La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « clabaudeur »

Clabaudeur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin clabaudeur clabaudeurs
Féminin clabaudeuse clabaudeuses

Définitions de « clabaudeur »

Trésor de la Langue Française informatisé

CLABAUDEUR, EUSE, adj. et subst.

A.− Adj. [En parlant d'un chien] Qui aboie fort et sans raison.
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Lar. Lang. fr. et Guérin 1892.
P. ext. [En parlant d'autres animaux] Les querelles et les fientes d'oiseaux clabaudeurs aux yeux blonds (Rimbaud, Poésies,Le Bateau ivre, 1871, p. 130).
Fig. [En parlant d'une pers.] Qui criaille à tort et à travers. Malgré les réduits puants, la foule clabaudeuse, les sentines et les taudis, cet étrange quartier me signifiait une vie nouvelle (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Jardin des bêtes sauvages, 1934, p. 64).
B.− Subst. Personne qui médit :
... un gentilhomme franc-comtois, (...) dénonçait M. de Saint-Maurice pour lui avoir fait brûler des châteaux. Or, peu de jours après, il se découvrit que le clabaudeur n'avait pas de château, qu'il n'était pas franc-comtois, qu'il n'était point gentilhomme, ce n'était qu'un aventurier. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 943.
Prononc. et Orth. : [klabodœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1554 (Tahureau, Poésies ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 456). Dér. de clabauder*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Nom commun - français

clabaudeur \kla.bo.dœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : clabaudeuse)

  1. Chien qui ne fait qu’aboyer sans raison apparente.
  2. (Figuré) Personne médisante.
    • Notre ennemi est un grand clabaudeur, ne vous en mettez nullement en peine, car il ne vous saurez nuire ; moquez-vous de lui et le laissez faire. — (Saint François de Sales)

Adjectif - français

clabaudeur \kla.bo.dœʁ\ masculin

  1. Au sujet d’un chien : qui clabaude, qui aboie fort, fréquemment et sans raison.
  2. (Figuré) Qui clabaude, qui crie, qui fait du bruit.
    • Presque île, ballottant sur mes bords les querelles
      Et les fientes d’oiseaux clabaudeurs aux yeux blonds.
      Et je voguais, lorsqu’à travers mes liens frêles
      Des noyés descendaient dormir, à reculons !
      — (Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre)
    • Elle, de son côté, l'assourdissait d’un verbe qu’elle avait abondant et clabaudeur, au point d’obtenir de sa part, par lassitude, une approbation muette sur toute question. — (Olivier Delacrétaz, La Mariée du Bout du Lac)
    • Point de mire d’une cour par définition clabaudeuse, il concentre plus encore l’attention depuis que la maladie du présomptif laisse peu d’espoir de guérison. — (Jean-François Chiappe, Louis XVI)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CLABAUDEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui clabaude. C'est un éternel clabaudeur.

Littré (1872-1877)

CLABAUDEUR (kla-bô-deur) s. m.
  • 1 Terme de chasse. Synonyme de clabaud.
  • 2 Fig. Clabaudeur, clabaudeuse, celui, celle qui crie beaucoup et sans raison. Quel clabaudeur assommant !

HISTORIQUE

XVIe s. Les pedans clabaudeurs, après avoir questé avec grande estude et science par les livres, en font monstre et…, Charron, Sagesse, I, 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « clabaudeur »

Dérivé de clabauder avec le suffixe -eur formateur de nom d'agent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « clabaudeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
clabaudeur klabodœr

Évolution historique de l’usage du mot « clabaudeur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « clabaudeur »

  • L’aboiement, comme on l’a dit, est une manifestation néoténique : les canidés sauvages n’aboient pratiquement jamais. Le chien domestique, au contraire, a été sélectionné exprès pour devenir un grand « clabaudeur » à des fins humaines : il a donc développé plusieurs modulations vocales qu’il continue d’émettre à l’âge adulte, de façon différente en fonction des races. Wamiz, Traduction du langage du chien - Langage du chien - Wamiz
  • La seconde est encore une citation. Elle est issue d’un entretien qu’a accordé Gilbert Comte au magazine Eléments au printemps 2006 : « Quand à la droite, mes propos sonnent sans doute à ses oreilles comme du chinois ou du bambara. Aux familles bourgeoises apeurées qu’elle rassemble parfois électoralement, je souhaite seulement d’avoir encore assez d’énergie pour produire des « grands frères » sourcilleux comme il faut l’être sur l’honneur, à commencer par celui des filles. L’immigration a transplanté aux périphéries de nos villes des peuples restés encore très traditionnels. Ils y subissent depuis trente ans l’agression d’une modernisme destructeur sous toutes ses formes, à commencer par la permissivité et la domination de l’argent. Si la droite clabaudeuse avait été autre chose que ce qu’elle est, c’est-à-dire un ramassis de petits bourgeois bruyants mais apeurés, c’est là qu’elle aurait envoyé des missionnaires, afin d’y lever des secours. Mais il lui aurait fallu une audace qu’elle n’imagine même pas dans ses ronrons de nonagénaires. » Liberté d'expression, Politique de l'autruche, mode d'emploi - Liberté d'expression

Images d'illustration du mot « clabaudeur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « clabaudeur »

Langue Traduction
Anglais gossip
Source : Google Translate API

Synonymes de « clabaudeur »

Source : synonymes de clabaudeur sur lebonsynonyme.fr

Clabaudeur

Retour au sommaire ➦

Partager