La langue française

Bistouille

Sommaire

  • Définitions du mot bistouille
  • Phonétique de « bistouille »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bistouille »
  • Citations contenant le mot « bistouille »
  • Traductions du mot « bistouille »
  • Synonymes de « bistouille »

Définitions du mot bistouille

Trésor de la Langue Française informatisé

BISTOUILLE, subst. fém.

Pop. Mauvaise eau de vie :
Elle tira de sa poitrine une bouteille de « bistouille » tiédie par sa chair jeune. Content du cadeau, l'amoureux cligna de l'œil. Hamp, Marée fraîche,1908, p. 32.
Région. (Nord). ,,Café additionné d'eau de vie`` (A. Bruant, Dict. fr.-arg., 1905, p. 82). Avant de prendre la mer, les pêcheurs avalent une ou deux tasses de bistouille bien chaude (Hamp, Marée fraîche,1908, p. 32).
PRONONC. ET ORTH. : [bistuj] Lar. encyclop. signale : ,,on dit aussi bistrouille``. D'apr. Rob. Suppl. 1970 c'est dans le sens de mauvais alcool que l'on dit bistrouille et non dans le sens de : ,,rasade d'eau-de-vie qu'on verse dans son café``.
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1901 dial. du Nord pop. (H. Barbé dans Bruant, p. 172). Orig. incertaine; prob. dér. de touiller*; préf. bis- (bi-*) au sens du préf. péj. bes-; cf. FEW, s.v. tudiculare, t. 13, 2, p. 396a.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 5.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 295. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 150.

Wiktionnaire

Nom commun

bistouille \bis.tuj\ féminin

  1. (Boisson) (Nord de la France) Café chaud auquel on ajoute de l’eau-de-vie.
    • Au comptoir des cafés devant la tasse de bistouille du matin, dans la douce chaleur d'une cuisine devant le bol de chicorée posé sur la toile cirée, à la bibliothèque municipale où il va chercher quelques livres, il en rencontre qui lui confient sans réticence […] qu'ils rêvent d'un pays où les travailleurs sont au pouvoir […]. — (François Maspero, Des saisons au bord de la mer, I : Voir les falaises, Le Seuil, 2009)
    • Avant d'atteindre le fond de sa tasse, Karl y vidait une forte dose de liqueur de feu, gnôle, cognac ou genièvre ; alors le café changeait de nom et devenait bistouille. Une fois la bistouille consommée, il ajoutait une seconde dose pour rincer la tasse. — (Jean Anglade, Un cœur étranger, Presses de la Cité, 2010, chap.3)
  2. (Boisson) Boisson d’origine douteuse.
    • À l’autre bout de l’auge de refroidissement sortait l’extérieur du tube, d’où coulait un liquide qui devait être de l’alcool
      — Je me demande à partir de quoi ils fabriquent leur bistouille, chuchota Vanninen à mon oreille, d’un air visiblement intéressé.
      — (Arto Paasilinna, Prisonniers du paradis, 1974. Traduit du finnois par Antoine Chalvin, 1996, p. 121.)

Forme de verbe

bistouille \bis.tuj\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de bistouiller.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de bistouiller.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de bistouiller.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de bistouiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de bistouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bistouille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bistouille bistuj

Évolution historique de l’usage du mot « bistouille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bistouille »

  • Et oui, pour faire une bistouille dans ch’grand Nord, on additionne le café d’un petit peu d’alcool, genre une eau-de-vie, histoire de se bien digérer (et non pas pour se réveiller forcément). Dans la plus pure tradition nordiste, le café contient à parts égales café mais aussi chicorée (Leroux fabriquée à Orchies, du côté de Douai) et genièvre de Loos (tout droit venu non pas de Loos mais de Wambrechies, dans la banlieue lilloise). La recette se décline à l’envi avec du genièvre de Houlle (produit dans l’audomarois) ou tout autre schnaps de bonne tenue. Même si par extension, la bistouille désigne aujourd’hui une mauvaise eau de vie. DailyNord, Le petit dico décalé du Nord-Pas-de-Calais : bistouille
  • Le cognac est fait à partir de vin de la région de Cognac que l’on distille deux fois avant de le faire vieillir en fût pour lui donner la couleur, le tanin et les arômes exceptionnels qui lui valent le nom d «’alcool des dieux » et non de « bistouille à Bébert ». 1905, Thomas Bache-Gabrielsen, jeune Norvégien venu se former au cognac dans la perspective de reprendre la cave familiale, tombe amoureux du spiritueux, de la région et d’Odette Villard, qu’il épouse un an plus tard. Dans le même temps, il rachète avec son associé la maison Dupuy, une marque de cognac local qui tourne gentiment depuis 50 ans. Le commerce est florissant. Thomas exporte à tout-va vers sa Scandinavie natale et quatre générations de Bache-Gabrielsen se succèdent aux commandes de l’entreprise éponyme. L'Obs, L’American Oak, ou quand le cognac change de chêne
  • A noter qu’un designer asiatique a pris l’expression au pied de la lettre pour fabriquer des cuillères contenant du café. Il suffit de les plonger dans l’eau chaude, le café se dissout, reste la boisson, et la cuillère. Sans bistouille. DailyNord, Le Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais : le café à l’chuchette

Traductions du mot « bistouille »

Langue Traduction
Anglais bistouille
Source : Google Translate API

Synonymes de « bistouille »

Source : synonymes de bistouille sur lebonsynonyme.fr
Partager