La langue française

Biologie

Sommaire

  • Définitions du mot biologie
  • Étymologie de « biologie »
  • Phonétique de « biologie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « biologie »
  • Citations contenant le mot « biologie »
  • Traductions du mot « biologie »
  • Synonymes de « biologie »

Définitions du mot « biologie »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIOLOGIE, subst. fém.

A.− Science de la vie, étude des êtres vivants :
1. Le point le plus obscur pour la biologie, c'est sûrement « la structure » de la cellule, (...). Il est assez probable que c'est cette ignorance presque complète de la structure cellulaire qui fait le mystère de l'hérédité. Ruyer, Esquisse d'une philos. de la struct.,1930, p. 92.
2. Qu'est-ce que la vie? C'est pour l'homme le problème des problèmes. Non seulement il commande toute la biologie, mais encore il tient à la philosophie elle-même, puisque le psychique présuppose le vital, et que certaines métaphysiques refusent à l'intelligence le pouvoir de comprendre la vie sous le prétexte qu'elle en dérive. J. Rostand, La Vie et ses problèmes,1939, p. 11.
SYNT. 1. Biologie générale. Étude des phénomènes vitaux communs à tous les êtres vivants. Biologie animale, végétale. Biologie humaine. Biologie spécifique de l'homme. En partic. ,,Science de la variabilité biologique intra-individuelle, interindividuelle et groupale considérée du point de vue génétique et du point de vue mésologique`` (Méd. Biol. t. 1 1970). Biologie criminelle. Biologie appliquée à l'étude des criminels, de leur personnalité, de leur hérédité (cf. Ibid.). 2. Biologie moléculaire. Branche récente de la biologie étudiant les êtres vivants à l'échelle moléculaire, et cherchant si les propriétés de la matière vivante ne seraient pas déterminées par des propriétés moléculaires simples (cf. Ibid.). Biologie dynamique. Synon. bionomie*. Biologie mathématique. Synon. biométrie*. Biologie spatiale (cf. Guilb. Astronaut. 1967).
B.− P. méton., rare
1. Théorie (philosophique) de la vie. Deux biologies concurrentes (...) l'une matérialiste et mécaniste (...), l'autre spiritualiste et vitaliste (Foulq.-St-Jean1962).
2. Organisme vivant :
3. Je marche de pied ferme sur le sable, avec le minimum d'oxygène, parmi les biologies informes, les éponges, les algues, les épaves, les méduses, les poissons aveugles de la douleur. Cocteau, Le Potomak,1919, p. 324.
Prononc. : [bjɔlɔ ʒi], Passy 1914 : [biɔ-]. Étymol. et Hist. 1802 (Lamarck, Hydrologie d'apr. Dauzat 1973); 1809 (Id., Philos. zool., t. 1, p. XVII). Empr. à l'all. Biologie, mot forgé en 1802 par le naturaliste G.R. Treviranus dans Biologie oder die Philosophie der lebenden Natur (v. G. A. Zischka, Allgemeines Gelehrten-Lexikon, Stuttgart, 1961, s.v. Treviranus) à partir du rad. des mots gr. β ι ́ ο ς « vie » et λ ο ́ γ ο ς « discours, traité ». Fréq. abs. littér. : 354. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4, b) 571; xxes. : a) 247, b) 1 046.
BBG. − Duch. 1967, § 70.

Wiktionnaire

Nom commun

biologie \bjɔ.lɔ.ʒi\ féminin

  1. (Biologie) Science de la vie ; étude du vivant.
    • La biologie a énormément progressé depuis le milieu du XXe siècle.
    • Traité de biologie.
    • Société de biologie.
  2. (Par extension) Mode de vie ou de végétation d'une espèce animale ou végétale.
    • Les éboulis imposent une biologie très spéciale, car de grandes parties souterraines doivent permettre à la plante de se fixer malgré le milieu mouvant. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 171)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIOLOGIE. n. f.
T. didactique. Science qui traite des lois de la vie chez les êtres organisés. Traité de biologie. Société de biologie.

Littré (1872-1877)

BIOLOGIE (bi-o-lo-jie) s. f.
  • Science qui a pour sujet les êtres organisés, et dont le but est d'arriver, par la connaissance des lois de l'organisation, à connaître les lois des actes que ces êtres manifestent. Ce mot, créé par un naturaliste allemand, Treviranus, a été employé, pour la première fois, par Lamarck, dans son Hydrologie, 1802, et dans son Discours d'ouverture sur la question de l'espèce, 1803 (voy. IS. G. ST-HILAIRE, Hist natur. t. I, p. 167).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « biologie »

Βίος, vie (voy. VIVRE), et λόγος, doctrine (voy. LOGIQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1802) Emprunté à l’allemand Biologie (→ voir biologue et -ie) par le naturaliste français Jean-Baptiste de Lamarck[1] : « Tout ce qui est généralement commun aux végétaux et aux animaux comme toutes les facultés qui sont propres à chacun de ces êtres sans exception, doit constituer l’unique et vaste objet d’une science particulière qui n’est pas encore fondée, qui n’a même pas de nom, et à laquelle je donnerai le nom de biologie. »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biologie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biologie bjɔlɔʒi

Évolution historique de l’usage du mot « biologie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biologie »

