La langue française

Avant-courrier, avant-courrière

Définitions du mot « avant-courrier, avant-courrière »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVANT-COURRIER, IÈRE, subst. et adj.

A.− Subst. Personne, fait qui précède et qui annonce quelque chose. Avant-courrier de :
1. − « Maréchal! Regardez! Que voyez-vous, là-bas? − Sire! Un nuage noir. − Un nuage! Non pas. Il grandit en marchant. − Sire, c'est la poussière De votre armée au loin muette avant-courrière. » Quinet, Napoléon,1836, p. 305.
2. Du premier jour qu'il a vu sire Guillaume, il a compati à ce jeune homme dont il comprend qu'on lui doit pour une bonne part les âmes de ces Sarrasines, et qu'il fut auprès d'elles un avant-courrier de la grâce. Barrès, Un Jardin sur l'Oronte,1922, p. 232.
3. Alors il s'écarta de la fenêtre, reprit sa place auprès de celle que la mort torturait d'une torture plus simple. Peine nouvelle dans la catégorie de peines : l'attente d'une mort qui ne veut pas venir. Elle s'est annoncée mais on a pris pour elle un de ses avant-courriers terribles. Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 338.
Poét., vieilli. L'avant-courrière du soleil. L'aurore (Ac. 1835-1932).
Vx., subst. masc. ,,Homme à cheval qui court devant une voiture pour faire préparer les chevaux`` (Ac. Compl. 1842).
B.− Adj. Qui précède et annonce :
4. Qui fait fuir dans son nid cet oiseau palpitant? De ma dernière nuit c'est l'ombre avant-courrière : Vois comme, en s'élevant de la noire bruyère, Aux fleurs de ma fenêtre elle monte et s'étend : M. Desbordes-Valmore, Élégies,1833, p. 119.
PRONONC. : [avɑ ̃kuʀje], fém. [-jε:ʀ].
ÉTYMOL. ET HIST. − Fin xvies. subst. masc. « celui qui marche en avant, qui annonce » (Montlyard ds Delb., Rec. d'apr. DG : L'avant-courrier du printemps); av. 1577 subst. fém. « id. » (R. Belleau, II, 309 ds DG : Une cigale, avant-courrière des chaleurs), mot de la lang. littér. et poétique. Dér. de courrier*; élément préf. avant-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 14.
BBG. − Darm. 1877, p. 133. − Esn. 1966. − France 1907. − Giteau 1970. − Larch. Suppl. 1880. − La Rue 1954.

Wiktionnaire

Nom commun

avant-courrier \a.vɑ̃.ku.ʁje\ masculin (pour une femme on dit : avant-courrière)

  1. (Vieilli) (Poésie) Celui qui précède, qui devance.

Nom commun

avant-courrière \a.vɑ̃.ku.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : avant-courrier)

  1. (Poésie) Celle qui précède, qui devance.
    • (Figuré) Dans un pays où le transport du blé est toujours difficile, souvent impossible, la sécheresse est toujours l’avant-courrière de la faim. — (Alexandre Dumas, La Boule de neige, Michel Lévy frères, 1866, page 8)
    • (Figuré) Dehors, les ombres, paisibles avant-courrières du soir, s’allongeaient de plus en plus. — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 314)
    • (Figuré) Il s’agissait de mettre à l’abri la « fine blessure », car, selon une superstition de soldat, la blessure sans gravité n’est souvent que l’avant-courrière d’une autre, meurtrière. — (Ernst Jünger, Orages d’acier, 1961 ; traduit de l’allemand par Henri Plard, 1970, p. 39)

Nom commun

avant-courrière \a.vɑ̃.ku.ʁjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : avant-courrier)

  1. (Poésie) Celle qui précède, qui devance.
    • (Figuré) Dans un pays où le transport du blé est toujours difficile, souvent impossible, la sécheresse est toujours l’avant-courrière de la faim. — (Alexandre Dumas, La Boule de neige, Michel Lévy frères, 1866, page 8)
    • (Figuré) Dehors, les ombres, paisibles avant-courrières du soir, s’allongeaient de plus en plus. — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 314)
    • (Figuré) Il s’agissait de mettre à l’abri la « fine blessure », car, selon une superstition de soldat, la blessure sans gravité n’est souvent que l’avant-courrière d’une autre, meurtrière. — (Ernst Jünger, Orages d’acier, 1961 ; traduit de l’allemand par Henri Plard, 1970, p. 39)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVANT-COURRIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui précède, qui devance. Il a vieilli et n'est plus guère employé que poétiquement et au féminin. L'avant-courrière du soleil. L'avant-courrière du jour. Les brumes sont les avant-courrières de l'automne.

Littré (1872-1877)

AVANT-COURRIER (a-van-cou-rié) s. m.
  • Homme à cheval courant devant une voiture de poste, pour faire préparer les relais.

    Au plur. Des avant-courriers.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avant-courrier »

 Composé de avant et de courrier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avant-courrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avant-courrier avɑ̃tkurie

Évolution historique de l’usage du mot « avant-courrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « avant-courrier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « avant-courrier »

Langue Traduction
Anglais forward mail
Espagnol reenviar correo
Italien inoltra email
Allemand email weiterleiten
Chinois 转发邮件
Arabe إعادة توجيه البريد
Portugais encaminhar correio
Russe пересылать почту
Japonais メールを転送する
Basque posta elektronikoa
Corse rinvià u mail
Source : Google Translate API

Synonymes de « avant-courrier »

Source : synonymes de avant-courrier sur lebonsynonyme.fr

Avant-courrier

Retour au sommaire ➦

Partager