La langue française

Chaulage

Définitions du mot « chaulage »

Trésor de la Langue Française informatisé

Chaulage, subst. masc.Action de chauler. Chaulage des blés, des grains, des terres. En dépit des chaulages pernicieux, (...) Bouvard, l'année suivante, avait devant lui une belle récolte de froment (Flaubert, Bouvard et Pécuchet,t. 1, 1880, p. 36).Chaulage des arbres (Gide, Journal,1916, p. 549).[ʃola:ʒ]. Ds Ac. 1798-1932. 1resattest. a) 1764 août « passage des semences à la chaux avant de semer » (Le Journal économique ds Brunot t. 6, 267); b) 1783 « emploi de la chaux comme amendement » (Encyclop. Méth. d'apr. DG); c) 1866 « utilisation de l'eau de chaux comme antiparasite » (Lar. 19e); de chauler, suff. -age*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Nom commun

chaulage \ʃo.laʒ\ masculin

  1. (Agriculture) Action d’employer la chaux, ou du calcaire broyé, pour l’amélioration du sol.
    • Mais il faut bien se garder de croire que le chaulage peut remplacer les fumures. Il les appelle au contraire, par cela même que la chaux hâte la décomposition des matières organiques, […]. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 49)
    • […]; le chaulage pratiqué sur le terrain ainsi assaini favoriserai l'assimilation de la potasse et la nitrification. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 98)
    • Nous avons trouvé en Hongrie que les sols alcalins exempts de CaCO3, qui se présentaient presque illabourables et très souvent presqu’infructeux, après un chaulage approprié se manifestaient dès les premières années de l'amélioration comme labourables et fertiles. — (Actes du 14e Congrès international d'agriculture, 1929, p. 280)
  2. (Agriculture) (Désuet) Traitement à la chaux des semences de céréales pour lutter contre le charbon et la carie.
    • Le charbon qu'on appelle brouine cause souvent de grands dégâts , quoique son développement soit combattu par le chaulage pratiqué partout dans le canton. — (Louis Graves, Précis statistique sur le canton de Creil, arrondissement de Senlis (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1828, p. 313)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAULAGE. n. m.
T. d'Agriculture. Action de chauler. Chaulage des terres, des graines, des arbres fruitiers.

Littré (1872-1877)

CHAULAGE (chô-la-j') s. m.
  • 1Opération qui consiste à soumettre à l'action de la chaux vive, pulvérulente ou dissoute dans l'eau, les grains des céréales que l'on veut préserver ou débarrasser de la carie, du charbon.
  • 2 Terme de jardinage. Opération qui se fait avec du lait de chaux un peu épais, fraîchement préparé, et dont on badigeonne les arbres l'hiver pour détruire les insectes, la mousse, etc.

    Opération qui consiste à asperger d'eau de chaux le raisin pour empêcher les passants d'en prendre.

  • 3 Terme d'agriculture. Opération qui consiste à répandre sur les terres, pour en augmenter la fertilité, de la chaux réduite en poudre, seule ou mélangée.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHAULAGE. Ajoutez :
4Opération qui consiste à marquer à la chaux les wagons chargés de houille, pour empêcher ou constater les détournements en cours de transport. Un arrêté royal de Belgique, du 9 juin 1874, dispose que les indications de la lettre de voiture, en ce qui concerne certaines expéditions de charbons, " ne sont acceptées que comme base de perception des taxes, et que les transporteurs n'ont pas à répondre du poids si les wagons arrivent à destination avec leur chaulage intact, ", Gaz. des Trib. 30 nov. 1876, p. 1159, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaulage »

Chauler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de chauler avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaulage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaulage ʃolaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « chaulage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaulage »

