La langue française

Boyard, boïar

Sommaire

  • Définitions du mot boyard, boïar
  • Étymologie de « boyard »
  • Phonétique de « boyard »
  • Évolution historique de l’usage du mot « boyard »
  • Citations contenant le mot « boyard »
  • Images d'illustration du mot « boyard »
  • Traductions du mot « boyard »
  • Synonymes de « boyard »

Définitions du mot boyard, boïar

Trésor de la Langue Française informatisé

BOYARD, BOÏAR, subst. masc.

Ancien seigneur, gros propriétaire terrien des pays slaves en particulier de Russie et, p. ext. des provinces danubiennes d'Europe centrale :
1. Shéhérazade et Casanova ont été, furent, sont et seront, quelles que soient les guerres futures, des boîtes russes où les garçons et les maîtres d'hôtel, sommeliers, barmen et portiers sanglés dans des uniformes de hauts dignitaires, sont des princes ou jouent au prince désabusé, baisant la main des soupeuses, et méprisent hautainement le client, par principe, comme le boyard méprisait le moujik, ... Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 146.
Emploi subst. opposé :
2. Un quart d'heure plus tard, il donnait, à la mode boyard, un bon coup de poing dans le dos à son cocher pour le faire stopper devant la villa Trébassof. G. Leroux, Rouletabille chez le tsar,1912, p. 80.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bɔja:ʀ]. Kamm. 1964, p. 121, note : ,,Dans certains cas, la lettre y entre voyelles vaut uniquement yod, la voyelle qui précède garde alors sa valeur propre (...). [Dans] le groupe -oy- : les mots boyard, goyave, cacaoyère, oyat, caloyer, coyau, coyote``; (cf. aussi Mart. Comment prononce 1913, p. 191). 2. Forme graph.Ac. 1798 boïard; Ac. 1835 et 1878 : boyard tout en consacrant à boïard une vedette de renvoi (cf. aussi Littré et Rob.); Ac. Compl. 1842 et Ac. 1932 donnent uniquement boyard; Lar. 19e-Pt Lar. 1906 admettent parallèlement boyard ou boïard; cf. aussi Gattel 1841 et DG qui signale, s.v. boyard : ,,on écrit aussi boïard; le d est dû à l'influence du suffixe -ard``. Guérin 1892, à côté de boyard, mentionne les formes boyar et boyare. Besch. 1845 à côté de boïard et boyard la forme boïar. Cf. aussi Lar. 20epour qui boiar est la meilleure orth. comme répondant aux formes slaves. Noter dans Pissot 1803 en plus de boyard les formes bojares ou bojards.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1415 boyare « seigneur russe » (Ghill. de Lannoy, Voy. et embassades, 33, Potvin dans R. Hist. litt. Fr., 1898, p. 301); forme encore répertoriée par Trév. 1771; 1575 boyar (Thevet, Cosmogr., XIX, 12 dans Hug.) − Trév. 1721; 1637 boiare (Davity, Le Monde, États de Moscovie dans R. Hist. litt. Fr., 1898, p. 301), Trév. 1721 boïar (Trév.); 1721 boyard (ibid., s.v. boyar); 1762 boïard (Ac.); qualifié de terme hist. dep. Ac. Compl. 1842; 2. 1932-35 « homme riche » (Ac.). Empr. au russe boiarin « seigneur » dont la forme du génitif plur. (qui représente une forme non suffixée) boiar, empl. régulièrement en russe apr. certains adv. de quantité, explique le phonétisme du fr. (G. Stréhly dans R. de Philol. fr., t. 8, p. 142); étant donné que les attest. anc. ont trait à des réalités russes, cette hyp. satisfait mieux le point de vue hist. que celle d'un intermédiaire polon. ou tchèque bojar, forme non suffixée (FEW t. 20, p. 36a); cf. lat. médiév. boiarus, 1470, domaine polon. « nobilis inferioris ordinis » (Homag. praestitum Casimiro III inter Leg. Polon., t. 1, pag. 237 dans Du Cange, s.v. bojari). La forme fr. boyard s'explique par assimilation au suff. fr. -ard*.
STAT. − Fréq. abs. littér. Boyard. : 41.
BBG. − Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im Französischen. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, p. 445, 455.

Wiktionnaire

Nom commun

boyard \bɔ.jaʁ\ masculin

  1. (Histoire) Nom qu’on donnait aux seigneurs en Russie ou en Transylvanie.
    • Le pantalon bouffant emprisonné dans ses bottes molles en cuir jaune, les reins ceints d’une écharpe aux couleurs vives sous un ample habit ouvert, par devant, la tête coiffée d’un bonnet de fourrure, il avait l’air d’un de ces vieux boyards aussi sages que braves qui siégeaient en conseil avec les princes Vladimir et Jaroslav ou faisaient la guerre avec Igor et Roman. — (Chevalier Léopold de Sacher-Masoch; « Don Juan de Kolomea » in « Contes Galiciens », traduction anonyme de 1874)
  2. (Vieilli) Richard, personne menant grand train.
    • [Le riche colombien Santiago Nasar a dit à sa servante de le faire réveiller par sa fille.] À cinq heures trente, elle exécuta l'ordre donné, mais préféra se rendre elle-même dans la chambre avec le costume de lin demandé, car elle ne perdait aucune occasion de préserver sa fille des pattes de ce boyard. — (Gabriel García Márquez (trad. Claude Couffon, 1981), Chronique d'une mort annoncée, rééd. Le Livre de Poche, p. 69)
    • L'hiver, tel un riche boyard, M. Magnin déambulait dans les rues de la ville, affublé de pelisses de fourrures à cols monumentaux et chaussé de bottes de daim, bordées d'astrakan. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 416)

