Mesureur : définition de mesureur


Mesureur : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MESUREUR, subst. masc. et adj. masc.

I. − Subst. masc.
A. − Vx. Agent chargé de mesurer, de peser divers objets; spéc. officier public qui mesurait certaines marchandises. Mesureur de sel. Entrer dans un métier, c'est d'abord faire son apprentissage, du moins dans la plupart des métiers: car quelques-uns, comme ceux des mesureurs, des jaugeurs, des crieurs de vins (...) n'ont point d'apprentis (Faral,Vie temps st Louis,1942, p.69).
B. − Appareil, instrument, récipient qui sert à mesurer, à analyser. À l'aide d'un mesureur, et en vue de la purge, on introduit dans la turbine la quantité de clairce nécessaire à cette opération (Rouberty,Sucr.,1922, p.100).
II. − Adj. masc. [En parlant d'un récipient, d'un appareil] Qui sert à mesurer, à évaluer des quantités. Faire passer le liquide des diffuseurs dans un bac de décharge, appelé bac mesureur (Rouberty,Sucr.,1922p.46).Le compteur hydraulique ordinaire (...) se compose essentiellement d'un volant mesureur en étain durci par de l'antimoine ou en tôle de fer (Quéret,Industr. gaz,1923, p.221).Le poids de l'hectolitre de malt (...) est influencé (...) par la manière dont on verse le grain dans le vase mesureur (Boullanger,Malt., brass.,1934, p.196).
Prononc. et Orth.: [məzyʀoe:ʀ]. Att. ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. Ca 1180 «arpenteur» (Marie de France, Fables, éd. K. Warnke, XC, 1); 1260 (E. Boileau, Métiers, 21 ds T.-L.: mesureres de blé); 2. 1861 «appareil ou dispositif qui mesure quelque chose» (Armengaud, Moteurs à vapeur, t. 1, p.455). Dér. de mesurer*; suff. -eur2*; cf. b. lat. mensurator de même sens. Fréq. abs. littér.: 10.

Mesureur : définition du Wiktionnaire

Adjectif

mesureur

  1. Qui sert à mesurer.
    • une cuiller mesureuse.
    • Il serait entré dans son lycée en brisant une vitre et les policiers ont retrouvé dans un des bâtiments un bec-benzène allumé et un verre mesureur en plastique contenant une substance liquide non identifiée. — (Allemagne: un élève de 17 ans menace de faire exploser son école, sudpress.be, 13 juin 2010)

Nom commun

mesureur \mə.zy.ʁœʁ\ masculin (pour une femme on dit : mesureuse)

  1. Agent en charge de mesurer.
    • Entrer dans un métier, c’est d’abord faire son apprentissage, du moins dans la plupart des métiers: car quelques-uns, comme ceux des mesureurs, des jaugeurs, des crieurs de vins (...) n’ont point d’apprentis. — (Faral, La vie au temps de saint Louis, 1942, page 69)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Mesureur : définition du Littré (1872-1877)

MESUREUR (me-zu-reur) s. m.
  • Celui qui mesure. Malheureusement d'autres mesureurs [Lacaille] trouvèrent au cap de Bonne-Espérance que les degrés du méridien ne s'accordaient pas avec les nôtres [des mesures récentes ont prouvé que Lacaille s'était trompé], Voltaire, Dict. phil. Figure.

    Officier public qui a droit, dans quelques marchés, de mesurer certaines marchandises. Mesureur de grains, de sel. Y a-t-il jamais eu un législateur qui, en fondant un État, ait imaginé de créer des conseillers du roi mesureurs de charbon ? Voltaire, l'H. aux 40 écus, Entretien avec un géomètre.

    Adj. Microscope mesureur, microscope employé pour mesurer certains traits pris dans les triangulations.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus ne puet estre mesureres de blé ne de nule autre maniere de grain, …se il n'a le congiet du prevost des marcheans, Liv. des mét. 21. Se tu estoies mesureres, et ge te comandai que tu mesurasses mon champ… Il n'a pas action contre le mesureor, Digeste, 137.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mesureur : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MESUREUR, s. m. (Com.) celui qui mesure. Voyez Mesurer. A Paris les mesureurs sont des officiers de ville établis en titre : il y en a de plusieurs especes qui forment des communautés différentes, suivant leurs fonctions particulieres. Les uns sont destinés pour mesurer les grains & farines ; les autres les charbons de bois & de terre ; les autres le sel, les aulx, oignons, noix, & autres fruits ; & les autres la chaux.

On leur donne à tous le nom de jurés-mesureurs, parce qu’ils sont obligés lors de leur réception de jurer ou faire serment devant les prevôt des marchands & échevins, de bien & fidelement s’acquitter du devoir de leur charge.

Les jurés-mesureurs de grains qui s’étoient multipliés par diverses créations jusqu’au nombre de 68, sous le regne de Louis XIV. furent supprimés en 1719, & leur office confié à 68 commis. Il consiste à mesurer les grains & farines, juger si ces marchandises sont bonnes & loyales, tenir registre du prix des grains, & en faire rapport au prevôt des marchands, ou au greffe de la ville. Leurs droits fixés par l’édit de Septembre 1719, sont d’une livre quatre sols par muid de farine, de 12 s. par chaque muid de blé, de 18 s. par muid d’orge, de vesce, de grenailles, & d’une livre quatre sols par chaque muid d’avoine ; à proportion pour les petites mesures.

