La langue française

Chaos

Sommaire

  • Définitions du mot chaos
  • Étymologie de « chaos »
  • Phonétique de « chaos »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chaos »
  • Citations contenant le mot « chaos »
  • Images d'illustration du mot « chaos »
  • Traductions du mot « chaos »
  • Synonymes de « chaos »
  • Antonymes de « chaos »

Définitions du mot chaos

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAOS, subst. masc.

A.− COSMOGONIE
1. MYTH. GR. Espace immense indifférencié préexistant à toutes choses, et notamment à la lumière.
2. [Dans la tradition judéo-chrét.]
a) État vague et vide de la terre avant l'intervention créatrice de Dieu :
1. « En arrachant les choses au chaos originel, le Créateur a assigné à chacune d'elles sa place en un monde ordonné. » Théol. bibl.1970, s.v. vêtement.
b) [P. amalgame avec le concept gréco-lat.] Confusion initiale, indifférenciée et informelle de la matière et des éléments, antérieure à l'organisation du monde par l'intervention de Dieu (cf. Genèse). Chaos primitif. Dieu débrouilla le chaos (Ac.1835-1932).Un chaos attendant le mot du Créateur (T. Gautier, Poésies,1872, p. 279):
2. Avant tout, le Chaos enveloppait les mondes Où roulaient sans mesure et l'Espace et le Temps ... Hérédia, Les Trophées,1893, p. 13.
B.− P. anal.
1. État d'enchevêtrement, d'amalgame d'objets nombreux et hétéroclites; p. méton., amas d'objets confus et désordonné.
a) [Le chaos est un état (ou l'aboutissement d'un processus) naturel] :
3. Notre jardin n'est encore qu'un chaos : vous voudrez bien le regarder avec votre imagination et non avec vos yeux. Tocqueville, Correspondance[avec Henry Reeve], 1856, p. 185.
Rem. Chaos est sémantiquement voisin de son homophone cahot, d'où contamination. On entend le grincement des roues, le bruit de clapotis des comportes pleines de fruits, qui sursautent au chaos du chemin (Pesquidoux, Le Livre de raison, 1928, p. 222).
Spéc., GÉOGR. PHYS. Amoncellement de blocs résultant de la désagrégation de roches granitiques ou gréseuses et d'éboulis (d'apr. Plais.-Caill. 1958). Chaos de pierres, de rochers, de rocs. Le chaos de Gavarnie (Dusaulx, Voyage à Barège,t. 2, 1796, p. 39).
b) [Le chaos est le produit de l'action de l'homme] À la suite du chaos qui suivrait une guerre atomique (Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 11):
4. ... travaillé à mettre de l'ordre dans cet appartement, à essayer de le faire sortir du chaos. (...). Indescriptible désordre. Parquets ouverts, cloisons éventrées, partout du plâtre et une poussière fine et gluante qui colle aux doigts et pénètre dans la gorge. Green, Journal,1947, p. 94.
2. Au fig. Ce qui est ou semble inorganisé, désordonné, confus, parfois incohérent ou obscur.
a) [Dans l'esprit ou le comportement humain] Le chaos des disputes sans mesure et sans frein (Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1910, p. 137).Le chaos inextricable des antécédents psychologiques (Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 14).
En partic. Désordre social, politique ou économique; état d'agitation et d'anarchie. Le chaos révolutionnaire :
5. Il y aurait, de la part de ceux qui visaient à la subversion, la volonté de dévoyer la résistance nationale vers le chaos révolutionnaire d'où leur dictature sortirait. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 70.
b) [Dans les productions ou créations de l'esprit, les œuvres d'art, etc.] :
6. L'opéra m'apparaissait un chaos, un usage désordonné de parties lyriques, orchestrales, dramatiques (...) un spectacle, en somme grossier... Valéry, Variété III,1936, p. 92.
Rem. La notion de quantité énorme s'ajoute souvent à celle de disparité, d'où la connotation méliorative dans certains contextes. Le volume [Légende des siècles] finit par une apothéose : le ciel, l'abîme, l'humanité, Dieu, tout se mêle dans un chaos extraordinaire (Zola, Documents littéraires, Hugo, 1881, p. 57).
Rem. gén. 1. L'emploi du plur. n'est attesté que par quelques ex. ds la docum. Nous rêvions ces chaos de colère et de bruit Où l'ouragan s'attaque à l'océan (Hugo, L'Année terrible, 1872, p. 42; cf. aussi Hugo, La Légende des siècles, Le Satyre, t. 2, 1859, p. 584 et R. Martin du Gard, Les Thibault, Épilogue, 1940, p. 971). 2. On rencontre ds la docum. a) Chaotier, ière, adj. Qui présente l'aspect d'un chaos. Synon. chaotique. Le ciel dont les nuages chaotiers présentaient des effets de coloration heurtée (Amiel, Journal intime, 1866, p. 392). b) Chaotisme, subst. masc. Confusion, incohérence donnant l'illusion d'un système. Votre philosophie, je vous le répète c'est du chaotisme, c'est de la promiscuité (Proudhon, La Pornocratie, 1865, p. 105).
Prononc. et Orth. : [kao]. a) Groupe -ch-. Il se prononce [k] : ,,dans les mots latins ou grecs : chalazion, chalcis, chalybé, chanérops, chamédrys, chaos (et chaotique), charax, cheiranthus, cheiromys, chélidon, chemosis, chermés, chétodon (lettre), chi, chiasma, chionis, chiton, choléra, chorus, etc.`` (Fouché Prononc. 1959, p. 271; cf. aussi Kamm. 1964, pp. 179-180 ainsi que Rouss.-Lacl. 1927, p. 163). b) Groupe -ao-. Fouché Prononc. 1959, p. 147 note qu'il se prononce [ao] dans cacao (et cacaotier), chaos, et également (p. 38) dans chaologie, chaomancie, chaonien, chaotique, kaolin (cf. aussi Grammont Prononc. 1958, p. 196 ainsi que Kamm. 1964, p. 98). Fér. 1768 note la durée longue de ces 2 syll. Le reste des dict. marque seulement -o- d'un accent circonflexe (signe de durée et de fermeture de la voyelle). c) s final. Il est muet dans chaos (cf. Fouché Prononc. 1959, p. 400 et Grammont Prononc. 1958, p. 93). Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Littré et DG soulignent que cet s se lie devant voyelle. Le mot est attesté ds Ac. 1694-1932. Homon. cahot, k.-o. (boxe). Land. 1834 réserve une entrée à la forme cahos qu'il considère comme un barbarisme pour chaos. Étymol. et Hist. 1. 1377 « état de confusion des éléments ayant précédé l'organisation du monde » (Chr. de Pisan, Chemin de long estude, 410 [Puchel] ds Quem.); 2. xvies. fig. « toute sorte de confusion, de désordre » (Desportes, Elegies, I, 14 ds Gdf. Compl.); 3. 1756 « désordre politique » (Voltaire, Mœurs, 33 ds Littré); 4. 1796 géogr. (Dusaulx, loc. cit.). Empr. au lat. class. chaos, attesté au sens 1 par Virgile ds TLL s.v., 990, 70, au sens fig., en b. lat. ives. Marius Victorinus, ibid., 991, 23 : chaos legum (lui-même empr. au gr. χ α ́ ο ς) et utilisé par les pères de l'Église (Lactance, ives.) pour désigner le premier état vague de la terre (tohu-bohu en hébreu, cf. Genèse I, 1) avant l'intervention créatrice de Dieu. Fréq. abs. littér. : 1 115. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 883, b) 1 428; xxes. : a) 1 399, b) 1 527. Bbg. Spitzer (L.). Une Faute d'orth. trahissant la détresse sém. Fr. mod. 1937, p. 15.

