La langue française

Brand, brant

Définitions du mot « brand, brant »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRAND, BRANT, subst. masc.

Vx, ART MILIT. Grosse épée à large et forte lame qui devait se manier à deux mains. Synon. glaive.Vingt chariots remplis de brants d'acier fourbi et d'encens (Quinet, Ahasvérus,1833, 1rejournée, p. 115).
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Ac. Compl. 1842.
Prononc. et Orth. : [bʀ ɑ ̃]. Par ordre de fréq. décroissante : brand (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-Pt Lar. 1906, Littré, DG, Guérin 1892, Lar. encyclop., Rob., Quillet 1965 et Lar. Lang. fr.); branc (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Lar. Lang. fr., Guérin 1892, Rob. et Quillet 1965); bran (Ac. Compl. 1842, Lar. 19eet Guérin 1892); brant (Lar. 19eet Guérin 1892). Homon. bran. Étymol. et Hist. Ca 1100 brant « lame d'épée » (Roland, éd. J. Bédier, 1067) − fin xiies. dans T.-L.; d'où ca 1130-60 bran « épée » (Couronnement Louis, 274 dans T.-L.); 1160 brand (Wace, Rou, III, 323, ibid.), qualifié de ,,vieux mot`` dep. 1690, Fur.; forme bran dans Ac. Compl. 1842; la forme brant, attestée jusqu'au xvies., Du Bartas dans Gdf., est reprise par Lar. 19e. Étant donné que dans la Romania le mot semble originaire de l'aire gallo-romane, l'étymon a. b. frq. *brand (Gam. Rom.2t. 1, p. 281; EWFS1) est plus probable que l'étymon germ. *brand (Brüch, p. 65, 99, 163, 174; Bl.-W.5; FEW t. 15, 1, p. 242 b). Le frq., terme de la lang. milit., a pénétré au sens de « lame de l'épée » (d'où « épée »), dér. de celui de « tison, brandon » en raison du brillant, de l'éclat de la lame; ces 2 sens sont attestés dans les lang. germ. : a. nord. brandr « embrasement, bois de chauffage » et « lame de l'épée, glaive » (De Vries Anord.); a. h. all., m. h. all. brant « tison » et « épée étincelante » (Lexer); m. néerl. brant « feu, bûcher » et « arme étincelante, épée » (Verdam); ags. brond « tison » et « lame d'épée, épée » (NED).

Wiktionnaire

Nom commun

brand \bʁɑ̃\ masculin

  1. (Armement) (Archaïsme) Grosse épée qu’on maniait à deux mains.
    • Sanglant en ert li branz entresqu’à l’or. — (Chanson de Roland, LXXXI, XIe s)
    • Et par maistrie fu ses ver brans fonduz. — (Roncisv., page 54, XIIe s.)
    • Il tient l’espée, dont bien trenche li brant. — (Raoul de C., 178, XIIe s.)
    • En son poing [il] tenoit le brant fourbi d’acier. — (Berte, XIX, XIIIe s.)
    • Jà te verras tot detrenchier ; Ne vois-tu ci mon branc d’acier ? — (Ren., 21820)
    • Ançois se defendirent aux bons asserez brans, Tant que de nous occirent trois escuiers vaillans. — (Guesclin., 16276, XIVe s.)
    • (XVIe siècle) Luy secouant au poing un brand armé de cloux, à la poincte d’acier, qui tranchoit des deux bouts. — (Pierre de Ronsard, 839)

Nom commun

brand \Prononciation ?\

  1. Feu.

Verbe

brand \Prononciation ?\

  1. Brûler.

Nom commun

brand \ˈbɹænd\

  1. Marque faite au fer rouge, par exemple sur du bétail.
    • cattle brand
  2. (Par extension) Marque commerciale, image de marque.
    • Coca cola has carefully developed its brand for over a hundred years.
  3. (Archaïsme) Tison.
  4. (Archaïsme) (Figuré) Brand, épée.

Nom commun

brant \Prononciation ?\ masculin

  1. Lame de l’épée.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Épée.

Nom commun

brant \Prononciation ?\ masculin

  1. Brand (lame d’un épée).
  2. Brand (l’épée elle-même).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BRAND (bran) s. m.
  • Dans l'armement du moyen âge, grosse épée qu'on maniait à deux mains.

HISTORIQUE

XIe s. Sanglant en ert li branz entresqu'à l'or, Ch. de Rol. LXXXI.

XIIe s. Et par maistrie fu ses ver brans fonduz, Roncisv. p. 54. Il tient l'espée, dont bien trenche li brant, Raoul de C. 178.

XIIIe s. En son poing [il] tenoit le brant fourbi d'acier, Berte, XI. Jà te verras tot detrenchier ; Ne vois-tu ci mon branc d'acier ? Ren. 21820.

XIVe s. Ançois se defendirent aux bons asserez brans, Tant que de nous occirent trois escuiers vaillans, Guesclin. 16276.

XVIe s. Luy secouant au poing un brand armé de cloux, à la poincte d'acier, qui tranchoit des deux bouts, Ronsard, 839.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brand »

(Date à préciser) Du vieux haut allemand brant (« tison ») ; le nom de tison ayant été donné à l’épée par une métaphore facile à comprendre. Voir aussi l’ancien scandinave brandr (« épée »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du néerlandais brand.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’anglo-saxon brand, lui-même du proto-germanique *brandoz. Comparer avec le néerlandais brand, l’allemand Brand et l’ancien français brand.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. bran, brenc ; ital. brando ; de l'anc. haut allemand, brant, tison ; ancien scandinave, brandr, épée ; le nom de tison ayant été donné à l'épée par une métaphore facile à comprendre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « brand »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brand brɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « brand »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brand »

  • La culture est une béquille que brandissent les boiteux contre les bien-portant pour montrer qu’ils sont en possession de tous leurs moyens. De Karl Kraus
  • Il n’y a que deux choses à faire avec un drapeau : ou le brandir à bout de bras ou le serrer avec passion contre son coeur. De Paul Claudel / Positions et propositions
  • Les citations révèlent l'âme de celui qui les brandit. De Sylvain Tesson / Géographie de l'instant
  • Ne brandis pas dans l'air le serpent que tu as tué, les autres serpents te guettent. De Proverbe bantou
  • Quand le réalisme s'impose comme la vision unique, qu'il brandit comme idéal de représentation la photographie, qu'il fait du roman sa chasse gardée, qu'est-ce qu'il reste à faire au poète ? De Jean Rouaud / Le Monde de l'éducation - Juillet 2001
  • Je ne sais si la soumission est en marche, mais la peur est là et, malgré les crayons brandis, malgré les professions de foi martiales, il y aura de moins en moins de « Charlie » sur notre sol. De Alain Finkielkraut / Figaro du 14 janvier 2015
  • N'éteins pas le brandon qui fume si tu n'as feux qui mieux éclairent. De Henrik Ibsen / Brand

Images d'illustration du mot « brand »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brand »

Langue Traduction
Anglais lebrand
Espagnol marca
Italien brand
Portugais marca
Source : Google Translate API

Synonymes de « brand »

Source : synonymes de brand sur lebonsynonyme.fr

Brand

Retour au sommaire ➦

Partager