Arriser : définition de arriser


Arriser : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ARRISER, verbe trans.

MAR. Amener un peu les voiles en se servant des ris, afin d'en diminuer la hauteur, en cas de gros temps :
... le lendemain, les vents toujours à l'ouest, soufflent avec fureur et nous forcent fréquemment d'arriser les huniers déjà au bas ris. Dumont d'Urville, Voyage au Pôle Sud,t. 6, 1844, p. 28.
SYNT. Arriser les vergues (Ac. 1798, Besch. 1845); arriser les voiles (Ac. 1835-1932, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.); loffe à arriser les perroquets! (Nouv. Lar. ill.).
Rem. ,,On dit par abréviation riser, c'est diminuer la hauteur des voiles hissées sur un mât`` (Will. 1831).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aʀize]. 2. Forme graph. : Pt Lar. 1906 écrit arriser ou ariser avec un seul r. 3. Hist. : Gattel 1841 note que l'on prononce r ,,forte``. Ac. 1835, Besch. 1845 et Lar. 19esignalent qu',,on dit aussi par abréviation riser``. Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Pt Lar. 1906 admettent arriser ou ariser. Besch. 1845 fait la rem. suiv. : ,,Ce mot est passablement estropié dans tous les dictionnaires où on le trouve écrit ariser, arriser, arrisser, etc. [...]. Arrisser, pour dire amarrer, saisir sur le pont, exprimerait en un seul mot toute une locution; mais il est plus connu des lexicographes que des marins``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1643 mar. « amener une voile » (Fournier, Hydrographie, liv. XIV, ch. 7 ds Jal1: La coustume est, passant devant quelque citadelle, de la saluer de quelques coups de canon; voire les Anglois veulent qu'on abbate pavillon, et qu'on arrise le grand hunier); 1678 en partic. par mauvais temps (Guillet, Les Arts de l'homme d'épée ds Jal2: Arriser c'est mettre à bas ou abaisser); 1690 id. (Fur.). Composé de à* et de ris* mar. « partie d'une voile qu'on a repliée, pour diminuer la surface présentée au vent. »
BBG. − De Gorog 1958, § 48. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Will. 1831.

Arriser : définition du Wiktionnaire

Verbe

arriser \a.ʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Diminuer la surface des voiles en les amenant un peu.
    • Arriser les voiles.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arriser : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARRISER. v. tr.
T. de Marine. Diminuer la surface des voiles en les amenant un peu. Arriser les voiles.

Arriser : définition du Littré (1872-1877)

ARRISER (a-ri-zé) v. a.
  • Terme de marine. Prendre des ris.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Arriser : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARRISER, amener, abaisser, mettre bas, v. act. (Marine.) on dit qu’un vaisseau a arrisé ses huniers, ses perroquets, pour dire qu’il a baissé ces sortes de voiles.

Arriser les vergues, (Marine.) c’est les baisser pour les attacher sur les deux bords du vibord. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arriser »

Étymologie de arriser - Littré

À, et ris, terme de marine (voy. RIS) ; espagn. arrizar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de arriser - Wiktionnaire

De a- et de ris (des voiles); proprement: faire des plis dans la voile, pour en réduire la surface exposée au vent, afin de faire face à une risée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arriser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arriser arize play_arrow

Conjugaison du verbe « arriser »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe arriser

Évolution historique de l’usage du mot « arriser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arriser »

  • © JB EpronC’est la voile la plus connue, la plus en arrière du bateau, installée sur la bôme et en arrière du mât, qui culmine à près de 30 mètres. Sauf incident, elle reste à poste pendant tout le Vendée Globe. Pour schématiser, sauf vérification ou incident elle est envoyée dans le chenal au départ et affalée sur la ligne d’arrivée 80 jours plus tard. Utilisée en quasi permanence, la grand-voile offre la possibilité essentielle de pouvoir être réduite selon la force du vent, c’est ce qu’on appelle « arriser » ou « prendre un (ou des) ris » en descendant la toile le long du mât, manœuvre qui la réduit aussi évidemment sur sa bordure, le long de la bôme. Sa surface en position haute est de l’ordre de 250 mètres carrés. Mais contrairement à ce que son nom indique, ce n’est pas la plus grande voile du bateau, le spi et le grand gennaker présentant plus de surface. Yann Eliès : « La GV peut avoir quatre positions et donc quatre surfaces différentes : grand voile haute, 1 ris, 2 ris et 3 ris. Certains coureurs ont même un quatrième ris où il ne reste plus en l’air que la corne (la partie haute de la voile, ndr) ». Selon la force du vent et la combinaison choisie avec la voile d’avant, on va donc naviguer avec toute la surface ou bien de un à trois, voire quatre ris. , Actualités - Comprendre les voiles, avec Yann Eliès - Vendée Globe
  • Le système s’apparente à une grand-voile divisée en deux panneaux et s’inspire des ailes rigides de l’America’s Cup qui présentent une aérodynamique supérieure aux voiles traditionnelles. Les Oceanwings de VPLP permettent d’affaler ou d’arriser ces structures rigides. Un premier prototype de 8 mètres d’envergure avait déjà été testé. Contrairement à celui-ci, il s’agit toutefois pour Energy Observer d’ailes couplées. Mer et Marine, Energy Observer équipé d’ailes de propulsion | Mer et Marine
  • Nœud plat, papillon alpin, nœud de Zeppelin, nœud de gabier... Des centaines de nœuds ont été inventés au cours des siècles par les marins, grimpeurs et autres chirurgiens et tricoteurs. Pourtant, on ne sait pas pourquoi un certain nœud est préférable pour attacher un navire au pilotis, un autre pour arriser une voile, un autre pour supporter le poids d'un homme... Science-et-vie.com, Les nœuds ont enfin leur théorie physique - Science & Vie

Traductions du mot « arriser »

Langue Traduction
Corse riser
Basque arriser
Japonais 到着者
Russe arriser
Portugais arriser
Arabe أرايزر
Chinois 突袭者
Allemand arriser
Italien arriser
Espagnol arriser
Anglais arriser
Source : Google Translate API

Synonymes de « arriser »

Source : synonymes de arriser sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires