'autre (mais donc, en quelque sorte, en fait non), démonstration que l'on doit, donc, à Alain Aspect pendant sa thèse (1980-1982), fait partie des paradoxes auxquels se heurte l'esprit humain. La difficulté de se représenter le formalisme quantique n'est pas éludée par Alain Aspect. En l'occurrence, c'est ce qui amène à une question d'Etienne Klein. Voici une transcription de leur échange à propos de la difficulté posée par la dualité onde-corpuscule, c'est à dire, le fait que la représentation ondulatoire ou corpusculaire de la lumière dépend de la manière dont on l'interroge.  , Dans le cerveau d'Alain Aspect | ECHOSCIENCES - Grenoble
  • En 2005, les gouttes marcheuses ont fait parler d’elles grâce aux travaux d’Yves Couder et d’Emmanuel Fort, de l’université Paris-Diderot. En effet, l’interaction goutte-onde n’est pas sans rappeler la dualité onde-corpuscule de la physique quantique, et notamment l’interprétation de la mécanique quantique proposée par Louis de Broglie en 1924, avec son onde pilote. L’étude de Rahil Valani confirme que les gouttes marcheuses, et maintenant supermarcheuses, constituent des analogues intéressants pour étudier des phénomènes microscopiques. De quoi en apprendre plus sur les lois qui régissent l’infiniment petit. Pourlascience.fr, La valse des gouttelettes supermarcheuses | Pour la Science
  • La dualité onde-corpuscule. En 1923, le français de Broglie a décrit ce qu’on appelle la dualité onde-corpuscule. Autrement dit, il prédisait qu’une onde lumineuse se comporte également comme une particule de matière (on l’appelle photon), et qu’une particule matérielle se comporte aussi comme une onde. , L’antimatière est aussi une onde, une expérience vient enfin de le confirmer - Heidi.news
  • Informations : 514 759-5316 et [email protected]corpusculedanse.comDes rires, des amis, des exercices éducatifs, amusants et ludiques…QUE DU BONHEUR!* Inscription obligatoire via le formulaire sur www.corpusculedanse.com , Session automne de danse intégrée et inclusive chez Corpuscule Danse : Communiqués du Québec
  • Onde ou particule ? Depuis les premiers développements de la physique quantique, la question de la nature des objets quantiques s'est révélée féconde. En 1924, le physicien français Louis de Broglie découvre la dualité onde-corpuscule, qui implique que tout objet a des propriétés d’onde et de particule. Puis, en 1927, le physicien danois Niels Bohr propose la notion de complémentarité, selon laquelle plus un objet quantique se comporte comme une onde, moins il se comporte comme une particule, et ce en relation avec la configuration expérimentale à laquelle il est soumis. Cette notion justifie pourquoi la lumière se comporte tantôt comme une onde, dans les expériences d’interférence par exemple, et tantôt comme une particule, le photon, par exemple dans l’effet photoélectrique. Deux équipes, l’une menée par Sébastien Tanzilli, du Laboratoire de physique de la matière condensée à Nice (CNRS et Université Nice-Sophia Antipolis), en collaboration avec le Laboratoire matériaux et phénomènes quantiques à Paris (CNRS et Université Paris Diderot), et l’autre par Jeremy O’Brien, de l’Université de Bristol, ont mis au point des expériences permettant d’étudier cette notion de complémentarité. Leurs résultats montrent que la nature de l’objet quantique peut combiner un état corpusculaire et un état ondulatoire, ce qui nécessite de généraliser le notion de complémentarité. Pourlascience.fr, Onde, particule ou entre les deux | Pour la Science

Images d'illustration du mot « corpuscule »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Esplanade_whitesky Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « corpuscule »

Langue Traduction
Anglais corpuscle
Espagnol corpúsculo
Italien corpuscolo
Allemand korpuskel
Chinois 血球
Arabe جسيم
Portugais corpúsculo
Russe тельце
Japonais 微粒子
Basque corpuscle
Corse corpuscle
Source : Google Translate API

Synonymes de « corpuscule »

Source : synonymes de corpuscule sur lebonsynonyme.fr

Corpuscule

Retour au sommaire ➦

Partager