L’établissement des mesureurs de charbon est fort ancien ; il en est fait mention dans les reglemens de police du roi Jean, en 1350, & sous Charles VI. en 1415 ; sous Louis XIV. ils étoient au nombre de vingt-neuf. Ils furent supprimés en 1719. & remplacés par des commis nommés par le prevôt des marchands. Le devoir de ces commis est de mesurer tous les charbons de bois & de terre qui se vendent sur les ports & dans les places ; de les contrôler, d’y mettre le prix, de recevoir les déclarations des marchands forains. Leurs droits ne sont que de deux sols par voie de charbon de bois, composée de deux minots ; & de 15 s. pour chaque voie de charbon de terre de quinze minots. Ces commis étoient au nombre de vingt ; mais les officiers en titre ont été rétablis par édit du mois de Juin 1730.

Les jurés mesureurs de sel, qui ont aussi la qualité d’étalonneurs des mesures de bois & de compteurs de salines, ont pour principales fonctions, 1°. de faire le mesurage des sels dans les greniers & bateaux ; 2°. de faire l’espalement ou étalonnement des mesures de bois sur les étalons ou mesures matrices ; 3°. de compter les marchandises de salines quand on les décharge des bateaux, d’en prendre déclaration, enregistrer la quantité & les noms des charretiers qui les enlevent ; 4°. de faire une visite une fois l’année chez les marchands qui font le regrat de grains, graines, fruits, légumes, &c. & de vérifier si leurs mesures sont justes. Ce sont les droits & priviléges que leur attribue l’ordonnance de la ville de Paris de l’an 1672.

La même ordonnance porte que les jurés-mesureurs d’aulx, oignons, noix, noisettes, châtaignes, & autres fruits, auront des mesures de continence marquées à la marque de l’année, pour mesurer toutes ces sortes de marchandises qui se vendent au minot, & en cas de défectuosité desdites marchandises, faire leur rapport au procureur du roi de la ville. Lorsque les regrattiers veulent vendre de ces denrées au-delà du boisseau, ils sont tenus d’appeller les jurés-mesureurs.

Les jurés-mesureurs & porteurs de chaux, qui avant leur suppression en 1719, étoient au nombre de deux mesureurs, deux contrôleurs, & trois porteurs, & que l’édit de Septembre de la même année, a réduit à deux mesureurs, contrôleurs, & porteurs, doivent empêcher qu’il ne soit exposé en vente aucune chaux qui ne soit bonne & loyale, & n’en doivent point eux-mêmes faire commerce. Leurs droits sont de 15 s. par muid de chaux. composé de 48 minots, & pour les mesures au-dessous à proportion.

Il y a aussi des mesureurs de plâtre, qu’on nomme plus ordinairement toiseurs, qui sont tenus d’avoir de bonnes mesures, & d’empêcher qu’on ne vende des plâtres défectueux. Leurs offices d’abord supprimés en 1719, pour être exercés par des commis, ont été rétablis en titre en 1730.

Les jaugeurs sont des mesureurs de futailles ou tonneaux à liqueurs. Voyez Jaugeurs. Les mouleurs de bois sont des mesureurs de bois à brûler. Voyez Mouleurs. Les auneurs de toile & étoffes de laine sont des mesureurs de ces sortes de marchandises. Voyez Auneur. Dictionnaire de Commerce, tome III. page 377. & suivante.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mesureur »

Étymologie de mesureur - Littré

Lat. mensuratorem, de mensurare, mesurer. Mesureres est le nominatif, de mensurátor ; mesureor le régime, de mensuratórem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de mesureur - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Mot dérivé de mesurer avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mesureur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mesureur mœzyrœr play_arrow

Citations contenant le mot « mesureur »

  • En ce qui concerne la constitution d'un bassin témoin non exposé à la publicité, celui-ci permet de différencier, par des calculs statistiques, les visites organiques des visites générées grâce au paid media au sein du bassin ciblé. Or, ce bassin témoin peut ne pas avoir du tout les mêmes caractéristiques que le bassin ciblé, ou ne pas être situé dans la même zone géographique, ce qui augmente artificiellement les visites incrémentales. Chaque régie a sa propre définition et son propre modèle dans la création des bassins témoins, souvent invérifiables. L’inspection de ces méthodes réclame non seulement de fortes compétences statistiques et techniques, mais aussi des investissements supplémentaires dans des technologies de tiers mesureurs. Stratégies, Mesure du drive-to-store : il est temps de siffler la fin de la récré - Stratégies
  • "C'est à s'en arracher les cheveux !" Ce patron de trading desk n'en décolère pas : la collaboration avec les mesureurs de visibilité est devenue aussi compliquée que leurs interfaces de reporting. "On perd un temps fou à essayer de réconcilier les résultats remontés par les outils qu'utilisent nos partenaires, chacun utilisant une terminologie qui lui est propre. Et la plupart du temps, on n'y arrive même pas", fulmine notre contestataire. Difficile de lui donner tort. Adtech News a ainsi missionné un trading desk pour comparer les résultats remontés par deux des plus gros acteurs du marché français sur une même campagne display. Et un simple coût d'œil aux interfaces des deux outils permet de prendre la mesure du casse-tête. Pas une des colonnes affichées n'utilise le même terme… Le mesureur A parle de "Tracked Ads" là où le mesureur B parle de "Total Ads". Et les "Impressions" du premier deviennent des "Measured Ads" chez le second. , Mesure de la visibilité pub… Pourquoi c'est encore le grand flou ?

Images d'illustration du mot « mesureur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mesureur »

Langue Traduction
Corse metru
Basque metro
Japonais メーター
Russe метр
Portugais metro
Arabe متر
Chinois 仪表
Allemand meter
Italien metro
Espagnol metro
Anglais meter
Source : Google Translate API

Synonymes de « mesureur »

Source : synonymes de mesureur sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires