La langue française

Atlas

Sommaire

  • Définitions du mot atlas
  • Étymologie de « atlas »
  • Phonétique de « atlas »
  • Évolution historique de l’usage du mot « atlas »
  • Citations contenant le mot « atlas »
  • Images d'illustration du mot « atlas »
  • Traductions du mot « atlas »
  • Synonymes de « atlas »

Définitions du mot atlas

Trésor de la Langue Française informatisé

ATLAS1, subst. masc.

ANAT. Première vertèbre cervicale :
Alors, tandis qu'entre vos deux vertèbres cervicales supérieures, atlas et axis (...) s'enfonce à petits coups comme une mince aiguille rouillée, le voici, cet homme à casquette, qui ouvre la porte à glissière, ... M. Butor, La Modification,1957, p. 181.

ATLAS2, subst. masc.

Recueil de cartes géographiques :
1. Il vit la carte qu'interrogeait Monte-Cristo au moment où il était entré, et il reprit : − Vous vous occupez de géographie, Monsieur? C'est une riche étude, pour vous surtout qui, à ce qu'on assure, avez vu autant de pays qu'il y en a de gravés sur cet atlas. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 706.
Atlas linguistique. Recueil de cartes géographiques qui indiquent les zones où sont employés certains phonèmes, certains vocables, etc. :
2. Un des avantages des atlas linguistiques, c'est de fournir des matériaux pour des travaux de dialectologie : de nombreuses monographies parues récemment sont basées sur L'Atlas de Gilliéron. Saussure, Cours de ling. gén.,1916, p. 277.
P. ext. Tout recueil de planches, de tableaux, de dessins joints à un ouvrage :
3. − Justification de Florimont, huit volumes in-folio avec atlas : vous avez mal compris le sens de ma lettre; je l'ai écrite ainsi pour faire un peu bisquer maman Ati, mais le jeune Florimont ne m'avait dit aucun mal de son cher fruit. Au contraire, il m'en a dit mille choses aimables et enorgueillissantes, seulement qu'elle avait été assez diable à La Mailleraie, etc. Flaubert, Correspondance,1843, p. 31.
PRONONC. : [atlɑ:s] ou [atlas]. En ce qui concerne la prononc. de s final, Mart. Comment prononce 1913, p. 300, remarque : ,,Après un a, il y a très peu d'exceptions [à la règle : à la fin des mots, l's ne se prononce pas] dans les mots proprement français. Je n'en vois même que deux : l'une pour le monosyllabe as, terme de jeu, et par suite ambesas (...); l'autre pour les interjections las, hélas, qui n'en font qu'une. Quant à atlas, stras, hypocras, ce sont en réalité des noms propres.`` Enq. : /atlas, (D)/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1585 nom donné par le mathématicien et géographe flamand Mercator à une collection de cartes publiées sous le titre : Atlas, sive cosmographicae meditationes de fabrica mundi et fabricati figura (Lar. encyclop., s.v. Mercator); 1663 Grand Atlas ou Cosmographie Blaviane, titre fr. donné par Blaeuw à son ouvrage (d'apr. des Lettres de A. de Graindorge, médecin de Caen en 1662, v. Tolmer ds Fr. mod., t. 14, pp. 289-290); 2. 1612 anat. (Th. Gelée, L'Anatomie françoise en forme d'abbrege, Paris, p. 93 : Les Vertebres du col sont sept. La 1. est nommée Atlas, parce qu'Atlas par une fiction Poëtique porte le Ciel sur ses espaules, ainsi ceste vertebre porte et soustient toute la teste). Au sens 1, de Atlas, nom du dieu de la théogonie primitive des Grecs qui soutenait les colonnes du ciel (gr. Α τ λ α ς, Od., 1, 52 ds Liddell-Scott), nom attribué à un ouvrage de géogr. prob. parce que le frontispice de l'ouvrage de Mercator était orné d'une gravure représentant Atlas; au sens 2, p. allus. à ce même dieu.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 213. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 498, b) 238; xxes. : a) 318, b) 161.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Brun 1968. − Chevallier 1970. − Comte-Pern. 1963. − Dainv. 1964. − Darm. Vie 1932, p. 95. − Duch. 1967, § 70. − Éd. 1913. − George 1970. − Goblot 1920. − Jal 1848. − Lammens 1890, p. 280 (s.v. camocan). − Lar. méd. 1970. − Lavedan 1964. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mots rares 1965. − Nysten 1824. − Piéron 1963. − Privat-Foc. 1870. − Rolland-Coul. 1969. − Springh. 1962.

