La langue française

Cidrier

Définitions du mot « cidrier »

Wiktionnaire

Adjectif

cidrier \si.dʁje\

  1. Relatif au cidre.
    • Parmi les pomologistes qui ont fait des travaux intéressants sur la classification, la sélection, l’analyse chimique des variétés, et qui ont rendu ainsi service à l’industrie cidrière, on peut citer : MM/ Lechartier, Power, Truelle, Andouard, Hérissant, de Beaurepaire, Lecœur, Jourdain Brioux, Warcollier, etc. — (G. Warcollier, Le pommier à cidre, Librairie J.B. Baillière et Fils, 1926, p. 309)

Nom commun

cidrier \si.dʁje\ masculin (pour une femme on dit : cidrière)

  1. Producteur de cidre.
    • Même en Bretagne, où la pasteurisation a fait des ravages, ne laissant que quelques dizaines de cidriers exigeants. — (Éric Conan, L’Express Mag, 20 juillet 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « cidrier »

 Dérivé de cidre avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cidrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cidrier sidrie

Évolution historique de l’usage du mot « cidrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cidrier »

  • Alors qu’une grosse récolte de pommes s’annonce et que les cuves des cidriers sont encore pleines, la filière demande que des volumes de pommes et de cidre soient retirés du marché. « L’idée, c’est de vider les cuves. » La technique utilisée pour cela est la distillation du cidre en éthanol pour produire du gel hydroalcoolique, entre autres. La France Agricole, Gestion des excédents : Les cidriers veulent distiller
  • Une inquiétude « légitime » pour Jean-Marc Camus, exploitant lui aussi dans la commune et confronté à un « problème similaire », il y a trois ans. « Je suis cidrier, installé en bio, et deux ans de suite, j’ai été obligé de laisser une récolte par terre, sans rien pouvoir en faire ». En cause à l’époque ? « La détection, sur les pommes, d’un produit phytosanitaire résistant au simple lavage et exclusivement utilisé dans la culture du blé. C’est venu avec le vent, certainement, mais impossible même après enquête de savoir d’où ». Avec des conséquences immédiates : « Pour 2017, ce sont 60 tonnes laissées au sol. 14 000 € de valeur marchande, 110 000 € si elles avaient été valorisées en cidre… » Le Telegramme, À Planguenoual, nouvelle controverse autour du phytosanitaire - Lamballe-Armor - Le Télégramme
  • En attendant, les cidriers tirent un bilan positif des premiers pas sur le marché brassicole. En termes d’économie et de travail, il y a une véritable complémentarité des deux filières. La production cidricole étant très saisonnière – récolte d’octobre à décembre, mise en bouteille en début d’année et vente à la belle saison – le matériel de conditionnement (embouteillage et étiquetage) ne travaille « qu’à 30 à 40 % de son potentiel ». De même, avec la possibilité de brasser tous les 15 jours, la bière apporte de l’activité à la main-d’œuvre de l’entreprise lors des semaines creuses de l’intersaison. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Cidre et bière, les complémentaires | Journal Paysan Breton
  • La crise liée au Covid-19 aura eu raison de l’ouverture de la cidrerie HIC, reportée désormais au mois d’octobre 2021. Pendant cette année supplémentaire, Marion et Jérémy comptent bien trouver un lieu pour leur boutique à Bordeaux Métropole, pour faire de leur cidrerie un lieu urbain dynamique et pédagogique autour du monde de la pomme. Le projet avait déjà été perfectionné grâce à sa sélection dans les 5 premiers projets du programme national d’incubation « Les Audacieuses », porté par La Ruche. « Nous avons eu, début novembre, un parcours d’accompagnement à la création d’entreprise. Les 5 lauréats ont aussi eu le droit à « un mentor » et nous avons pu travailler avec Aurélien Rey, fondateur de la Brasserie MIRA à La-Teste-de-Buch. Il nous a aidé sur des aspects pratiques. C’est très précieux d’avoir ce contact direct avec des professionnels du secteur », raconte Marion Derycke. Mais ce report d’un an apparaît plutôt une opportunité pour nos deux amoureux du cidre. « Cette année supplémentaire va nous permettre de consolider nos envies et de devenir encore plus performants », conclue t-elle. « Une année supplémentaire s'offre à nous pour nous préparer, peaufiner le projet, effectuer nos tests, rencontrer de nouveaux cidriers et être prêts, l'an prochain, à faire pétiller la Nouvelle-Aquitaine ! » , La cidrerie HIC : le projet pétillant d’un couple normand en Nouvelle-Aquitaine - Aqui.fr
