La langue française

Arbalétrier

Sommaire

  • Définitions du mot arbalétrier
  • Étymologie de « arbalétrier »
  • Phonétique de « arbalétrier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « arbalétrier »
  • Citations contenant le mot « arbalétrier »
  • Traductions du mot « arbalétrier »
  • Synonymes de « arbalétrier »

Définitions du mot « arbalétrier »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARBALÉTRIER, subst. masc.

A.−
1. Soldat armé d'une arbalète. Arbalétrier à pied, à cheval; compagnie d'arbalétriers (Ac. 1835-1932, Besch. 1845) :
1. Le duc de Bourgogne conduisit lui-même son fils à Saint-Denis, (...). Il lui composa une brillante maison des principaux chevaliers de Bourgogne, lui désigna de sages conseillers, fit recruter pour lui des corps d'archers et d'arbalétriers. Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 2, 1821-1824, p. 155.
Grand-maître des arbalétriers. Grand officier de la couronne qui commandait l'infanterie et partageait avec le connétable, chef de la cavalerie, l'autorité suprême de l'armée, au Moyen Âge :
2. ... par bonheur le comte de la Marche, s'étant laissé engager trop avant avec un petit nombre d'hommes, avait été pris par les Orléanais, à Janville dans la Beauce, et la crainte des représailles sauva le grand-maître des arbalétriers. Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 3, 1821-1824, p. 256.
2. Nom donné à certaines corporations d'armuriers qui fabriquaient des arbalètes et des arquebuses.
B.− P. ext.
1. Emplois spéc.
a) CHARPENT. ,,Pièce de charpente inclinée qui, dans une ferme, s'assemble à son extrémité inférieure sur l'entrait, et à son extrémité supérieure au sommet du poinçon.`` (Viollet 1875) :
3. L'infortuné fils [Fould] a acheté une maison (...) avec un toit soutenu par des arbalétriers sans entraits... Mérimée, Lettres à Viollet-le-Duc,1870, p. 53.
b) MAR. ,,Espar servant à supporter transversalement les tentes d'un navire.`` (Gruss 1952).
c) ORNITH. ,,Nom vulgaire du martinet noir qui par sa forme et la vitesse de son vol rappelle l'arbalète.`` (Gruss 1952).
2. Arg. On dit proverbialement d'un homme qu'il n'est pas grand arbalétrier, pour dire qu'il n'est pas d'une complexion forte et vigoureuse ou (...) pour marquer que ce n'est pas un homme habile (cf. J.-F. Rolland, Dict. du mauvais lang., 1813).
PRONONC. ET ORTH. : [aʀbaletʀije] ou [-tʀie]. Passy 1914 et Warn. 1968 transcrivent le mot sans yod de passage (cf. aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Fél. 1851 et Littré), Pt Rob. avec yod (cf. aussi DG). Fér. 1768 rappelle que ,,on écrivait autrefois ce mot avec une s, Arbalestrier``. Ac. Compl. 1842 réserve une vedette, à titre hist., aux anc. termes arbalestier et arbalestrier. Pour le terme d'ornith., Besch. 1845, Guérin 1892 et Nouv. Lar. ill. admettent parallèlement : arbalètre ou arbalétrier.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. xiies. « soldat armé d'une arbalète » (Mainet, p. 31 ds Gdf. Compl. : Et li arbalestier les ont molt apresses); xiiies. « id. » (Est. de Eracl. Emp. XXVII, 19, ibid. : Si vint uns aubelestriers dou chastel); 2. 1680 (Rich. : Arbalétiers [...] Pieces de bois servant à la charpente d'un bâtiment & à en soutenir la couverture. Ces arbalétiers s'apellent aussi petites forces); 1690 (Fur. : Arbalestriers). Dér. de arbalète* et arbalestre, forme anc. fr. de arbalète; suff. -ier*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 49.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barb.-Cad. 1971. − Bouillet 1859. − Chabat 1881. − Chesn. 1857. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Gruss 1952. − Jossier 1881. − Lep. 1948. − Le Roux 1752 (s.v. arbalêtrier). − Mots rares 1965. − Poignon 1967. − Privat-Foc. 1870. − Remig. 1963. − Viollet 1875.

Wiktionnaire

Nom commun 1

arbalétrier \aʁ.ba.le.tʁi.je\ masculin (pour une femme on dit : arbalétrière)

  1. Celui, celle qui se servait de l’arbalète.
    • De Bracy sonna du cor à trois reprises, et les archers et arbalétriers, qui avaient paru sur le mur à l’approche de la petite troupe, se hâtèrent de baisser le pont-levis et de l’introduire. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], les meurtrières pratiquées dans les merlons de pierre restaient démasquées dans leur partie inférieure et permettaient aux arbalétriers postés au dedans du parapet sur ce chemin de ronde de lancer des traits sur les assaillants. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  2. (Ornithologie) Synonyme de martinet noir (oiseau).
  3. Nom commun des balistes (poissons).

