Banaliser : définition de banaliser


Banaliser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BANALISER, verbe trans.

A.− [Le suj. désigne une pers. ou une chose] Rendre banal. Banaliser qqc. ou qqn; forme pronom. se banaliser.
1. Banaliser un objet. Le rendre courant, lui enlever toute originalité, le rendre vulgaire. Synon. égaliser, niveler, polir :
1. Un maquillage qui ne se borne pas à souligner les traits caractéristiques d'une physionomie, qui prétend les corriger et les banaliser au nom d'un canon de beauté − lequel n'est souvent qu'une mode annuelle − affadit les figures et affaiblit leur vertu expressive. Arts et litt. dans la société contemp.,1935, p. 4403.
2. Dès que tu prends ta plume de romancier, on dirait que l'effort de fabrication, l'habileté technique, un souci excessif de correction et de tenue, étouffent certains dons primordiaux, et banalisent ce que tu écris. R. Martin du Gard, Souvenirs autobiographiques,1955, p. LXXX.
SYNT. Banaliser un geste, une image, un mot, un répertoire, un texte.
De même forme pronom. :
3. Peu à peu le sentiment va se schématiser et se figer dans des formes rigides (...) les images que nous avons d'Annie vont se banaliser. Sartre, L'Imaginaire,Paris, Gallimard, 1940, p. 186.
2. Banaliser qqn :
4. Si jamais je me présente à l'Académie (...) cela ne me banalisera pas, au contraire... Zola, Correspondance,1902, p. 700.
5. J'espère ne pas revoir Lady Griffith d'ici longtemps. Je regrette qu'elle nous ait enlevé Vincent, qui, lui, m'intéressait davantage, mais qui se banalise à la fréquenter; roulé par elle, il perd ses angles. Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 1111.
3. Emploi abs. :
6. le baron c. d. − Un homme [Charles Dupin] qui généralise et banalise à propos de tout... Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 11, 1851-62, p. 483.
B.− Emploi techn., CH. DE FER
1. Banaliser une locomotive. Obtenir un meilleur rendement en la faisant conduire par deux équipes successives.
2. Banaliser une voie de chemin de fer. L'utiliser en faisant circuler les trains tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre à la manière des voies uniques; par suite équiper cette voie d'une double signalisation.
3. Banaliser un train. Le faire circuler en sens opposé sur une voie banalisée.
Rem. 1. Banalisant, ante, part. prés. de banaliser et adj. (Attesté dans Mounier, Traité du caractère, 1946, p. 749 : ,,rien n'est moins banalisant que...``). 2. Banalisé, ée, part. passé de banaliser et adj. Une ville banalisée; une prière banalisée; un sentiment banalisé; un agent administratif banalisé.
PRONONC. : [banalize], (je) banalise [banali:z].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1842 trans. et pronom. (J.-B. Richard de Radonvilliers, Enrichissement de la lang. fr., Paris, Pilout : Banaliser (se) [...] rendre, devenir banal; imposer la banalité, rendre un objet à l'usage d'un grand nombre, à un usage commun, et y assujettir); 2. 1960 ch. de fer. (Lar. encyclop.). 1 dér. de banal* étymol. 2; suff. -iser*; 2 formé sur le rad. de banalisation* étymol. 2; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 19.
BBG. − Giraud-Pamart 1971.

Banaliser : définition du Wiktionnaire

Verbe

banaliser \ba.na.li.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre banal.
    • La réal-politique peut donc, par cet exécutoire linguistique, banaliser le débat ou tout au moins le dépassionner. — (Nadir Marouf, Le fait colonial au Maghreb: ruptures et continuités, 2008, page 245)
    • Exactement. Avant d'être une industrie masturbatoire, la pornographie est l'art de montrer ce qui est obscène. […]. À force de représenter l’obscénité, on la banalise et on finit par l'admettre. — (Denis Robert, Vue imprenable sur la folie du monde, Les Arènes, 2014, chap. 9)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Banaliser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BANALISER. v. tr.
Rendre banal.

Banaliser : définition du Littré (1872-1877)

BANALISER (ba-na-li-zé) v. a.

Néologisme.

  • Rendre banal. Types tant de fois réalisés par toutes les écoles et un peu banalisés par l'abus de la mythologie dans la décoration, Journ. offic. 23 mars 1874, p. 2233, 3e col. … époque terrible et grandiose que tant de livres, de tableaux, de lithographies, de romances, de mélodrames ne sont pas encore parvenus à banaliser, Daudet, Journ. offic. 1er mai 1876, p. 3034, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « banaliser »

Étymologie de banaliser - Wiktionnaire

Mot dérivé de banal avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « banaliser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
banaliser banalize play_arrow

Conjugaison du verbe « banaliser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe banaliser

Évolution historique de l’usage du mot « banaliser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « banaliser »

  • L’Escobar, profite également du jeu de mot, « idéal pour un bar-restaurant » et de la notoriété de la série Narcos diffusée sur Netflix. Le collectif déplore également cette utilisation de l’image d’Escobar dans les films et séries. Pour lui cela ne fait que « banaliser une des périodes les plus violentes et tragiques pour les Colombiens ». , Nouveau bar-restaurant de Caen, Escobar n'a pas encore ouvert mais fait déjà polémique | Liberté Caen
  • L’égalité entre les sexes est un acquis précieux de notre civilisation et il vaut la peine de se battre pour elle, surtout au moment où un certain islam condamne les femmes à la ségrégation sexuelle. Ajoutons toutefois que certaines militantes féministes « postcoloniales » veulent nous faire croire que le vrai féminisme consisterait aujourd’hui à soutenir et à banaliser le voile. Le Journal de Montréal, Soutenir le féminisme, oui, mais lequel? | JDM
  • Le maire de Billère, Jean-Yves Lalanne ne veut pas banaliser l'événement : France 3 Nouvelle-Aquitaine, Après Billère, Jurançon a été le théâtre de rixes entre bandes rivales en Béarn
  • Comme toute comparaison originale doit forcément, à la longue se banaliser, n'en jamais faire. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898

Traductions du mot « banaliser »

Langue Traduction
Portugais banalizar
Allemand bagatellisieren
Italien banalizzare
Espagnol trivializar
Anglais trivialize
Source : Google Translate API

Synonymes de « banaliser »

Source : synonymes de banaliser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « banaliser »



mots du mois

Mots similaires