  • Connaissez-vous la Sistronomie ? Cette mouvance, née au cœur des caves du cidrier Loïc Raison, révolutionne la dégustation de cidre et crée un nouvel art de vivre. Le Monde.fr, La Sistronomie crée la surprise
  • « La répression des fraudes m'a alerté sur le taux d'alcool de mes cidres, qui ne correspondait pas à ce qui était affiché sur l'étiquette », raconte le cidrier qui procède alors à des analyses approfondies. « Le cidre demi-sec était passé de 4 à 5,5 % d'alcool, et le cidre brut de 5,5 à 6,5 %. » La raison est toute trouvée : « Avec le manque de pluie, les pommes sont moins juteuses. Le sucre est alors plus dense. Or c'est le sucre qui se transforme en alcool grâce aux levures du fruit. » La fermentation s'occupe du reste. leparisien.fr, Les étés chauds font grimper le taux d’alcool du cidre normand - Le Parisien
  • Après une année 2019 déjà très difficile pour la plupart des producteurs cidricoles bretons, ce printemps 2020 avec la crise du coronavirus touche durement les cidriers et distillateurs de la région. "La situation est alarmante pour la filière", estime Nicolas Poirier, le responsable de la Maison Cidricole de Bretagne, une organisation qui rassemble plus d'une cinquantaine de cidreries. En moyenne, les producteurs cidricoles bretons ont accusé une perte de chiffre d'affaires de 43 % en mars, et estiment que leur perte dépassera les 71 % en avril, ce taux avoisinant même les 90 % pour ceux qui alimentent principalement les cafés, hôtels et restaurants. C'est ce que révèle une enquête réalisée par la Maison Cidricole de Bretagne.  France Bleu, Crise du coronavirus : les producteurs de cidre en Bretagne sont dans une situation alarmante
  • Basé à Birmingham, Aston Manor est le premier cidrier indépendant du Royaume-Uni et le deuxième acteur du marché anglo-saxon du cider. Créée en 1983, la société était jusqu’alors la propriété de ses fondateurs, la famille Ellis, qui a développé une double expertise, d’une part autour de marques à succès (Kingstone Press, Frosty Jack, Knights…) et d’autre part grâce à de solides partenariats avec la grande distribution britannique autour de marques distributeurs. Forte de ses 300 salariés, l’entreprise dispose de 4 sites de production à Stourport (à proximité de Worcester), Witton et Aston (Birmingham) et Devon (à proximité de Exeter). En 2017, Aston Manor a réalisé un chiffre d’affaires de £134 millions et a exporté ses produits dans plus de 20 pays à travers le monde. Normandinamik, Agrial annonce l’acquisition d’Aston Manor, premier cidrier indépendant du Royaume-Uni - Normandinamik
  • Il en récolte aujourd’hui vingt-cinq différentes, quand la plupart des cidriers en utilisent au mieux une petite dizaine. Uniquement des variétés locales, reflets d’un terroir qui en aurait compté autrefois près de 350. Des plus douces aux plus amères, en passant par les plus acides ou les plus astringentes, toutes dignes de composer les assemblages dont lui seul a le secret. Citons, à titre d’exemple et pour le seul plaisir de se mettre en bouche leurs dénominations savoureuses : la Kroc’hen Ki, ou «peau de chien» en breton, aux reflets rouges, la C’hueroz Briz ou «pomme rayée», à l’amertume caractéristique, ou encore la Kermerrien, la Marie Ménard (tout particulièrement astringente), la Douce Coëtligné, la pomme du curé… «Nous n’avons jamais cherché à faire de la quantité, souligne Hervé Seznec en vous regardant droit dans les yeux, qu’il a très bleus. Ce qui nous intéresse, c’est la qualité, le gustatif. Avec un travail très traditionnel, du verger à la bouteille, pour un cidre pas très éloigné de celui que buvaient nos arrière-grands-parents.» Libération.fr, Hervé Seznec, le jeu de pommes - Culture / Next
  • Les cidriers bretons se souviendront longtemps de la nuit du 5 au 6 mai. L’espace de quelques heures, le mercure est descendu en dessous de zéro : de -3 °C à -5°C, selon les secteurs. Une température fatale aux fleurs de pommiers, qui, passé -2°C, gèlent et meurent. Problème : ce type de risque étant jugé faible en Bretagne à pareille époque, les vergers ne sont pas assurés et les producteurs pas armés pour se protéger, comme le sont les viticulteurs. Cet aléa climatique a surtout touché le Morbihan, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique et, dans une moindre mesure, les Côtes-d’Armor, avec des conséquences importantes, voire catastrophiques, sur la récolte 2019. Le Telegramme, Le Télégramme - Économie - Gel. Les cidriers demandent le classement en calamité agricole
  • Ramassées à la main, les pommes mûrissent pendant deux semaines avant d'être triées, lavées, broyées, oxydées et pressées. Le lendemain, elles sont pasteurisées. Le travail pour le jus de pommes s'achève ici. Pour le cidre, on doit enlever la pectine, des cellules sur la paroi de la pomme. Le cidre obtenu n'a plus qu'à être filtré et mis en bouteille. La première cuvée de la cidrerie du Léguer représente 20.000 bouteilles de cidre, 3.000 de jus de pomme. Le résultat réjouit le cidrier : « Je suis vraiment content, il n'a pas d'amertume, pas d'astringence, il n'est pas âpre ». Selon lui, les producteurs ont un devoir d'éducation envers le grand public, ils devraient « savoir expliquer au consommateur en quoi notre produit est meilleur que celui de l'industriel ». Le Telegramme, Cédric, un cidrier pur jus - LeTelegramme Soir
  • La veille, propriétaires de pommiers et amateurs de cidres ont été invités à amener leurs pommes à la cidrerie. Alors qu’à Rozavern, on attendait au moins cinq tonnes de fruits, les apprentis cidriers ont répondu à l’appel en déposant deux tonnes de plus. Le Telegramme, Le Télégramme - Bretagne - Cidre. Ils mettent la presqu’île de Crozon en bouteille
  • L'héritage de Loïc Raison, c'est un père intransigeant sur la qualité et un destin de cidrier. Un destin qui débute à Domagné en 1918 quand ce Breton hardi achète le cidre des fermes du voisinage pour le vendre aux clients de son épicerie. Personne n'y croit sauf lui. C'est le succès. Cinq ans plus tard, Louis Raison ouvre sa première cidrerie dans le village de Domagné. « J'ai grandi en voyant mon père construire avec courage et détermination son héritage : un cidre à son image qui traversera les générations », raconte son fils qui, reprend à 25 ans les rênes de la cidrerie. Avec une idée en tête, conquérir Paris. Passionné lui aussi, Loic Raison passe des mois et des années, à construire, déconstruire et reconstruire les assemblages pour obtenir le cidre idéal. Inspiré, le cidrier assemble le jus de ses pommes comme un vigneron celui de ses raisins, à la recherche de la « parfaite combinaison de robe et de saveurs ». Comme un maitre de Chai évoque la fabrication d'un grand cru, Loïc Raison parle aussi de robe, de limpidité, de premier et de deuxième nez, de note principale, il évoque le fruité, respire la cannelle, les alcools supérieurs… C'est son fils spirituel –comme il l'appelle-, le Sidrologue William Wyme, qui a repris aujourd'hui cette délicate mission de l'assemblage. « Un Sistronome est avant tout un amoureux du goût. C'est pourquoi j'ai chargé William de créer de nouveaux cidres (assemblage inédit, fermentation particulière...) au bouquet aromatique, plus riche et plus complexe ». leparisien.fr, Bienvenue en Sistronomie - Le Parisien
  • C’est la 13e saison de récolte des pommes pour Pascale et Bixintxo Aphaule, pour valoriser une activité plutôt rare en Pays basque intérieur (cidrier) qui fait vivre ce jeune couple de Jaxu. « Notre métier à la base c’est l’œnologie. On avait une grande envie de revenir au pays et créer un domaine viticole », raconte Bixintxo. SudOuest.fr, Du pur cidre basque
  • Ce matin, Mathieu Havard a rendez-vous avec Jean-Marie Gouret, l’un des cidriers bretons faisant régulièrement appel à ses services. L’occasion pour l’œnologue cidricole de nous dévoiler les coulisses d’un métier pour le moins atypique : « Mon activité se partage en deux temps bien distincts ». Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, L'œnologie au service des cidriers fermiers | Journal Paysan Breton
  • Il y a un peu plus d’un an, Thibault Verger reprenait un atelier de transformation de pommes en jus et autres apéritifs, à Moussey. Depuis, le jeune cidrier de 22 ans a apporté sa touche marketing et quelques nouveautés à la gamme de produits des Vergers du Pays d’Othe. Entre autres : des canettes de 33cl et des "bag-in-box" de 3L. Explications. , Des idées fraîches pour commercialiser le jus de pomme | Canal32
  • La presse tourne à plein régime. Dans la cour de la ferme, l'odeur du marc de pomme, longue et sucrée, se mêle à celle de la terre et du bois humide. Derrière l'engin, Bruno Barré, 42 ans, aide les kilos de pommes à s'engouffrer dans le pressoir automatique. A la tête de l'exploitation qu'il a reprise à son père voici neuf ans, Bruno est l'un des seuls cidriers à presser « à façon ». C'est-à-dire qu'il presse non seulement les pommes qu'il récolte, mais aussi celles des particuliers. Pas de quantité minimum, n'importe qui peut apporter ses pommes et repartir avec l'équivalent en jus de pomme ou bien en cidre. Sachant qu'il faut 1,5 kg de pommes fraîches pour obtenir un litre de jus. leparisien.fr, Faites votre jus de pomme chez l'un des derniers presseurs « à façon » - Le Parisien
  • Je suis artisan cidrier, pas cidrier fermier. C’est-à-dire que je me fournis en pommes chez des propriétaires de vergers. Nous en avons plus de cent, dans un rayon de 15 à 20 km autour de Saint-Jean. Ils amènent de 60 à 80 % de nos besoins. Ce sont des petits propriétaires, qui conservent des variétés anciennes comme la baie d’ange, la reinette douce. D’autres variétés sont difficiles à répertorier car même les producteurs en ignorent souvent le nom ! ». , Près de Fougères, la cidrerie Les Courtils de Monchevron change de mains | La Chronique Républicaine
  • C'est justement pour les adeptes de ce savoir-vivre gourmand, les Sistronomes, ainsi baptisés par le cidrier, que ce dernier a patiemment construit pendant des années des assemblages afin d'obtenir le cidre idéal. Mais aussi de laisser l'univers sucré de la crêpe pour apprivoiser celui de la Sistronomie. leparisien.fr, Volaille au foin et gros sel gris - Le Parisien
  • Le cidre préparé par Francis Dupont à Saint-Joseph (Manche), près de la Manche, a obtenu deux médailles au salon de l'Agriculture. Une belle récompense pour le cidrier. lamanchelibre.fr, Saint-Joseph. Manche : il obtient deux médailles pour son cidre
  • À part ça, son activité est actuellement entre parenthèses. « Je viens tous les jours à Yvetot car il y a du travail sur les pommiers. J’ai la chance d’être au grand air, mais comme mes principaux clients sont des restaurateurs et qu’ils sont fermés, au niveau commercial, tout est à l’arrêt, cependant, je vais rouvrir la boutique à partir du 15 avril, et je vais devenir point relais pour un certain nombre de producteurs, comme La Verdura, à Réville, bien sûr en respectant toutes les règles de sécurité sanitaire », observe le cidrier. , Cotentin : la cidrerie La Chesnaie fait un joli don au centre hospitalier public du Cotentin | La Presse de la Manche
  • Ces trois dernières années, des prises de vues ont été effectuées avec des locaux : Roger Guégan, aujourd’hui décédé, Ferdinand Truhé, Gérard Burban, Didier Primard, Michel Le Brustiec… mais aussi d’autres intervenants (Gérard Le Bris, bouilleur de cru dans le Finistère ; le premier cidrier bio en Bretagne à Penquesten ; les artisans-cidriers plouaysiens, Jean-Yves et Nicolas Martin…). Le Telegramme, Le Télégramme - Bubry - Le documentaire « De la fleur au cidre » : un outil de mémoire