Wiktionnaire

Nom commun

chaos \ka.o\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Théologie) Confusion générale des éléments avant leur séparation et leur arrangement pour former le monde.
    • Ni l’univers rentrant dans son premier chaos. — (Jean de Rotrou, St-Genest, II, 8.)
  2. (Courant) État d'enchevêtrement, d'amalgame d'objets nombreux et hétéroclites
    • Nous déménageons, je suis dans le chaos. — (Marquise de Sévigné, 369.)
    • Ce chaos qu’est le premier stade de la vie, cet état irremplaçable où, comme aux temps mythiques, toutes choses sont encore mal différenciées, où, la rupture entre microcosme et macrocosme n’étant pas encore entièrement consommée, on baigne dans une sorte d’univers fluide de même qu’au sein de l’absolu. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, pages 32-33.)
    • En quelques secondes, le chaos qui régnait dans la pièce — regards, signes de têtes, allées et venues, mouvements divers — se fondit en une masse homogène. — (William Bayer, La Ville des couteaux, trad. Gérard de Chergé, éditions Payot & Rivages, 2006, ch. 2)
  3. (Figuré) Ce qui est ou semble inorganisé, désordonné, confus, parfois incohérent ou obscur.
    • Les mots sont la façon qu’a trouvée l’homme de donner du sens au chaos. — (Antoine Bello, Ada, Gallimard, Collection Blanche, 2016, 280)
    • Le pauvre homme vivotait dans un chaos d’innovations continuelles et acharnées, en un endroit précisément où ces innovations s’effectuaient ostensiblement et impitoyablement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 6 de l’éd. de 1921)
  4. (Figuré)(Spécialement) Désordre social, politique ou économique; état d'agitation et d'anarchie.
    • Dans quelques jours, ce tyran sanguinaire qui mène la nation kuwienne à la ruine et au chaos (toujours brandir le mot chaos lorsqu’on parle aux populations du régime à combattre) sera battu! — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, III, 3)
  5. Théorie scientifique concernant des systèmes non-linéaires présentant des comportements à l’apparence complexe ou aléatoire, bien qu’ils soient parfaitement définis et déterministes.
    • L’opposition ordre/chaos.
  6. Amoncellement de blocs rocheux ; éboulis de rochers.
    • Tout à l’heure, après avoir contemplé sur la gauche, un magnifique chaos, nous arrivons au bas du rocher des Brigands et sur un carrefour, […] — (M. Colinet, Indicateur de Fontainebleau : Palais, forêt, environs, 45e édition des guides Denecourt-Colinet, 1921, p. 128)
    • On aborde le chaos de George-Sand, et bientôt on s’engage dans la belle grotte de Maria Brunetti (d’où descend un sentier qui ramène à Fontainebleau). Plus loin la lettre L désigne le chaos de Shakspeare; N, le chaos de Schiller. — (Adolphe Joanne, Fontainebleau : son palais, ses jardins, sa forêt et ses environs, 1867, p. 162)
    • Ce qui m’émerveillait le plus dans les premiers temps, c’était l’étonnante habileté de nos poneys à se tirer d’affaire au milieu d’un chaos de débris volcaniques où un piéton aurait pu difficilement trouver son chemin. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Éditions Plon & Cie, 1883, p. 82)
    • Faciès à Polypodium vulgare, exclusif des rocailles et des « chaos » rocheux […] des poudingues de grès vosgien et dont le relevé ci-dessous donnera une idée […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 162)
    • Le sol de ces chasmata est souvent recouvert d’épais dépots stratifiés, de glissements de terrain ou encore de d’ensemble de buttes nommés chaos. — (J. Flahaut, Pour la science, no 430, p. 28)
  7. (Fantastique) L’une des deux forces du monde, relative au désordre et à la magie par opposition à la loi, dans certaines fictions fantastiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAOS. (Dans ce mot et dans le suivant, CH se prononce K.) n. m.
Confusion de toutes choses. Il se dit, au propre, de l'État où toutes choses étaient au moment de la création, avant que Dieu leur eût donné l'arrangement et l'ordre. Dieu débrouilla le chaos. Il se dit figurément de Toute sorte de confusion. Ses affaires sont dans un chaos épouvantable. Sa bibliothèque est un chaos, un vrai chaos. Sa tête est un chaos.

