Barbelé : définition de barbelé


Barbelé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BARBELÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de barbeler*.
II.− Adj. Qui est hérissé de pointes naturelles ou artificielles. Flèche barbelée :
1. Je la vois cette crête, découpée sur le ciel d'incendie, hérissée de pieux barbelés, tous penchés dans le même sens, comme bousculés par un cyclone. R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 984.
P. métaph. :
2. ... je vous ai donné de l'avancement dans mon trop faible cœur (...). Depuis, je vous aurais sans doute rayée du tableau d'avancement, si les traits que vous décochez n'étaient barbelés. Mérimée, Lettres à la duchesse de Castiglione-Colonna,1870, p. 52.
3. Jacqueline lui décochait innocemment quelques petites flèches malignes et barbelées. Il se laissait faire. Mais quand il rentrait chez lui, il était triste. R. Rolland, Jean-Christophe,Les Amies, 1910, p. 1148.
A.− En partic.
1. BOT., ZOOL. Aiguillon barbelé. Épi barbelé. Épi garni de barbes :
4. Une vie mystérieuse, un reste de vie continuait à animer les épis drus, les épis barbelés. Pesquidoux, Le Livre de raison,1925, p. 48.
2. Fil de fer barbelé. Fil de fer muni de pointes utilisé pour faire des clôtures ou, spécialement dans l'art militaire, pour renforcer une défense :
5. Les trois hommes, inspecteur compris, contemplaient le jardinet clôturé de pieux que reliaient des fils de fer barbelés. Simenon, Les Vacances de Maigret,1948, p. 93.
Emploi subst. Un barbelé, entourer de barbelés :
6. Pour tenter le poste, un marchand chinois avait accroché des petits pâtés aux pointes des barbelés. Malraux, La Condition humaine,1933, p. 195.
B.− Arg. Alcool :
7. Pouvait-on, avant la guerre, appeler (...) l'alcool barbelé? /(...)/ 1. Ellipse de « fil de fer barbelé », d'après fil de fer qui s'appliquait antérieurement à l'eau-de-vie. A. Dauzat, L'Arg. de la guerre,1918, p. 76.
PRONONC. ET ORTH. : [baʀbəle]. Ac. Compl. 1842 écrit barbelé ou barbelu.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1120 barbele « hérissé de pointes » (Alphab. Lapidar, 422, éd. Studer-Evans d'apr. Keller dans Z. rom. Philol., t. 68, p. 409); 1160 (Wace, Rou, B.N. 375, fo233 f dans Gdf. Compl. : Moult ont sajetes barbelees). Dér. de l'a. fr. barbel « pointe, dent (d'un objet barbelé) » (xiies. Renaut de Montauban dans T.-L.) lui-même formé sur barbe + suff. -el littéralement « petite barbe », peut-être p. anal. avec le lat. barbula « duvet de plante ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 152.

barbelé < a. fr. barbel

Barbelé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

barbelé \baʁ.bə.le\ masculin

  1. Qui est garni de pointes en forme de barbes.
    • À genoux, j’avançai vers une paillasse tout contre le mur. J’essayai de m’ étendre sur le ventre, mais elle était couturée de toutes parts de fil de fer barbelé. — (Henri Alleg, La Question, 1958.)
    • Flèches barbelées.
  2. (Figuré) Qui a l’aspect d’un fil de fer barbelé.
    • J’ai regroupé mes hommes et nous y sommes allés, laissant derrière nous l’énorme tour de cyclope qu’avait fait l’obus. Nous marchons dans la tranchée Berlin, nous enfonçant toujours plus dans la nuit barbelée. Nous avançons, la tête baissée dans les épaules, et c’est pour nous un terrible effort que d’avoir à monter au feu ainsi, sans crier, sans se donner du courage, sans hurler à pleins poumons, silencieux et discrets. — (Laurent Gaudé, Cris, 2001, p. 26.)

