La langue française

Autoplastie

Définitions du mot « autoplastie »

Wiktionnaire

Nom commun

autoplastie \o.to.plas.ti\ féminin

  1. (Chirurgie) Substitution à un tissu enlevé d’un tissu, le greffon, emprunté au malade lui-même ou à un autre sujet.
    • L’autoplastie de l’urètre avec la peau par des lambeaux retournés constitue une autre méthode de réparation, excellente aussi, à laquelle nous avons eu recours souvent, en temps de paix et en temps de guerre, avec de très bon résultats. — (Paris médical: la semaine du clinicien, volumes 27 à 28, 1918)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUTOPLASTIE. n. f.
T. de Chirurgie. Substitution à un tissu enlevé d'un tissu emprunté au malade lui-même ou à un autre sujet.

Littré (1872-1877)

AUTOPLASTIE (ô-to-pla-stie) s. f.
  • Terme de chirurgie. Mode de prothèse chirurgicale qui consiste à remplacer une partie détruite, en prenant sur le malade lui-même les matériaux nécessaires pour cette réparation.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « autoplastie »

(1836) Mot composé de auto- et -plastie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Αὐτὸς, soi-même, et πλάσσειν, former (voy. PLASTIQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « autoplastie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autoplastie otoplasti

Évolution historique de l’usage du mot « autoplastie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autoplastie »

  • Je voudrais vous parler de sa méthode, qu'il a si clairement exposée. Je ne saurais le faire ici que de façon fort imparfaite. Il ne s'agit pas de larges autoplasties à l'aide de tissus empruntés à d'autres régions du corps. Le docteur Morestin utilise tout simplement les débris de peau, de muqueuse, de muscles, de tendons restés dans la plaie il libère tout ce qui fait tiraillements fibreux et cicatrices vicieuses; puis avec tout son savoir d'anatomiste et sa prodigieuse habileté manuelle, sans plan prémédité, en mettant à profit tout morceau de tissu pouvant survivre, il recoud, rejoint, oriente, harmonise. Sa notoriété, légendaire avant la guerre, n'a cessé de s'accroître. Personne encore, nulle part, n'avait atteint à cette perfection. Le Figaro.fr, Hippolyte Morestin, le médecin des gueules cassées
  • 1916. Des cris, des pleurs, des crânes fracassés, des yeux crevés, des mâchoires arrachées, des gorges béantes… À l’hôpital militaire du Val-de-Grâce des milliers de jeunes hommes affluent aussi vite que leurs familles, épouvantées, fuient. On les appelle les baveux, les blessés de la trogne, puis les gueules cassées, cachant leur avenir massacré et leur désespoir sous des masques de fortune. Certains médecins baissent les bras et le regard. Pas tous. Assisté de Suzanne Pertat, dont il a repéré l’empathie et la dextérité, le Pr Morestin recoud, reconstruit les tissus, les muscles, les tendons, les muqueuses, inaugure ce qu’il appelle «autoplasties par jeu de patience», soit les premières greffes de peau. Ensemble, ils redonnent face humaine aux mutilés, les aident à respirer, mastiquer, revivre… Suzanne, qui hante les galeries et les musées, n’a pas son pareil pour recréer un visage. Madame Figaro, Suzanne Noël, chirurgienne aux mains nues - Madame Figaro
  • Dans une discipline qui n’en est qu’à ses balbutiements, le Dr Morestin fait assurément œuvre de pionnier. Ardent défenseur des transplantations cartilagineuses, il inaugure également ce qu’il appelle les autoplasties par jeu de patience, reconstitutions minutieuses et progressives du visage sans apport de tissus étrangers. La somme colossale de ses travaux, une personnalité hors du commun – un caractère bien trempé doublé d’un grand dévouement pour ses malades - accroissent sa notoriété qui franchit les frontières et va bien au-delà du milieu médical. Le Monde.fr, « Le Monde des lecteurs » - Guerre 14-18 : Hippolyte Morestin, le chirurgien des « gueules cassées »
  • Bonsoir, j'ai sur la peau depuis 2-3 jours des plaques rouge qui me démangent et sont surélevées comme de l'urticaire. J'ai été voir mon médecin ce matin qui m'a prescrit des médicaments contre l'allergie car il pense que j'ai eu une réaction à la codéine (sachant que j'ai aussi subit une autoplastie). J'ai aussi de la desquamation de la peau (tout cette ensemble sur le visage..). Avec tout ça, je ne sais plus quoi penser.. Est-ce un urticaire allergique du a la codéine ? Un urticaire du au produit anesthésiant (qui date de 5 jours quand même..) ? Un urticaire du a mes oreilles ? Ou un autre problème de peau que je n'arrive pas à identifier ?? J'ai besoin d'aide alors j’espère recevoir des réponses.. Topsante.com, Urticaire : démangeaisons, plaques rouges. Causes et traitements - Top Santé

Traductions du mot « autoplastie »

Langue Traduction
Anglais autoplasty
Espagnol autoplastia
Italien autoplasty
Allemand autoplastik
Chinois 自体成形术
Arabe رأب آلي
Portugais autoplastia
Russe аутопластика
Japonais 自動形成術
Basque autoplasty
Corse autoplastia
Source : Google Translate API

Synonymes de « autoplastie »

Source : synonymes de autoplastie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « autoplastie »

Autoplastie

Retour au sommaire ➦

Partager