Littré (1872-1877)

CHAOS (ka-ô ; l's se lie : un ka-ô-z informe) s. m.
  • 1Dans la théologie païenne, confusion générale des éléments avant leur séparation et leur arrangement pour former le monde. Ni l'univers rentrant dans son premier chaos, Rotrou, St-Genest, II, 8.
  • 2 Fig. Toute sorte de confusion. Ô funeste chaos de désordre et de trouble, Rotrou, Bélis. IV, 6. … Fit régler le chaos des ténébreuses lois, Boileau, Lutr. V. Nous déménageons, je suis dans le chaos, Sévigné, 369. Les objets paraissent sombres et en confusion le matin aux premières lueurs de l'aurore, mais ensuite ils semblent sortir comme d'un chaos, Fénelon, Télém. XXIV. Rien ne met un chaos plus immense entre l'âme criminelle et la miséricorde de Dieu, Massillon, Car. Impén. Vous mettez tous les jours un nouveau chaos entre Dieu et vous, Massillon, Avent, Délai. Comment se résoudre à imiter ce chaos ? Massillon, Car. Samar. Un genre de vie uniforme, occupé, réglé, qui ne saurait jamais s'allier avec les inutilités, les variations éternelles, le dérangement et le chaos du monde, Massillon, Confér. Fuite du monde. Les consciences les plus souillées et dont le chaos n'a jamais été éclairci, Massillon, ib. Vocat. à l'état ecclésiast. Ma jalousie, à tout propos, Me promène sur ma disgrâce ; Et plus mon esprit y repasse, Moins j'en puis débrouiller le funeste chaos, Molière, Amph. III, 1. Pour débrouiller le funeste chaos des consciences libertines ou scrupuleuses, Fléchier, Panég. II, 418. Comme à un homme qui débrouillerait ce chaos d'incidents, Fléchier, Lam. C'est au règne de Henry l'oiseleur que se débrouilla le chaos de l'Allemagne, Voltaire, Mœurs, 33. D'ailleurs, en ce chaos, à qui garder ma foi ? Voltaire, Catil. III, 1. Avant Jésus-Christ, l'âme de l'homme était un chaos, Chateaubriand, Génie, I, II, 1. Il y a un chaos infini qui les sépare, Pascal, dans COUSIN. Si quelque chose peut nous convaincre de cette fatalité qui entraîne tous les événements dans ce chaos des affaires politiques de ce monde, Voltaire, Louis XV, 34. Faisant des tragédies bonnes ou mauvaises, débrouillant le chaos des archives de Pétersbourg, Voltaire, Lett. Mme du Deffant, 15 janv. 1761. Un désordre éternel, un chaos de malheurs Mêle à nos vains plaisirs de réelles douleurs, Voltaire, Dés. de Lisbonne. Nous vous souhaitons une vie heureuse dans ce chaos de malheurs et de peines qu'on appelle le monde, Voltaire, Lett. La Harpe, 28 juill. 1766. Dans cette enfance ou, pour mieux dire, dans ce chaos du poëme dramatique, votre illustre frère, inspiré d'un génie extraordinaire et aidé par la lecture des anciens…, Racine, Discours de récept. de Th. Corneille.
  • 3Nom de certains sites et principalement d'un site des Pyrénées, près de Gavarnie.

HISTORIQUE

XVe s. C'est la matiere primeraine, Chaos, hyle …, Nat. à l'alch. 394.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHAOS. Ajoutez :
4Chaos végétal, ancien nom du protococcus ou matière verte de Priestley.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CHAOS, s. m. (Philos. & Myth.) Le Chaos en Mythologie, est pere de l’Erebe & de la Nuit mere des dieux. Les anciens philosophes ont entendu par ce mot, un mêlange confus de particules de toute espece, sans forme ni régularité, auquel ils supposent le mouvement essentiel, lui attribuant en conséquence la formation de l’univers. Ce système est chez eux un corollaire d’un axiome excellent en lui-même, mais qu’ils généralisent un peu trop ; savoir, que rien ne se fait de rien ; ex nihilo nihil fit : au lieu de restraindre ce principe aux effets, ils l’étendent jusqu’à la cause efficiente, & regardent la création comme une idée chimérique & contradictoire. Voyez Création.

