La langue française

Anticlérical, anticléricale

Définitions du mot « anticlérical, anticléricale »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTICLÉRICAL, ALE, AUX, adj. et subst.

I.− Emploi adj. Qui est opposé à l'action ou à l'influence surtout publique du clergé.
A.− [En parlant de pers. engagées dans la politique] Ministre anticlérical :
1. 20 avril. − Une affiche électorale, puis les journaux m'apprennent que le candidat anticlérical de Clignancourt, Le Grandais, celui qui avait fait un discours si insolent et si bête, le 3 septembre dernier, à l'inauguration de la statue du chevalier de La Barre, vient d'être frappé de mort subite, hier, pendant qu'il gueulait dans une réunion publique. Bloy, Journal,1906, p. 300.
2. Pourquoi Alexandre Dumas se fit-il enterrer religieusement? Lui qui avait un grand sens de l'idéal et qui parfois s'approcha très fort du catholicisme, il devint bassement anticlérical quand au mariage de sa fille avec (Hauterive) il eut entendu l'abbé d'Hulst. Ce prêtre morgueux, aristocrate désagréable et sans doute heureux de brimer un homme célèbre, parla à la messe très durement du théâtre et à la sacristie s'approchant de Dumas : « j'ai parlé en toute liberté mais Bourdaloue ne craignit pas de s'exprimer ainsi devant Molière. » Barrès, Mes cahiers,t. 9, 1911, p. 81.
3. Les vrais héritiers de Philippe le Bel sont les radicaux anticléricaux et laïcistes; les monarchistes de l'école du comte de Chambord s'étaient, croyons-nous, délivrés de cet esprit. Maritain, Primauté du spirituel,1927, p. 119.
B.− [En parlant de diverses manifestations publiques de pers., ou du résultat de leur action, etc.] Éloquence, politique anticléricale, catéchisme, État anticlérical :
4. Jusqu'alors [la loi du 27 juillet 1884 rétablissant le divorce] l'équivoque avait été plus ou moins maintenue d'un régime anticlérical mais non pas antireligieux : elle devenait inutile ou même dangereuse, ne servait plus qu'à ménager l'amour-propre du vaincu. Bernanos, La Grande peur des Bien-Pensants,1931, p. 145.
5. ... le vieux prurit anticlérical travaille encore certains épidermes. C'est toujours à propos de l'école et de tout ce que recouvre le mot de laïcité que risque de se rallumer la bataille. Certains semblent même, et c'est le plus grave, remettre en question la liberté d'enseignement. Mauriac, Le Bâillon dénoué,1945, p. 440.
II.− Emploi subst., gén. au plur. Adversaires déclarés du clergé en tant qu'il exerce une action ou une influence publique; p. ext. adversaires de la religion catholique :
6. ... nos anticléricaux d'aujourd'hui sont le plus souvent des ignorants de ce qu'est la religion. Ils ont cru la monarchie impossible, les Orléans écartés, la République odieuse. Ils ont cru que l'Empire décidément installé pouvait écarter les moyens rigoureux par lesquels il s'était installé. De là la conception du prince Napoléon. Mais ce mouvement anticlérical, je le vois surgir quand MmeSand écrit Mademoiselle de la Quintinie, Sainte-Beuve ses discours au Sénat (pour se faire pardonner, une fois repu et sénateur, son adhésion à l'Empire et avoir une popularité auprès de la jeunesse, soit!)... Barrès, Mes cahiers,t. 9, 1911, pp. 73-74.
7. ... à une époque dont il est convenu de dire que nous sommes séparés par des siècles, car les philosophes de la guerre ont accrédité que tout lien est rompu avec le passé, j'étais choqué de voir des gens de ma famille accorder toute leur estime à des anticléricaux anciens communards que leur journal leur avait présentés comme antidreyfusards, et honnir un général bien né et catholique mais révisionniste. Proust, Le Temps retrouvé,1922, p. 785.
8. Les anticléricaux se figurent que la religion est en déclin. Ils citent quelques faits irréfutables d'où l'on veut conclure que les foules se détachent des mystères chrétiens. Ces braves gens ne s'aperçoivent pas que le sentiment religieux opère un mouvement tournant, comme nous le verrons faire à l'esprit guerrier, comme nous l'avons vu faire à l'idéal chevaleresque. Bloch, Destin du Siècle,1931, p. 151.
Rem. 1reattest. Lar. 19e; dér. de clérical*, préf. anti-*. L'emploi subst. remonte à 1911 (ex. 6).
PRONONC. : [ɑ ̃tikleʀikal], plur. [-ko].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 117.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 141, 147. − Marcel 1938.