Nom commun 2

arbalétrier \aʁ.ba.le.tʁi.je\ masculin

  1. (Charpenterie) Chacune de deux pièces de bois qui servent à former le comble d’un bâtiment de manière à s’assembler par leur extrémité supérieure dans la pièce de bois verticale qu’on appelle aiguille ou poinçon, et par l’autre extrémité dans la poutre horizontale qu’on nomme entrait.
    • Dans ces demeures grossières, en effet, murailles, planchers, plafonds, murs de refend, cloisons, chevrons, faîtage, arbalétriers, bardeaux, tout est planches, poutres et poutrelles. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Un second rang de moises, posé en L à 1m,80 du premier rang, formait l’enrayure des arbalétriers M du comble. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Ces moments fléchissants de l’arbalétrier se rapportent aux points d’appui. Si des pannes sont placées entre les points d’appui, il faudra les considérer comme des forces fléchissantes et en tenir compte en calculant l’arbalétrier à la flexion et à la compression comme dans l’exemple du n° 1252. — (Joseph Claudel, Formules, tables et renseignements usuels : aide-mémoire des ingénieurs, des architectes, etc. : Partie pratique, tome second, Vve Ch. Dunod, Éditeur, Paris, 1892, dixième édition entièrement refondue par Louis-Auguste Barré)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARBALÉTRIER. n. m.
Celui qui se servait de l'arbalète. Arbalétrier à cheval. Arbalétrier à pied. Une compagnie d'arbalétriers. En termes de Charpenterie, il se dit des Pièces de bois qui servent à former le comble d'un bâtiment de manière à s'assembler par leur extrémité supérieure dans la pièce de bois perpendiculaire qu'on appelle Aiguille ou Poinçon, et par l'autre extrémité dans la poutre horizontale qu'on nomme Entrait. La rencontre des deux arbalétriers au poinçon peut former un angle droit.

Littré (1872-1877)

ARBALÉTRIER (ar-ba-lé-tri-é) s. m.
  • 1Soldat armé d'une arbalète.

    Grand maître des arbalétriers, le premier officier de l'armée après le connétable.

  • 2 Terme de zoologie. Nom vulgaire du martinet noir.
  • 3Les charpentiers appellent ainsi les pièces de bois qui servent a soutenir le toit d'un bâtiment.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il avoit moult grant plenté de bonne gent et d'archiers et d'arbalestriers, Villehardouin, LXIX. Ainz que se fussent regardé, Sept gaingnon [chiens] vienent descoplé ; En après vienent veneor, Arbalestier et chaceor, Ren. 8066.

XVe s. Dont se mirent gens d'armes en ordonnance d'assauts, et tous leurs arbalestriers pavoisés devant, Froissart, II, II, 11.

XVIe s. Le traict des haquebutiers, archers et arbalestriers, Du Bellay, M. Prol. Les arbalestiers à cheval, Du Bellay, M. 19.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arbalétrier »

Arcubalistarius (voy. ARBALÈTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Composé de arbalète, avec le suffixe -ier.
Oiseau : nom donné en raison de sa forme en vol.
Poisson : nom donné en raison de ses épines caudales.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arbalétrier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arbalétrier arbaletrie

Évolution historique de l’usage du mot « arbalétrier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arbalétrier »

  • Un beau jour d'avril 2018, le père Benoît Delabre se rend compte d'une anomalie en regardant son plafond : des éléments de décoration et de peinture semblent s'en détacher. Une fois grimpé dans les combles, il découvre sur la 3ème ferme une fissure au milieu de la poutre transversale avec quasiment 6 centimètres d'affaissement - une ferme pour les charpentiers, c'est en quelque sorte un triangle fait d'un socle (la poutre transversale) et de diverses autres éléments pour construire le toit (contrefiche, arbalétrier, poinçon...). L'église de la Madeleine compte 7 fermes en sapin pour sa charpente.Alertée, la Ville de Martigues fait ériger un échafaudage pour soutenir la poutre récalcitrante, en attendant de soumettre le chantier au marché public pour la réalisation des travaux d'urgence via un bureau d'étude, etc. Concernant les travaux proprement dit dans les combles, ils auront consisté en un renforcement de la ferme avec la fixation de quatre grandes plaques métalliques d'1m50 chacune, une pour chaque face de la poutre transversale. Puis de rénover les éléments de décoration au plafond, des travaux réalisés en mai www.maritima.info, Martigues : l'église de la Madeleine rendue à ses paroissiens - Maritima.Info
  • Si la ducasse d’Hesdin n’est plus ce qu’elle était, les arbalétriers sont toujours là. Ce dimanche, ils ont effectué leur traditionnel tir de championnat. L’occasion de faire le point avec le président de L’Hesdinoise, Bernard Maçon, 80 ans. La Voix du Nord, Loisirs Les arbalétriers d’Hesdin, «la plus ancienne société du Pas-de-Calais»
  • L’arc long est destiné aux tirs longue distance. Il est le plus lent des trois, mais permet d’atteindre des cibles éloignées. Parfait pour les snipers en herbe qui cherchent notamment à dégommer les archers et arbalétriers adverses. WarLegend.net, Guide Mordhau - Guide du tir à l'arc et de l'arbalète

Traductions du mot « arbalétrier »

Langue Traduction
Anglais crossbowman
Espagnol ballestero
Italien balestriere
Allemand armbrustschütze
Chinois 弩手
Arabe القوس والنشاب
Portugais besteiro
Russe арбалетчик
Japonais クロスボウマン
Basque baleztaria
Corse ballerinu di punta
Source : Google Translate API

Synonymes de « arbalétrier »

Source : synonymes de arbalétrier sur lebonsynonyme.fr
Partager