La langue française

Baster

Définitions du mot « baster »

Trésor de la Langue Française informatisé

BASTER, verbe intrans.

A.− Vx. Suffire; donner satisfaction (Ac. 1798-1878, Lar-19e, Lar. 20e).
Rem. 1. ,,Vx`` dès Ac. 1798; ,,inus``. dans Quillet 1965. 2. Besch. 1845 donne également le sens ,,badiner, niaiser`` (?).
B.− Région. Céder. ,,Plusieurs fois, je fus sur le point de capituler; ma tête de mule refusa pourtant de baster devant ces filles que je méprisais`` (R. Molliex, Chantevin,Vulliens [Vaud]1972, p. 129).
Prononc. − Dernière transcr. dans DG : bas'-té.
Étymol. ET HIST. A.− Av. 1270 baster « suffire, être suffisant » (Liv. de J. d'Ibelin, ch. LXIX, Beugnot dans Gdf. : Se il le peut prover par deux leaus garens de la lei de Rome, bien baste); 1495 bastant part. prés. adj. « suffisant » (Jehan de Paris, SATF, 46, 25 d'apr. M. Roques dans Vox rom., t. 6, p. 162). B.− 1608 (Vd Corseaux : S'il persévère et ne veut baster devra estre citté au Consistoire pour recevoir sa réprimande [Pierrehumbert, p. 43]). Empr. à l'ital. bastare (Kohlm., p. 32; Tracc., p. 113; Sar. p. 55; Wind, p. 171; Brunot t. 2, p. 209) attesté au sens de « suffire » dep. le xiiies. (B. Latini [ca 1220-ca 1294].) Sens B de « suffire », puis « s'arrêter (de résister) ».
BBG. − Sar. 1920, p. 55.

Wiktionnaire

Verbe

baster \bas.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Suffire, donner satisfaction à quelqu’un.
  2. (Suisse) Céder à une pression  [1] ; consentir malgré qu’on en ait ; bâcher.
    • Le Refus de baster. — (Titre d'un livre de Willy-André Prestre, Éditions de la Baconnière, Neuchâtel [Suisse], 1964)
    • Le fanatisme […], c'est la dernière révolte du pauvre, la seule qu'on n'ose lui refuser. Elle le fait brailler le dimanche mais baster la semaine, et il y a ici des gens qui s'en arrangent. — (Nicolas Bouvier, L'Usage du monde, La Découverte/Poche, Paris, 1985, 2014, p. 122-124)

Verbe

baster \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de baater.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « baster »

Emprunté à l’italien bastare (« suffire »), attesté dès le XIIIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « baster »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baster baste

Évolution historique de l’usage du mot « baster »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « baster »

Langue Traduction
Portugais baster
Source : Google Translate API

Synonymes de « baster »

Source : synonymes de baster sur lebonsynonyme.fr

Baster

Retour au sommaire ➦

Partager