La langue française

Bonneteur

Définitions du mot « bonneteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

BONNETEUR, subst. masc.

A.− Vx, inus. Celui qui prodigue les coups de bonnet, les révérences.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
B.− P. ext. Filou qui se montre empressé :
1. ... il [Bertulus] installa devant le Conseil [de guerre] les élégances et les gestes en tire-bouchon d'un bonneteur en quête de dupes. Barrès, Scènes et doctrines du nationalisme,t. 1, 1902, p. 204.
Spéc. Joueur de bonneteau* :
2. ... çà et là, des groupes de flâneurs, l'air de nervi de Marseille, font cercle autour du jeu des trois cartes du bonneteur. J. Lorrain, Heures de Corse,1905, p. 43.
PRONONC. : [bɔntœ:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1400-50 « filou, dupeur » (Archives du Nord, B 437-6 dans IGLF Litt.); 2. 1835 (Ac. : Bonneteur. Celui qui prodigue les révérences et les compliments), qualifié ibid. de ,,familier et peu usité`` et de ,,Vieux mot`` dep. 1845, Besch.; 3. 1874 arg. « teneur du jeu des trois cartes » dans Esn.; 1875 (Gaz. des Trib., p. 127, 3ecol. dans Littré). Dér. du rad. de bonneter* (malgré le hiatus chronol.); suff. -eur2*; 3 avec infl. de bonneteau*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 179.

Wiktionnaire

Nom commun

bonneteur \bɔn.tœʁ\ masculin (jamais employé au féminin)

  1. Joueur de bonneteau.
    • Je fus suivi par un bonneteur qui voulait me gagner mon argent.
    • Un bon bonneteur, et celui-ci l’était, amenait le joueur à ne plus suivre des yeux que la dame de cœur qu’il faisait apparaître de temps en temps, quand il fallait avant tout s’intéresser aux deux autres cartes. — (Dominique et Jérôme Nobécourt, Le Chemin de Nostradamus, 2007)
  2. Filou poli avec bassesse. [2]
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BONNETEUR. n. m.
Joueur de bonneteau. Je fus suivi par un bonneteur qui voulait me gagner mon argent.

Littré (1872-1877)

BONNETEUR (bo-ne-teur) s. m.
  • 1Celui qui prodigue les révérences et les compliments.
  • 2Il s'est dit particulièrement de certains filous qui, à force de civilités, tâchaient d'attirer les gens pour leur gagner leur argent.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BONNETEUR. Ajoutez :
3Filou qui pratique le jeu du bonneteau. Voyez comme la filouterie la plus aisée, la plus expliquée par les journaux, la plus traquée par la police, la plus connue des plus naïfs (le bonneteau, par exemple), peut encore être exploitée utilement… le bonneteur pratique d'ordinaire à la banlieue, Gaz. des Trib. 7 fév. 1875, p. 127, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bonneteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bonneteur bɔntœr

Évolution historique de l’usage du mot « bonneteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bonneteur »

  • Avant la conscience de la page blanche, dans les documentaires visionnés à l’INA, on la voit gamine, aussi épaisse qu’un chat maigre, filmée en super-8, s’inventant des univers dans lesquels elle plonge déjà déguisée. Elle a pour terreau le temps de l’enfance, ce jardin qu’elle n’a cessé de cultiver. On peut rebattre les cartes, changer la donne, sa dextérité de bonneteur lui donne toujours un coup d’avance. On a affaire à une joueuse aux semelles de vent. Une semeuse. Face à elle, même le temps qui passe et son cortège d’outrages n’ont pas la moindre emprise. Isabelle Huppert est sans âge, sans pose, sans maquillage. Elle a mille visages. Une nature. Et pour dénominateur commun, plus de soixante films au cinéma quelques-uns à la télévision, une dizaine de pièces de théâtre. On la sait ductile, malléable, elle est fluide et minérale. On décèle chez elle un vis comica. L’actrice n’a peur de rien, ce qui la rend capable de tout : faire jaillir les silences, étriller les désirs, essorer les passions, dégrafer les corsets de la raison, empoigner les tabous. Son amour du cinéma et du théâtre forme les oreillettes d’un même cœur. Madame Figaro, Isabelle Huppert, l’art d’être actrice - Madame Figaro
  • Où l'on voit qu'entre le bonneteur, le menteur et le bonimenteur, il n'y a somme toute que quelques syllabes de différence... Le Monde.fr, "Invisible", de Paul Auster : sous la coupe de Paul Auster

Traductions du mot « bonneteur »

Langue Traduction
Anglais bonneteur
Espagnol bonneteur
Italien bonneteur
Allemand bonneteur
Chinois 侍者
Arabe bonneteur
Portugais bonneteur
Russe bonneteur
Japonais ボネトゥール
Basque bonneteur
Corse bonnetu
Source : Google Translate API

Synonymes de « bonneteur »

Source : synonymes de bonneteur sur lebonsynonyme.fr

Bonneteur

Retour au sommaire ➦

Partager