La langue française

Bibliophile

Sommaire

  • Définitions du mot bibliophile
  • Étymologie de « bibliophile »
  • Phonétique de « bibliophile »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bibliophile »
  • Citations contenant le mot « bibliophile »
  • Images d'illustration du mot « bibliophile »
  • Traductions du mot « bibliophile »
  • Synonymes de « bibliophile »

Définitions du mot bibliophile

Trésor de la Langue Française informatisé

BIBLIOPHILE, subst. masc.

A.− Vx. ,,Celui qui aime les livres`` (Ac. 1798). Il est bon d'être bibliophile; mais il ne faut pas être bibliomane (Ac.1798).
Rem. On rencontre dans la docum. l'adj. bibliophobe « qui n'aime pas les livres » : ,,Nous causons, nous rions, ce journaliste, bibliophobe à jeun, veut, quand il est ivre, que je donne à ma langue la sotte allure d'un livre`` (Balzac, La Maison Nucingen, 1838, p. 625).
B.− Usuel. Amateur de livres rares et précieux :
1. Louis Barthou recherche avec passion les livres, les autographes, tous les documents rares et précieux. C'est un bibliophile. Barrès, Mes cahiers,t. 12, 1919, p. 44.
2. Les sociétés de bibliophiles sont plus nombreuses que jamais : avocats, médecins, automobilistes, il n'est pas de corporation qui ne se pique de patronner les arts. La Civilisation écrite,1939, p. 3001.
Emploi en appos., avec valeur d'adj. :
3. Là encore, dans l'amour de ces reliures que de diversité de goûts parmi les bibliophiles : les uns rechercheront les reliures historiques, exécutées pour des souverains, des grands seigneurs, des amateurs célèbres, des femmes bibliophiles... La Civilisation écrite,1939p. 1407.
PRONONC. : [biblijɔfil] ou [bibliɔ-] (cf. bibliographe).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1740 « qui aime les livres » (De Brosses, Lettres, II, 277, Colomb. dans R. Hist. litt. Fr., t. 5, p. 29). Dér. du rad. du gr. β ι ϐ λ ι ́ ο ν « livre » (bible*); élément suff. -phile*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 93.
DÉR. 1.
Bibliophilie, subst. fém.Art et science du bibliophile; amour des livres considérés comme pièces de collection. [biblijɔfili]. Yod de passage n'est pas indiqué dans Warn. 1968 ni dans Littré. 1reattest. 1845 (Besch.); dér. du rad. du gr. β ι ϐ λ ι ́ ο ν « livre » (bible*), suff. -philie (-phile* et -ie*). Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Bibliophilique, adj.Qui concerne la bibliophilie. 1reattest. 1835 (Balzac, Lettres à l'Étrangère, t. 1, p. 15); dér. de bibliophile*, suff. -ique*. Fréq. abs. littér. : 1.
3.
Bibliophilite, subst. fém.,néol. d'aut. Maladie de la bibliophilie. Je me sens pris tout à coup de bibliophilite (Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier], 1907, p. 130). 1reattest. 1907 id.; dér. de bibliophile*, suff. -ite*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

bibliophile \bi.bli.ɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Amateur de livres rares et précieux.
    • Un bûcher où le bois était rangé avec autant d’exactitude que peuvent l’être les livres d’un bibliophile. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834 ; p. 249 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • À quoi je répondrai qu’un bibliophile sérieux ne communique pas ses livres. Lui-même ne les lit pas, de crainte de les fatiguer. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Sans être aucunement bibliophile, j’ai un soin quasi fétichiste de mes livres. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 66.)

Nom commun

bibliophile

  1. (Littérature) Bibliophile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIBLIOPHILE. n. m.
Celui qui aime, qui recherche les livres rares et précieux, et particulièrement les éditons bonnes et correctes.

Littré (1872-1877)

BIBLIOPHILE (bi-bli-o-fi-l') s. m.
  • Celui qui aime et recherche les livres.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bibliophile »

Mot composé de biblio- et de -phile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mot composé de biblio- et de -phile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Βιϐλίον, livre (voy. BIBLE), et φίλος, ami (voy. FILTRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bibliophile »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bibliophile bibliɔfil

Évolution historique de l’usage du mot « bibliophile »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bibliophile »

  • Mission pour mon ami bibliophile Jacques Letertre : retrouver le manuscrit olographe disparu du Grand Meaulnes. La dactylographie du roman - à l'époque, on disait un dactylogramme - est, elle aussi, int... Le Point, Patrick Besson - Friche de lecture, 17 - Le Point
  • Le bibliophile est à peu près à la littérature ce que le philatéliste est à la géographie. De Karl Kraus
  • Il n'y a plus que les bibliophiles qui aient des bibliothèques, et l'on sait que cette espèce d'hommes ne lit jamais. De Anatole France
  • Notre homme est par ailleurs philosophe, théologien, ami de Leibniz, correspondant de Voltaire, mécène, collectionneur, bibliophile, ami d’artistes, etc. Pour en savoir plus, rendez-vous dans votre librairie. C’est le 26e ouvrage écrit par Jean-Paul Desprat (ajouté aux 8 livres d’histoire avec un accent mis sur Henri IV et le Grand Siècle ; 12 romans historiques ; 2 beaux livres ; 3 travaux littéraires). centrepresseaveyron.fr, Jean-Paul Desprat publie un livre sur Eugène de Savoie - centrepresseaveyron.fr
  • Guillaume Musso, l’enfant bibliophile, l’adulte dévoreur de littérature, est l’un des rares auteurs qui cite humblement ses références littéraires, à livre ouvert. Comme une déclaration d’admiration et un tribut honnête, elles sont listées précisément, à la fin de ses romans. , Livres - BD | Trois raisons de lire le dernier roman de Guillaume Musso
  • Richard Cooper, Claude d’Urfé (101-1558), ambassadeur, mécène, bibliophile et gentilhomme forézien , Réforme, Humanisme, Renaissance, n° 90, "Claude Longeon, l'humanisme forézien et la Renaissance européenne"
  • Ces pièces de collection sont issues de la bibliothèque d’un bibliophile et grand érudit : Jean Marchand (1894-1988), archiviste-paléographe diplômé de l'Ecole des Chartes, bibliothécaire à la Chambre des Députés de 1922 à 1958, membre correspondant de l'Institut de France, président des Amis de Montaigne et membre des Bibliophiles français.   , La magnifique collection d'un bibliophile en vente

Images d'illustration du mot « bibliophile »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bibliophile »

Langue Traduction
Anglais bibliophile
Espagnol bibliófilo
Italien bibliofilo
Source : Google Translate API

Synonymes de « bibliophile »

Source : synonymes de bibliophile sur lebonsynonyme.fr
Partager