La langue française

Aviron

Définitions du mot « aviron »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVIRON, subst. masc.

A.− MAR., SP. NAUTIQUES. Instrument de bois, en forme de pelle allongée, qui fixé à l'embarcation, sert à la manœuvrer. Manier l'aviron; une paire (ou un jeu) d'avirons, coup d'aviron. Synon. rame, pagaie :
1. Quatre matelots étaient courbés sur les avirons et n'attendaient qu'un signal. − Ramez! commanda John Bird, aussitôt que sir Williams fut assis à l'arrière. Le canot glissa comme un alcyon sur la crête des vagues et se dirigea vers la haute mer, où resplendissait toujours la flamme allumée à bord du Fowler; ... Ponson du Terrail, Rocambole,t. 3, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 506.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet xxes. à partir de Ac. 1798.
SYNT. Aviron-godille (aviron unique et placé à l'arrière), aviron de queue (servant de gouvernail à l'arrière), avirons des brigadiers (ceux de l'avant), avirons de chefs de nage (ceux de l'arrière); aller à force d'avirons.
[Expr. utilisées pour donner des ordres aux rameurs] Aller à l'aviron ou armer les avirons. Se préparer à ramer. Les avirons à l'eau, rentrez les avirons ou avirons en dedans. Freiner ou arrêter le canot.
P. anal. avec la forme de l'aviron, BOUCH. Pelle de bois servant à remuer les graisses en fusion.
Rem. Attesté ds les dict. gén. de Lar. 19eà DG, et ds Chesn. 1857.
P. métaph. Principe, qui permet de gouverner, diriger :
2. Ton empire est immense, et ton rude aviron Gourmande au loin l'abîme ainsi qu'un éperon. Mais ton cœur est étroit; mais ton âme est petite. Mais ton œil est menteur, mais ta bouche hypocrite; Mais dans chaque naufrage, il faut faire ta part, Comme on la fait au flot! à l'écueil! au hasard! Quinet, Napoléon,1836, p. 310.
B.− P. méton., SP. NAUTIQUES
1. [Toujours avec l'art. déf.] Pratique du canotage à rames, seul ou en équipe. Faire de l'aviron; compétition d'aviron :
3. Nous n'avions souci de rien, que de nous amuser et de ramer, car l'aviron pour nous ... était un culte. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, Mouche, 1890, p. 1339.
Rem. Attesté ds les dict. gén. du xxes. à partir de Pt Lar. 1906.
2. Club, association, réunissant à l'origine des personnes qui pratiquent ce sport :
4. Un Basque nommé Elissalde, joueur de rugby connu de l'Aviron Bayonnais, imitait à s'y tromper, avec sa bouche, le bruit d'un pneu crevé qui se dégonfle. Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 112.
DÉR.
Avironnier, subst. masc.,lang. des mét. Fabricant ou marchand d'avirons, de rames. (1803, Boiste; suff. -ier*).
PRONONC. : [aviʀ ɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1155 « rame » (Wace, Roman de Brut, 1052, éd. I. Arnold, Soc. des A. Textes Fr., Paris, 1938 : Tant al soleil, tant as esteilles, Tant as avirons, tant as veilles A Tote neis en Dertremue Est tute la flote venue); 2. 1868 « rameur » (J. Nougaret, Moniteur universel, p. 1292, 5eéd., 16 sept. ds Jal2: on a vu des matelots français, qui s'étaient engagés dans la pêche de la baleine comme simples avirons, devenir harponneurs avant la fin de la campagne). Soit déverbal de avironner « aller autour de, parcourir » (Wace, Roman de Brut, 2604 ds Keller, p. 356a : Tote Bretaine porala, Les contrees avirona), cf. avironner étymol. 1 « entourer »; soit directement dér. de virer* (FEW t. 14, p. 393a). On remarquera que le lat. vibrare, étymon supposé de virer, est au sens de « agiter, brandir » très proche de aviron (Cicéron, Orat., 80, 325 ds Forc., p. 977 : qui vibrant hastas ante pugnam, quibus in pugnando nihil utuntur); avirer « aller autour de, parcourir » (EWFS2) serait un intermédiaire satisfaisant du point de vue sém., mais il n'est pas attesté avant le xiiies. (Rose, 12658, Michel ds Gdf.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 270. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 308, b) 777; xxes. : a) 530, b) 148.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barber. 1969. − Bél. 1957 (s.v. avironnier).Bouillet. 1859. − Canada 1930. − Chesn. 1857. − Darm. 1877, p. 206. − Dul. 1968. − Fén. 1970. − Forest. 1946. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Lar. méd. 1970. − Le Clère 1960. − Mét. (s.v. avironnier) (1955). − Pamart (P.). Mots de Chateaubriand. Vie Lang. 1969, p. 452. − Soé-Dup. 1906. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

