La langue française

Chaisier, chaisière

Définitions du mot « chaisier, chaisière »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAISIER, IÈRE, subst.

A.− Personne qui fabrique des chaises.
Rem. Attesté comme subst. masc. ds les dict. gén. du xixes., comme subst. masc. ou fém. ds les dict. gén. du xxes. (dep. Pt Lar. 1906).
B.− Personne qui perçoit le prix de la location de chaises dans un lieu public : jardin, église. À la messe, j'ai eu (...) l'idée d'offrir ma pièce du pape au chaisier (Bloy, Journal,1894, p. 161).
P. ext., péj. :
Je déteste ces femmes qui s'habillent comme des chaisières pour montrer qu'elles ont des idées sociales. S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 393.
Rem. 1. Attesté comme subst. fém. ds les dict. gén. du xixes., comme subst. masc. ou fém. ds les dict. gén. du xxe(dep. Pt Lar. 1906). 2. Au masc. attesté une fois ds le fonds T.L.F. (cf. Bloy, loc. cit.).
Prononc. et Orth. : [ʃ εzje], fém. [-zjε:ʀ]. Warn. 1968 indique également la prononc. [ʃe-] pour le lang. cour. par harmonisation vocale. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1781 chaisier Orléans « loueur de chaises à porteurs » (Arch. du Loiret, C 151 ds Fr. mod., t. 12, 1944, p. 182); 1838 chaisière « femme qui loue les chaises à l'église » (Ac. Compl. 1842); 2. 1820 chaisier Nantes « fabricant de chaises » (d'apr. FEW t. 2, p. 507a); 1838 id. (Ac. Compl. 1842). Dér. de chaise*; suff. -ier*, -ière*. Fréq. abs. littér. : 16. Bbg. Soyer (J.). Qq. mots du fr. mod. rares ou inéd. trouvés dans les doc. orléanais. Fr. mod. 1944, t. 12, p. 182.

Wiktionnaire

Nom commun

chaisier \ʃɛ.zje\ masculin (pour une femme, on parle de chaisière)

  1. Personne qui fabrique des chaises.
    • Ouvrier chaisier.
  2. Personne qui loue des chaises.
    • En plus de se voir attribuer la location des 126 chaises, l'heureux bénéficiaire du contrat de chaisier se doit de les entretenir, les réparer et de s'assurer que les clients ne les détériorent pas. — (site lafamillealexandre.blogspot.fr (i rajouté à bénéficaire))

Adjectif

chaisier \ʃɛ.zje\ masculin

  1. (Extrêmement rare) (Par plaisanterie) Qui concerne les chaises.
    • Plus que les applaudissements, plus que la présence prolongée, c’est cette participation chaisière qui constitue l’hommage mérité par tous les acteurs de la soirée. — (Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, page 86)

Nom commun

chaisière \ʃɛ.zjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : chaisier)

  1. Femme qui fabrique des chaises.
  2. Femme qui loue des chaises.
    • La chaisière de la cathédrale, à se préoccuper trop âprement de la location de ses chaises, risque d’oublier qu’elle sert un dieu. — (Antoine de Saint-Exupéry, Lettre à un otage, 1943, page 62)
    • Délurier qui a poursuivi ses études aux frais des prêtres, sort du grand séminaire après trois mois de théologie pour être sacristain « dans une église, dit sa mère, où il gagnera plus d'argent que le Curé ». À cette solution personne ne perdra rien, ni la nature : il épouse la chaisière. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, réédition Le Livre de Poche, page 229)
    • J’entre dans les jardins du Luxembourg, tout déserts et luisants de pluie. J’erre lamentablement dans les allées. Je lorgne les statues frileuses et la pièce d’eau où l’averse crépite tristement. Ma vie me semble aussi vide et lugubre que ce parc privé de lumières. Une chaisière se hâte, le dos rond, emmitouflée de châles noirs, le long des chemins trempés. Elle a un nez rouge. Elle serre un carnet de tickets multicolores contre son ventre. On entend tinter ses sous dans sa vaste poche de drap. Et, je ne sais pourquoi, la vision de cette vieille grelottante et laide hausse mon angoisse jusqu’au désespoir. Je cours vers les grilles. Je hèle un taxi. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, pages 95-96)

Nom commun

chaisière \ʃɛ.zjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : chaisier)

