La langue française

Cendreux

Sommaire

  • Définitions du mot cendreux
  • Étymologie de « cendreux »
  • Phonétique de « cendreux »
  • Évolution historique de l’usage du mot « cendreux »
  • Citations contenant le mot « cendreux »
  • Traductions du mot « cendreux »
  • Synonymes de « cendreux »

Définitions du mot « cendreux »

Trésor de la Langue Française informatisé

CENDREUX, EUSE, adj.

A.− Qui a l'aspect ou la couleur de la cendre. Piste, route cendreuse. Cette ombre s'amenuisa, elle devenait plus cendreuse, puis grise, puis blanchâtre, et ce ne fut plus qu'un brouillard bistré (G. Kahn, Le Conte de l'or et du silence,1898, p. 240):
1. Alors le mari sort de chez lui pour se rendre à son bureau, le visage étiré et cendreux, les épaules étroites, l'échine incertaine... A. Arnoux, Pour solde de tout compte,1958, p. 15.
B.− Spécialement
1. PÉDOLOGIE :
2. Dans les sols cendreux et acides du Nord, une grande partie du sol est couverte de forêts et l'agriculture à base de seigle et de pommes de terre était donc cantonnée dans les rares clairières : ... J.-A. Lesourd, C. Gérard, Hist. écon., XIXeet XXes.,t. 2, 1966, p. 316.
2. TECHNOL. Fer, acier cendreux. Qui prend mal le poli.
Rem. On rencontre ds la docum., traduisant cendrous d'une chanson de Croisade de Thibaut de Champagne un emploi subst. de cendreux au sens de « lâche » : Il ne restera [en France] que les morveux, les cendreux Ceux qui restent dans la cendre au coin du feu (Montalembert, Hist. de Ste Élisabeth de Hongrie, 1836, p. 122). Le même mot au fém., est attesté comme vieilli et péj. ds qq. dict. (Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.) au sens de « femme qui ne quitte pas le foyer ».
Prononc. et Orth. : [sɑ ̃dʀø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. 1210-16 « qui a la couleur de la cendre » (G. Le Clerc, Bestiaire, 3110 ds T.-L.); 2. xvies. « qui contient de la cendre ou est couvert de cendre » (J. Bouchet, Noble Dame, fo2 rods Gdf. Compl.). Dér. de cendre*; suff. -eux*. Fréq. abs. littér. : 21. Bbg. Sigurs 1963/64, p. 428.

cendreux .« Qui a l'aspect, la consistance, la couleur de la cendre »

Wiktionnaire

Adjectif

cendreux

  1. (Vieilli) Couvert de cendres, sali par les cendres.
  2. (Vieilli) De la couleur de la cendre.
    • L’ombre, quoique cendreuse, apaisa la nuque brûlante d’Angelo, qui était comme meurtrie et sur laquelle il n’arrêtait pas de passer la main. — (Jean Giono, « Le hussard sur le toit », 1951, réédition Folio Plus, page 30)
    • Un visage qui dut être assez beau [...], mais un ton cendreux, plombé… Il a de grands gestes incoordonnés, et [...] il s’écroule dans le fauteuil du coin (nous sommes en première classe). — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 337-338)
  3. (Industrie) Qui laisse des cendres par combustion.
    • Il y a lieu de remarquer que le coke lavé peut, pour certaines provenances, apporter dans le haut-fourneau ou dans le cubilot des fondeurs, plus de soufre et de phosphore que la des cokes même très cendreux, des cokeries minières françaises. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, page 362)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CENDREUX (san-dreû, dreû-z') adj.
  • 1Souillé de cendre. Un habit tout cendreux. Une table toute cendreuse.
  • 2Fer cendreux, fer que le poli qu'on lui donne ne rend pas plus clair et auquel il demeure des taches couleur de cendre.
  • 3 Terme de gravure. Planche dont le métal n'est pas pur.

HISTORIQUE

XVIe s. Il commande à ses gens qu'ils amassent grande quantité de ceste terre legere et cendreuse, Amyot, Sertor. 24. Au chat cendreux jamais ne tombe rien en gueule, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CENDREUX. Ajoutez : - REM. Le fer cendreux, l'acier cendreux est le fer, l'acier qui a de petites piqûres noirâtres provenant de substances étrangères. Sous l'action du laminoir,… il pénètre dans l'intérieur du bon fer des scories qui y sont incrustées par la pression et qui font des canons que nous appelons malsains, des canons terreux, cendreux, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. II, p. 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cendreux »

(Date à préciser) Dérivé de cendre avec le suffixe -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, cendroux ; provenç. cendros, cenros ; ital. ceneroso ; du latin cinerosus, de cinis (voy. CENDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cendreux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cendreux sɑ̃drø

Évolution historique de l’usage du mot « cendreux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cendreux »

  • Les arbres sont des vestiges d'une autre époque, des taches sur l'uniforme cendreux du ciment. De Marc Gendron / Opération New York
  • Une petite troupe d’une dizaine de personnes patiente devant les murs cendreux de la maison d’arrêt de Nîmes. Tout sourire, chacun dégaine sa pièce d’identité et montre patte blanche avant d’emprunter le portique de détection sous la vigilance des gardiens, lesquels s’essayent à la boutade pour estomper un peu le caractère impérieux de ces procédures sécuritaires : "Surtout n’oubliez pas de ressortir !", lance justement l’un d’eux pour détendre l’atmosphère. midilibre.fr, Nîmes : s'évader grâce au théâtre en prison - midilibre.fr
  •             Dans des terrains cendreux, calcinés, sans verdure,             Comme je me plaignais un jour à la nature,             Et que de ma pensée, en vaguant au hasard,             J'aiguisais lentement sur mon cœur le poignard,…[18] , Fabula, Atelier littéraire : Adresse lyrique
  • Pour sauver l’affaire, quelques féministes ont proposé de remplacer le père Noël par une mère Noël, comme si le matriarcat était moins inféodé que le patriarcat au consumérisme compulsif et comme si passer par la cheminée permettait de rendre moins cendreux le plafond de verre. La proposition a fait un flop d’autant plus retentissant quand de petits malins ont trafiqué une vieille chanson de Jacques Dutronc, faisant de la fille du père Noël, un fils de la mère Fouettarde. Libération.fr, Et si Macron supprimait Noël ? - Libération

Traductions du mot « cendreux »

Langue Traduction
Anglais ashy
Source : Google Translate API

Synonymes de « cendreux »

Source : synonymes de cendreux sur lebonsynonyme.fr
Partager