Wiktionnaire

Adjectif

anticlérical \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\

  1. Relatif à l’anticléricalisme.
    • Brest, exceptionnelle enclave, est, en somme, la seule commune où un esprit anticlérical, se manifeste ouvertement. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • C'est pourquoi le politicien anticlérical fait élever son Elodie chez les bonnes soeurs. Ainsi il donne à son produit une marque supérieure qui en augmente le prix. — (Remy de Gourmont, Le Chemin de Velours - Nouvelles dissociations d'idées, Mercure de France, 1902, éd. 1911, p. 270)
    • Nous sommes en chemin vers une affirmation paradoxale : plus je suis croyant, moins je devrais le montrer. La laïcité est anticléricale et non antireligieuse, comme l’actera la loi de décembre 1905. — (Charles Coutel, Les philosophes des Lumières, nos contemporains, dans Marianne, n°878 du 8 janvier 2016, page 58)

Nom commun

anticlérical \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\ masculin (pour une femme on dit : anticléricale)

  1. Personne qui professe l'anticléricalisme.
    • Mais Victor Schoelcher est aussi un militant républicain et un anticlérical convaincu. — (Philippe Delisle, L’anticléricalisme dans la Caraïbe francophone. Un « article importé » ? 1870-1911, 2005)
    • En province, […], toute fille qui devient amante « fait une faute » ; le terme est significatif. […]. Si elle est institutrice, on la dénonce, car la fornication est un péché mortel, même chez les anticléricaux. — (Pierre Louÿs, Liberté pour l'amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)

Forme d’adjectif

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\

  1. Féminin singulier de anticlérical.

Nom commun

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\ féminin (pour un homme on dit : anticlérical)

  1. Personne qui professe l’anticléricalisme.
    • Dans ce cas, c’est une anticléricale, ses attaques contre la chorale de la paroisse sont gratinées. — (Philippe Bouin, L’homme du paradis, 2015)

Forme d’adjectif

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\

  1. Féminin singulier de anticlérical.

Nom commun

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\ féminin (pour un homme on dit : anticlérical)

  1. Personne qui professe l’anticléricalisme.
    • Dans ce cas, c’est une anticléricale, ses attaques contre la chorale de la paroisse sont gratinées. — (Philippe Bouin, L’homme du paradis, 2015)

Forme d’adjectif

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\

  1. Féminin singulier de anticlérical.

Nom commun

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\ féminin (pour un homme on dit : anticlérical)

  1. Personne qui professe l’anticléricalisme.
    • Dans ce cas, c’est une anticléricale, ses attaques contre la chorale de la paroisse sont gratinées. — (Philippe Bouin, L’homme du paradis, 2015)

Forme d’adjectif

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\

  1. Féminin singulier de anticlérical.

Nom commun

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\ féminin (pour un homme on dit : anticlérical)

  1. Personne qui professe l’anticléricalisme.
    • Dans ce cas, c’est une anticléricale, ses attaques contre la chorale de la paroisse sont gratinées. — (Philippe Bouin, L’homme du paradis, 2015)

Forme d’adjectif

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\

  1. Féminin singulier de anticlérical.

Nom commun

anticléricale \ɑ̃.ti.kle.ʁi.kal\ féminin (pour un homme on dit : anticlérical)

  1. Personne qui professe l’anticléricalisme.
    • Dans ce cas, c’est une anticléricale, ses attaques contre la chorale de la paroisse sont gratinées. — (Philippe Bouin, L’homme du paradis, 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANTICLÉRICAL, ALE. adj.
Qui a rapport à l'anticléricalisme.