Anciennement les Sophistes, les Sages du paganisme, les Naturalistes, les Théologiens, & les Poëtes, ont embrassé la même opinion. Le chaos est pour eux le plus ancien des êtres ; l’Étre éternel, le premier des principes & le berceau de l’univers. Les Barbares, les Phéniciens, les Egyptiens, les Perses, &c. ont rapporté l’origine du monde à une masse informe & confuse de matieres entassées pêle-mêle, & mûes en tout sens les unes sur les autres. Aristophane, Euripide, &c. les philosophes Ioniques & Platoniciens, &c. les Stoïciens même, partent du chaos, & regardent ses périodes & ses révolutions comme des passages successifs d’un chaos dans un autre, jusqu’à ce qu’enfin les lois du mouvement, & les différentes combinaisons, aient amené l’ordre des choses qui constituent cet univers.

Chez les Latins, Ennius, Varron, Ovide, Lucrece, Stace, &c. n’ont point eu d’autre sentiment. L’opinion de l’éternité & de la fécondité du chaos a commencé chez les Barbares, d’où elle a passé aux Grecs, & des Grecs aux Romains & aux autres nations, ensorte qu’il est incertain si elle a été plus ancienne que générale.

Le docteur Burnet assûre avec raison, que si l’on en excepte Aristote & les Pythagoriciens, personne n’a jamais soûtenu que notre monde ait eu de toute éternité la même forme que nous lui voyons ; mais que suivant l’opinion constante des sages de tous les tems, ce que nous appellons maintenant le globe terrestre, n’étoit dans son origine qu’une masse informe, contenant les principes & les matériaux du monde tel que nous le voyons. Voyez Monde. Le même auteur conjecture que les Théologiens payens qui ont écrit de la Théogonie, ont imité dans leur système celui des Philosophes, en déduisant l’origine des dieux du principe universel d’où les Philosophes déduisoient tous les êtres.

Quoiqu’on puisse assûrer que la premiere idée du chaos ait été très-générale & très-ancienne, il n’est cependant pas impossible de déterminer quel est le premier à qui il faut l’attribuer. Moyse, le plus ancien des écrivains, représente au commencement de son histoire le monde comme n’ayant été d’abord qu’une masse informe, ou les élémens étoient sans ordre & confondus ; & c’est vraissemblablement de-là que les Philosophes Grecs & Barbares ont emprunté la premiere notion de leur chaos : en effet, selon Moyse, cette masse étoit couverte d’eau ; & plusieurs d’entre les Philosophes anciens ont prétendu que le chaos n’étoit qu’une masse d’eau : ce qu’il ne faut entendre ni de l’océan, ni d’une eau élémentaire & pure ; mais d’une espece de bourbier, dont la fermentation devoit produire cet univers dans le tems.

Cudworth, Grotius, Schmid, Dickinson, & d’autres, achevent de confirmer cette prétention, en insistant sur l’analogie qu’il y a entre l’esprit de Dieu que Moyse nous représente porté sur les eaux, & l’amour que les Mythologistes ont occupé à débrouiller le chaos : ils ajoûtent encore qu’un sentiment très-ancien, soit en Philosophie, soit en Mythologie, c’est qu’il y a un esprit dans les eaux, aqua per spiritum movetur ; d’où ils concluent que les anciens Philosophes ont tiré des ouvrages de Moyse & ce sentiment, & la notion de chaos, qu’ils ont ensuite altérée comme il leur a plû.

Quoi qu’il en soit du chaos des anciens & de son origine, il est constant que celui de Moyse renfermoit dans son sein toutes les natures déjà déterminées, & que leur assortiment ménagé par la main du Tout-puissant, enfanta bien-tôt cette variété de créatures qui embellissent l’univers. S’imaginer, à l’exemple de quelques systématiques, que Dieu ne produisit d’abord qu’une matiere vague & indéterminée, d’où le mouvement fit éclorre peu-à-peu par des fermentations intestines, des affaissemens, des attractions, un soleil, une terre, & toute la décoration du monde : prétendre avec Whiston que l’ancien chaos a été l’atmosphere d’une comete ; qu’il y a entre la terre & les cometes des rapports qui démontrent que toute planete n’est autre chose qu’une comete qui a pris une constitution réguliere & durable, qui s’est placée à une distance convenable du soleil, & qui tourne autour de lui dans un orbe presque circulaire ; & qu’une comete n’est qu’une planete qui commence à se détruire ou à se reformer, c’est-à-dire, un chaos qui dans son état primordial se meut dans un orbe très-excentrique : soûtenir toutes ces choses, & beaucoup d’autres dont l’énumération nous meneroit trop loin, c’est abandonner l’histoire, pour se repaître de songes, substituer des opinions sans vraissemblance aux vérités éternelles que Dieu attestoit par la bouche de Moyse. Selon cet historien, l’eau étoit déjà faite, puisqu’il nous dit que l’esprit de Dieu étoit porté sur les eaux : les spheres célestes, ainsi que notre globe, étoient déjà faites, puisque le ciel qu’elles composent étoit créé.

