La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cocotter »

Cocotter

Définitions de « cocotter »

Trésor de la Langue Française informatisé

COCOT(T)ER1,(COCOTER, COCOTTER) verbe intrans.

A.− [P. réf. au caquetage continu de la poule en basse-cour]
Rare. [En parlant d'une femme] Bavarder inlassablement. Synon. caqueter.Les poules de la maison se promenaient et cocottaient comme chez elles (Léautaud, Amours,1906, p. 257).
B.− [P. réf. à cocot(t)e1B 2] Se conduire en femme légère.
Rem. Attesté ds les dictionnaires.
Prononc. et Orth. : [kɔkɔte], (je) cocotte [kɔkɔt]. Écrit avec 1 t ds Littré et Lar. Lang. fr.; écrit avec 2 t ou 1 t ds Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop. Étymol. et Hist. 1. 1876 « faire la fille galante » (Charivari, 1ernov. ds Littré Suppl.); 2. 1906 (Léautaud, loc. cit.) Dér. de cocotte1*; dés. -er.

COCOT(T)ER2,(COCOTER, COCOTTER) verbe intrans.

Arg. Sentir mauvais, puer. Ça cocotte, chez vous, ça pue le beurre rance (Sartre, La Mort dans l'âme,1949, p. 256).
[En parlant d'une pers., éventuellement suivi d'un compl. circonstanciel indiquant l'endroit d'où provient l'odeur] Cocotter du bec. Avoir mauvaise haleine. S'il fait chaud! (...) je dois cocoter d'en dessous les bras (Aymé, Le Nain,1934, p. 122):
... il était difficile, question des chaussures (...) Seulement il était comme moi il cocotait dur des panards... Il était terrible à renifler arrivé le samedi tantôt... Céline, Mort à crédit,1936, p. 412.
Emploi trans. (avec un compl. d'obj. interne indiquant la spécificité de l'odeur), rare. Elle cocottait l'anisette à deux mètres (R. Fallet, Banlieue Sud-est,1947, p. 340).
Prononc. et Orth. : [kɔkɔte], (je) cocotte [kɔkɔt]. 1 ou 2 t ds Lar. 20eet Lar. encyclop.; 1 seul t ds Lar. Lang. fr. Pour ces var. cf. aussi ex. supra. Étymol. et Hist. 1881 gogoter (L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod., p. 198); 1900 cocotter (Nouguier, Notes manuscrites interfoliées au Dict. de Delesalle, p. 72). Prob. dér. de cocotte1* d'apr. l'idée de sentir la cocotte « sentir le parfum (trop fort et/ou de qualité médiocre) des femmes légères ». La forme gogotte (peut-être altération d'apr. gogue, goguenots « fosse d'aisance »?) n'est pas suffisante pour retenir l'hyp. d'une formation par apocope et redoublement de chelingoter, dér. de chlinguer « puer » (Esn.). Fréq. abs. littér. Cocoter : 6. Bbg. Sain. Lang. par. 1920, p. 296.

Wiktionnaire

Verbe - français

cocotter \kɔ.kɔ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Puer.
    • Il y avait là un escalier bourré, archi-bourré de familles en sueur. Et ça cocottait. — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 96, p. 39, 11 mars 1918)
    • Tu t’es encore aspergé de parfum ce matin ? Là, tu cocottes !
  2. Aménager quelque chose à son goût.
    • 7 décembre 44 – Non, les larmes ne sont pas enrichissantes et la souffrance – puisqu’il faut l’appeler par son nom... – la souffrance refusée vous apprend autant de choses que la souffrance cocotée. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 377)
    • Ma sœur habitait le romantisme. Elle s’était cocotté une chambre de blonde sachant choisir ses fards : moisson de fleurs de pêcher sur les murs, des meubles à la George Sand en pitchpin blond, un couvre-lit crocheté par grand-mère. Son décor était à sangloter d’amour à quinze ans.— (Jacques Charon, Moi, un comédien, 1975, éd. J’ai Lu, page 33)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cocotter »

De cocotte avec la désinence -er.
Probablement dérivé de l’expression « sentir la cocotte » par allusion aux parfums portés par les femmes légères.[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cocotter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cocotter kɔkɔte

Évolution historique de l’usage du mot « cocotter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cocotter »

  • A l'heure de la recette express et peu coûteuse, j'en pince sérieusement pour l'œuf cocotte. Quand on pense qu'il suffit de casser un œuf dans un ramequin et d'y ajouter tout ce que l'on aime dans son frigo pour cocotter de plaisir ! Une recette et ses variantes de Jean-Pierre Coffe. Ingrédients pour 6 personnes 1 ou 2 œufs par personne (calibre S ou M) Un peu de beurre mou Sel, poivre du moulin Maison.com, Les œufs cocotte

Images d'illustration du mot « cocotter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cocotter »

Langue Traduction
Anglais tickle
Espagnol cosquillas
Italien solletico
Allemand kitzeln
Chinois 痒痒
Arabe دغدغة
Portugais cócegas
Russe щекотать
Japonais くすぐる
Basque tickle
Corse tickle
Source : Google Translate API

Synonymes de « cocotter »

Source : synonymes de cocotter sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot cocotter au Scrabble ?

Nombre de points du mot cocotter au scrabble : 12 points

Cocotter

Retour au sommaire ➦

Partager