  • La biologie est ce qui fait le moins d’une femme, une mère. De Oprah Winfrey / Woman’s Day
  • La biologie nous surprend un peu lorsqu'elle nous apprend que, statistiquement, les femmes les plus belles ne sont pas les plus sottes. De Jean Rostand
  • Comme la biologie n'a rien à dire sur les structures sociales, on peut lui faire dire n'importe quoi. De François Gros et François Jacob / Sciences de la vie et société
  • On n'apprend pas à dominer le monde à travers la biologie ou les mathématiques, mais en lisant les poètes, les romanciers, les dramaturges, les essayistes. De Mario Vargas Llosa / Le Monde de l'éducation - Avril 2000
  • Ce qui relève de la biologie : découvrir, si possible, des règles universelles d'évolution des espèces, mais aussi des règles universelles sur lesquelles sont fondées ces possibilités d'individuation, poussés au plus haut point chez l'homme. De Alain Prochiantz / Antoine Spire - Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Thème 3 : La biologie cellulaire ! L'ACTU de l'Université de Franche-Comté, [1001 QUESTIONS ET QUELQUES RÉPONSES] LA BIOLOGIE CELLULAIRE | L'ACTU de l'Université de Franche-Comté
  • Elles visent à construire un nouveau dispositif de biologie médicale adapté aux enjeux du système de santé en privilégiant les pistes partagées avec les autres professionnels de santé. « Les concertations sont très hospitalo-centrées, s’inquiète François Blanchecotte, président du syndicat des biologistes. Et le PLFSS 2021 est déjà très cadré financièrement. Le gouvernement privilégiera les mesures qui créeront de l’emploi et je doute que nos propositions trouvent un écho favorable ». Les propositions du SDB s’appuient sur quatre piliers : transformer et revaloriser les métiers des soignants, définir une nouvelle politique d’investissement et de financement au service des soins, simplifier les organisations et le quotidien des équipes, fédérer les acteurs de la santé dans les territoires au service des usagers. « Notre objectif est de rassembler les différents professionnels de santé libéraux pour s’inscrire dans une approche globale de coordination des soins tout en conservant les spécificités des biologistes médicaux » souligne le président. Parmi les mesures phares de la partie « Pilier 1 », le SDB demande l’ajout du biologiste médical dans la liste des professions médicales du Code de la santé publique pour lui donner plus de visibilité, évoluer vers une spécialité médicale unique, le droit à la prescription, une approche médicale et interprofessionnelle dès les années de formation, valoriser et financer la recherche libérale. Dans la deuxième partie les attentes concernent le développement et la valorisation de la prévention avec notamment la création d’un bilan dédié annuel et la possibilité pour les biologistes de vacciner. Dans l’optique d’une simplification des organisations, les suggestions vont des modalités de la rémunération de la coordination avec intégration du biologiste médical dans l’équipe de soins de premier recours à l’allègement des contraintes législatives et réglementaires afin de s’adapter au terrain. Enfin la fédération des acteurs de la santé passe par la promotion de modes de coordination souples et efficaces entre la ville, l’hôpital et le secteur médico-social, la création d’un « référent biologique » pour les patients atteints de pathologies chroniques et la possibilité pour les LBM d’intégrer les pôles de santé. Enfin, il apparaît nécessaire au SDB d’accélérer la mise en place des outils digitaux favorisant la coordination comme le DMP, la messagerie sécurisée, des logiciels métiers interopérables, la dématérialisation de la Carte vitale, de la CPS, des prescriptions.. , EDP Biologie - La référence professionnelle du monde la Biologie Médicale
  • Bruce Lipton, PhD, est un biologiste cellulaire primé au plan international et pionnier de la nouvelle science de l’épigénétique, un ancien professeur à la faculté de médecine et chercheur à l’Université de Stanford. Dix ans se sont écoulés depuis la publication de la Biologie des Croyances, l'un de ses livres best-sellers. Selon lui, ce sont nos pensées et nos croyances qui gouvernent notre biologie, et non notre hérédité. Nous allons parler de la relation entre l'esprit et le corps qui a changé notre façon de penser notre vie, notre santé et notre planète. FemininBio, Bruce Lipton : La biologie des croyances - Épisode #112 - FemininBio
  • Le rapport de recherche intitulé La biologie de synthèse est le dernier publié par Market.us. Le marché La biologie de synthèse a connu une dynamique de haute qualité ces dernières années. La demande se maintient à la hausse en raison de l’augmentation de la force d’achat qui devrait augurer correctement du marché mondial. Le rapport de recherche perspicace sur le marché La biologie de synthèse comprend l’évaluation des cinq forces de Porter et l’évaluation SWOT pour reconnaître les éléments ayant un impact sur le comportement du client et du fournisseur. Le rapport passe en revue le scénario de paysage concurrentiel visible parmi les principaux La biologie de synthèse joueurs, leur rapport professionnel d’entreprise, les ventes, les ventes, les tactiques d’entreprise et les prévisions des situations d’entreprise d’affichage transparent. INFO DU CONTINENT, La biologie de synthèse Marché Analyse 2020, évolution de la demande des consommateurs pendant la pandémie de COVID-19 - INFO DU CONTINENT
  • La Fondation MAScIR (Moroccan Foundation for Advanced Science Innovation and Research), acteur national de la recherche/développement (R&D), notamment dans le domaine de la biologie médicale et la mise au point de kits diagnostic moléculaires pour les maladies infectieuses, a annoncé la signature d’un accord de partenariat avec la société anglaise Mologic, leader mondial dans la conception de tests diagnostics rapides (point of need diagnostic testing). Industrie du Maroc Magazine, Biologie médicale : Signature d’une convention de partenariat entre MAScIR et Mologic

Traductions du mot « biologie »

Langue Traduction
Anglais biology
Espagnol biología
Italien biologia
Allemand biologie
Portugais biologia
Source : Google Translate API

Synonymes de « biologie »

Source : synonymes de biologie sur lebonsynonyme.fr
Partager