La langue française

Blettir, blétir

Définitions du mot « blettir, blétir »

Trésor de la Langue Française informatisé

BLETTIR, BLÉTIR, verbe intrans.

Rare. [Le suj. désigne un fruit] Devenir blet.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. généraux.
P. ext., rare. Les roses ont tôt fait de blettir par la chaleur (Colette, Gigi,1944, p. 166).
P. métaph. :
1. Je ne m'attarde plus au danger paresseux de faire en moi blettir un livre mûr. Cocteau, Le Potomak,1919, p. 338.
Cf. blet ex. 4 :
2. Le pyjama jaune d'or blétissait son visage de veilleur [de Desmond]... Colette, La Fin de Chéri,1926, p. 38.
Emploi pronom. :
3. La jeune Polaire, elle, m'étonna, me sidéra même par sa façon magistrale d'accumuler les années, de se blettir... A. Arnoux, Zulma l'infidèle,1960, p. 239.
Rem. La docum. fournit un emploi du part. passé adjectivé : l'air fleurait l'eucalyptus et les pêches bletties (Colette, La Naissance du jour, 1929, p. 58).
Prononc. ET ORTH. : [blεti:ʀ] ou [ble-], (elle) blettir [blεti] ou [ble-]. [ε] ouvert dans Passy 1914 (cf. aussi Littré). [e] fermé dans Pt Rob. (cf. aussi DG). Warn. 1968 réserve la prononc. avec [ε] au lang. soutenu, celle avec [e] au lang. cour. Ac. Compl. 1842, s.v. blétir renvoie à blettir (on relève l'orth. bletir dans É.-A. Carrière, Encyclop. horticole, 1862, p. 68 et blétir encore dans Colette, La Fin de Chéri, 1926, p. 38). Besch. 1845, s.v. blettir renvoie à blessir et enregistre en fait blessir ou blettir. Le reste des dict. donne blettir. Lar. 19eet Nouv. Lar. ill. signalent encore : ,,on dit aussi blessir``. Quillet 1965 mentionne blessir comme anc. forme de blettir.
Étymol. ET HIST. − 1338 (J. Acart de Hesdin. La Prise amoureuse, éd. E. Hoepffner, Dresde, 1910, vers 993); terme des dial. du Nord et de l'Est, notamment Suisse romande (Genève) blyèti (Pat. Suisse rom., s.v. blet), liég. blèti (Haust), rouchi blètir (Hécart); cf. 1807 (J.-F. Michel, Dict. des expr. vicieuses, p. 24). Dér. de blet*; dés. -ir; la forme blessir dér. de l'adj. blesse, blece (v. blet).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
DÉR.
Blettissement, subst. masc.(H. Camefort, A. Gama, Sc. nat., 1960, p. 352; suff. -(e)ment*).Maturité avancée. [blεtismɑ ̃] ou [ble-]. Pour [ε] ouvert ou [e] fermé, cf. blettir. On trouve aussi blétissement, avec l'accent (Besch. 1845). Il y a de même hésitation entre blettissure et blétissure (Ibid.). Blessissement et blessissure en revanche n'ont pas de var. avec l'accent. 1reattest. 1826 (Mozin-Biber t. 1); dér. du part. passé de blettir, suff. -ement (-ment1*).
BBG. − Höfler (M.). Une Source négligée du Landais et des Compl. au Dict. de l'Ac. fr. Fr. mod. 1969, t. 37, p. 37 (s.v. blettissure).

Wiktionnaire

Verbe

blettir \blɛ.tiʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Devenir blet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BLETTIR (blè-tir) v. n.
  • Devenir blet.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « blettir »

Blet ; wallon, bletî, devenir blet ; génev. se blossir ; Berry, blesser, mûrir : ces raisins commencent à blesser. Ne serait-ce pas du français blettir ou blessir qu'il faudrait rapprocher le provençal blesir auquel Raynouard donne le sens de se faner ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De blet, blette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « blettir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
blettir blɛtir

Évolution historique de l’usage du mot « blettir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « blettir »

  • Saviez-vous que conserver les fruits et les légumes mélangés n’est pas une bonne idée? La plupart des fruits produisent une hormone de maturation appelée éthylène qui peut faire blettir ou pourrir les autres produits frais qui y sont sensibles (légumes comme fruits). Le Huffington Post, Dix erreurs de conservation des aliments à éviter | Le Huffington Post LIFE
  • La corme est un fruit de la famille des rosacées, apparenté aux pommes et aux poires. Ce fruit mesure jusqu'à 3 cm de long pour 2 cm de large et prend l'aspect d'une petite poire de couleur jaune-rosé, qu'on laisse brunir avant consommation. La chair jaune de la corme est très astringente. Il faut laisser blettir le fruit avant de le consommer. Une fois blettes, les cormes se conservent longtemps. On peut les manger blettes ou séchées, ou bien en faire des confitures, des boissons et d'autres préparations. ladepeche.fr, La corme : un fruit d'automne en abondance - ladepeche.fr
  • Ayant bâti, sur la virginité du sable, mon campement triangulaire, je montais sur une éminence pour attendre que la nuit se fît, et, mesurant des yeux la tache noire à peine plus grande qu'une place de village où j'avais parqué mes guerriers, mes montures et mes armes, je méditai d'abord sur leur fragilité. Quoi de plus misérable, en effet, que cette poignée d'hommes à demi nus sous leurs voiles bleus, menacés par le gel nocturne où des étoiles se trouvaient déjà prises, menacés par la soif car il fallait ménager les outres jusqu'au puits du neuvième jour, menacés par le vent de sable qui, s'il se lève, montre la puissance d'une révolte, menacés enfin par les coups qui font blettir comme des fruits la chair de l'homme. Le Figaro.fr, Mcfly et Carlito affrontent la Dictée du Figaro
  • Ma génération se souvient encore de cette file de camions, immatriculés à Sétif, M'Sila et Béjaïa, venus s'approvisionner en cerises à partir des verges de Taourirt-Amrane et Agouni n'Teslent, dans la région de l'ex-Michelet, pendant les années soixante-dix du siècle dernier. La file s'étend de l'embranchement d'Agouni Goucef jusqu'à la fabrique de carrelage d'Agouni n'Teslent, soit sur une distance d'un kilomètre. Les hommes, les femmes et les enfants commencent le travail de cueillette dès l'aurore, au moment où l'on arrive à distinguer à peines les rameaux et les branches des cerisiers. Attention au pédoncule! Les cerises qui auront perdu leur "queue", et qui risquent de blettir plus rapidement que les autres, ne sont pas exportables vers les autres wilayas. Elles doivent être consommées par les gens de la maison. Les femmes chargent de grandes corbeilles (aqecwal) sur leurs têtes- corbeilles que l'on prend soin de couvrir avec des feuilles de fougères (ifilku)-, puis montent les sentiers et les raidillons raboteux qui aboutissent à la route carrossable où attendent les camions. Avant midi, les camions sont chargés et prennent la direction du col de Tirourda. C'est là un pan d'une histoire économique et sociale d'une région, qui a su tirer sa subsistance d'une nature revêche. Le Matin d'Algérie, Cerises, abricots, figues : le sort peu glorieux des produits du terroir | Analyse
  • Ces fruits sont à blétir comme les nèfles.. ou les mangues deviennent sucrés et gagnent en »alcools tertiaires« En Autriche, on utilise des »fruits de l’Est« congelés qu’on met à fermenter.. AgoraVox, Un verre, ça va... deux verres, c'est mieux ! - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « blettir »

Langue Traduction
Anglais blettir
Espagnol blettir
Italien blettir
Allemand blettir
Chinois blettir
Arabe بليتير
Portugais blettir
Russe blettir
Japonais ブレッター
Basque blettir
Corse blettir
Source : Google Translate API

Synonymes de « blettir »

Source : synonymes de blettir sur lebonsynonyme.fr

Blettir

Retour au sommaire ➦

Partager