Wiktionnaire

Nom commun

atlas \at.lɑs\ masculin invariable

  1. (Géographie) (Documents cartographiques) Recueil ordonné de cartes, conçu pour représenter un espace donné ou exposer un ou plusieurs thèmes[1].
    • Maintenant, la terre habitable est connue : la carte en est faite. […]. Le dernier grand fleuve, le dernier grand lac ont été découverts, et gravés à leur place sur nos atlas désormais suffisants. — (Pierre Louÿs, L’île mystérieuse, dans Archipel, 1901)
    • Enfin, pour le repérage des noms de lieu et des réseaux de communication terrestres, les deux atlas routiers, Southeast Asia et Indonesia, publiés chez Nelles Verlag, demeurent irremplaçables. — (Rodolphe de Koninck, L'Asie du Sud-Est, éd. Armand Colin (collection U), 2012, introduction)
    • Notre incompréhension devant l’inconnu a dressé aux quatre coins du monde un atlas mythologique. Des centaines d’endroits où la virginité et le merveilleux se sont mués en eldorados, en paradis perdus, en enfers verts, en mirages et en abîmes. — (Michel Udiany, L'histoire des mondes imaginaires : De la Tour de Babel à l'Atlantide, Éditions Jourdan, 2015, en avant-propos)
    1. (Par extension) Recueil de cartes, de planches, etc., joint à un ouvrage.
      • Les tableaux renfermaient des scènes familières et domestiques qui sont représentées en partie dans l’atlas de l’ouvrage sur l’Égypte. On trouve dans l’intérieur des hypogées des momies d’hommes et d’animaux qui sont représentées dans le même atlas. — (M. Jomard, « Hypogées de la ville de Thèbes », an VII, dans le Dictionnaire chronologique et raisonné des découvertes, inventions […] en France, dans les sciences, la littérature, les arts, l'agriculture, le commerce et l'industrie de 1789 à la fin de 1820, Paris : L. Colas, juin 1823, vol. 9, p. 265)
  2. (Anatomie) Première vertèbre cervicale (C1) du cou, sur laquelle le crâne repose.
    • L’atlas est plus étendu transversalement que les autres vertèbres cervicales. — (Atlas. Rachis cervical. Anatomie artistique. Leçon 25, medecine-des-arts.com)
  3. (Zoologie) Papillon du genre Attacus, originaire des forêts de l’Inde, parmi les plus grands lépidoptères au monde.
    • L’atlas, le papillon Attacus atlas, mérite bien son nom car c’est un papillon énorme d’une envergure pouvant atteindre 30 cm d’un formidable rouge-brun, avec de multiples taches colorées dont 4 transparentes — (Attacus atlas : Atlas, papillon cobra, aquaportail.com, 3 avril 2011)
    • Remarquable par son physique si particulier, cet insecte prend le nom d’Atlas en raison des multiples couleurs qui ornent ses ailes et qui leur donne[sic] l’apparence d’une mappemonde. — (Émeline Ferard, Le plus grand papillon de nuit du monde, maxisciences.com, 11 mars 2012)
    • En raison de la forme des extrémités alaires antérieures, et de leur très évocateur graphisme, l’Atlas est parfois surnommé le « Papillon cobra ». — (André Lequet, L'ATLAS (Attacus atlas) !, insectes-net.fr)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATLAS (a-tlâs') s. m.
  • 1Recueil de cartes géographiques ou de tableaux.
  • 2Tout recueil de cartes, de planches, etc., joint à un ouvrage. L'atlas du Voyage du jeune Anacharsis.
  • 3 Terme d'anatomie. La première vertèbre du cou.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ATLAS, s. m. en Anatomie, est le nom de la premiere vertebre du cou qui soûtient la tête. Elle est ainsi appellée par allusion au fameux mont Atlas en Afrique, qui est si haut qu’il semble soûtenir le ciel ; & à la fable où il est dit qu’un roi de ce pays-là nommé Atlas, portoit le ciel sur ses épaules.

L’atlas n’a point d’apophyse épineuse, parce que le mouvement de la tête ne se fait pas sur cette vertebre, mais sur la seconde. Comme elle est obligée de tourner toutes les fois que la tête se meut circulairement ; si elle avoit eu une apophyse épineuse, elle auroit gêné le mouvement des muscles dans l’extension de la tête. Elle est d’ailleurs d’un tissu plus fin & plus ferme que les autres vertebres, & elle en differe encore en ce que les autres reçoivent d’un côté & sont reçûes de l’autre, au lieu que la premiere vertebre reçoit des deux côtés ; car les deux condyles de l’occipital sont reçus dans ses deux cavités supérieures, ce qui forme son articulation avec la tête ; & en même tems deux éminences de la seconde vertebre, sont reçûes dans ses deux cavités inférieures, ce qui fait son articulation avec la seconde vertebre. (L)

Atlas, (Géog.) On a donné ce nom à des recueils de cartes géographiques de toutes les parties connues du monde ; soit parce qu’on voit sur une carte les parties de la terre, comme si on les considéroit du sommet du mont Atlas que les anciens qui en ont tant dit de choses, regardoient comme le plus élevé qu’il y eût sur le globe ; soit plûtôt par la raison que les cartes portent, pour ainsi dire, le monde, comme la fable a supposé qu’il étoit porté par Atlas.

Il y a apparence que cette fable du ciel porté par Atlas, vient de la hauteur du mont Atlas, qui semble se perdre dans les nues. C’est une chaîne de hautes montagnes d’Afrique qui séparent la Barbarie du Biledulgérid, & qui s’étend de l’est à l’ouest. La rigueur du froid, qui est très-grande sur les hautes montagnes, rend celle-ci inhabitable en quelques endroits : il y en a d’autres plus tempérées, où l’on conduit les troupeaux. La neige couvre le haut de cette montagne pendant toute l’année, ce qui n’est pas extraordinaire. Revenons à nos atlas géographiques.

Outre les atlas généraux de toutes les parties connues de la terre, il y a des atlas des parties prises séparément. Tel est l’atlas de la mer, &c.

Le grand atlas de Blaew est le premier ouvrage qui ait paru sous ce titre. Depuis ce tems nous en avons plusieurs de MM. Sanson, Delisle, &c. V. Carte (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « atlas »

(XVIe siècle) (Géographie) Du latin Atlas, Titan que la mythologie grecque disait porter le ciel et titre d’un recueil de cartes par Mercator (voir illustration). (Anatomie) Du nom du Titan, par allusion à son rôle de porteur de la voûte céleste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Atlas, géant que la mythologie disait porter le ciel. On a ainsi appelé le recueil des cartes géographiques à cause de la grandeur du format. La vertèbre se nomme ainsi parce qu'elle supporte la tête, comme Atlas le ciel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « atlas »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atlas atlas

Évolution historique de l’usage du mot « atlas »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « atlas »

  • http://urbanart-paris.fr/2020/03/latlas-roi-du-chateau-du-label-valette/ leparisien.fr, Street art : près de Montargis, le château de La Valette en noir et blanc - Le Parisien
  • La vertu d'un atlas, couché sur le papier, est bien d'inscrire des informations dans la durée et s'assurer, dans la mesure du possible, que ce livre, ressorti dans 5 ans, proposera encore des itinéraires intéressants et valables. Bonne nouvelle au passage, les traces proposées dans cet Atlas sont disponibles et téléchargeables sur vos gps que vous soyez un abonné payant ou pas de Strava (en tout cas pour moi ça a fonctionné). Le changement de modèle de Strava qui a eu lieu au mois de mai 2020 méritera un billet à part. Nous y reviendrons. Weelz.fr, Explorez le vieux continent avec l'Atlas Vélo Europe Strava de Claude Droussent ⋆ Weelz.fr

Images d'illustration du mot « atlas »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « atlas »

Langue Traduction
Anglais atlas
Espagnol atlas
Italien atlante
Allemand atlas
Chinois 地图集
Arabe أطلس
Portugais atlas
Russe атлас
Japonais アトラス
Basque atlas
Corse atlas
Source : Google Translate API

Synonymes de « atlas »

Source : synonymes de atlas sur lebonsynonyme.fr
Partager