  • À 25 ans, à peine a-t-il repris la cidrerie de son père créée au début du siècle dernier que Loïc Raison, passe des mois et des années, à construire et déconstruire des assemblages pour sortir des sentiers battus. Aujourd'hui, le cidrier de caractère a laissé cette responsabilité au Sidrologue William Wyme. Diplômé en biotechnologie de la fermentation, amoureux du cidre et du whisky, ce dernier poursuit donc la délicate mission de créer de nouveaux cidres à partir d'assemblage inédits et de fermentations particulières… pour obtenir de nouveaux bouquets aromatiques, plus riches et plus complexes. Il a ainsi donné vie au Cidre de Dégustation et au Cidre Rubis. Deux créations pour le plaisir gourmand d'accompagner des mets délicats comme ceux préparés par le chef étoilé Gaël Orieux. leparisien.fr, Grosses Gambas et salade de fruits - Le Parisien
  • Conduite par le regretté Jean-Claude Léger, agriculteur et artisan cidrier décédé fin août, l'atelier a pu poursuivre son activité grâce à une implication familiale réussie. www.lyonne.fr, À l’atelier de pressage de pommes de Grange-le-Bocage - Perceneige (89260)
  • Boisson emblématique de la Bretagne, le cidre est associé à une image d’authenticité et de qualité. Alors que la récolte des pommes vient de s’achever, les cidriers bretons fédérés au sein de l’Association Cidricole Bretonne souhaitent renforcer la filière en lui donnant un nouveau souffle. Bretagne Actuelle | Magazine culturel Breton en ligne, Pour les cidriers bretons, l’union fait la force - Bretagne Actuelle | Magazine culturel Breton en ligne
  • « Je suis entré comme saisonnier il y a vingt-quatre ans. La cidrerie Maeyert cherchait du monde pour travailler sur la chaîne de l'embouteillage. J'y ai découvert une passion pour le cidre. » Hervé Amouret a, depuis, gravi tous les échelons au sein de la production de la cidrerie Maeyert, installée depuis 1952 à Milly-sur-Thérain. Maître de chai, responsable de la production du cidre mais aussi de la bière, des jus de fruit et de la limonade produits par la société, il a connu et participé à l'évolution technologique du métier de cidrier. leparisien.fr, Hervé Amouret, cidrier à Milly depuis vingt-quatre ans - Le Parisien
  • En quatre ans, selon les chiffres de la profession, la Bretagne a perdu environ un tiers de son volume de production mais cette baisse affecte essentiellement la production industrielle. Les cidriers artisanaux (ceux qui achètent aussi à leur voisins) , ont un horizon plus dégagé. Mais ceux qui s’en sortent le mieux sont les cidriers fermiers, ce qui mettent en bouteille leur propre production. Une tendance qui s’accentue d’année en année et qui se manifeste aussi dans les bières où la production artisanale bretonne a fait une nette percée sur le marché. Bretagne Bretons, Bretagne. Coup de moût pour le cidre
  • Profondément enraciné dans un terroir et une histoire, il ne s’est pas établi à Jaxu pour jouer les Basques de service durant la saison d’été. L’universel, pour lui comme chez le poète portugais Miguel Torga, c’est le local moins les murs. Proche de la philosophie des vins nature, sa démarche rejoint celle d’Éric Bordelet dans la Mayenne, de Johanna Cécillon dans les Côtes-d’Armor, de Damien Lemasson dans le Cotentin et de Jacques Perritaz dans le canton suisse de Fribourg, une avant-garde de cidriers dont les flacons se sont imposés sur la carte des restaurants étoilés. Le Figaro - Le Figaro Vin, Les avant-gardistes du cidre - Le Figaro Vin
  • Chaque année, plusieurs milliers de visiteurs suivent la fabrication du cidre au manoir du Kinkiz à Quimper. Depuis 1978, Hervé Seznec y produit du cidre, du lambig et du pommeau. Tout l’art du cidrier réside dans l’assemblage des différentes variétés pour obtenir le meilleur cidre. France 3 Bretagne, Destination Ouest : produire du cidre dans la plus pure tradition  - France 3 Bretagne
