La langue française

Chevillier

Définitions du mot « chevillier »

Trésor de la Langue Française informatisé

Chevillier, cheviller, subst. masc.,mus. Partie supérieure du manche sur laquelle sont situées les chevilles. Notre violon n'a plus changé (...). Le manche et l'ardente volute qui fait chapiteau au bout du cheviller (A. Suarès, Voyage du Condottière,t. 1, 1927 [1910], p. 86).Le manche [des violons de J. Arnati] (...) avait les parois du chevillier fort épaisses (Maigne, Maugin, Nouveau manuel complet du luthier,1929, p. 27 [encyclop. Roret]). Seules transcr. ds Littré : che-vi-llé, ,,ll mouillées``; et ds DG : che-vi-yé (avec yod). Cheviller ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-Nouv. Lar. ill., Littré et Guérin 1892; chevillier ou cheviller ds DG et Lar. 20e; chevillier ds Lar. encyclop. et ds Quillet 1965 (cf. aussi Maigne, Maugin supra). 1reattest. 1832 cheviller (Raymond); de cheville, suff. -er*, -ier*.

Wiktionnaire

Nom commun

chevillier \ʃə.vi.je\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Cheval qui est placé à la cheville ouvrière d’un attelage.
    • Ici, un limonier de 800 kg, pas plus, avec un chevillier et un devancier de 700 kl suffisent normalement pour tirer la grande gerbière bien chargée. — (Marcel Mavré, Attelages et attelées : Un siècle d’utilisation du cheval de trait, France Agricole Éditions, 2004)
  2. (Musique) (Lutherie) Dispositif d'accueil des chevilles sur un instrument à cordes.
    • Lorsque ce polissage est terminé, il indique sur le chevillier la place des trous qui recevront les chevilles. — (Francine Cabos, Le Violon et la lutherie, Éditeur Gründ, 1948)

Verbe 1

chevillier \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. cheviller.
    • Nès chevillier, et nès cloer — (Wace, Roman de Brut, édition de Le Roux de Lincy. Circa 1155.)

Verbe 2

chevillier \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Creuser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CHEVILLIER (che-vi-llé, ll mouillées) s. m.
  • Cheval qui est placé en cheville.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chevillier »

(Date à préciser) Dérivé de cheville avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Verbe 1) (Date à préciser) Dérivé de cheville avec le suffixe -ier.
(Verbe 2) (Date à préciser) Fréquentatif de chever, chaver (« creuser »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chevillier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chevillier ʃœvilie

Évolution historique de l’usage du mot « chevillier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chevillier »

  • L’archiluth est un type de luth disposant d’un second chevillier (au bout du manche, soit la « tête » pour les chevilles) destiné aux longues cordes graves jouées en « cordes à vide » (sans l’utilisation de la main gauche). Plus grand en raison de cordes graves plus longues (elles peuvent atteindre deux mètres !) et d’une caisse plus volumineuse pour obtenir des sons plus graves, le théorbe est toutefois construit sur le même principe que l’archiluth. Les cordes de l’archiluth sont du grave à l’aigu : sol, do, fa, la, ré et sol. Pour le théorbe, c’est le même accord mais les deux dernières cordes sont à l’octave en-dessous. En raison de la grandeur de cet instrument, les cordes cassent facilement. C’est pour cela qu’a été créé cet accord que l’on a appelé « accord ravalé », cette appellation indiquant simplement que les deux dernières cordes sont « ravalées » à l’octave en-dessous. , Le théorbe ou l’archiluth dans l’orchestre baroque selon Thomas Dunford « Aller + Loin « ResMusica
  • Luthier dans le Cantal et ancien élève de Denis Siorat, Joël Traunecker, 33 ans, a hérité de son mentor cette même exonération des contraintes et des traditions. L’une de ses vielles est ainsi dépourvue de la partie appelée le chevillier, l’excroissance en bois que les musiciens transforment en tête sculptée : « Cette partie est non seulement inutile sur le plan musical mais elle demande beaucoup de travail », justifie-t-il. Le Monde.fr, Le chant du bourdon sur le Bas-Berry

Traductions du mot « chevillier »

Langue Traduction
Anglais pegbox
Source : Google Translate API

Synonymes de « chevillier »

Source : synonymes de chevillier sur lebonsynonyme.fr

Chevillier

Retour au sommaire ➦

Partager