La langue française

Conserveur

Définitions du mot « conserveur »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSERVEUR, subst. masc.

Personne qui travaille à la fabrication de conserves alimentaires. Industriel conserveur. L'École Technique de la Conserve (...) est gérée par un Conseil d'Administration composé d'un représentant de l'Enseignement Technique et d'industriels conserveurs (L'Industr. des conserves en France,1950, p. 40).
P. Ext. Pays producteur de conserves. [Le Maroc et l'Algérie] conserveurs de légumes et de fruits (L'Industr. des conserves en France,1950p. 31).
Rem. Attesté aussi ds Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr. et Rob. Suppl. 1970.
Prononc. : [kɔ ̃sε ʀvœ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1950 supra. Dér. de conserver*; suff. -eur2*.

Phonétique du mot « conserveur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conserveur kɔ̃sɛrvœr

Évolution historique de l’usage du mot « conserveur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conserveur »

  • "Si on redémarre avec le carnet de commandes qu'on avait avant le confinement mon entreprise n'est pas en péril. Mais si d'ici trois semaines, un mois le carnet reste vide ça peut arriver oui" - Fabien Prudhomme, éleveur de canards, conserveur et traiteur à Notre-Dame-de-Sanilhac France 3 Nouvelle-Aquitaine, La filière gras est l'une des plus fragilisée par la crise du covid-19 en Périgord
  • Du 11 juillet au 25 août, le village de Termes d’Armagnac sera animé tous les jours, dans différents lieux (ancienne école, sur la place, dans les bois et bien sûr à l’épicentre, la tour de Termes). La tour qui est en réhabilitation depuis quelques mois est encore fermée au public ; l’ouverture a été différée et toutes les manifestations estivales ont été annulées à cause du coronavirus. Mais, face à cette crise sanitaire inédite, les Termois souhaitent une résistance et une résilience culturelle afin que ce petit village gascon fasse vivre le territoire. C’est pourquoi une nouvelle aventure démarre entre l’Académie médiévale et populaire de Termes et le festival "Les Moissons d’été". En ces temps difficiles pour tous et également pour les associations, ces 2 acteurs locaux vont faire de cette difficulté, une force car tous se sentent responsables du tourisme local et responsable face à leurs partenaires (hébergeurs, viticulteurs, conserveurs, etc.). ladepeche.fr, Termes-d'Armagnac. La commune va faire son "estivale" - ladepeche.fr
  • Pour Kamal Benkhaled, président des conserveurs, si on doublait les rendements, on pourrait peser sur les prix, les agriculteurs gagneraient de l’argent tout en vendant moins cher et les transformateurs en gagneraient en vendant plus (Ph Mokhtari) L'Economiste, Olives de table: Les conserveurs continuent de résister | L'Economiste
  • Voici la liste (par ordre alphabétique) : Jean-Louis Amelin, Notre-Dame-de-Sanilhac, retraité, ancien adjoint au maire sortant ; Philippe Antoine, 35 ans, Marsaneix, infirmier ; Marion Benketira, 30 ans, Marsaneix, éducatrice ; Jean-José Champeau, 60 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, conseiller clientèle, adjoint au maire sortant ; Johan Chartran, 31 ans, Breuilh, responsable commercial ; Samuel Coste, 41 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, cadre de chambre consulaire, conseiller municipal sortant ; Isabelle Debord, 43 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, cheffe de projets ; Catherine Dupuy, 57 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, assistante de direction, conseillère municipale sortante ; Monique Eymet, 62 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, retraitée, adjointe au maire sortante ; Laurence Frachet, 56 ans, Marsaneix, cadre supérieure de santé ; Philippe Gayarre, 54 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, cadre ; Stéphanie Gonzalo, 44 ans, Breuilh, directrice générale des services ; Nathalie Guenard, 52 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, adjointe administrative ; Laurent Jacoly, 38 ans, Marsaneix, responsable commercial ; Hervé Javerzac, 66 ans, Notre-Dame, retraité de la fonction publique, conseiller municipal sortant ; Émilie Labrot, 41 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, chargée de communication ; Adeline Lalet, 64 ans, Marsaneix, retraitée ; Jean-Marie Lestrade, 51 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, retraité ; Emmanuel Marcon, 47 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, informaticien ; Florian Moutard, 58 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, commerçant restaurateur ; Danielle Nakoneczny, 40 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, kinésithérapeute ; Cédric Pommier, 40 ans, Breuilh, agent territorial, conseiller municipal sortant ; Julie Privat, 37 ans, Marsaneix, professeure des écoles ; Brigitte Rapha, 64 ans, Marsaneix, retraitée ; Éric Requier, 55 ans, Marsaneix, volailler-conserveur, ancien adjoint au maire ; Vincent Reverdel, 44 ans, Breuilh, agent des espaces naturels, conseiller municipal sortant ; Sara Sabouret Guerin, 29 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, clerc de notaire, conseillère municipale sortante ; Peggy Salabert, 40 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, professeure de lettres ; Gaëtan Thomasson, 53 ans, Marsaneix, cadre ; Philippe Vernon, 48 ans, Breuilh, professeur de mécanique, conseiller municipal sortant ; Stéphanie Wejman, 33 ans, Notre-Dame-de-Sanilhac, pharmacienne. SudOuest.fr, Élections en Dordogne : le duel municipal Larenaudie-Amelin se prépare à Sanilhac
  • Il est incontestable, que le Ramadan est la haute saison pour les industriels de concentré de tomates. C’est durant ce seul mois où ils écoulent près de 60 % de leur production annuelle. Essentiellement dans l’incontournable harira. Le reste, s’oriente vers l’industrie de conserves de poissons et les couches modestes. A la fin des années 1990, le Maroc exportait également le concentré de tomates sous diverses transformations : double et triple concentré. Aujourd’hui, de nouvelles spécialités ont été développées comme le ketchup, les sauces et le jus. Mais, elles sont fabriquées pour l’essentiel à partir de matières premières d’importation. L’import du concentré de tomate est devenu régulier depuis une quinzaine d’années. Selon les estimations des conserveurs de poissons, les volumes varient entre 15.000 et 20.000 tonnes/an. Ces quantités sont acquises en concurrence entre les transformateurs de la tomate industrielle et les conserveurs de poissons. L’essentiel provient de 5 pays : l’Egypte, l’Italie et la Chine, et dans une moindre mesure, le Portugal et les Etats-Unis. Pour le moment, aucune indication précise n’est fournie sur le niveau de la production locale. Ce qui est sûr, c’est que le nombre d’usines a été fortement réduit : si une douzaine d’unités industrielles se partageaient le marché, au courant des années 1990, elles ne sont plus que six, selon la Fédération des industries de la conserve de produits agricoles du Maroc (Ficopam). Challenge.ma, Nouvelle politique d’import-substitution : des défis et des opportunités à saisir | Challenge.ma

Traductions du mot « conserveur »

Langue Traduction
Anglais canner
Espagnol producto para conservar
Italien canner
Allemand scanner
Chinois 罐头
Arabe تعليب
Portugais enlatador
Russe автоклав
Japonais 缶詰
Basque canner
Corse canner
Source : Google Translate API

Synonymes de « conserveur »

Source : synonymes de conserveur sur lebonsynonyme.fr

Conserveur

Retour au sommaire ➦

Partager