La langue française

Boss

Définitions du mot « boss »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOS(S),(BOS, BOSS) subst. masc.

[Aux États-Unis et au Canada, et familièrement en France] Patron. Les gros boss de la compagnie Richelieu et des chantiers maritimes (G. Guèvremont, Le Survenant,1945, p. 229):
Ses hommes [de Brunier, directeur de garage] avaient à effectuer un travail urgent... On vit alors... le « bos » ... endossant la grasse et classique combinaison du mécano, et se mettant à l'ouvrage. Pédale,29 mars 1928, p. 11, col. 3.
PRONONC. ET ORTH. − Seule transcr. dans Rob. Suppl. 1970 : [bɔs]. Les dict. qui attestent le mot (Lar. 19e, Lar. encyclop., Quillet 1965 et Rob. Suppl. 1970) écrivent boss. Pour la forme bos, cf. supra.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1869 « chef d'équipe, d'atelier, aux États-Unis » (H. Dixon, Nouvelle Amérique, trad. de l'angl. par Ph. Chasles, 93 dans Quem.); 2. 1883 « chef d'un parti politique, aux États-Unis » (Haussonville, À Travers les Ét.-Unis, p. 285 dans Bonn.); 1922 (Lar. univ.). Anglo-amér. bos(s) (FEW t. 18, p. 37) attesté dans DAE, au sens 1 dep. 1818 (Flint) emploi en apposition boss politicianer en 1837 (J. C. Neal) au sens 2 dep. 1875 (Holland).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. − Behrens Engl. 1927, p. 50. − Bonn. 1920, p. 14.

Wiktionnaire

Nom commun

boss \bɔs\ masculin et féminin identiques, généralement invariable (Anglicisme)

  1. (Familier) Chef, patron.
    • Une des prophéties ordinaires qu’on fait à l’avenir des États-Unis est la domination d’un groupe d’organisateurs de trust et de boss politiques. — (H. G. Wells, Anticipations, 1901, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Société du Mercure de France, Paris, 1904)
    • Allan : — Bien, boss ! Entendu, boss !...
      Rastapopoulos : — Et cesse de parler de bosses, imbécile !

      — (Hergé, Vol 714 pour Sydney, Casterman, 1968)
  2. (Argot) Personne de grande valeur, dans un métier, dans une discipline.
    • C’est un boss en sport, il bat tout le monde.
  3. (Argot) Personne qui est connue.
    • C’est un boss dans le milieu du rap.
  4. (Jeux vidéo) Chef (de fin de niveau, de fin de jeu…) : ennemi singulier qu’il est généralement obligatoire de vaincre pour pouvoir progresser, souvent plus fort que les autres ennemis du jeu.
    • Le dernier boss a toute une panoplie d’attaques difficilement évitables ; il vous donnera donc pas mal de fil à retordre.

Adjectif

boss \bɒs\

  1. (Argot) Excellent, de première qualité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « boss »

(1818)[1] De l’anglais boss (« patron »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(nom 1) : Du néerlandais baas (« patron »).
(nom 2) : Du français bosse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boss »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boss bɔs

Évolution historique de l’usage du mot « boss »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boss »

  • La vie n'est pas lisse ! Elle est pleine de bosses et de creux, rude et tourmentée ! la vie est faite de noeuds ! De Marie Gagnier / Une île à la dérive
  • Méfiez-vous des philosophies de poche. C'est comme la petite monnaie et les clés : ça fait des bosses, et puis ça fait des trous. De Francis Dannemark / Sans nouvelles du paradis
  • Nous aimons parler des boss finaux. Presque autant que de nous mesurer au combat et de démontrer de quoi nous sommes faits. Nous avons dédié des spéciaux aux plus grands, aux plus difficiles à vaincre et même aux ennemis secondaires très coriaces, au point qu’ils pourraient passer pour le boss final dans n’importe quel jeu vidéo. Ils essaient de nous faire peur, mais certains cachent un secret qui fait ressortir leur honte… Breakingnews.fr, 5 boss finaux ridiculement faciles parce qu'ils ont un truc
  • À l'époque des Trente Glorieuses, on n'avait pas besoin de bagages, il fallait juste avoir envie de bosser. De Jean-Pierre Coffe / Le Figaro
  • Quand le boss plaisante, c’est rarement drôle. Et quand il ne plaisante pas, c’est pire ! De Anonyme
  • Le chameau ne voit pas sa propre bosse, il voit la bosse de son frère. De Proverbe arabe
  • Le bossu ne voit pas sa bosse. De Proverbe français
  • Pardon ne guérit pas la bosse. De Proverbe guadeloupéen
  • Les chameaux ne se moquent pas réciproquement de leurs bosses. De Proverbe touareg
  • Les chameaux ne rient pas entre eux de leurs bosses. De Proverbe peul
  • A se cogner la tête contre les murs, il ne vient que des bosses. De Proverbe français
  • Si le chameau pouvait voir sa bosse, il tomberait de honte. De Proverbe libanais
  • Le singe ne voit pas la bosse qu’il a sur le front. De Proverbe africain
  • Si l'union fait la force, les coups font les bosses. De Proverbe québécois
  • Attends d'avoir traversé la rivière pour dire au crocodile qu'il a une bosse sur le nez. De Proverbe ashanti
  • Si ton lit bouge et fait une bosse, c’est qu’il y a un singe dedans. De Proverbe africain

Images d'illustration du mot « boss »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « boss »

Langue Traduction
Anglais boss
Espagnol jefe
Italien capo
Allemand boss
Portugais chefe
Source : Google Translate API

Synonymes de « boss »

Source : synonymes de boss sur lebonsynonyme.fr

Boss

Retour au sommaire ➦

Partager