La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « consonne »

Consonne

[kɔ̃sɔn]
Ecouter

Définitions de « consonne »

Consonne - Nom commun

  • (Linguistique) Phonème caractérisé par une obstruction partielle ou totale de l'air au niveau du canal vocal.

    Du point de vue articulatoire, la différence fondamentale entre voyelles et consonnes est la suivante : alors que, pour les voyelles, l’air laryngé ne rencontre aucun obstacle, pour les consonnes, il y a toujours un obstacle, que ce soit un rétrécissement du canal buccal ou une obstruction complète, mais momentanée.
    — Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale
  • (Orthographe) Lettre de l'alphabet qui n'est pas une voyelle.

    Ajoutons ici que l’alphabet zend est composé de quarante-huit caractères, dont trente-deux consonnes et seize voyelles, nombre presque égal à celui des lettres qui composent l’alphabet dêvanâgary, qui a seize voyelles et trente-quatre consonnes.
    — John Chardin, ‎François Pétis de La Croix

Expressions liées

  • Consonnes fortes, faibles
  • Consonnes orales, nasales
  • Consonnes sourdes, sonores

Étymologie de « consonne »

Du latin consona (sous-entendant littera : « [lettre] consonne, dont le son se joint à celui de la voyelle"), de consonus, qui signifie « qui sonne avec », dérivé de cum, et sonus, son.

Usage du mot « consonne »

Évolution historique de l’usage du mot « consonne » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « consonne » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « consonne »

Citations contenant le mot « consonne »

  • La langue française, dès cette époque, commençait à être choisie par les peuples comme intermédiaire entre l'excès de consonnes du nord et l'excès de voyelles du midi.
    Victor Hugo — L'Homme qui rit
  • Dans l’alphabet du corps, le Q est la consonne Qui m’occupe toujours particulièrement.
    Claude Nougaro — Un grain de folie
  • Comparons par exemple le mot « dépité » dans différentes langues. En français, en anglais (« upset ») ou en italien (« irritato »), sa prononciation inclut une voyelle ou une consonne expirée. En japonais, ce mot se prononce « dōyō » (動揺) qui ne requiert pas de son fort.
    Futura — Science décalée : pour éviter de propager les virus, parlez japonais !
  • Une consonne, une seule. Parfois, c’est à cela que tient une faute d’orthographe. Une «balade» n’est pas une «ballade». On savoure une «gaufre» et non une «gauffre». Et n’oublions pas qu’«omission» ne prend qu’un «m». Florilège.
    Le Figaro.fr — Cinq mots auxquels nous ajoutons une consonne... sans vraiment savoir pourquoi
  • Voyelles : ce qui reste quand on a enlevé toutes les consonnes.
    Jean-Charles — La Foire aux cancres

Traductions du mot « consonne »

Langue Traduction
Anglais consonant
Espagnol consonante
Italien consonante
Allemand konsonant
Chinois 辅音
Arabe حرف ساكن
Portugais consoante
Russe согласный
Japonais 子音
Basque kontsonante
Corse cunzunante
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.