  1. Femme qui fabrique des chaises.
  2. Femme qui loue des chaises.
    • La chaisière de la cathédrale, à se préoccuper trop âprement de la location de ses chaises, risque d’oublier qu’elle sert un dieu. — (Antoine de Saint-Exupéry, Lettre à un otage, 1943, page 62)
    • Délurier qui a poursuivi ses études aux frais des prêtres, sort du grand séminaire après trois mois de théologie pour être sacristain « dans une église, dit sa mère, où il gagnera plus d'argent que le Curé ». À cette solution personne ne perdra rien, ni la nature : il épouse la chaisière. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, réédition Le Livre de Poche, page 229)
    • J’entre dans les jardins du Luxembourg, tout déserts et luisants de pluie. J’erre lamentablement dans les allées. Je lorgne les statues frileuses et la pièce d’eau où l’averse crépite tristement. Ma vie me semble aussi vide et lugubre que ce parc privé de lumières. Une chaisière se hâte, le dos rond, emmitouflée de châles noirs, le long des chemins trempés. Elle a un nez rouge. Elle serre un carnet de tickets multicolores contre son ventre. On entend tinter ses sous dans sa vaste poche de drap. Et, je ne sais pourquoi, la vision de cette vieille grelottante et laide hausse mon angoisse jusqu’au désespoir. Je cours vers les grilles. Je hèle un taxi. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, pages 95-96)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAISIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui fabrique des chaises. Adjectivement, Ouvrier chaisier. Il se dit aussi de Celui, de celle qui loue des chaises dans les églises.

Littré (1872-1877)

CHAISIER (chè-zié) s. m.
  • Ouvrier qui fait des chaises.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaisier »

(1820) De chaise, avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Chaise.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « chaisier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaisier ʃɛzje

Évolution historique de l’usage du mot « chaisier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chaisier »

