La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « chiton »

Chiton

Définitions de « chiton »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHITON1, subst. masc.

[Dans la Grèce antique] Tunique en lin ou laine légère :
... s'avançaient en robes blanches avec des chitons d'or, les longues files des vierges tenant des coupes, des corbeilles, des parasols... Flaubert, La Tentation de St Antoine,1874, p. 151.
Prononc. : [kitɔ ̃]. Cf. lettre C, graph. ch d'orig. grecque. Étymol. et Hist. 1866 (Lar. 19e). Empr. au gr. χ ι τ ω ́ ν « ce qui enveloppe » d'où plus partic. « tunique »; dès 1753 est attesté chitonisque (Encyclop. t. 3) empr. au gr. χ ι τ ω ν ι ́ σ κ ο ς qui désignait plus partic. une sorte de tunique courte. Fréq. abs. littér. : 1.

CHITON2, subst. masc.

Mollusque à corps aplati recouvert de huit plaques calcaires articulées de manière à ce que l'animal puisse s'enrouler sur lui-même (cf. Zool., t. 1, 1963, p. 1015 [encyclop. de la Pléiade]). Synon. oscabrion.Dans les Chitons, elles [les pièces des coquilles] se meuvent les unes sur les autres en faisant glisser leur bord en recouvrement (Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 1, 1805, p. 131).
Prononc. : [kitɔ ̃]. Cf. lettre C, graph. ch d'orig. grecque. Étymol. et Hist. [1758 lat. sc. chiton (Linné, Systema Naturae ds Agassiz Moll., p. 19)]; 1800 (Boiste). Empr. au gr. χ ι τ ω ́ ν « tunique » (v. chiton1) prob. à cause de la forme de la carapace de ce mollusque (Agassiz, loc. cit.). Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun - français

chiton \ki.tɔ̃\ masculin

  1. (Habillement) Tunique de la Grèce antique portée aussi bien par les hommes que par les femmes.
    • Avec l’apparition du lin, le chiton remplace progressivement le péplos dont il se différencie car il ne retombe pas en plis sur la poitrine et se porte bouffant à la taille grâce à une ceinture.
    • Le torse est couvert du double chiton ionien à manches, noué autour des hanches par une ceinture. — (Charles Lenthéric, Le Rhône, histoire d'un fleuve, Plon, 1892, t. II, p. 51)
  2. (Zoologie) Mollusque de la classe des Polyplacophora dont la coquille est composée de plusieurs plaques calcaires articulées, d’où leur nom.
    • La coquille dorsale qui protège les chitons est constituée d’aragonite, multicolore, décorée de motifs, lisse ou sculptée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHITON (ki-ton) s. m.
  • Terme d'antiquité. Chez les Grecs, proprement le vêtement qui se portait en dessous, pour les hommes et pour les femmes. De l'autre côté, sur un piédestal, se trouve une statue de bronze représentant Bacchus chaussé de bottines et revêtu du chiton et de la nébride, Journ. offic. 19 sept. 1872, p. 6084, 3e col.

    Plus tard, le chiton fut une chemise de laine, ordinairement sans manches, avec des boucles pour la fixer aux épaules.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chiton »

Χιτών.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du grec ancien χιτών, khitṓn, d’une racine sémitique *kittan, de l’accadien kitû / kita’um (« lin »), lui-même du sumérien gada / gida.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chiton »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chiton kitɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « chiton »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chiton »

  • Le chiton, un mollusque dont les dents magnétiques sont capables de broyer la roche, pourrait aider les chercheurs à fabriquer de matériaux plus résistants à l'abrasion. Mais aussi d'imaginer la prochaine génération de nanomatériaux pour l'énergie. Futura, Ce mollusque avec des dents magnétiques donne des idées aux scientifiques
  • Si les trois fonctions du Labyrinthe sont de dévorer, de digérer et d’initier, nous les voyons bien à l’œuvre dans la première séquence du tableau. Le temple-labyrinthe est un parcours d’initiation pour Rosie et son aventure, le passage de l’immaturité à la maturité, de la passivité à l’initiative. Pour sortir de la logique victimaire qui a toujours été la sienne, Rosie doit surmonter sa culpabilité et toutes les inhibitions qu’elle a inscrites au cœur de son être : il lui faut se persuader qu’elle n’est pas coupable de ce qui lui arrive. « Je ne t’ai jamais battue sans que tu m’y obliges, tu le sais bien », lui dit Norman et cette phrase revient bien des fois. A chaque étape de sa libération, quelqu’un lui rappellera qu’elle n’est pas responsable des crimes de Norman. Aussi a-t-elle besoin de passer par un double, voie royale de la quête identitaire, pour aller jusqu’au bout de sa renaissance. Ainsi, elle entend toutes sortes de voix qui font écho à la voix de Norman, si présente, pour trouver son nouveau chemin de vie. Il lui faut la mettre à distance. Écouter les autres et s’aider de la voix de Miss Pratico-raisonnable, du message du tableau [qu’aurait fait la femme au chiton?], de celle de Rose Madder, de celle de Dorcas, pour parvenir à parler par elle-même, d’elle-même. Cette re-naissance se fait par une chaîne de femmes sans exclure totalement les hommes braves mais en leur confiant un rôle tout à fait secondaire. La présence de Bill renforce ce que nous appelons l’orientation féministe de la réécriture des thèmes et mythes. En effet, se retrouver dans le labyrinthe, échapper au taureau, récupérer le bébé puis servir d’appât pour piéger Norman, tout cela Rosie le fait seule ou avec l’aide d’autres femmes ou de son double Rose Madder. DIACRITIK, Stephen King : Rose Madder, un roman sur la violence conjugale
  • Ce chiton (l’avant de l'animal est à droite) vit à 15 mètres de profondeur, près de l’île Whidbey, dans l’État de Washington, au Nord-Ouest des États-Unis. Pourlascience.fr, Le mollusque aux yeux de pierre | Pour la Science
  • Une créature marine écailleuse appelée un chiton suscite une idée de nouvel équipement de protection Breakingnews.fr, Une armure flexible inspirée des mollusques défend mieux les articulations
  • Dans leur tenue d’hoplite, vêtus de toges, du chiton ou de l’himation, ces élèves aborderont le collège avec un bagage culturel riche et la tête pleine de souvenirs. Y. S. Var-Matin, L’antiquité grecque portée aux nues - Var-Matin
  • Issey Miyake n’a pas inventé le plissé. La tunique égyptienne, le chiton grec, la fraise des guerres de Religion, le plissé Fortuny au tout début du XXe siècle puis celui de Mme Grès ont, bien avant le sien, marqué l’histoire du costume et de la couture. Mais il est le premier à l’avoir déplacé sur le terrain du design industriel et à l’avoir traduit en un concept de vêtements faciles, lavables, universels. Madame Figaro, Issey Miyake, le plissé dans l’air du temps - Madame Figaro

Traductions du mot « chiton »

Langue Traduction
Anglais chiton
Espagnol quitón
Italien chitone
Source : Google Translate API

Synonymes de « chiton »

Source : synonymes de chiton sur lebonsynonyme.fr

Chiton

Retour au sommaire ➦

Partager