  • Le Cidref (syndicat finistérien de producteurs de cidre) organise des stages de fabrication du cidre pour les amateurs qui souhaitent se frotter au subtil métier de cidrier. Au programme les différentes et délicates étapes qui vont contribuer à l'élaboration d'un bon produit. France 3 Bretagne, Comment faire son cidre?
  • Au commencement, il y a une rencontre : un négociant, Pierre Etchevery, et deux copains fraîchement sortis de l’école, Bastien Dufau et Xalbat Seosse Oxarango. « C’était en 2013. Nous créons une activité de négoce de vins français et espagnols et de spiritueux espagnols à l’export, notamment vers la Chine. Mais rapidement, Bastien et moi, nous avons eu envie de construire quelque chose au pays. Au Pays basque. » Et c’est une autre rencontre, cette fois avec maître cidrier et producteur de pommes à Astigarraga (Pays basque espagnol), en la personne d’Augustin Etxeberria. « Kupela a alors pris toute sa dimension. Nous nous sommes lancés dans la production et la distribution de cidre basque, de cidre demi-sec et de jus de pommes. » SudOuest.fr, Kupela met l’identité basque en bouteilles
  • Une quarantaine d’exposants seront présents pour cette nouvelle édition. En majorité, des vignerons, fidèles comme nouveaux, venus des quatre coins de France (Bordeaux, Val de Loire, Bourgogne, Rhône, Languedoc, Alsace, Champagne…) mais aussi un cidrier du Cantal, ou un producteur de liqueur venu de Haute-Loire. www.lamontagne.fr, Quarante exposants attendus ce week-end au salon VinoLembron du Breuil-sur-Couze (Puy-de-Dôme) - Le Breuil-sur-Couze (63340)
  • « Ayant des affinités avec la pomme (je suis fils de cidrier) », dit-il d'un air amusé, l'instituteur à Dracy entre 1982 à 2009 est parti d'un constat, à la fin des années 1990. « En tant qu'enseignant, je m'étais aperçu qu'on avait perdu la connaissance de notre patrimoine. » www.lyonne.fr, À Dracy, la pédagogie du verger conservatoire porte ses fruits - Dracy (89130)
  • Pour sa symphonie de pommes, pommes, pommes, pommes, véritable hymne à la joie pour le palais, le Beethov' du cidre centre breton assemble de 30 à 40 variétés différentes. Mais Gilles Barbé n'est pas un producteur classique, il serait même plutôt rock'n'roll. Ce n'est d'ailleurs pas à un hasard s'il est membre, depuis sa création, du collectif Rock'n Toques qui régale les festivaliers d'Art Rock à Saint-Brieuc, depuis dix ans. Au fil des ans, l'homme a fait évoluer son entreprise en modernisant outils et mode de production. « Quand j'ai démarré, c'était l'image d'Épinal de la production du cidre. On travaillait dans un bâtiment en bois, avec des fûts en bois, sur un sol en terre battue, retrace le cidrier. Le cidre, aujourd'hui, est très technologique, on utilise les techniques de la brasserie et de la viticulture. Ce qui permet d'avoir un cidre régulier au niveau du goût et de la qualité. Avant, le cidre avait le goût du fût, maintenant il a le goût de la pomme ! » Le Telegramme, « Le p'tit Fausset », pétillant sexagénaire - LeTelegramme Soir
  • La suite se passe au village : des danses encore, un repas partagé avec les éleveurs sous la halle couverte, des démonstrations de tonte de brebis ou du travail d’un chien de berger, le pressage de pommes commenté par un maître artisan cidrier ou encore la présentation d’autres animaux des prairies (vaches et brebis), de produits fermiers (miel, fromage…) et artisanaux de la vallée. Un kantaldi (concert de chant) clôture la journée. Unidivers, Pastore Lore – Fête pastorale de l’environnement Ascain, samedi 10 octobre 2020
  • Leader sur le marché du cidre en France et déjà présente aux Etats-Unis, la branche Boissons d’Agrial poursuit son développement international et fait son entrée sur le territoire anglo-saxon, premier marché au monde pour le cider, grâce à l’acquisition de la société Aston Manor. Basé à Birmingham, Aston Manor est le premier cidrier indépendant du Royaume-Uni et le deuxième … Agro Media, Agrial renforce sa présence internationale sur le marché des cidres en faisant l’acquisition d’Aston Manor | Agro Media