aviron \a.vi.ʁɔ̃\ masculin

  1. Rame, dont on se sert pour manœuvrer une embarcation.
    • Sur chaque navire, […], les hommes amènent la vergue, la posent sur deux chevalets, ferlent la voile ; arc-boutés, ils font basculer les quatre cents kilos du mât trapu sur son emplanture, le couchent, sortent les avirons, les empoignent de leurs mains crispées par le froid, prennent la cadence de nage. Les Vikings remontent vers Rouen. — (Patrick Louth, La civilisation des Germains et des Vikings, Genève : éd. Famot, 1976, page 141)
    • Elle promena ma plume dans l’encrier, comme un aviron dans un lac, et me la jeta au nez le bec en avant. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 100.)
  2. (Sport) Sport olympique consistant à propulser un bateau à l'aide d’avirons.
    • Faire de l’aviron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AVIRON (a-vi-ron) s. m.
  • 1Rame. Le voyageur… Arrêtant l'aviron dans la main de son guide, Chénier, 266. René repoussant le rivage avec un aviron est entraîné par le cours du fleuve, Chateaubriand, Natch. II, 188.
  • 2 Terme de boucherie. Pelle de bois pour remuer les graisses dans la chaudière.

HISTORIQUE

XIIe s. Or le [mon cœur] doinst Diex à droit port arriver, Car il s'est mis en mer sans aviron, Couci, X.

XIIIe s. Il est entré en son batel Où il avoit maint aviron ; Ses avironeurs environ [il] Apele…, Bl. et Jehan, 3871. Il sembloit que la galie volast, par les nageurs qui la contreingnoient aus avirons, Joinville, 215.

XVe s. Mais je treuve, le plus des mois [la plupart du temps], L'eaue de Fortune si quoye… Que, s'avirons d'Espoir n'avoye, Souvent en chemin demourroye, Orléans, Bal. 141. Tu veulz nagier sans aviron, Mart. de saint Étienne.

XVIe s. Semblables aux tireurs d'aviron qui tirent et tendent au port luy tournant le dos, Charron, Sagesse, I, 21.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AVIRON. Ajoutez :
5Rameur. On a vu des matelots français, qui s'étaient engagés dans la pêche de la baleine comme simples avirons, devenir harponneurs avant la fin de la campagne, J. Nougaret, Monit. univ. 16 sept. 1868, p. 1292, 5e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AVIRON, s. m. terme de marine & de riviere ; instrument de bois rond par la poignée, & plat par le bas, & dont on se sert pour faire aller sur l’eau un bachot ou une nacelle. Voyez Rame.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aviron »

(XIIe siècle) De l’ancien français aviron.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À et viron (voy. VIRER), l'instrument qu'on vire, qu'on tourne. Grandgagnage, trouvant, dans le wallon, naviron, navuron, est porté à croire que naviron vient de navire, et est le thème de aviron, qui en serait une altération. Mais aviron est trop ancien dans la langue pour permettre cette explication. Viron est un mot usité dans l'ancienne langue et qui se trouve dans en-viron.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aviron »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aviron avirɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aviron »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aviron »

  • Pour les enfants (11/14 ans), découverte de l’aviron/piscine du lundi au vendredi (9h/17h) : 130 € la semaine (5 séances) et 100 € la semaine supplémentaire. Pour les adultes du lundi au vendredi (18h/20h) : 100 € la semaine et 80 € pour la supplémentaire. , Melun. Des initiations gratuites pour découvrir l'aviron et des stages pendant l'été | La République de Seine et Marne
  • La Fédération française d'aviron a officialisé sa collaboration avec Mizuno jusqu'en 2024. L'équipementier japonais (1,5 Mds€ de chiffre d'affaire) est déjà engagé avec les fédérations anglaise et norvégienne d'aviron. L'Équipe, Mizuno, nouveau partenaire de la Fédération française d'aviron - Aviron - L'Équipe
  • Les contrôles ont révélé la présence de probénécide, un uricosurique utilisé pour le traitement de la goutte mais aussi un agent masquant interdit par l'Agence mondiale antidopage. Le secrétaire général de la Fédération indienne d'aviron, M.V. Sriram, a déclaré à l'AFP « qu'il y a une erreur » et qu'il est prêt à défendre les adolescents. L'Équipe, Dopage : 22 rameurs indiens contrôlés positifs - Aviron - Dopage - L'Équipe
  • Noël Vandernotte avait décroché deux médailles de bronze sur le bassin d'aviron des Jeux Olympiques de Berlin en 1936. Il faisait office de barreur dans le deux barré (Fourcade-Tapie) et le quatre barré dans lequel figuraient ses deux oncles Marcel et Fernand Vandernotte aux côtés de Cosmat et Chauvigné. Des dizaines d'années après, il pestait encore en se disant que si le tirage au sort ne les avait pas exilés dans des lignes d'eau soumises au vent, ils auraient peut-être pu ramener un autre métal. L'Équipe, Mort de Noël Vandernotte, médaillé olympique en 1936 - Aviron - Disparition - L'Équipe

Images d'illustration du mot « aviron »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aviron »

Langue Traduction
Anglais rowing
Espagnol remo
Italien canottaggio
Allemand rudern
Chinois 划船
Arabe تجديف
Portugais remo
Russe гребля
Japonais ローイング
Basque arraunean
Corse remu
Source : Google Translate API

Synonymes de « aviron »

Source : synonymes de aviron sur lebonsynonyme.fr

Aviron

Retour au sommaire ➦

Partager