La langue française

Consanguin

Sommaire

  • Définitions du mot consanguin
  • Étymologie de « consanguin »
  • Phonétique de « consanguin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « consanguin »
  • Citations contenant le mot « consanguin »
  • Traductions du mot « consanguin »
  • Synonymes de « consanguin »
  • Antonymes de « consanguin »

Définitions du mot consanguin

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSANGUIN, INE, adj. et subst. masc.

I.− Adjectif
A.− [En parlant de pers., d'êtres vivants] Né du même père (et, en général, né d'une mère différente, par opposition à utérin); p. ext., né du même ancêtre mâle. La sœur consanguine de qqn, frères consanguins. Macoudé et Batouala étaient frères, de mêmes père et mère, et non pas simplement consanguins (Maran, Batouala,1921, p. 53):
1. S'il [le père] ne laisse pas d'enfant, son frère hérite, non pas sa sœur; son frère germain ou consanguin, non pas son frère utérin. À défaut de frères ou de fils de frères, la succession passe à la sœur. Fustel de Coulanges, La Cité antique,1864, p. 410.
P. anal., littér. Qui présente des affinités profondes, originelles (avec une personne, une chose). Personne consanguine d'une autre, à une autre. [Goethe] est consanguin à Haendel (R. Rolland, Goethe et Beethoven,1930, p. 171):
2. Je me sens plus rapprochée, plus consanguine de mon cocher, de mes chevaux que de cet homme... Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 523.
Spécialement
1. DR. CIVIQUE. Qui a un lien de parenté du côté paternel. Parents consanguins au quatrième degré. Cousins germains.
2. DR. CANONIQUE. Qui a un lien de parenté biologique (du côté paternel et/ou maternel) par opposition à la parenté spirituelle.
3. ETHNOL., SOCIOL. Se dit d'une personne ayant avec une autre une parenté unilinéaire du côté paternel. Synon. patrilinéaire, agnat; anton. cognat, germain, utérin.
4.− BIOL., GÉNÉT. Se dit des individus obtenus de parents dont l'hérédité augmente les chances de partager les mêmes allèles.
ZOOTECHNIE. Individu de race pure sélectionnée.
B.− [En parlant du lien, de la relation] Relatif à l'origine commune, quant au père ou à un proche ascendant mâle. Union, relation, fraternité consanguine.
P. métaph. Liens historiques consanguins (entre peuples).
DR., BIOL., etc. Qui unit deux personnes consanguines, deux individus consanguins. Mariage consanguin.
ZOOTECHNIE. Élevage consanguin. Qui produit des individus consanguins.
II.− Emploi subst. masc. Personne issue du même père (qu'une autre). Le consanguin de qqn; les non consanguins :
3. L'opinion arrêtée chez les Chrétiens (...) d'après laquelle Jésus avait été de la race de David, attribuait ce titre à tous ses consanguins. Renan, Hist. des orig. du Christianisme,Les Évangiles et la seconde génération chrétienne, 1877, p. 496.
Rem. Le fém. n'est pas attesté ds la docum.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sɑ ̃gε ̃], fém. [-gin]. À comparer avec consanguinité dans lequel on peut entendre [g] ou [gy] à la 3esyllabe. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1282 subst. (H. de Gauchi, Gouv. des princes de Gilles Colonne, Ars. 5062, fo84 rods Gdf. Compl.). Empr. au lat. consanguineus (dér. de sanguis « sang »), « qui est né du même père »; subst. « parent ». Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Adjectif

consanguin \kɔ̃.sɑ̃.ɡɛ̃\ masculin

  1. Qui est né du même père, par opposition à utérin.
    • Frère consanguin.
    • Sœur consanguine.
  2. Qui relie deux individus partageant un lien de parenté proche.
    • Mariage consanguin.
    • Ses instances demeuraient sans force, car les trois quarts de chien qui étaient dans Kazan faisaient qu’il ne lui déplaisait point de se retrouver avec ces cousins consanguins, en société desquels il avait si longtemps vécu. — (James-Oliver Curwood, Kazan, 1914, traduit de l’anglais américain par P. Gruyer et L. Postif, Hachette, 1937, page 160)

Nom commun

consanguin \kɔ̃.sɑ̃.ɡɛ̃\ masculin

  1. (Droit) Sœur ou frère, nés du même père, mais non de la même mère.
    • Les utérins et les consanguins.
    • Ainsi, à partir de l’explication de l’inceste magique, le meurtre magique d’un consanguin s’explique à son tour. — (Laura Lévi Makarius, Le sacré et la violation des interdits, 1974)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSANGUIN, INE. adj.
Qui est né du même père, par opposition à Utérin. Frère consanguin. Sœur consanguine. Il s'emploie quelquefois comme nom au pluriel, surtout en termes de Jurisprudence. Les utérins et les consanguins.

Littré (1872-1877)

CONSANGUIN (kon-san-ghin, ghi-n') adj.
  • Terme de droit. Qui a parenté du côté paternel seulement.

    Frère consanguin, sœur consanguine, frère, sœur de père seulement, opposé à frère utérin, sœur utérine, frère, sœur de mère seulement, et à frère germain, sœur germaine, frère, sœur de père et de mère. Il était permis [à Athènes] d'épouser sa sœur consanguine, Montesquieu, Esp. V, 5.

    Substantivement. Les consanguins et les utérins.

