La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « cep »

Cep

Variantes Singulier Pluriel
Masculin cep ceps

Définitions de « cep »

Trésor de la Langue Française informatisé

CEP1, subst. masc.

Cep (de vigne). Pied de vigne ou bois de la vigne. Cep de treille; arracher le cep; cep tortu (Ac. 1835-1932).
[P. allus. à l'aspect tourmenté des plants de vigne] Ils laissent retomber leurs grands bras maigres, pareils à des ceps de vigne desséchés (Flaubert, La Tentation de St Antoine,1856, p. 588).Jambes tordues en cep de vigne (Châteaubriant, M. des Lourdines,1911, p. 101).Silhouette noueuse de cep (Cocteau, Portraits-souvenirs,1935, p. 192).
P. métaph. Il [Gardas] s'arracha aux congratulations de ces grappes humaines, agglomérées autour du solide cep qu'il était (P. Vialar, La Chasse aux hommes,Le Débucher, 1953, p. 203).
Prononc. et Orth. : [sεp], également [sε] (Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930). L'hésitation [sε]/[sεp] remonte à Land. 1834 : ,,cèpe, seul ou à la fin d'une phrase, et dans le corps d'une proposition``, v. de même Fél. 1851. Littré tranche : ,,; le p ne se fait point sentir``; DG de même, mais en sens inverse : ,,sèp; vieilli, ``. Ds Ac. 1694-1932 avec la rem. : ,,Quelques-uns écrivent sep``. Homon. cèpe, sep. Étymol. et Hist. Voir cep2.

CEP2, subst. masc.

A.− Vx, plur. Pièce de bois qui servait d'entrave. P. ext. Chaînes destinées à retenir un prisonnier. Avoir les ceps aux pieds et aux mains; rompre les ceps (Ac. 1835-1878). Mettre qqn aux ceps (cf. Faral, La Vie quotidienne au temps de St Louis, 1942, p. 115).
B.− Pièce de bois sur laquelle est assujetti le soc de la charrue.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. et Ac. 1932.
Prononc. et Orth. : [sεp], également [sε]; cf. cep1. Ds Ac. 1694-1932. Homon. cèpe, sep. Étymol. et Hist. 1. Début xies. « entrave » judéo-fr. (Gloses de Raschi d'apr. Levy, p. 174), 1120-50 (Vers del Juise, 266 ds T.-L.), considéré comme ,,vieilli`` par Ac. 1694; 2. début xies. « cep de vigne » judéo-fr. (Gloses de Raschi, ibid.), 1262 (J. Le Marchand, Miracles N.D. Chartres, 79, ds T.-L.); 3. 1386 « pièce de bois portant le soc de la charrue » (Lit., ex Reg. 129, ch. 183 ds Du Cange, s.v. cippus). Du lat. cippus « colonne funéraire » (Lucilius, 1255 ds TLL s.v., 1078, 32), « pieux » (César, Gall. 7, 73, 4, ibid., id., 57), « entrave » (Grégoire de Tours, Franc., 5, 49, ibid., id., 65).
STAT. − Cep1 et 2. Fréq. abs. littér. : 230. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 388, b) 166; xxes. : a) 254, b) 404.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 103. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925] p. 110.