Cette physique de Moyse qui nous représente la sagesse éternelle, reglant la nature & la fonction de chaque chose par autant de volontés & de commandemens exprès ; cette physique, qui n’a recours à des lois générales, constantes, & uniformes, que pour entretenir le monde dans son premier état, & non pour le former, vaut bien sans doute les imaginations systématiques, soit des matérialistes anciens, qui font naître l’univers du mouvement fortuit des atomes, soit des Physiciens modernes, qui tirent tous les êtres d’une matiere homogene agitée en tout sens. Ces derniers ne font pas attention, qu’attribuer au choc impétueux d’un mouvement aveugle la formation de tous les êtres particuliers, & cette harmonie si parfaite qui les tient dépendans les uns des autres dans leurs fonctions, c’est dérober à Dieu la plus grande gloire qui puisse lui revenir de la fabrique de l’univers, pour en favoriser une cause qui sans se connoître, & sans avoir d’idée de ce qu’elle fait, produit néanmoins les ouvrages les plus beaux & les plus réguliers : c’est retomber en quelque façon dans les absurdités d’un Straton & d’un Spinosa. Voyez Stratonisme & Spinosisme.

On ne peut s’empêcher de remarquer ici combien la Philosophie est peu sûre dans ses principes, & peu constante dans ses démarches : elle a prétendu autrefois que le mouvement & la matiere étoient les seuls êtres nécessaires ; si elle a persisté dans la suite à soûtenir que la matiere étoit incréée, du moins elle l’a soûmise à un être intelligent pour lui faire prendre mille formes différentes, & pour disposer ses parties dans cet ordre de convenance d’où résulte le monde : aujourd’hui elle consent que la matiere soit créée, & que Dieu lui imprime le mouvement ; mais elle veut que ce mouvement émané de la main de Dieu puisse, abandonné à lui-même, opérer tous les phénomenes de ce monde visible. Un philosophe qui ose entreprendre d’expliquer par les seules lois du mouvement, la méchanique & même la premiere formation des choses, & qui dit, donnez-moi de la matiere & du mouvement, & je ferai un monde, doit démontrer auparavant (ce qui est facile) que l’existence & le mouvement ne sont point essentiels à la matiere ; car sans cela, ce philosophe croyant mal-à-propos ne rien voir dans les merveilles de cet univers, que le mouvement seul n’ait pû produire, est menacé de tomber dans l’athéisme.

Ouvrons donc les yeux sur l’enthousiasme dangereux du système ; & croyons, avec Moyse, que quand Dieu créa la matiere, on ne peut douter que dans cette premiere action par laquelle il tira du néant le ciel & la terre, il n’ait déterminé par autant de volontés particulieres tous les divers matériaux, qui dans le cours des opérations suivantes servirent à la formation du monde. Dans les cinq derniers jours de la création, Dieu ne fit que placer chaque être au lieu qu’il lui avoit destiné pour former le tableau de l’univers ; tout jusqu’à ce tems étoit demeuré muet, stupide, engourdi dans la nature : la scene du monde ne se développa qu’à mesure que la voix toute-puissante du Créateur rangea les êtres dans cet ordre merveilleux qui en fait aujourd’hui la beauté. Voyez les articles Cosmologie, Mouvement, & Matiere.

Loin d’imaginer que l’idée de chaos ait été particuliere à Moyse, concluons encore de ce qui a été dit ci-dessus, que tous les peuples, soit barbares, soit lettrés, paroissent avoir conservé le souvenir d’un état de ténebres & de confusion antérieur à l’arrangement du monde ; que cette tradition s’est à la vérité fort défigurée par l’ignorance des peuples & les imaginations des poëtes, mais qu’il y a toute apparence que la source où ils l’ont puisée leur est commune avec nous.

A ces corollaires ajoûtons ceux qui suivent : 1°. Qu’il ne faut dans aucun système de Physique contredire les vérités primordiales de la religion que la Genese nous enseigne. 2°. Qu’il ne doit être permis aux Philosophes de faire des hypotheses, que dans les choses sur lesquelles la Genese ne s’explique pas clairement. 3°. Que par conséquent on auroit tort d’accuser d’impiété, comme l’ont fait quelques zélés de nos jours, un Physicien qui soûtiendroit que la terre a été couverte autrefois par des eaux différentes de celles du déluge. Il ne faut que lire le premier chapitre de la Genese, pour voir combien cette hypothese est soûtenable. Moyse semble supposer dans les deux premiers versets de ce livre, que Dieu avoit créé le chaos avant que d’en séparer les diverses parties : il dit qu’alors la terre étoit informe, que les ténebres étoient sur la surface de l’abysme, & que l’esprit de Dieu étoit porté sur les eaux ; d’où il s’ensuit que la masse terrestre a été couverte anciennement d’eaux, qui n’étoient point celles du déluge ; supposition que nos Physiciens font avec lui. Il ajoûte que Dieu sépara les eaux supérieures des inférieures, & qu’il ordonna à celles-ci de s’écouler & de se rassembler pour laisser paroître la terre ; & appareat arida, & factum est ita. Plus on lira ce chapitre, plus on se convaincra que le système dont nous parlons ne doit point blesser les oreilles pieuses & timorées. 4°. Que les saintes Ecritures ayant été faites, non pour nous instruire des sciences profanes & de la Physique, mais des vérités de foi que nous devons croire, & des vertus que nous devons pratiquer, il n’y a aucun danger à se montrer indulgent sur le reste, sur-tout lorsqu’on ne contredit point la révélation. Exemple. On lit dans le chapitre même dont il s’agit, que Dieu créa la lumiere le premier jour, & le soleil après ; cependant accusera-ton le Cartésien d’impiété, s’il lui arrive de prétendre que la lumiere n’est rien sans le soleil ? Ne suffit-il pas pour mettre ce philosophe à couvert de tout reproche, que Dieu ait créé, selon lui, le premier jour, les globules du second élément, dont la pression devoit ensuite se faire par l’action du soleil ? Les Neutoniens, qui font venir du soleil la lumiere en ligne directe, n’auront pas à la vérité la même réponse à donner ; mais ils n’en seront pas plus impies pour cela : des commentateurs respectables par leurs lumieres & par leur foi, expliquent ce passage : selon ces auteurs, cette lumiere que Dieu créa le premier jour, ce sont les anges ; explication dont on auroit grand tort de n’être pas satisfait, puisque l’Eglise ne l’a jamais desapprouvée, & qu’elle concilie les Ecritures avec la bonne Physique. 5°. Que si quelques savans ont cru & croyent encore, qu’au lieu de creavit dans le premier verset de la Genese, il faut lire, suivant l’hébreu, formavit, disposuit ; cette idée n’a rien d’héterodoxe, quand même on feroit exister le chaos long-tems avant la formation de l’univers ; bien entendu qu’on le regardera toûjours comme créé, & qu’on ne s’avisera pas de conclure du formavit, disposuit de l’hébreu, que Moyse a cru la matiere nécessaire : ce seroit lui faire dire une absurdité, dont il étoit bien éloigné, lui qui ne cesse de nous répéter que Dieu a fait de rien toutes choses : ce seroit supposer que l’Ecriture inspirée toute entiere par l’Esprit-saint, quoiqu’écrite par différentes mains, a contredit grossiérement dès le premier verset, ce qu’elle nous enseigne en mille autres endroits avec autant d’élévation que de vérité, qu’il n’y a que Dieu qui soit. 6°. Qu’en prenant les précautions précédentes, on peut dire du chaos tout ce qu’on voudra.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chaos »

Χάος, proprement ouverture, abîme ; sanscrit, kha, cavité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin chaos, lui-même issu du grec ancien χάος, kháos[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaos »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaos kao

Évolution historique de l’usage du mot « chaos »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaos »

  • Le soleil ne s'est pas encore couché pour la dernière fois. Tite-Live en latin Titus Livius, Histoire romaine, XXXIX, 26
  • Du chaos naît une étoile. De Charlie Chaplin
  • Le chaos est un de mes amis. De Bob Dylan / Newsweek du 9 décmbre 1985
  • La conscience n'est dans le chaos du monde qu'une petite lumière, précieuse mais fragile. Louis Ferdinand Destouches, dit Louis-Ferdinand Céline, Semmelweis, Gallimard
  • Ce grand esprit*, c'est un chaos d'idées claires. Émile Faguet, Études littéraires du dix-huitième siècle, Calmann-Lévy
  • Le chaos n'est rien. Être ou ne pas être, soi et toutes les choses, il faut choisir. Jules Lagneau, Cours sur Dieu
  • Je sais maintenant qu'à l'origine, le chaos fut illuminé d'un immense éclat de rire. De René Daumal / L'Evidence absurde
  • La vérité, c'est ce qui simplifie le monde et non ce qui crée le chaos. Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes, Gallimard
  • Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination. De Oscar Wilde / Le portrait de Dorian Gray
  • Résultat : entre 100 et 200 migrants nouvellement arrivés dans l'agglomération italienne sont actuellement en errance dans les rues de la ville, selon les estimations des différentes associations. ''Ces personnes dorment sur la plage, au bord de la rivière, dans des bâtiments abandonnés...'', continue Maurizio Marmo. ''Ils sont obligés de se débrouiller dans la ville sans aucun service à leur disposition. C'est le chaos.'' InfoMigrants, Vintimille : malgré le ''chaos'' dans les rues, le camp de transit Roya reste fermé aux migrants - InfoMigrants
  • L'enfance est une chose étrange, à la fois adorable et exténuante, un trésor et un chaos. De Christian Bobin / Geai
  • Les chaos est le nom que l’on donne à tout ce qui produit la confusion dans notre esprit. De George Santayana
  • L'expérience ne nous offre au premier coup d’oeil qu'un chaos suivi d'un autre chaos. De John Stuart Mill
  • Le chaos n'est qu'un principe méconnu de l'ordre. De Anonyme
  • Les lois claires en théorie sont souvent un chaos à l’application. De Napoléon Bonaparte
  • Le chaos est souvent source de vie alors que l’ordre génère des habitudes. De Henry Brooks Adams / The education of Henry Adams
  • Le chaos est rempli d’espoir parce qu’il annonce une renaissance. De Coline Serreau / avec Isabelle Alonso - Octobre 2001
  • Nous essayons de survivre au chaos grâce à l'ordre de l'art. De Jaume Cabré / Confiteor
  • Le monde est un chaos, et son désordre excède tout ce qu'on y voudrait apporter de remède. De Pierre Corneille / La veuve
  • La pensée des anciens nous est contemporaine. Elle nous aide à débrouiller les chaos modernes et nous restitue ce qui est éternel. De Patrice Raunet
  • Pour le Programme alimentaire mondial (PAM) de Nations Unies, la nourriture est le meilleur vaccin contre le chaos. L'agence onusienne estime que 270 millions de personnes seront confrontées à l'insécurité alimentaire « avant la fin de l'année ». ONU Info, Covid-19 : la nourriture est le meilleur vaccin contre le chaos, insiste le Directeur du Programme alimentaire mondial | ONU Info
  • Non, cette vidéo ne montre pas le chaos dans une classe en Seine-Saint-Denis Libération.fr, Non, cette vidéo ne montre pas le chaos dans une classe en Seine-Saint-Denis - Libération
  • La théorie du chaos est une véritable théorie scientifique, qui a su trouver de l'ordre caché sous le désordre apparent. Mais ce nouvel ordre est très différent de l'ordre ancien : au déterminisme implacable d'une dynamique intégrable quasi-périodique a succédé une description de nature fondamentalement probabiliste, caractérisée par l'existence d'invariants prenant la forme de mesures de probabilités, d'attracteurs, de dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son...) fractales… Toutes les sciences, y compris sociales, sont concernées par ce changement de paradigme. Techno-Science.net, 🔎 Théorie du chaos - Définition et Explications
  • Le président français, Emanuel Macron, a accusé la Turquie de « jouer un jeu dangereux » en Libye, en oubliant que la France a bel et bien déclenché un chaos dans le pays, et ce, depuis 2011. , « Le chaos libyen est déclenché par la France » (Journaliste français) | TRT Français