HISTORIQUE

XVIe s. Frere et sœur d'un mesme ventre succedent l'un à l'autre, et non point freres et sœurs consanguins et uterins, Nouv. Covst. genér. t. II, p. 605. L'un des dits enfants issus du second mariage luy succedera avant ses freres et sœurs issus du premier mariage, parce qu'ils ne luy sont que consanguins ou uterins du costé du premier survivant, et les autres du dit second mariage luy sont freres et sœurs d'un ventre, issus et venus tous d'un pere et d'une mere, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONSANGUIN, (Jurisprud.) se dit de celui qui est du même sang qu’un autre. On appelle freres & sœurs consanguins, ceux qui sont enfans d’un même pere, à la différence des freres & sœurs utérins, qui sont ceux issus d’une même mere. Lorsqu’ils sont tous procréés des mêmes pere & mere, on les appelle freres & sœurs germains. Chez les Romains on appelloit consanguins en général tous les parens du côté paternel. Les consanguins ou agnats formoient le premier ordre d’héritiers ab intestat, au défaut d’enfans héritiers de leur pere & mere ; parmi nous on ne donne la qualité de consanguins qu’aux freres & sœurs qui sont enfans d’un même pere. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « consanguin »

Lat. consanguineus, de cum, avec, et sanguis, sang (voy. SANG).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin consanguineus → voir con- et sanguin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « consanguin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
consanguin kɔ̃sɑ̃gɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « consanguin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « consanguin »

  • L'amour et la haine sont des parents consanguins. De Proverbe allemand
  • La consanguinité est le fruit de la reproduction entre deux individus apparentés, c'est-à-dire partageant un ou plusieurs ancêtres communs. Plus le lien de parenté est proche, plus elle est élevée. En effet, chaque individu possède sur ses chromosomes un allèle de son père et un allèle de sa mère. Le coefficient de consanguinité (noté F) exprime la probabilité pour qu'un individu possède deux allèles identiques (homozygotie) par descendance. Pour deux cousins germains, F est par exemple de 1/16 (1/32 chances qu'un allèle soit issu d'un ancêtre commun + 1/32 chances que les deux allèles soient identiques) Futura, Définition | Consanguinité | Futura Santé
  • Et s'il n'y avait que les difformités physiques : il faut surtout compter les maladies génétiques liées à l'abus de mariages consanguins  ce qui, dans le cas des Habsbourg, a carrément entraîné l'extinction de la lignée! Science-et-vie.com, Quel est le problème de la consanguinité ? - Science & Vie
  • Oncle et nièce, cousin et cousine : les mariages des Habsbourg d'Espagne, au 16e et 17e siècles, étaient particulièrement consanguins. Pour la première fois, la relation avec la récurrence de leurs traits faciaux est démontrée. Sciences et Avenir, Les faciès des Habsbourg, modelés par la consanguinité - Sciences et Avenir
  • Au cours de cette bagarre, Adjassa Fakèyè volant au secours de son enfant Zinsou a porté des coups de poignard et fait des blessures à plusieurs personnes dans la famille. Lesquels coups et blessures ont entraîné plus tard, la mort de Toundé Fakèyè, frère consanguin de l’accusé qui a aussi reçu un coup de poignard dans le creux de la clavicule droite. , Adjassa Fakèyè condamné à 8 ans de réclusion criminelle pour coups mortels à Pobè
  • Habituellement néfaste pour la survie d'une espèce, les cichlidés émeraude pratiquent pourtant la consanguinité : ils préfèrent s'accoupler entre frères et sœurs. Et ils en bénéficient ! Science-et-vie.com, Pourquoi le poisson cichlidé préfère s'unir à sa sœur (et réciproquement) ?  - Science & Vie
  • De même, le mariage consanguin représente 18 % des mariages contractés durant la période de l’enquête. En zone rurale, il est de 20,41 % contre 13,51 % dans les villes. Bladi.net, Maroc : près de 20 % des mariages sont consanguins
  • Jean-Sébastien Ferjou : Le système français repose très largement sur deux piliers : la technostructure d’une part, un capitalisme financiarisé et mondialisé d’autre part. Dans le top 500 des grandes entreprises mondiales, la France compte plus de champions tricolores que n’importe quel autre pays occidental à l’exception des États-Unis. En 2008, la confiance des Français envers ce capitalisme a été très fortement ébranlée, toutes catégories sociales confondues. En 2020, c’est celle envers l’Etat et notre système sanitaire et social censé être le meilleur au monde qui a volé en éclat. Emmanuel Macron incarne jusqu’à la caricature la quintessence de ces deux fondamentaux français. Tout comme leur consanguinité du reste. Ses dons de caméléons, son talent de réinvention et son charisme parviennent peu ou prou à masquer qu’il est l’homme du statu quo et de la réforme à la marge mais sa pensée -et probablement son inconscient- demeurent calqués sur la préservation de ce modèle français. Atlantico.fr, Et le scénario qui permettrait un retour de la droite s’éclaira soudainement (mais y aura-t-il quelqu’un pour le porter ?) | Atlantico.fr
  • Pour cette raison, beaucoup de plantes ont fini par produire des gamètes mâles et femelles qui, chez un même individu, sont complètement ou partiellement incompatibles entre elles : les individus qui s’auto-fécondent produisent des graines stériles et/ou des rejetons faiblards ayant peu de chance de survivre et de se reproduire à leur tour. «Pour la consanguinité, c’est le même principe pour les humains et pour les arbres : au bout de deux ou trois générations, on a des problèmes de vigueur», dit le chercheur en génomique forestière de l’Université Laval Jean Bousquet. Le Soleil, Pas de consanguins chez les épinettes | Science | Actualités | Le Soleil - Québec

Traductions du mot « consanguin »

Langue Traduction
Anglais inbred
Espagnol innato
Italien innato
Allemand inzucht
Chinois 自交系
Arabe فطرية
Portugais consanguíneo
Russe врожденный
Japonais 近交
Basque inbred
Corse inbred
Source : Google Translate API

Synonymes de « consanguin »

Source : synonymes de consanguin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « consanguin »

Partager