La langue française

Attoucher

Sommaire

  • Définitions du mot attoucher
  • Étymologie de « attoucher »
  • Phonétique de « attoucher »
  • Évolution historique de l’usage du mot « attoucher »
  • Citations contenant le mot « attoucher »
  • Images d'illustration du mot « attoucher »
  • Traductions du mot « attoucher »
  • Synonymes de « attoucher »

Définitions du mot attoucher

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTOUCHER, verbe trans.

I.− Emploi trans. dir. Effleurer, toucher légèrement.
A.− [Le suj. désigne une pers.; l'obj. désigne une pers. ou une partie du corps] Toucher légèrement des doigts, caresser :
1. ... on va brûler vos beaux yeux, en les attouchant le plus délicatement possible, avec l'Aérolithe du Sacrilège. J. Laforgue, Moralités légendaires,1887, p. 108.
2. Mardi 21 mars. Quand on est bien malade, les figures de femmes amies penchées sur votre lit, on serait tenté de les attoucher, de mettre distraitement la caresse de ses doigts dans l'orbite de leurs yeux fermés, ainsi que les tout petits enfants le font à leurs nourrices. E. et J. de Goncourt, Journal,1893, p. 374.
a) En partic., dans les pratiques homosexuelles ou la masturbation. ,,Un pédéraste (...) ayant attouché des petits garçons`` (E. et J. de Goncourt, Journal,1853, p. 88).
b) [Avec une idée de soin et de guérison] Attoucher une plaie; au fig. :
3. ... car ce n'était encore que l'homme qu'elle voyait en lui, un homme semant le bien, approchant les malades, attouchant la souffrance, consolant les langueurs et les infirmités, annonçant la loi de charité et de pardon, ... E. et J. de Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 123.
B.− Rare et littér. [Le suj. et l'obj. désignent une chose] Effleurer :
4. Là, penché dans les fleurs d'un large abricotier, Dont les rameaux épais attouchent les murailles, De l'astre, roi du jour, j'assiste aux funérailles Que célèbre au lointain la cloche d'un moutier, ... P. Borel, Rhapsodies,Ma croisée, 1831, p. 119.
II.− Emploi trans. indir. Attoucher à qqc.Toucher à, s'approcher de :
5. − Oh! ne va pas croire que ce soit faiblesse, Maria! c'est la violence de mon amour qui me brise, tes beautés me font tout honteux, il me semble que j'attouche à quelque chose de bénit, je t'aime tant, Maria, je t'aime tant! P. Borel, Champavert,Don Andréa Vésalius, l'anatomiste, 1833, p. 72.
III.− Emploi pronom. réciproque :
6. C'est lugubre, ces jeunes hommes travestis en femmes, avec la peinture sur leurs maillots d'un large sexe entrebâillé; et je ne sais quelle répulsion vous vient involontairement pour ces comédiens s'attouchant et faisant entre eux le simulacre de la gymnastique d'amour. E. et J. de Goncourt, Journal,1877, p. 1189.
Rem. 1. On rencontre dans la docum. un emploi adj. du part. prés. attouchant. [En parlant d'une femme] Qui touche de son corps (un homme) pour s'en faire aimer : ,,... ondulante et serpentante et attouchante, la folle [Bonne-Âme], en son travail d'allumeuse d'hommes (...) faisait compter les battements de son cœur un moment écrasé, sur la poitrine d'un invité qu'elle frôlait...`` (E. de Goncourt, La Faustin, 1882, p. 86). P. méton. Amitié attouchante, embrassante (E. et J. de Goncourt, Journal, 1868, p. 452). 2. On rencontre d'autre part un dér. synon. du précédent mais sans nuance érotique, dans le syntagme : gestes attoucheurs (d'un enfant) (E. et J. de Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 52). Attoucheur est en outre signalé comme subst. fém. attoucheuse ,,prostituée`` (Ch. Virmaître, Dict. d'arg. fin-de-s., 1894, p. 16).
PRONONC. − Dernière transcr. ds DG : à-tou-ché.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1121 intrans. atuchier a « toucher à, être près de qqc. » (Ph. de Thaon, Bestiaire, éd. Walberg, 2492 ds T.-L. : N'i ose aprismier Ne a l'umbre atuchier); ca 1160 trans. atocher « id. (qqn) » (Énéas, éd. Salverda de Grave, 807, ibid.) − 1611, Cotgr., cité comme vieux mot dep. Ac. Compl. 1842; 2. 1536 « être uni à qqn par la parenté » (Calvin, Instit., XI, p. 605 ds Hug. : Nous sommes appellez ses enfans, combien que nous ne luy attouchons point de parentage charnel), seul emploi, relevé aussi comme vieux mot ds les dict. de Ac. 1694 au mil. du xixes. Dér. de toucher*; préf. a-1*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : Attoucher. 13. Attouchant. 4.
BBG. − Pamart (P.). Laforgue et les mots. Vie Lang. 1971, p. 185. − Plais. 1969.