  • Le lycée, déjà secoué par une révolution de Timothée, est en plein chaos. Un tag injurieux envers Morgane, est découvert. Sandrine s’inquiète que la mère de Gabriel ne puisse pas surmonter cette double épreuve traumatisante. Un élève, prénommé Yvan, reconnaît être l’auteur du tag. Au commissariat, Georges détermine que le pseudo du site de revente est détenu par Quentin Joubert, un brocanteur de 25 ans. Il procède à son interpellation... Toutelatele, Demain nous appartient (spoiler) : le prédateur identifié, chaos au lycée | Toutelatele
  • On dirait une publicité. La question n'est pas d'être nouveau mais de mener quelque part. On avait déjà eu En marche. Mais pour aller où ? Dans le chaos. Il faut un autre horizon. Admettre enfin que l'Etat a - comme il l'a montré pendant la crise - un rôle majeur à jouer. La puissance publique doit aller jusqu'au bout de ce qu'elle peut faire pour relancer l'économie. C'est une vraie réinvention pour l'actuel président qui s'est fait élire sur la mondialisation heureuse et a vécu depuis trois ans sur l'idéologie de l'Etat minimal en saignant le modèle social français. Le nouveau chemin l'oblige à remettre en cause ses fondamentaux néolibéraux. Mais on le sent hésitant, comme s'il ne croyait pas que l'Etat puisse être stratège. Les Echos, Ségolène Royal : « Dans le chaos, il faut un autre horizon » | Les Echos
  • Sylvie, Yves et Georges sont nés pendant les heures les plus sombres du XXe siècle, dans des conditions inimaginables. Leur mère leur a donné la vie dans un camp de la mort, en plein bombardement ou dans la clandestinité d'un pays occupé. Ils vont nous raconter leur arrivée dans un monde en plein chaos où régnait l'apocalypse et la terreur. Et comme dans leur cas, la vie l'a emporté.  , Replay Ça commence aujourd'hui - Nés en plein chaos - France 2
  • Plusieurs centaines de jeunes gens, jusqu’à 500, se sont alors dirigés en petits groupes vers le centre-ville pour y semer le chaos pendant plusieurs heures. www.paris-normandie.fr, Affrontements et pillages: nuit de chaos à Stuttgart
  • La crise pandémique vient rappeler aux organisations que le chaos mondial n’est pas une notion hypothétique. A n’importe quel moment un évènement peut venir secouer l’ordre établi L'Economiste, «Nous serons obligés de composer avec le chaos!» | L'Economiste
  • Plusieurs formes de chaos sont aujourd’hui possibles à la suite de la crise pandémique. Habituées à la discrétion que leur garantissaient leur indépendance vis-à-vis du pouvoir politique et le principe-bouclier de neutralité de marché de leurs interventions, les banques centrales se retrouvent poussées comme malgré elles sur le devant de la scène de l’histoire pour agir en urgence et éviter aux économies le précipice. The Conversation, Les banques centrales, nouvelles gardiennes du chaos ?
  • Covid-19 et cyber-risques : du chaos à la conformité argusdelassurance.com, Covid-19 et cyber-risques : du chaos à la conformité
  • Rina est au cœur de ce formidable polar qui nous plonge dans le chaos albanais où les mafias, surfant sur la déliquescence d’une société déboussolée par la chute du régime, vont remplir les vides laissés par le communisme. Arben ne va pas échapper au maelstrom. Il n’a plus de boulot et ne supporte pas de vivre aux crochets de sa femme infirmière, insupportable pour le macho qu’il est. Alors il va céder à l’appel de l’argent facile et surtout de sa bande de copains versés dans divers trafics. Jusqu’au drame qui le poussera à fuir le pays. Avant d’y revenir vingt ans plus tard pour se venger. L’écriture est sobre et fluide, la toile de fond passionnante, et l’aigle, symbole de l’Albanie, pas si endormi qu’il n’y paraît. Un vrai bonheur de lecture. Libération.fr, «Les Aigles endormis», au cœur du chaos albanais - Culture / Next
  • Ex-PDG d'une société de logiciels, le Franco-Canadien Sean Lafleur accompagne avec sa société FlowerChange les dirigeants d'entreprise dans la conduite du changement. Depuis la pandémie, cet ancien de chez Google renforce ses conseils « à ces leaders au bord du chaos », dans leur prise de décision et leur management à distance. Les Echos, Coronavirus : « Les chefs d'entreprise doivent gérer le chaos » | Les Echos
  • La pandémie a provoqué un tel effondrement de la demande mondiale de pétrole que le cours du WTI est brièvement passé en territoire négatif en avril. Partout dans le monde, les capacités de stockage sont saturées. Le récit haletant des deux mois qui ont précipité le marché dans un chaos inédit. Les Echos, Crise du pétrole : récit d'un chaos inédit | Les Echos