Nom commun

boyard \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de bayart.
    • Les unes seront portées dedans des vaisseaux de terre, les autres sur certains engins faits en forme de boyards ou brouëttes. — (Palissy)

Nom commun

boïar \bɔ.jaʁ\ masculin

  1. Ancien noble russe.
    • Son fondateur, Ivân Andréïevitch, eut un fils, André Ivanovitch, comme lui boïar; mais aucun autre membre de cette branche ne mérite ici une citation particulière. — (Johann Heinrich Schnitzler, Histoire intime de la Russie sous les Empereurs Alexandre et Nicolas, vol.2, 1854, p.405)
  2. (Figuré) & (Familier) Personnage riche.

Nom commun

boïar \bɔ.jaʁ\ masculin

  1. Ancien noble russe.
    • Son fondateur, Ivân Andréïevitch, eut un fils, André Ivanovitch, comme lui boïar; mais aucun autre membre de cette branche ne mérite ici une citation particulière. — (Johann Heinrich Schnitzler, Histoire intime de la Russie sous les Empereurs Alexandre et Nicolas, vol.2, 1854, p.405)
  2. (Figuré) & (Familier) Personnage riche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOYARD. n. m.
Nom qu'on donnait aux seigneurs en Russie. Il s'employait aussi comme synonyme de RICHARD.

Littré (1872-1877)

BOYARD (bo-iar) s. m.
  • Nom qu'on donne aux anciens feudataires de Russie, de Transylvanie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOYARD, s. m. (fonte du lard de baleine) espece de civiere à bras dont le fond est fait à jour & en grillage, dans laquelle on place le lard & les crotons, afin qu’ils puissent s’égoutter dans des bacs, & qu’on ne perde rien du suc des uns & de l’huile des autres. Voyez l’article Baleine, & à la fin des Planches d’Histoire naturelle la fonte du lard de baleine, la fig. 4. est un boyard.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boyard »

Mot russe qui signifie seigneur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du russe бояре, boyare, pluriel de боярин boiarin, orthographié sur le modèle des mots à suffixe -ard.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boyard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boyard bɔjar

Évolution historique de l’usage du mot « boyard »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boyard »

  • qu'elle lance un boyardthon!!tous ceux qui aiment lui donneront ! mais ce sera sans moi!! ladepeche.fr, Divertissement: le célèbre jeu télévisé "Fort Boyard" menacé par la crise sanitaire - ladepeche.fr
  • Est-ce que les efforts de Claude auront aidé à rassembler beaucoup de boyards pour l’association Les bonnes fées ? Réponse le 11 juillet sur France 2. CNEWS, «Fort Boyard» : Claude de Koh-Lanta blessé à plusieurs reprises lors du tournage | CNEWS
  • Des mygales, des boyards, des nains et même Olivier Minne à la présentation. A première vue, ça ressemble drôlement à « Fort Boyard ». Sauf que « Boyard Land » ne se joue pas dans le mythique fort au large de la Charente-Maritime, mais dans un décor de fête foraine, recréé à une soixantaine de km au nord de Paris pour l'émission. leparisien.fr, «Boyard Land» : les petits secrets de la nouvelle émission de France 2 - Le Parisien
  • TÉLÉVISION - Quelle est la meilleure méthode pour amasser un maximum de boyards? Le HuffPost s’est intéressé aux meilleures techniques à adopter dans Fort Boyard, alors que Géraldine Lapalus, Benoit Dubois, Maëva Coucke, Moïse Santamaria, Marine Lorphelin, Mourad Ameur et Adil Rami joueront ce samedi 29 juin sur France 2 au profit de l’association “Solidarité Femmes”.Faut-il porter un autre candidat et le charger de pièces ou bien au contraire faire des allers-retours seul dans la salle du trésor? Fort Boyard fête cette année sa trentième saison et les techniques pour ramener la monnaie iconique du programme télé sont nombreuses et parfois inattendues, comme le montre notre vidéo en tête d’article. Le HuffPost, Fort Boyard : les meilleures techniques pour ramasser les boyards | Le HuffPost

Images d'illustration du mot « boyard »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « boyard »

Langue Traduction
Anglais boyard
Espagnol boyardo
Italien boiardo
Allemand bojar
Portugais boyar
Source : Google Translate API

Synonymes de « boyard »

Source : synonymes de boyard sur lebonsynonyme.fr
Partager