Wiktionnaire

Verbe

attoucher \a.tu.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Toucher à.
    • Il faut que je vous dise que je suis si délicat, qu’on me blesse pour peu qu’on m’attouche. — (BALZ. liv. III (lett. 19))
    • Je soulevai mon bras et attouchai le visage de l’ange. — (Amélie Nothomb, Attentat, Albin Michel, Paris, 1997, p. 19)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTOUCHER (a-tou-ché), i. a. Toucher à. Il faut que je vous dise que je suis si délicat, qu'on me blesse pour peu qu'on m'attouche, Guez de Balzac, liv. III, lett. 19.
  • Vieilli.

HISTORIQUE

XIIIe s. Je ne lairoie à moi atouchier n'avenir Nul homme fors Ugon…, Audefroi le Bastard, Romancero, p. 32. Car Tybers n'i laissoit fors que lui attouchier, Berte, 19. Souvent me semont [Bel-Accueil] d'aprochier Vers le bouton et d'atouchier Au rosier qui l'avoit chargié, la Rose, 2884. Prevoz ne puet tenir plet qui atoche à la borse le roi, Liv. de just. 68.

XVIe s. Camillus feit ceste priere en attouchant l'image, Amyot, Cam. 13. Je n'attouche point ici les vices des personnes, mais seulement le mal qui est enraciné en leur institution, Calvin, Inst. 875. Les evesques d'Orient, ausquels l'affaire attouchoit beaucoup plus, Calvin, ib. 908. Ne mange point de cela, n'en gouste point, n'y attouche point, Calvin, ib. 954. Voir, ouyr, odorer, gouster et attoucher, Paré, Introd. 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « attoucher »

À et toucher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De toucher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attoucher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attoucher atuʃe

Évolution historique de l’usage du mot « attoucher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attoucher »

  • Un ancien technicien informatique pour une compagnie de câblodistribution qui aurait profité de ses visites chez des clientes pour poser des questions intimes et pour les attoucher sexuellement pourrait avoir fait davantage de victimes, croit la police. TVA Nouvelles, Agressions sexuelles: un ex-technicien informatique pourrait avoir fait d’autres victimes | TVA Nouvelles
  • Selon les plaintes déposées par les trois femmes, l'homme prénommé Etienne profitait des moments des soins pour les attoucher sexuellement. L'une des victimes raconte que lorsque qu'elle l'aidait à monter dans sa voiture et qu'elle lui attachait sa ceinture de sécurité, l'homme handicapé en profitait alors pour lui toucher la poitrine. Une autre auxiliaire parle des moments des douches. Selon elle, Etienne lui demandait sans cesse de l'aide pour lui nettoyer les parties intimes, ou même pour le soulager. France Bleu, Landes : un homme handicapé jugé pour agressions sexuelles sur ses auxiliaires de vie
  • Ce dentiste de 35 ans semblait pourtant tout à fait normal, voire avec le vent en poupe, malgré sa difficulté à établir des liens sociaux, surtout avec les femmes. Son cabinet dentaire fonctionnait très bien, mais l’homme est en fait un prédateur sexuel qui aurait abusé de sa position pour attoucher de nombreuses femmes sur sa chaise. sudinfo.be, Un dentiste de 35 ans attouchait ses patientes : «Il m’a frotté les seins et le vagin pendant que j’étais allongée sur sa chaise»
  • André St-Cyr, qui aux commandes de sa moto abordait des femmes en prétextant vouloir obtenir des indications routières et en profitait pour les attoucher, a été accusé de neuf chefs d’agressions sexuelles à l’endroit de neufs victimes présumées. TVA Nouvelles, Neuf chefs d'agressions sexuelles contre le motocycliste St-Cyr | TVA Nouvelles
  • L’auteur présumé est accusé de s’être introduit au domicile de ses victimes, souvent au petit matin, alors qu’elles dormaient, pour les attoucher sexuellement. La mère d’une jeune victime a permis son interpellation. Actu17 - L′info Police Sécurité Terrorisme., Corrèze : Il entrait chez ses victimes durant leur sommeil pour les agresser sexuellement.
  • Selon son témoignage, le mari profitait de l’absence de sa femme pour attoucher sexuellement l’enfant qu’elle était, et la violer. Parfois l’un des fils du couple l’aurait violée également, rapporte Le Parisien. L’adolescente a ajouté que la mère de famille la frappait, et a décrit les maltraitances qu’elle subissait au sein de ce foyer. Actu17 - L′info Police Sécurité Terrorisme., Yvelines : Une famille d’accueil soupçonnée de viols et de violences sur des fillettes de 6 et 8 ans

Images d'illustration du mot « attoucher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « attoucher »

Langue Traduction
Anglais touch
Espagnol toque
Italien toccare
Allemand berühren
Chinois 触摸
Arabe لمس. اتصال. صلة
Portugais tocar
Russe сенсорный
Japonais 接する
Basque touch
Corse toccu
Source : Google Translate API

Synonymes de « attoucher »

Source : synonymes de attoucher sur lebonsynonyme.fr
Partager