  • Le plus grand danger qui menace nos démocraties libérales, conclut l’auteur de ce livre, Les ingénieurs du chaos, c’est la fusion des populismes d’extrême droite et d’extrême gauche. Et dans le contexte chaotique qui est à présent le nôtre, il suffit d’un événement infime, inattendu, d’un cygne noir, pour précipiter ce cocktail. Il peut se révéler détonnant.  France Culture, Quand les "ingénieurs du chaos", sèment les germes de la guerre civile et tentent de fusionner extrême droite et extrême gauche
  • Six mois après la démission forcée d'Evo Morales, le chaos politique ne semble pas prêt de se dissiper en Bolivie. Le pays est dirigé par Jeanine Añez, une sénatrice de droite, devenue présidente par intérim après le départ du pays du président socialiste en novembre 2019 et aujourd'hui réfugié en Argentine. Les Echos, En plein chaos politique, la Bolivie descend dans la rue | Les Echos
  • Les contours du « monde d’après » nourrissent des débats d’autant plus passionnants qu’ils relèvent forcément de la fiction. Du chaos transitoire où nous nous trouvons, pourtant, quelques éléments émergent, qui dessinent une nouvelle normalité. Ce « nouveau normal », comme disent les Américains, sera-t-il durable ? Nul ne le sait, mais il distingue déjà ce qui a changé par rapport au monde d’avant. Le Monde.fr, « Du chaos transitoire où nous nous trouvons émerge une nouvelle normalité »
  • Nous, humains, sommes plongés dans ce chaos ensemble. Il a fallu un virus pour prouver à quel point nous sommes tous connectés, mais aussi fragiles et résilients. Libération.fr, Ensemble dans le chaos - Libération
  • Les dépenses d'optique des Français s'élèvent à 5,3 milliards d'euros par an, mais de nouvelles règles appliquées début 2020 suscitent le chaos dans les magasins. LExpress.fr, Optique: la réforme du "100% santé" suscite le chaos dans les magasins - L'Express
  • La bonne nouvelle, c’est que de Pékin à Rio, tout le monde est d’accord : pour sortir du chaos, il va falloir remettre de l’ordre. La mauvaise nouvelle, c’est que personne ne s'entend sur ce que ça veut dire. Entre le crédit social chinois ou l’éventualité d’un « code de la piraterie » avancé par un des trendsetters, on n’est clairement pas dans la même dimension. Et donc pas sur les mêmes solutions. L'ADN, Trends Obs 2020, Ipsos dévoile les tendances de l'année 2020
  • Des experts ont mis au point une puce de chiffrement dite de « sécurité parfaite » en s'appuyant sur la théorie du chaos. LeMondeInformatique, La théorie du chaos au secours des puces de chiffrement - Le Monde Informatique
  • La culture est le pilier sur lequel toute l’Histoire de l’Humanité s’est construite. Sans culture, la société suffoque, perd ses repères et se replie sur elle-même, dans une dangereuse atmosphère de chaos et de paranoïa. Le Soir Plus, «Culture: et maintenant le chaos?» - Le Soir Plus
  • Le chaos ? ils ont moins de morts qu'en France ... midilibre.fr, "Au Brésil, si ce n’est pas encore le chaos, on n’en est pas loin" selon une Gardoise - midilibre.fr
  • Entre chaos urbain et richesses artistiques,le phare de l’Italie méridionale bouillonne de vie et de culture. Du domaine de Capodimonte au Teatro San Carlo, on savoure... Le Figaro.fr, Naples, l’art du chaos
  • Au milieu de ce chaos, je suis reconnaissant chaque jour de l’implication du personnel, qui ne ménage pas ses efforts et sa mobilisation pour prendre soin des résidents. , Coronavirus : « C’est le chaos, je n'ai pas les moyens de protéger mes équipes et mes résidents », témoigne un responsable d’Ehpad
  • Je voulais écrire un roman qui serait situé dans ce moment de chaos du XVIIe siècle, et je voulais aussi parler de l’esprit humain avant les Lumières : comment vivait-on dans ce monde avant la science, avant les Lumières ?             (Daniel Kehlmann) France Culture, Daniel Kehlmann : le chaos, le bouffon et l’esprit européen.
  • Le paysage politique éthiopien se distingue par son absence totale d’idées, terreau fertile du désordre. Les politiciens d’aujourd’hui préfèrent appeler leur base à semer le chaos plutôt que de s’efforcer d’obtenir l’assentiment du public en énonçant des idées dignes de ce nom – telle est leur marque de fabrique. Pas une mesure sérieuse n’a été prise alors que des brutes qui n’ont que mépris pour la démocratie et la volonté du peuple écument le pays, et brisent les espoirs de la jeunesse. Courrier international, En Éthiopie, l’État ou le chaos

Images d'illustration du mot « chaos »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chaos »

Langue Traduction
Anglais chaos
Espagnol caos
Italien caos
Allemand chaos
Portugais caos
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaos »

Source : synonymes de chaos sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chaos »

Partager