La langue française

Conniver

Définitions du mot « conniver »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONNIVER, verbe intrans.

Vx. [Le suj. désigne une pers. ou un groupe de pers.] Se rendre complice, en feignant de l'ignorer et/ou en le dissimulant, d'un acte répréhensible qu'on peut et doit empêcher.
A.− [Le compl. désigne une pers.] Conniver avec qqn.J'ai accusé la municipalité parisienne d'avoir connivé avec le ministre des Finances (Marat, Les Pamphlets,Nouv. dénonciation contre Necker, 1790, p. 168).
B.− [Le compl. désigne une action] Conniver à qqc.On se sent bien loin de l'époque prophétique, en lisant ces historiettes où Dieu connive aux roueries les plus avouées [de Jacob] (Renan, Hist. du peuple d'Israël,t. 2, 1889, p. 211).
Prononc. et Orth. : [kɔ(n)nive]. Seules transcr. mod. ds Lar. Lang. fr. (avec [n] simple et ds Passy 1914 (avec [nn] double). En ce qui concerne les dict. hist. : [nn] ds DG; Littré, Land. 1834; [n] ds Nod. 1844, Gattel 1841, Fér. Crit. t. 1 1787 et Fér. 1768. Le mot est admis ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. Av. 1577 « faire semblant de ne pas voir, tolérer » (Monluc, Commentaires, L. VII ds Hug.); 1580 conniver à « se faire complice de » (Montaigne, Essais, éd. La Pléiade, I, ch. 26, p. 211). Empr. au lat. class.. conivere (proprement « cligner ensemble ») « fermer les yeux » d'où fig. « laisser faire avec indulgence ». Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Verbe

conniver \kɔ.ni.ve\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Fermer les yeux sur ce qu'on n’ose pas ou ne veut pas apercevoir et, par suite, dissimuler en justice les faits à la charge d’un accusé, et prendre ainsi part à une mauvaise action.
    • Mais conniver en lâche à ce nom qu’on me vole, quand un père à mes yeux au lieu de moi l’immole ! — (Corneille, Héraclius, IV, 1)
    • On l’accuse d’y avoir du moins connivé […] — (Bossuet, Défense de l’Histoire des Variations, 1er discours)
    • […] puisqu’ils connivaient à de tels crimes […] — (Bossuet, Histoire des Variations, 15)
    • Je ne pouvais trahir ma dignité en connivant à un abus si préjudiciable. — (Saint-Simon, 298, 80)
    • Peut-être alors serai-je forcé moi-même d’écarter le soupçon d’avoir connivé à cet indigne procédé — (Diderot, Lettres à M. Le Breton)
    • Le clergé s’en plaignit [de l’appel comme d’abus], et le roi [Philippe de Valois] se contenta de conniver à cet usage — (Voltaire, Mœurs, 75)
    • Nous craignons qu’on ne nous soupçonne de conniver à ses blasphèmes. — (D’Alembert, Histoire de l’Académie française, V, 265)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CONNIVER (ko-nni-vé) v. n.
  • Fermer les yeux sur ce qu'on n'ose pas ou ne veut pas apercevoir et, par suite, dissimuler en justice les faits à la charge d'un accusé, et prendre ainsi part à une mauvaise action. Mais conniver en lâche à ce nom qu'on me vole, Quand un père à mes yeux au lieu de moi l'immole, Souffrir…, Corneille, Héracl. IV, 1. On l'accuse d'y avoir du moins connivé, Bossuet, Variations, déf. 1er disc. Puisqu'ils connivaient à de tels crimes, Bossuet, Var. 15. Je ne pouvais trahir ma dignité en connivant à un abus si préjudiciable, Saint-Simon, 298, 80. Peut-être alors serai-je forcé moi-même d'écarter le soupçon d'avoir connivé à cet indigne procédé, Diderot, Lett. à M. Le Breton. Le clergé s'en plaignit [de l'appel comme d'abus], et le roi [Philippe de Valois] se contenta de conniver à cet usage, Voltaire, Mœurs, 75. Nous craignons qu'on ne nous soupçonne de conniver à ses blasphèmes, D'Alembert, Hist. de l'Ac. franç. V, 265.

HISTORIQUE

XVIe s. Il sceut dextrement conniver à cette mienne desbauche et aultres pareilles, Montaigne, I, 197. Et pourtant fault il sur l'heure conniver en telles faultes, et ne faire pas semblant de les appercevoir, Amyot, Com. refrener la colère, 28. Et qui ont voulu endurer toutes sortes de necessitez plustost que de conniver à la tyrannie des estrangers, Satire Mén. p. 233. Et que l'on ne leur faisoit point de justice ; en quoy le conseil du Roy connivoit de son costé, Castelnau, 179. Ceux par les yeux des quels ils ont veu ont esté ou louches ou connivens, de leur avoir monstré ou laissé voir le noir pour le blanc, Paré, Licorne, replique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « conniver »

Lat. connivere, cligner les yeux, de cum, et nivere, cligner ; grec, νεύειν (comp. NUTATION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin connivere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « conniver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conniver kɔnive

Évolution historique de l’usage du mot « conniver »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conniver »

  • Eddy Malou fait partie de ces phénomènes internet dont on cherche à rire pour conniver, il est plus intéressant de l’écouter avec respect, c’est une expérience linguistique et politique. Son discours a un peu perdu pied et ne trouve plus très souvent de confirmation dans le réel, mais pas bien plus que Donald Trump, Lacan ou Heidegger. Il reflète quelques obsessions personnelles, par exemple sa vanité de savant mal reconnu, mais c’est aussi un reflet des problèmes de sa société. À chaque fois qu’on l’écoute, on ne peut qu’être touché par son bonheur de parler, son désir d’enseigner, et d’être utile au monde (contrairement aux ésotéristes perdus dans d’autres dimensions). Souhaitons lui d’être heureux, que son faible lien référentiel au réel lui suffise, et écoutons ce qu’il nous dit. Club de Mediapart, Congolexicomatisation présidentielle ; les fauves politiques, singes ou oiseaux ? | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « conniver »

Langue Traduction
Anglais connive
Espagnol conspirar
Italien essere connivente
Allemand nachgeben
Chinois 纵容
Arabe تواطأ
Portugais conivente
Russe потворствовать
Japonais 納得させる
Basque connive
Corse cunettivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « conniver »

Source : synonymes de conniver sur lebonsynonyme.fr

Conniver

Retour au sommaire ➦

Partager