  • Il nous faut à nouveau fouiller dans les archives et registres de l’ASPIBD afin d’éclairer l’économie élargie du quartier. Dans les années 1950, plusieurs artisans offraient leur savoir-faire : Nayrac (chaudronnier), Bonnefis et Labro (cordonniers, le premier cité fabriquait aussi des sabots), Assié et Rozière (cycles), Lienneton (droguiste), Escalier (menuisier), Nayrac et Portero (transporteurs). Parmi les métiers disparus, notons la présence d’un chaisier (Casanova), chapelier (Mouysset), couturière (Marty), fabricant de couronnes mortuaires (Bousquet), étameurs (Faraco et Viargue). ladepeche.fr, Decazeville. Quartier de Fontvergnes : ses artisans et ses entrepreneurs de 1950 à 1980 - ladepeche.fr
  • Jean-Marie Pongan est le dernier chaisier de Franche-Comté. Cet artisan de Haute-Saône est un homme libre. Il a choisi un style de vie hérité de ses ancêtres. Un quotidien intemporel devenu au XXIe siècle presque anachronique.  France 3 Bourgogne-Franche-Comté, La belle histoire du dernier chaisier de Franche-Comté
  • Les idées de Schiappa font la même impression que les leçons de morale de la demie-mondaine à la chaisière d'église Le Figaro.fr, Harcèlement sexuel: Schiappa propose un dispositif d’alerte au sein de LREM
  • Tout de suite, sur Botul, Bernard-Henri Lévy a reconnu son erreur. Alors, pour le mettre en pièces, apparurent les chaisières. Les chaisières, filles ou garçons, écrivent comme on cancane dans le fond d’une église, bien calé sur sa chaise, animé par l’esprit d’envie, car elles sont les laideronnes du village, les chaisières, les soeurs de Cendrillon. Je les connais, puisque je fus chaisière. Ce qui me stupéfie, c’est que tous les dix ans, on voit apparaître de nouvelles chaisières à leur proie attachées, Erynnies disgrâciées cancanant sur les coucheries de Bernard, la fortune de son père ( si souvent traitée dans l’infâmie), son teint trop bronzé, la terrasse du « palace » sur laquelle il pose, son polo noir, son col ouvert, sa tasse de thé, toutes choses capitales en matière de philosophie et qui, on a pu le lire, méritent une expulsion. Rien que cela ! Ce renouvellement incessant des chaisières me paraît très curieux. Je n’y vois qu’une seule explication : celle de Maurice Clavel. Car à plus de soixante ans, cet homme-là est toujours aussi beau. Il a la grâce. Au point de brouiller la lecture ? Oui. Personne ne s’y fait, ni lui, ni les chaisières. La Règle du Jeu, Catherine Clément, Ah! les chaisières… - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Zoé Cadotsch et Julien Basler sont des lecteurs-bricoleurs. Il y a ici et là du flottement, des longueurs (la fête finale notamment), une diction parfois négligée, mais l’ensemble est cohérent. Bientôt, leurs sièges formeront un demi-cercle aussi séduisant à l’œil que signifiant. N’évoquent-ils pas le mobilier d’église? Il ne manque plus qu’une chaisière comme chez Balzac. Ne renvoient-ils pas aussi à un théâtre d’ombres féroces, des puissances sans visage qui assiègent la maisonnée? Ne signalent-ils pas la faille – les dossiers sont fracturés – dans les cerveaux, la mérule pleureuse dans l’édifice? Le Temps, Bien secoué, Tartuffe pique fort à la Comédie - Le Temps
  • « Ils recommandent d’observer une pudeur de chaisière sur les grandes mutations de la société; les gardiens du secret couvrent même ces sujets de draps opaques. Parallèlement, ils encouragent le déballage des vies intimes, »   Liberté d'expression, Bloc-notes : la politique, liée par une pudeur déplacée - Liberté d'expression
  • Le barrage, aménagé autrefois pour faire tourner les turbines d’une chaisière disparue, sert aujourd’hui à maintenir le niveau d’eau dans le canal navigable. La navigation a dû être stoppée entre 10 h et 16 h, le temps de l’intervention des techniciens de VNF. Les écluses de Soing et Charentenay ont été fermées ce qui a provoqué de l’attente pour les quelques bateaux qui naviguaient à ce moment-là. VNF va porter plainte. , Faits-divers - Justice | Le barrage à sec à cause d’un acte de malveillance
  • Année après année, puis décennies après décennies, les chaisiers Lacroix voient leur réputation croître. Leurs chaises paillées sont fabriquées artisanalement depuis toujours. Elles se doivent d'être à la fois confortables, mais aussi solides. C'est pour cela que cinq générations d'ébénistes se sont succédé dans l'atelier. Des hommes qui continuent de réaliser et de perpétuer des gestes ancestraux. , FAIT DU JOUR Depuis 1856 une même famille fabrique des chaises à Vallabrègues – Objectif Gard
  • 1952 « Se sentir bien dans ce que l’on fait », c’est le crédo de Solange Bouet. La Boutique du rotin, son domaine, a vu le jour en 1952. C’est sa maman qui a créé le concept, dans cette maison d’artisanat : le papa de Solange était chaisier, rue d’Auron. Elle-même, en 1981, reprend le magasin pour y cultiver « la patience, le dynamisme, le positivisme ». Autant de qualités qui, selon elle, assurent la longévité et la fortifient. www.leberry.fr, Savez-vous depuis combien de temps ces commerces les plus anciens de la rue d'Auron, à Bourges, sont installés - Bourges (18000)
  • Le volet gastronomique sera également présent, l’art de l’ameublement pourra ainsi se conjuguer avec l’art de la table. Les producteurs locaux vous accueillent dans de petits chalets, afin de vous faire déguster les produits du terroir : épicerie fine, légumes bio, confitures et conserves, tandis que les restaurants de la ville proposeront le « Menu du chaisier », chacun à sa manière : ici garbure, ici magret, piperade, entrecôte, foie poêlé, pavé de bœuf de Chalosse. PresseLib, Hagetmau organise une fête désormais traditionnelle pour célébrer son siège emblématique. Une occasion de valoriser un savoir-faire unique… - PresseLib
  • Castaner est branché anti-chrétien, avec un logiciel de chaisière d'échafaud. Il ne se rend pas compte qu'aujourd'hui il a le déshonneur, mais que demain il aura en plus la guerre du glaive islamiste, et la soumission. Pauvre loque politique. Valeurs actuelles, [Vidéo] Une députée interpelle Castaner sur les dégradations d'églises | Valeurs actuelles
  • En dévoilant, dimanche, pendant l’accessoirisation rue Cambon, les premières images du décor de son show couture (un jardin public où est érigée une tour Eiffel finissant dans la brume), Karl Lagerfeld se revoit, enfant, donner à la chaisière les quelques centimes nécessaires pour louer, au parc, un de ces sièges en acier vert. Il se souvient aussi de sa toute première visite à Paris et d’avoir longtemps scruté le bâtiment de Gabriel en se promettant intérieurement d’habiter un jour au Crillon. Se réjouissant d’avoir, depuis ce week-end et la réouverture du palace, deux suites immenses à son nom et décorées par ses soins donnant sur la Concorde, le couturier cite Malaparte. Madame Figaro, Chanel, Schiaparelli, Azzaro... les multiples visages de la femme haute couture à Paris - Madame Figaro
  • Vouloir que la politique soit régie par la morale est une douce utopie. Leurs fins ne sont pas et ne peuvent pas être les mêmes. Et au fond nous l’acceptons. Les Etats ne s’embarrassent ni de morale ni de scrupules : était-il moral de jeter des bombes atomiques sur le Japon ou de livrer les harkis désarmés à la vengeance du FLN ? Ni l’exécution de Ben Laden ni les attentats ciblés ne sont moraux : ils sont même condamnables au regard du droit de la guerre. Ces hommes politiques dont nous acceptons qu’ils soient au pouvoir au-dessus des lois, n’obéissant qu’à la morale nietzschéenne du surhomme, nous voudrions qu’ils soient sages comme des enfants de chœur et purs comme des anges. Avec ce moralisme étroit de chaisière, nous risquons de priver la vie publique de ceux qui n’ont pas les mains toujours blanches mais qui ont agi, construit, bâti une œuvre : à cette condition, nous aurions dû faire disparaître de nos livres d’Histoire bien des hommes en contravention avec la morale mais dont l’action fut bénéfique : ni Fouquet, ni Mazarin, ni Talleyrand, ni Morny, ni même Clemenceau si compromis dans le scandale de Panama ne mériteraient d’y figurer. , Régir la politique par la morale : une douce utopie

Vidéos relatives au mot « chaisier »

Traductions du mot « chaisier »

Langue Traduction
Anglais chair maker
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaisier »

Source : synonymes de chaisier sur lebonsynonyme.fr

Chaisier

Retour au sommaire ➦

Partager