Nom commun

barbelé \baʁ.bə.le\ masculin

  1. (Par ellipse) (Agriculture) ou (Militaire) Le fil de fer barbelé, lui-même.
    • Si l'on considère que ce saut n'a pas lieu sur une DZ bien préparée, mais sur des blockhaus, des tranchées et des barbelés, on peut dire que cela relève de l'héroïsme et d'un magnifique esprit de camaraderie. — (Geneviève de Galard, Une femme à Diên Biên Phu , 2003.)
    • La Dragne est très bien aménagée avec des échaliers permettant d’enjamber facilement les barbelés.. — (Guide de pêche : 58 , Fédération de la pêche et de la protection du milieu aquatique de la Nièvre, 2015, p.38)
    • Le barbelé est l’invention d'un fermier de l'Illinois Joseph Farwell Glidden, en 1874.

Forme de verbe

barbelé \baʁ.bə.le\

  1. Participe passé masculin singulier de barbeler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Barbelé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BARBELÉ, ÉE. adj.
Qui est garni de pointes en forme de barbes. Flèches barbelées. Fil de fer barbelé.

Barbelé : définition du Littré (1872-1877)

BARBELÉ (bar-be-lé, lée) adj.
  • Garni de dents ou de pointes. Une flèche barbelée est une flèche dont la pointe est garnie de dents.

HISTORIQUE

XIIIe s. Mais la sajete barbelée Qui biautés estoit appelée Fu si dedens mon cuer fichie…, la Rose, 1726.

XVe s. Sans avoir alenes ou crocs, broches, poinçons, fers barbelés, aiguilles, pointes en venimées, ni rasoirs, Monstrelet, liv. I, ch. 9.

XVIe s. Puis en taschant à arracher à force les poinctes barbelées qui avoient penetré au dedans de leurs corps bien avant, ilz venoient à deschirer leurs playes davantage, Amyot, Crass. 47. … Les autres aiguës, les autres barbelées en forme d'espy, Paré, IX, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « barbelé »

Étymologie de barbelé - Littré

Anc. franç. barbel, barbillon (voy. BARBEAU 1).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « barbelé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barbelé barbœle play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « barbelé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barbelé »

  • Rappelant que le remblai date d’environ d’un ou deux ans, le député a indiqué que « récemment, un fil barbelé a été placé au-dessus du remblai à une distance de 10 à 15 m des maisons ». Algerie Eco, El Bakay El Hamal, député de Tamanrasset : "Tinzaouatine est devenue une prison à ciel ouvert" - Algerie Eco
  • Amanda Abbington a révélé qu'elle et son ancien partenaire Martin Freeman ont reçu une fois des photos de battes de baseball enveloppées de fil de fer barbelé. News 24, Amanda Abbington «malade et terrifiée» après que des photos de battes de baseball enroulées de fil de fer barbelé lui aient été envoyées, ainsi qu'à Martin Freeman | Actualités Ents & Arts - News 24
  • Les experts du marché et les analystes de Fil barbelé évaluent les fabricants sur le marché et fournissent des informations sur les tendances actuelles et futures du marché, les attentes des consommateurs, l’invention et les forces concurrentielles, le TCAC, le fonds de roulement, la valeur de l’entreprise. Le marché de Fil barbelé donne également un aperçu de l’analyse concurrentielle, des régions et conditions géographiques, du type, des applications, des revenus, des ventes, de la consommation et des fournisseurs de Fil barbelé. , Marché mondial Fil barbelé Rapport d’orientation stratégique 2019-2025 (opportunités, revenus, croissance, défis) – La Tribune de Tours
  • Ainsi, dans la nuit du 13 au 14 juin 2020, des bobines de fils barbelés et des rambardes métalliques ont été érigées autour de l’ARP. Comme pour répondre à « une urgence nationale » ou contrer « une invasion ». L'Economiste Maghrébin, Culture des barbelés et libertés bafouées
  • Des scientifiques ont réussi à croiser un ver de terre et un hérisson : ils ont obtenu vingt centimètres de fil de fer barbelé. De Anonyme

Traductions du mot « barbelé »

Langue Traduction
Portugais arame farpado
Allemand stacheldraht
Italien filo spinato
Espagnol alambre de púas
Anglais barbed wire
Source : Google Translate API

Synonymes de « barbelé »

Source : synonymes de barbelé sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires