La langue française

Associationnisme

Sommaire

  • Définitions du mot associationnisme
  • Étymologie de « associationnisme »
  • Phonétique de « associationnisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « associationnisme »
  • Citations contenant le mot « associationnisme »
  • Traductions du mot « associationnisme »
  • Synonymes de « associationnisme »

Définitions du mot associationnisme

Trésor de la Langue Française informatisé

ASSOCIATION(N)ISME,(ASSOCIATIONISME, ASSOCIATIONNISME) subst. masc.

A.− PHILOS. ,,Théorie d'après laquelle les formes supérieures de l'activité psychique résultent de l'association de faits plus simples et en définitive de sensations. D'après ce principe même, les diverses formes d'association (en particulier l'association par ressemblance) se réduisent à l'association par contiguïté conçue comme purement mécanique et n'exigeant aucune activité intellectuelle`` (Foulq.-St-Jean 1962). Synon. atomisme mental (Piéron 1963), atomisme psychologique (Méd. Biol. t. 1 1970) :
1. L'associationnisme a donc le tort de substituer sans cesse au phénomène concret qui se passe dans l'esprit la reconstitution artificielle que la philosophie en donne, et de confondre ainsi l'explication du fait avec le fait lui-même. Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience,1889, p. 130.
Spéc., dans le domaine de l'esthétique. ,,Théorie qui explique le beau par le rappel d'idées agréables associées aux sensations données soit qu'il s'agisse d'associations individuelles (...); soit qu'il s'agisse de propriétés générales (...)`` (Lal. 1968).
B.− ÉCON. POL. Doctrine cherchant la solution du problème social dans l'association volontaire de petits groupes de producteurs :
2. Voilà l'état d'âme qui a ramené à l'associationnisme, et, pour une large part, nous a inclinés à prendre des inspirations chez Fourier. Poisson, Fourier, Extraits,p. 7 (Lal. 1968).
PRONONC. : [asɔsjasjɔnism̥]
ÉTYMOL. ET HIST. − 1877 psychol. (Littré Suppl.). Empr. à l'angl. associationism attesté en ce sens seulement en 1882 ds NED, lui-même dér. de association avec suff. -ism (v. association).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 12.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 165, 169. − Foulq.-St-Jean 1962. − Goblot 1920. − Lafon 1969. − Lal. 1968. − March. 1970. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Piéron 1963.

Wiktionnaire

Nom commun

associationnisme \a.sɔ.sja.sjɔ.nism\ masculin

  1. (Psychologie) Théorie d’après laquelle les idées élémentaires ont la propriété de se regrouper automatiquement, gouvernant de cette manière, au moins pour une part, l’ensemble de la vie physique.
  2. (Philosophie) Doctrine des philosophes empiristes, au (XVIIe siècle) et au (XVIIIe siècle), d’après laquelle les principes de notre vie psychique ne sont pas constitutifs de l’esprit, mais sont au contraire issus de lois procédant de l’expérience, au gré des circonstances, et indépendamment de la volonté du sujet conscient.
  3. (Islam) Fait d’associer à Dieu d’autres divinités.
    • Cet abandon à Dieu émane d’une conception absolue de l’unicité divine ; elle explique la véhémence avec laquelle Gazali rejette les causes secondes et refuse à l’univers une cohérence intrinsèque, même si elle n’exclut pas l’action divine. Il pense que l’affirmation d’une causalité même seconde mène vers l’associationnisme (shirk), si elle n’en n’est pas constitutive […]. — (Mustapha Hogga, Orthodoxie, subversion et réforme en Islam → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « associationnisme »

Dérivé de association avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « associationnisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
associationnisme asɔsjasjɔnism

Évolution historique de l’usage du mot « associationnisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « associationnisme »

  • Dans le monde entier, les associations, les coopératives ou encore les initiatives de mutualisation sont en plein essor. Ces formes d’auto-organisation volontaire par les citoyens peuvent être regroupées sous une même bannière : l’associationnisme. Pour donner une idée, la France compte aujourd’hui 1,5 million d’associations, dans lesquelles sont engagés 22 millions de bénévoles et 1,8 million de salarié·es. Bien que peu encouragé par les pouvoirs publics, ce dynamisme s’est révélé particulièrement efficace durant la crise sanitaire où les formes de solidarité informelles se sont multipliées et ont su pallier les carences de l’État. Un moment idéal, donc, pour réfléchir à leur place dans la société et l’importance qui leur est donnée. Politis.fr, L’heure de l’associationnisme va-t-elle enfin sonner? par Victor Le Boisselier | Politis
  • Il est urgent de penser autrement un « autre Monde ». La solidarité, la santé, l’éducation, la culture, l’écologie... ne doivent plus dépendre des marchés qui se jouent à la Bourse. Il est urgent de rebâtir l’« associationnisme » du XXIème Siècle, en cohérence avec le développement des services publics. Il est urgent de retisser les solidarités démocratiques, de définir ensemble les « communs » inaliénables, et de favoriser la convergence des initiatives citoyennes construites localement. Il est urgent de revendiquer le travail d’émancipation comme fondement des pratiques d’éducation populaire, et redonner aux citoyens les clés de la Cité. Club de Mediapart, Quel CAC du Monde d'Après ? | Le Club de Mediapart
  • Le parti-pris de restreindre l’analyse à ce fil directeur a certes l’inconvénient de laisser de côté des auteurs importants. Si la quasi-absence de Burke est assumée et logiquement justifiée, on peut néanmoins la regretter, car on ne peut réduire son apport à la dualité des catégories du beau et du sublime. Il aurait permis de mettre en contraste l’associationnisme psychologique qui procède par des chaînes de contiguïté et ressemblance et la causalité mécanique des affects qui, il est vrai, déborde de loin le goût. En revanche, ce choix permet d’attirer l’attention sur des auteurs peu connus du lecteur francophone (ainsi Henry More, James Harris, Joseph Addison). Même ceux qui sont plus familiers et mieux servis par la traduction (Francis Hutcheson, Thomas Reid, Alexander Gerard, voire Adam Smith) font ici l’objet d’un éclairage précis qui met en valeur leur physionomie et leurs points forts. , Les origines anglaises de l’esthétique - La Vie des idées
  • Dans cette attente, elle s’est portée candidate sur la liste " Nice Ecologique" aux municipales de Nice, confirmant l’option que l’associationnisme contestataire est le meilleure porte d’entrée de la politique. Nice Premium, Le Conseil d'Etat déboute les opposants de l'opération Eco-vallée - Nice Premium
  • Oui, il y a une éclosion. Mais pas uniquement du fait du Covid-19. Cela s’inscrit dans une grande tradition d’associationnisme étasunien. C’est un pays véritablement fédéral, où la dimension locale de la politique est très féconde et où il existe également une longue tradition d’autogestion de la mobilisation sociale. Cet écosystème de groupes sociaux est riche et dense. Sur cette base, la gauche connaît un processus profond d’auto-organisation, d’une intensité inconnue depuis des décennies. Des milliers d’organisations ont vu le jour, dans une galaxie qui va de l’organisation de quartier à la sphère de la production culturelle, à la sphère syndicale puis politique notamment. Cela se produit depuis la crise financière, mais aussi dans la galaxie gravitant autour du «Sanderisme». Gauchebdo, Après les émeutes raciales, un repli conservateur? - Gauchebdo
  • Mais l’Association, dira-t-on, ce n’est pas l’Utopie. Faut-il les distinguer ? Laville y tient, afin d’épargner l’associationnisme d’être jugé ou capturé par des écrits utopistes totalement déconnectés du réel. Cette crainte ne nous paraît pas fondée. Lire Fourier n’empêche pas de se colleter avec la prose du monde. Il y a de l’utopie dès lors que l’on bricole d’autres possibles. Que l’on songe récemment au collectif des femmes de Marseille, luttant contre la vétusté des logements, aux associations de victimes, aux associations culturelles, aux circuits courts, qui conjoignent souvent la vie associative et l’action publique. Certes, toutes les associations ne se parent pas de si nobles attributs, il y en a de désuètes, mais beaucoup participent à la construction de notre modèle social. Marianne, "L'utopie, cela ne fait pas sérieux" : que faire de l'idéal utopique au XXIe siècle ? | Marianne

Traductions du mot « associationnisme »

Langue Traduction
Anglais associationism
Espagnol asociacionismo
Italien associazionismo
Allemand assoziationismus
Chinois 社团主义
Arabe الجمعيات
Portugais associacionismo
Russe ассоцианизм
Japonais アソシエーショニズム
Basque elkartegintza
Corse assozialisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « associationnisme »

Source : synonymes de associationnisme sur lebonsynonyme.fr
Partager