Littré (1872-1877)

ANTICLÉRICAL (an-ti-klé-ri-kal, ka-l') adj.
  • Qui est opposé au parti clérical. La passion anticléricale, Journ. offic. 27 juin, 1876, p. 4560, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anticlérical »

 Dérivé de clérical avec le préfixe anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anticlérical »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anticlérical ɑ̃tiklerikal

Évolution historique de l’usage du mot « anticlérical »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anticlérical »

  • Je suis anticlérical modéré, j'adore les églises vides. De Guy Bedos
  • L'athéisme en France est une religion et l'anticléricalisme une église. De Emmanuel Berl
  • Il faut maintenir l’enseignement confessionnel pour que vive l’anticléricalisme. De Patrick Font
  • L'anticléricalisme, comme la vérole, a d'abord été chez nous une maladie bourgeoise. De Georges Bernanos / Les grands cimetières sous la lune
  • C'est à l'église qu'auront lieu jeudi les obsèques de Guy Bedos, disparu le 28 mai à l'âge de 85 ans. L'humoriste aimait pourtant à se définir comme un "anticlérical modéré". lejdd.fr, Guy Bedos : des obsèques à l'église pour celui qui les adorait "vides"
  • Je ne suis pas spécialement laïc. Je suis bien pire. Je suis un athée enragé, un antireligieux féroce, un anticlérical radical. Je suis un bouffeur de curés, d’imams et de rabbins, et aussi un pourfendeur de ces nouvelles prosternations écoféministes devant Gaïa, la déesse mère. Je boulotte tout ça à la croque au sel, en Gargantua rigolard et braillard. Libération.fr, Ma profession de foi anticléricale - Libération
  • Ce vendredi matin, les riverains du bourg de Buxerolles ont alerté la police en découvrant un tag anticlérical sur l'un des côtés de l'édifice. France 3 Nouvelle-Aquitaine, À Buxerolles, un message anticlérical tagué sur l'église du bourg - France 3 Nouvelle-Aquitaine
  • Il y a fort à parier que, malgré l’urgence de la reprise des cérémonies publiques au moment où les catholiques, privés de messe publique à Pâques, entament la décade qui mène de l’Ascension à la Pentecôte, les pouvoirs publics ne vont pas se presser. Et nos évêques ne vont pas s’appuyer sur le verdict du Conseil d’Etat pour les mettre sous pression. Monsieur Philippe a l’air si raisonnable et pragmatique à côté de son président. Pourquoi le mettre en mauvaise posture? Et pourtant, il faudrait justement dénoncer un anticléricalisme - après Vatican II il vaut mieux parler d’anticatholicisme tant le catholicisme s’est décléricalisé -  d’autant plus pernicieux qu’il est calme et tranquille. Il se peut que Monsieur Philippe quitte l’Hôtel Matignon dans les prochaines semaines. Il est tout à fait possible, du coup, qu’il regagne en popularité auprès des électeurs de son ancien parti. Peut-être même aurait-il des gestes, alors, pour regagner les faveurs des catholiques. Tout le monde serait soulagé, à commencer par la Conférence épiscopale. Ce serait une grave erreur.  Atlantico.fr, Edouard Philippe, un Premier ministre (pas si) discrètement anticlérical ? | Atlantico.fr
  • C’est par la plume et les hommes de lettres que viendra la réhabilitation des Camisards au cours d’un XIXe au souffle épique ; libéral et anticlérical dont l’historien Jules Michelet (1798-1874) est la grande figure. Puisant dans le travail du pasteur poète Napoléon Peyrat, lui-même conforté par le chansonnier Béranger sur la vaillance des frères d’armes de Rolland, Jules Michelet évoque positivement les camisards dans le tome XIV de son histoire de France. C’est ainsi que le récit Huguenot s’ancre durablement sur de nouvelles valeurs. midilibre.fr, Cévennes : de Jules César à Robert-Louis Stevenson, l'invention de la Cévenne au fil des siècles - midilibre.fr

Traductions du mot « anticlérical »

Langue Traduction
Anglais anticlerical
Espagnol anticlerical
Italien anticlericale
Portugais anticlerical
Source : Google Translate API

Synonymes de « anticlérical »

Source : synonymes de anticlérical sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « anticlérical »

Anticlérical

Retour au sommaire ➦

Partager