  • Jusqu’ici les Français ignorent qu’ils peuvent commander un cidre dans un bar ou une brasserie. Ils pensent encore que cette boisson ne se trouve que dans les quelques 3500 crêperies de l’Hexagone. « Les bars et brasseries sont un axe de développement. C’est là où les consommateurs s’éduquent », pense Daniel Alcabas. Pour le moment, ce cidrier est présent dans 3000 bars (sur environ 30 000 en France). lsa-conso.fr, Eclor veut installer ses trois nouveaux cidres...
  • Cette année, 36 cidriers venus des cinq départements bretons ont présenté 150 échantillons de produits qui ont été dégustés par un jury qualifié, composé de 93 membres : professionnels de la filière, consommateurs, restaurateurs et autres représentants de métiers de bouche, ainsi que quelques journalistes. Le Telegramme, Le Télégramme - Économie - Produits cidricoles. Le palmarès du 5e concours régional
  • Cidres : Agrial rachète le cidrier anglais Aston Manor , La Passion du Verger Bio gagne les GMS / Boissons sans alcool et Eaux - Rayon Boissons
  • Eclor, branche Boissons d’Agrial, domine largement le marché du cidre français. Et mène une politique active de développement à l'international, aux États-Unis au premier chef. C'est au Royaume-Uni que la société française a enclenché une nouvelle étape de son développement, avec l'acquisition de Aston Manor, premier cidrier indépendant du Royaume-Uni et numéro 2 du marché du cider Outre-Manche (marques Kingstone Press, Frosty Jack, Knights.…). , Cidre : Eclor (Agrial) absorbe Aston Manor au Royaume-Uni / Flash-IAA - Process Alimentaire
  • D’autres témoignages viennent encore enrichir le documentaire, notamment celui du bouilleur de cru. Sans oublier les acteurs économiques de la filière aujourd’hui, avec le témoignage des cidreries locales : le cidrier bio de Penquesten et la cidrerie Martin de Plouay. , L'histoire du cidre racontée à travers un documentaire | La Gazette du Centre Morbihan
  • Résultat de son appel, Dominique Biche a reçu une quinzaine de coups de fil de personnes prêtes à lâcher 500 kg à 20 tonnes de fruits chacune. "Cette année, 50 tonnes issues de particuliers devraient trouver preneurs dans le département", renseigne-t-il. En 2014, très mauvais cru, ce chiffre était même monté à 300 tonnes. Le prix est établi entre les deux parties, souvent sur la base du cours de la pomme : "Il était de 165 € la tonne sous contrat en 2016 et de 200 à 250 € pour du bio", précise le technicien. "Mais j'ai eu deux personnes qui ont fait des dons, juste pour éviter que les pommes du grand-père ne soient perdues". Il est même arrivé à Dominique Biche de voir des cidriers industriels comme Val de Rance, à Pleudihen (22) faire appel à lui en cas de pénurie. Mais pas cette année. Le Telegramme, Le Télégramme - Bretagne - Manque de pommes. Les particuliers à la rescousse des cidriers
  • Coat Albret, Loïc et Morgan BerthelotLa Haie Rénier, Bédée (35)5 cuvées. Produite avec la seule pomme d'or, la cuvée Dorée a de jolis arômes de bonbon. Loïc Berthelot a énormément fait bouger le métier de cidrier. Tél. : 02 99 09 05 78 Le Figaro - Le Figaro Vin, Le cidre, c'est beaucoup plus que le cidre - Le Figaro Vin
  • La Bretagne risquait de perdre ses pommiers à cidre traditionnels détruits au profit de la culture du maïs. Un cidrier et des producteurs relèvent le défi en replantant des variétés de pommes ancestrales et sans utiliser de produits chimiques. France Bleu, Bretagne : des pommiers à cidre traditionnels sont replantés en Ille-et-Vilaine

Images d'illustration du mot « cidrier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cidrier »

Langue Traduction
Anglais cider
Espagnol sidra
Italien cedro
Allemand apfelwein
Chinois 苹果酒
Arabe عصير التفاح
Portugais cidra
Russe сидр
Japonais サイダー
Basque sagardoa
Corse sidru
Source : Google Translate API

Synonymes de « cidrier »

Source : synonymes de cidrier sur lebonsynonyme.fr

Cidrier

Retour au sommaire ➦

Partager