Wiktionnaire

Nom commun - français

cep \sɛp\ masculin

  1. (Viticulture) Pied de vigne, et plus largement tronc d'un arbuste.
    • L’échalassement , s'il est mal soigné , nuit à tous les ceps , mais sur-tout aux jeunes ; ils sont trop foibles pour se soutenir par eux-mêmes, […]. — (Jean Antoine Roulet, Recueil des mémoires sur la culture de la vigne, 1808, page 121)
    • Je remarque que les vignes françaises franches de pied (du reste il n'y en a pas d'autres, à l’exception de deux ou trois ceps d’Isabelle, cépage que l'on sait n'être pas résistant au phylloxéra et qui est vigoureux), à leur deuxième feuille sont aussi belles, […], que les plus beaux greffés de deux ans […]. — (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, page 78)
    • AIGUES-MORTES[…] Tout est vignes, les ceps sont gros comme le poignet et donnent souvent chacun jusqu’à dix litres de vin ; malgré l’exportation, il est si bon marché que, l’an dernier, cent litres valaient cinq francs. — (Hippolyte Taine, Carnets de voyage : Notes sur la province, 1863-1865, Hachette, 1897)
    • Et celle-ci, soumise, obéissant aux files rigides et aux quinconces rigoureux, nourrit la proportion immuablement consacrée de 4400 ceps à l'hectare. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il appartenait au gouvernement de montrer aux populations viticoles la périodicité inévitable des crises tant qu'il serait planté des ceps à tort et à travers, tant que producteurs et commerçants ne feraient pas la guerre aux falsifications. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Techniques agricoles) (Désuet) Pièce de bois ou de fer, fixée à l'age de la charrue, et qui porte le soc et le versoir.
  3. (Par extension) La même pièce pour la rasette.
  4. Pièce de l’ancre marine.
  5. (Désuet) Entrave de bois.
  6. (Par extension) Instrument de torture.
    • Vous montreriez peu de respect, manifesteriez une trop hardie malice contre la gracieuseté, la majesté de votre maître, en mettant aux ceps son messager. — (Shakespeare, Le Roi Lear, traduction de Armand Robin, in Œuvres complètes, Le Club français du livre, 1949, tome 9, page 647)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CEP. (Le P se prononce.) n. m.
Pied de vigne. Cep de vigne. Cep de treille. Arracher le cep, des ceps. Cep tortu. Par extension, en termes d'Arts, il se dit de Certaines pièces de bois ou de fer qui sont des parties de la charrue ou de l'ancre.

Littré (1872-1877)

CEP (sè ; le p ne se fait point sentir : un sè de vigne ; le p se lie : un sè-p et son échalas ; au pluriel l's se lie et le p ne se fait pas entendre : des sè-z et leurs échalas ; ceps rime avec français, succès. Quelques-uns font entendre le p quand cep est final : le vent a cassé ce cep ; ils prononcent sèp' ; cela est moins bon ; d'après Bèze, au XVIe siècle, le p se prononçait au singulier et non au pluriel) s. m.
  • 1Pied de vigne. Nous sommes ici-bas comme des branches séparées de leur cep, Massillon, Carême, Mort. Les champs de Rome ont payé mes exploits, Et j'en rapporte un cep de vigne, Béranger, Brennus. Il nous ferait chanter la gloire D'un sol fertile en joyeux ceps, Et l'empereur dont la mémoire Reste en honneur chez les Français, Béranger, Agent provocateur.

    Cep de vigne, insigne des centurions.

  • 2Partie qui porte le soc de la charrue.
  • 3 Terme de marine. Cep de l'ancre, le jas.
  • 4 Au plur. Lien ou espèce de chaîne. [Toi] qui naguère sauvas Manassé notre roi Des ceps de Babylone, Garnier, les Juives, II. Tire ses pieds des ceps, et clément le délivre, ID. ib. V.

    Vieux en ce sens.

REMARQUE

Quelques personnes font cep du féminin ; c'est une faute. Mais on le trouve de ce genre dans Palissy sous la forme de seppe, et en espagnol sous celle de cepa.

HISTORIQUE

XIIIe s. Se li crieurs mesprent es choses de leur mestier, le prevost des marchanz le fet metre el cep tant qu'il oit le meffet bien espeni, Liv. des mét. 27. El bois n'avoit sente ne triege Où il n'eüst cepel ou piege, Ren. 8602.

XVe s. Quand un Allemand tient un prisonnier, il le met en ceps et en fers, ni il n'en a nulle pitié, Froissart, II, II, 209. Lequel exposant apperceut deux charues demeurées aux champs, des quelles charues il arracha, print et emporta les ceps [soc], Du Cange, cippus.

XVIe s. Je suis, dit il, la vigne, vous estes les ceps, et mon pere est le vigneron ; comme le cep ne peut porter fruict de soy, sinon qu'il demeure en la vigne… non plus que fait un cep arraché de terre, et privé de toute humeur, Calvin, Instit. 217. Les buscherons, en couppant leurs taillis, laissoient la seppe ou tronc qui demeuroit en terre tout fendu, brisé, et esclatté, Palissy, 25. Des paux [pieux] pour soustenir les seps de vignes, Palissy, 26. Philippus souloit appeler la ville et le chasteau de Corinthe, les ceps et les fers de la Grece, Amyot, Aratus, 19. Si hors du cep où je suis arresté, Cep où l'amour de ses flesches m'encloue, Ronsard, 113. Les sieges sont de tuf, et autour de la pierre Comme un passement verd court un sep de lierre, Ronsard, 742.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CEP.
14Ajoutez : Vous avez mis mes pieds dans les ceps, Sacy, Bible, Job, XIII, 27.

HISTORIQUE

Ajoutez :

XIVe s. Au [aux] ses [d'une vigne miraculeuse] ert li argens souzmis, Et au [aux] rains estoit li ors mis, Macé, Bible en vers, f° 89, verso, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CEP, s. m. (Agricult.) se dit d’un pié de vigne. Voyez Vigne.

Cep ou Ceb, (Hist. nat. Zoolog.) on appelle de ce nom les singes qui ont des queues, & qui sont de plusieurs couleurs. Voyez Singe. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cep »

Berry, cep prononcé cè ; provenç. cep ; espagn. et portug. cepa ; ital. ceppo ; du latin cippus, palissade, tronc d'arbre. Ce mot est dans le celtique : gaél. ceap, tronc ; kymri, kyf ; bas-bret. kef.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin cippus (« pieu ; tronc ; poteau ; borne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cep »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cep sɛp

Évolution historique de l’usage du mot « cep »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cep »

  • Le chemin de croix du Cep Lorient est-il achevé ? Après une fin de championnat 2017-2018 marquée par l’affaire des prolongations de contrat non validées par la FFBB qui avait contraint le club morbihannais à terminer à sept une finale de play-offs susceptible de l’envoyer en Pro B, suivie de deux saisons complexes sur le plan sportif comme financier avec retraits de points et amendes, le Cep renaît à l’ambition. Et annonce qu’il va dévoiler mardi, son nouveau projet « Rêve basket an oriant ». Le Telegramme, Basket. Le Cep Lorient rêve à nouveau de Pro B - Basket - Le Télégramme
  • Nous avons pu constater que le travail à distance avait un certain intérêt aussi nous allons passer sur une semaine de 4 jours qui permettra de dégager du temps aux enseignants qui auront en charge le tutorat d’environ 4 élèves chacun et nous pourrons ainsi maintenir le principe du travail à distance qui favorise la mémoire visuelle. De plus, nous allons finaliser le projet d’atelier de réparation de vélo à l’année, qui se clôturera par une rando-vélo de 3 jours pour les élèves de 3e et de 4e. Pour ce faire, nous sommes à la recherche de personnes qui accepteraient de nous faire don de vélos en bon état ou non. Ils peuvent nous contacter par téléphone. midilibre.fr, À Clermont, après le confinement, le lycée et collège du Cep d’or prépare le futur - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « cep »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cep »

Langue Traduction
Anglais vine
Espagnol vid
Italien vite
Allemand rebstock
Portugais videira
Source : Google Translate API

Synonymes de « cep »

Source : synonymes de cep sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot cep au Scrabble ?

Nombre de points du mot cep au scrabble : 7 points

Cep

Retour au sommaire ➦

Partager