La langue française

Brouillasser

Définitions du mot « brouillasser »

Trésor de la Langue Française informatisé

BROUILLASSER, verbe intrans.

A.− Emploi impers. Il brouillasse. Il tombe une pluie fine comme du brouillard :
1. Il brouillassait. C'était un de ces temps de Paris, sales et pourris, où il semble que l'eau qui tombe soit déjà de la boue avant d'être tombée. E. et J. de Goncourt, Germinie Lacerteux,1864, p. 230.
2. Le fait est que ce climat du Nord ne vaut pas grand' chose. Ça bruine, ça brouillasse, ça fume, ça pleut. Barbusse, Le Feu,1916, p. 181.
B.− Produire du brouillard :
3. Il [l'usurier] s'était exempté de voisiner, en prétextant de ses occupations, de ses habitudes et de sa santé, qui ne lui permettaient pas, disait-il, de revenir la nuit par la route le long de laquelle brouillassait la Thune. Balzac, Les Paysans,2epart., 1850, p. 290.
Prononc. : [bʀujase]. Étymol. et Hist. 1834 (Land.). Dér. de brouillas, anc. forme de brouillard*; dés. -er. En m. fr. brouillasser signifiait « mélanger, troubler » (Tahureau, Sonnetz, Odes et Mignardises, Ode 7, [II, 86] dans Hug.); dér. de brouillas « trouble, confusion » (xiiies. dans Gdf.). Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Dauzat (A.). L'Attraction paron. dans le fr. pop. contemp. Archivum romanicum. 1937, t. 21, p. 203. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 255. − Lew. 1960, p. 340.

brouillasser .« 1. Bruiner. 2. Se dit d'un temps de brouillard » (d'apr. Littré, qui note « ce verbe, très usité dans le parler ordinaire, n'est pas reçu dans le langage écrit »)

Wiktionnaire

Verbe

brouillasser \bʁu.ja.se\ impersonnel 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire de la bruine ou un brouillard épais.
    • Beaucoup de personnes disent abusivement : « Il brouine , ou il brouillasse. » — (Bruiner , dans les Remarques détachées sur un grand nombre de mots & sur l'emploi vicieux de locutions, dans Grammaire des grammaires; ou, Analyse raisonnée des meilleurs traités sur la langue française, par Charles-Pierre Girault-Duvivier, 15e édition, tome 2, Paris : chez A. Cotelle, 1853, p. 1088)
    • Ça brouillassait dans les vignes, il broussinait. Il avait pas mal lichotté au café, et, un peu derne, il manque de s’empierger dans les échalas et de se rétaler. — (Testez la dictée en parler champenois ! L'Est-Éclair, 5 juin 2009)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BROUILLASSER. v. impers.
Faire du brouillard. Il brouillasse fort aujourd'hui.

Littré (1872-1877)

BROUILLASSER (brou-lla-sé, ll mouillées, et non brou-ya-sé) v. n.
  • impers. Il brouillasse, un brouillard règne dans l'atmosphère. Il brouillassait ce matin.

REMARQUE

Ce verbe, très usité dans le parler ordinaire, n'est pas reçu dans le langage écrit, bien que formé très correctement de brouillas (voy. BROUILLARD, 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brouillasser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brouillasser brujase

Évolution historique de l’usage du mot « brouillasser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « brouillasser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brouillasser »

Langue Traduction
Anglais scramble
Espagnol lucha
Italien corsa
Allemand gerangel
Chinois 争夺
Arabe تزاحم
Portugais passeio
Russe свалка
Japonais スクランブル
Basque scramble
Corse scarti
Source : Google Translate API

Synonymes de « brouillasser »

Source : synonymes de brouillasser sur lebonsynonyme.fr

Brouillasser

Retour au sommaire ➦

Partager