  • Préconisé avant l’hiver ou en début de printemps, le chaulage permet de réduire les attaques de ravageurs. « Cela détruit les champignons et les larves des parasites nichant sous l’écorce. Invisibles à la mauvaise saison, ces occupants indésirables attendent l’arrivée des beaux jours pour passer à l’action. De microscopiques champignons provoquent de redoutables maladies cryptogamiques, comme la cloque du pêcher, la moniliose des pommiers et poiriers ou encore la tavelure ». , Magazine Lifestyle | Le retour du chaulage
  • « Le chaulage des arbres, très usité par nos anciens, est une pratique qui se perd peu à peu faute, notamment, de temps. » Ce n’est pas le temps qui manque en ce moment. René Dalvit enracine sa démarche dans l’ennui qui nous gagne, ou nous gagnera tous, en cette période de confinement. Mieux, il montre l’exemple. René a déjà chaulé soixante-sept arbres fruitiers dans ses vergers réhabilités et celui de l’Amap Terre Ciadine, prêté par la mairie de Thionville, au-dessus du cimetière de Guentrange. , Edition Thionville - Hayange | Confinement : et si on se mettait au « chaulage » technique ?
  • Le fumier est épandu à l’automne sur des prairies éloignées. Une partie du lisier est apporté sur 30 ha de pâtures assez tardivement à l’automne. Ce n’est pas l’idéal mais je dois sécuriser ma capacité de stockage pour l’hiver. Je commence ensuite à épandre du lisier à la dose de 20 m3/ha à partir de début mars sur les parcelles d’ensilage pour terminer vers le 10 avril sur les fauches tardives. Toutes les parcelles fauchées reçoivent un deuxième apport de 15 m3/ha. J’apporte 40 u/ha d’azote sur les prairies ensilées, vers les 25 mars, et sur les pâtures après le deuxième voire le troisième passage des vaches. Un chaulage est effectué tous les ans (30 tonnes). Réussir lait, « Je cherche à valoriser au mieux les effluents » | Réussir lait
  • Il a aussi recommandé de pratiquer une irrigation par alternance, le chaulage des alentours de points d’eau (retenues collinaires, barrages, forages), de couvrir tous les contenants d’eau et de tout assécher à l’extérieur (flaques d’eau) comme à l’intérieur des maisons. Il a aussi conseillé l’élimination de gravats, l’éradication des décharges sauvages et de fermer les bouteilles d’eau avant de les jeter, car ils peuvent constituer des niches de prolifération au moustique tigre. , Moustique tigre à Tizi-Ouzou : les agriculteurs invités à la vigilance
  • Le chaulage permet de stimuler l’activité biologique du sol (bactéries et vers de terre) et accroît temporairement la minéralisation de la matière organique qui peut représenter de 30 à 60 kg N/ha/an. La réponse est d’autant plus forte que le pH initial est acide et la quantité de CaO apportée importante. Web-agri, Chaulage des prairies temporaires et naturelles - Chaux et carbonate
  • Sur la base de nombreuses références, on considère qu’il faut  apporter l’équivalent de 150 à 350 kg CaO/ha/an selon les conditions climatiques et le système de culture pour maintenir le pHeau au-dessus du seuil critique de 5,5. Lorsque les parcelles reçoivent régulièrement des apports raisonnés d’effluents d’élevages, des apports moyens annuels inférieurs à ces préconisations permettent d’entretenir le pH du sol. Les apports peuvent être bloqués pour 4 à 5 ans. Dans tous les cas seul le suivi régulier du pHeau (tous les 5 ans par exemple) permet de gérer de manière précise le chaulage d’entretien. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Raisonner et ne pas systématiser le chaulage | Journal Paysan Breton
  • L’effet du chaulage sur le développement du pietin échafaudage est un facteur de risque bien identifié. En effet, de nombreuses études bibliographiques ont mis en évidence l’incidence de l’augmentation du pH sur le développement du piétin échafaudage. Cet effet a été confirmé lors d’essais récents réalisés par Arvalis dans l’Ouest, ainsi que par le suivi de près de 90 parcelles en Vendée en collaboration avec la Cavac en 2016 et 2017, où le chaulage est ressorti parmi les 5 facteurs les plus significatifs des fréquences d’attaques du piétin échaudage. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Pas de chaulage avant céréales | Journal Paysan Breton

Traductions du mot « chaulage »

Langue Traduction
Anglais liming
Espagnol encalado
Italien calcinazione
Allemand kalken
Portugais calagem
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaulage »

Source : synonymes de chaulage sur lebonsynonyme.fr

Chaulage

Retour au sommaire ➦

Partager